Buzz-Trading
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook
Le Deal du moment : -25%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
135 €
Le Deal du moment : -60%
Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
60 €

 

 Immobilier: le Sénat réforme le statut des SIIC

Aller en bas 
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14938
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15821
Date d'inscription : 25/11/2005

Immobilier: le Sénat réforme le statut des SIIC Empty
MessageSujet: Immobilier: le Sénat réforme le statut des SIIC   Immobilier: le Sénat réforme le statut des SIIC EmptyVen 15 Déc - 15:26

AOF le 15/12/2006 16h02

La commission des Finances du Sénat a adopté mercredi 13 décembre un amendement afin d'éviter la multiplication des sociétés d'investissements immobilier cotées (SIIC) à des fins purement fiscales, sans vrai projet industriel derrière. Ce texte prévoit qu'un seul actionnaire, ou un concert d'actionnaires, ne pourront détenir plus de 60% des droits de vote. Les entreprises auront deux ans pour appliquer cette nouvelle règle. Les SIIC devront de plus offrir un capital flottant minimum de 15% lors de leur introduction en Bourse. Un moyen d'augmenter leur liquidité.

Autre nouveauté, les actionnaires détenant plus de 10% du capital et échappant à l'impôt sur les dividendes se verront prélever directement à la source 20% des sommes perçues. Une décision qui pourrait peser sur une société comme Gecina majoritairement détenue par l'espagnol Metrovacesa. Jusque-là, compte tenu de la convention fiscale existant entre la France et l'Espagne, Metrovacesa pouvait totalement échapper à l'impôt sur les bénéfices.

Contrairement à ce qui prévalait depuis 2003, où seuls les actionnaires majoritaires bénéfiçiaient d'avantages fiscaux, le portage en commun d'opérations par plusieurs acteurs sera autorisés. Les cessions effectuées au sein d'un groupe SIIC seront aussi possibles sans pour autant devoir distribuer les plus-values comptables. L'objectif étant de favoriser la création de SIIC spécialisée par types d'actifs.

Enfin, un dispositif a été mis en place à fin de favoriser le financement des cafés, hôtels et restaurants. L'externalisation des murs sera exonérée de la fiscalité sur les plus-values, si ces derniers sont conservés au moins dix ans. Les résultats de leur exploitation ne seront en revanche distribués qu'à hauteur de 60% aux actionnaires. Cette mesure ne s'appliquera pas dans le cadre des grandes cessions telles que celles du groupe Accor ou encore de la chaîne de restauration Buffalo Grill.

Sur l'année, la plupart des sociétés foncières ont nettement superformé leur indice, profitant d'un marché porteur et de l'arrivée de nouveaux investisseurs internationaux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
 
Immobilier: le Sénat réforme le statut des SIIC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Immobilier-
Sauter vers: