Buzz-Trading
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook
-20%
Le deal à ne pas rater :
-20% Sweat à capuche pour Femme
43.97 € 54.99 €
Voir le deal

 

 L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Devises : craintes budgétaires US, l'euro sur les 1,44 dolla   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyVen 8 Avr - 14:20

Cercle Finance le 08/04/2011 à 13:19

Les cambistes “digéraient” le durcissement opéré, hier et comme prévu, par la BCE, alors que la situation budgétaire américaine suscitait bien des inquiétudes ce matin. Deux raisons de faire encore baisser le dollar. Après avoir marqué le pas hier (-0,21%) et s'être repliée sur les 1,43 dollar, la monnaie unique européenne est repartie de l'avant ce matin. Aux environs de 12 heures 30, l'euro gagne 0,66% à 1,4401 dollar, ce qui porte sa hausse depuis le 1er janvier à 7,6%.

Comme prévu et comme elle l'avait fortement laissé entendre, la BCE a relevé ses taux courts de 1% à 1,25% hier.

Selon les cambistes de Pictet & Cie, l'établissement de Francfort a “laissé la porte ouverte à une nouvelle hausse prochainement.”

Cependant, rapporte la banque privée helvétique, “pour le German Economic Institute, la montée des taux en Europe pour le 2ème trimestre devrait être modérée vu la situation délicate dans laquelle se trouve l'économie mondiale. Les taux d'intérêt devraient atteindre 2% à la fin de 2012”. Chiffre qui se compare aux croissances du PIB, attendues à 2,8% cette année et 2% en 2013, contre 6,9% puis 6,5% pour le chômage et 2,4% puis 2% pour l'inflation.

Le creusement de l'écart de rémunération des placements en euros par rapport à ceux en dollars joue en faveur de la monnaie unique. En outre, les inquiétudes souveraines européennes, décidément cycliques, s'estompent toujours : “la décision du Portugal de demander de l'aide à l'Union européenne a été bien accueillie par les marchés financiers. Selon Werner Hoyer (ministre allemand adjoint aux affaires étrangères), cette décision est juste et responsable... Les structures mises en place pour aider les pays européens semblent porter leurs fruits”, commente un cambiste.

'La BCE doit également tenir compte de l'impact de taux plus élevés sur des pays qui ont des problèmes financiers, comme le Portugal, la Grèce et l'Irlande', avertit aussi Barclays Bourse.
Au chapitre des données économiques, l'excédent commercial allemand s'est réduit à 11,4 milliards d'euros en février : les exportations ont augmenté de 2,7% mais les importations ont progressé de 3,7% par rapport au mois précédent.

Mais surtout, le billet vert est desservi par les négociations budgétaires compliquées entre démocrates et républicains à Washington. Selon Pictet, “les craintes concernant un accord sur le budget fédéral entre Barack Obama et le Congrès pèsent sur le dollar. Cet accord doit se concrétiser d'ici ce soir, faute de quoi les Etats-Unis pourraient se retrouver dans une situation de quasi-faillite...”.

Dans ce contexte, l'once d'or vient d'atteindre un nouveau record de tous les temps sur le marché spot ce matin, à plus de 1.472 dollars les 31,10 grammes. En euros, à l'inverse, les 1.020,97 euros l'once de la matinée sont encore en retrait des 1.075 euros touchés fin décembre dernier.

Le nouveau séisme d'une magnitude de 7,1 qui a frappé le Japon hier entraîne à nouveau le yen en baisse contre l'euro à 122,83 yens l'euro ce matin, en baisse de 1%. L'euro s'est maintenant repris de 13,3% contre la devise nippone depuis le début de l'année.

“Masaaki Shirakawa de la Banque du Japon est confiant dans la capacité de l'économie japonaise à faire face à la reconstruction du pays après le tremblement de terre et le tsunami”, ajoute un spécialiste.

Seule statistique américaine attendue cet après-midi : les stocks des grossistes pour février, attendus en hausse de 1,2% en moyenne après + 1,1% en janvier.



_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: AFP le 08/04/2011 à 23:24   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyVen 8 Avr - 23:11

L'euro se rapproche de 1,45 dollar, au plus haut depuis janvier 2010 :

L'euro a bondi à plus de 1,44 dollar vendredi, à des niveaux inédits depuis plus d'un an, soutenu par le relèvement du taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE) et face à un billet vert handicapé par la perspective d'une paralysie de l'administration américaine.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), l'euro valait 1,4484 dollar contre 1,4306 dollar jeudi à la même heure. Il est monté quelques minutes plus tôt jusqu'à 1,4488 dollar, un niveau plus vu depuis le 15 janvier 2010.

L'euro était en forte hausse face à la devise nippone à 122,83 yens contre 121,63 yens la veille, après avoir atteint 123,08 yens, son plus haut niveau depuis mai 2010.

La devise américaine reculait un peu face au yen à 84,80 yens pour un dollar contre 85,00 yens jeudi soir.

Le billet vert pâtissait de la menace d'une paralysie de l'administration américaine, faute d'accord sur le financement de l'Etat fédéral entre les républicains de la Chambre des représentants et le camp du président Barack Obama.

"Une paralysie conduirait certainement à plus d'incertitude en ce qui concerne la capacité des Etats-Unis à régler ses problèmes de déficit et potentiellement à une impasse sur le vote concernant le plafond de la dette. L'échec d'une résolution de ces problèmes induirait une prime de risque sur le dollar et pèserait sur la monnaie", selon les analystes de Brown Brothers Harriman.

L'euro a accru ses gains face au dollar en fin de séance aux Etats-Unis, au fur et à mesure que l'heure limite des négociations, minuit, approchait.

"A 16H00 un vendredi (heure locale à New York, ndlr) on a des conditions d'échanges assez illiquides", accentuant la volatilité du marché des changes après la clôture de la Bourse de New York, a noté Nick Bennenbroek, de Wells Fargo, au vu de l'accroissement des pertes du dollar en fin de séance aux Etats-Unis.

Combiné au relèvement des taux en Europe, cela a conspiré à affaiblir le billet vert, a souligné l'analyste.

L'euro a encore bénéficié du relèvement du taux directeur de la BCE de 1% à 1,25%, décidé jeudi afin de lutter contre l'inflation en zone euro.

Certains analystes ont déduit du discours du président de l'institution Jean-Claude Trichet qu'un relèvement graduel était à attendre.

"L'inflation s'accroit dans la zone euro et la BCE a réaffirmé qu'elle surveillait attentivement l'évolution de l'inflation, ce sont des signes clairs qu'il faut s'attendre à de nouvelles mesures de resserrement monétaire", a estimé Derek Halpenny, analyste de Bank of Tokyo-Mitsubishi.

Par ailleurs, les ministres européens des Finances ont annoncé vendredi que le plan d'aide européenne au Portugal, pays confronté à une grave crise politique et budgétaire, devrait avoisiner les 80 milliards d'euros, et serait conditionné à des mesures d'austérité "ambitieuses" à adopter d'ici la mi-mai.

Vers 21H00 GMT, la livre britannique baissait face à la monnaie unique européenne à 88,41 pence pour un euro, et progressait face au billet vert, à 1,6377 dollar.

La devise britannique a atteint son plus fort niveau depuis janvier 2010 face à la devise américaine à 1,6428 dollar.

La monnaie helvétique perdait du terrain face à la monnaie européenne à 1,3124 franc suisse pour un euro, et se stabilisait face au billet vert à 0,9063 franc suisse pour un dollar.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: L'euro fait une incursion au-dessus de 1,45 dollar :    L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyMar 12 Avr - 19:58

le 12/04/2011 à 20:25

L'euro est nettement monté face au dollar mardi, faisant une incursion à plus de 1,45 dollar pour la première fois depuis janvier 2010, dans un marché observant une certaine prudence, comme le montrait la progression de monnaies à faibles rendements.

Vers 18H00 GMT (20H00 à Paris), l'euro valait 1,4493 dollar contre 1,4436 dollar lundi à 21H00 GMT, après être monté à 1,4520 dollar, son niveau le plus élevé depuis le 14 janvier 2010.

L'euro baissait face à la devise nippone à 121,25 yens contre 122,14 yens lundi.

Le dollar reculait aussi face au yen à 83,66 yens contre 84,67 yens la veille.

"Les monnaies qui s'en sortent bien aujourd'hui sont celles qui ont tendance à bénéficier des moments où les investisseurs cherchent à éviter la prise de risque", comme le yen et le franc suisse, des monnaies à faibles rendements, a noté Alan Ruskin, de Deutsche Bank.

Le dollar n'en profitait pas, après des indicateurs décevants aux Etats-Unis: moral des petits entrepreneurs à la baisse, réduction du déficit commercial moins important que prévu et pressions inflationnistes importées.

"Ces indicateurs ont tendance à pointer en direction d'une croissance plus faible et d'une inflation plus forte, ce qui n'est pas un cocktail formidable pour le marché boursier", a souligné Alan Ruskin. Wall Street était en nette baisse, reflet de la frilosité des investisseurs.

Le dollar était tout de même en hausse face à des monnaies sensibles à l'évolution des prix des matières premières -- en berne mardi -- comme le dollar australien ou le canadien.

L'euro restait porté par l'annonce, la semaine dernière, d'une première hausse depuis trois ans du taux d'intérêt directeur de la Banque centrale européenne (BCE) pour contrer une accélération de l'inflation.

La différence entre la politique de la BCE et celle de la Réserve fédérale profitait à l'euro, et les commentaires du chef économiste de la BCE ont conforté les cambistes.

Ils "s'accordent avec les attentes du marché, pour qui le relèvement de la semaine dernière n'était pas un coup unique d'ajustement aux prévisions d'inflation mais le début d'un cycle de resserrement", a estimé Lena Komileva, de Brown Brothers Harriman.

"Malgré les critiques du FMI et d'autres observateurs, les marchés ont embrassé la perspective d'une normalisation de la politique monétaire de la BCE, en l'absence de signe de nervosité dans l'indice de volatilité du Bund (allemand) et sur les marchés de dette espagnols", a ajouté l'analyste.

Au Royaume-Uni, la livre sterling perdait du terrain après le ralentissement inattendu de l'inflation en mars, à 4,0% sur un an, un chiffre de nature à tempérer les récentes spéculations sur un relèvement prochain du taux d'intérêt directeur de la Banque d'Angleterre (BoE) afin de contrer la hausse des prix.

Vers 18H00 GMT, la livre britannique baissait face à la monnaie unique européenne à 89,09 pence pour un euro, retombant à des niveaux plus vus depuis fin octobre 2010, et reculait également face au billet vert à 1,6266 dollar.

La monnaie helvétique progressait face à la monnaie européenne à 1,2982 franc suisse pour un euro, comme face au billet vert à 0,8957 franc suisse pour un dollar.

La monnaie chinoise a terminé à 6,5406 yuans pour un dollar contre 6,5382 yuans la veille.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Marché : l'euro a testé les 1,4650 dollar ce matin.    L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyJeu 21 Avr - 11:57

Cercle Finance le 21/04/2011 à 13:11

Plus rien ne semble pouvoir faire obstacle à l'appréciation de l'euro face au dollar : d'abord portée par la hausse des taux en Europe, la devise de l'union monétaire du Vieux continent est maintenant soutenue par les craintes souveraines qui s'étendent aux Etats-Unis. Aux environs de 13 heures 10, l'euro gagne encore 0,61% face au dollar à 1,4611.

La devise a touché en matinée les 1,4649 dollar, du jamais vu depuis décembre 2009. Depuis le début de l'année, sa hausse face au dollar dépasse les 9%.

Bien plus modestement, l'euro gagne également du terrain contre le franc suisse (+0,10% à 1,2916) et le yen (+ 0,04% à 119,84).

L'onde de choc du très difficile débat budgétaire en cours à Washington, où démocrates et républicains s'affrontent, perdure. La perspective “négative” dont l'agence de notation Standard & Poor's a assorti le “triple A” dont bénéficie toujours la dette fédérale américaine lundi dernier portait justement sur ce point : la crainte que les instances politiques américaines ne puissent se mettre d'accord sur la réduction des déficits.

Comme le rappellent les analystes Changes de Pictet & Cie ce matin, “le chef économiste du FMI Olivier Blanchard a déclaré que les Etats-Unis n'avaient pas de plan crédible pour réduire le déficit budgétaire à moyen terme...”

Les spécialistes basés à Genève résument d'ailleurs ainsi le sentiment du marché des changes actuellement : “les craintes liées aux dettes grecques, portugaises et irlandaises ne sont rien par rapport à celles liées à la dette américaine !”.

Ils ajoutent que “la poussée des matières premières n'est pas non plus étrangère à la faiblesse généralisée du dollar”, à l'instar de l'or qui vient de toucher les 1.510 dollars, nouveau record absolu.

Dans ce contexte et avant le week-end prolongé de Pâques, l'indicateur économique européen de la matinée est d'ailleurs passé inaperçu. L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne poursuit son retrait au mois d'avril, s'établissant 110,4 contre des attentes moyennes de 110,5 et 111,1 en mars. Il ressort à un niveau proche des prévisions du marché et reste non loin des 111,3 de février, record depuis la réunification de l'Allemagne en 1991.

Cet après-midi, les cambistes prendront connaissance, depuis les Etats-Unis, des inscriptions hebdomadaires au chômage de la semaine précédente (prévision : 392.000 ; précédent ; 412.000), des indicateurs avancés pour le mois de mars (prévision : +0,2% ; précédent : +0,8%) et enfin de l'indice “Philly Fed” d'avril (prévision : 37 ; précédent : 43,4).


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: L'euro dépasse 1,48 dollar après les commentaires de la Fed    L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyJeu 28 Avr - 7:49

AFP le 28/04/2011 à 08:19

L'euro a dépassé 1,48 dollar jeudi après l'annonce de la décision de la banque centrale américaine de maintenir sa politique monétaire très accommodante, à son plus haut niveau depuis décembre 2009.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,4842 dollar contre 1,4785 dollar mercredi soir.

L'euro grimpait également face à la devise nippone à 121,33 yens contre 121,43 yens mercredi.

Le dollar baissait aussi face au yen à 81,74 yens contre 82,15 yens mercredi soir.

La Fed a relevé ses prévisions de hausse des prix pour 2011, tablant désormais sur une augmentation de 2,1 à 2,8% sur un an (contre 1,3% à 1,7% en janvier).

Du côté du marché, les attentes de relèvement des taux de la Fed n'ont pas changé, les investisseurs continuant de tabler sur un relèvement au second semestre 2012.

Avec des taux quasi nuls pour une période indéterminée, le dollar a moins d'attrait que d'autres devises plus rémunératrices, comme l'euro, d'autant que la Banque centrale européenne a commencé à relever son taux directeur.

La baisse du dollar s'est encore accélérée après la conférence de presse du président de la Fed Ben Bernanke qui a suivi la décision de la banque centrale, un exercice inédit dans l'histoire de l'institution que les investisseurs attendaient avec curiosité.

"Visiblement, la Fed n'a aucune intention de resserrer sa politique monétaire dans un avenir proche et de ce point de vue, rien dans le discours de la Fed ne peut arrêter le déclin du dollar", a relevé M. Spiros Papadopoulos de la National Australia Bank.

Pour M. Gen Kawabe, de chez Chuo Mitsui Trust and Banking, "la décision de la Fed est dans le droit fil des attentes des marchés mais les déclarations de Bernanke ont renforcé la conviction que la Fed va continuer sa politique d'assouplissement monétaire sur une période prolongée stimulant les ventes de dollar et des achats de titres boursiers".

Le dollar australien a créé la surprise en bondissant à son plus haut niveau depuis 29 ans face au dollar américain à 1,0903 en raison des possibilités de relèvement des taux à terme après une étude statistique sur l'état de l'économie.

La livre sterling a atteint un plus haut depuis novembre 2009 après l'annonce d'un retour de la croissance au Royaume-Uni au premier trimestre.

Vers 06H00 GMT, la livre britannique était en hausse à 88,81 pence pour un euro et montait également face au billet vert à 1,6711 dollar.

La monnaie helvétique se reprenait après une baisse face à la devise européenne à 1,2927 franc suisse pour un euro, et était en hausse aussi face au billet vert à 0,8710 franc suisse pour un dollar.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: AFP le 02/05/2011 à 20:41   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyLun 2 Mai - 20:01

L'euro dépasse 1,49 dollar, le marché réagit peu à la mort de Ben Laden :


L'euro a dépassé lundi le seuil symbolique de 1,49 dollar pour la première fois depuis décembre 2009, les attentes de hausse de taux en zone euro reléguant au second plan la mort d'Oussama Ben Laden, qui avait brièvement profité au billet vert.

Vers 18H00 GMT (20H00 à Paris), l'euro valait 1,4866 dollars contre 1,4808 vendredi soir. Il a atteint vers 15H20 GMT 1,4902 dollar, un sommet inédit depuis début décembre 2009.

L'euro s'échangeait également en hausse face à la devise nippone, à 120,73 yens contre 120,20 yens vendredi.

Le dollar était quasi stable à 81,22 yens, contre 81,17 dollars.

"Il y a eu un petit effet ben Laden, mais très rapidement les nouvelles économiques ont repris le dessus", a expliqué Nordine Naam, de Natixis.

Le billet vert a dans un premier temps profité de l'annonce de la mort d'Oussama Ben Laden, tué lors d'une opération menée par des forces spéciales américaines au Pakistan. Mais il est rapidement reparti à la baisse.

"C'est une victoire politique (pour les Etats-Unis), mais ce n'est pas quelque chose de nature à influencer le marché de manière soutenue. C'est exactement ce qu'on a vu", a commenté de son côté Vassili Serebriakov, de la banque Wells Fargo.

Selon l'analyste, le marché des changes continue d'évoluer "en fonction des attentes de taux d'intérêt".

La banque centrale américaine a confirmé mercredi qu'elle comptait maintenir ses taux près de zéro pendant encore longtemps pour soutenir la reprise économique et faire reculer le chômage, qu'elle juge encore trop élevé.

Cette politique généreuse fait du dollar un investissement à très faible rendement.

A l'inverse, la Banque centrale européenne (BCE) "semble toujours être la principale banque centrale qui va resserrer sa politique monétaire de manière constante dans les mois à venir, c'est ce qui pousse l'euro vers le haut", a expliqué l'analyste de Wells Fargo.

La BCE a déjà relevé ses taux directeurs début avril, pour lutter contre l'accélération de la hausse des prix dans la zone euro.

Lors de sa prochaine réunion, jeudi, elle devrait cette fois opter pour le statu quo, mais "au moins préparer les marchés à une hausse des taux pour juin", a estimé M. Naam.

D'autant que l'inflation reste à un niveau élevé en zone euro. La hausse des prix dans la zone a été de 2,8% en avril, dépassant pour le cinquième mois d'affilée le seuil de 2% surveillé par la BCE.

Pour Nordine Naam, l'euro pourrait franchir à "très court terme le seuil de 1,50 dollar car le dollar va rester malmené, la Fed ayant choisi de poursuivre sa politique de taux bas".

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Devises : l'euro reprend son souffle vers 1,44 dollar.   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyMer 11 Mai - 10:54

Cercle Finance le 11/05/2011 à 12:42

L'accalmie était de mise sur le marché des changes après une semaine mouvementée lors de laquelle la monnaie unique européenne a perdu près de 3% face au dollar. Aux environs de 12 heures 25, l'euro se montre recule légèrement de 0,13% à 1,4392 dollar dollar. La tendance est similaire face au franc suisse.

Après une chute de près de 1,50 dollar jusqu'au niveau actuel en une semaine, l'euro reprend ses esprits. Certes, les derniers propos tenus la semaine dernière par Jean-Claude Trichet ont relativisé les anticipations de hausse des taux d'intérêt de la BCE sur le marché avait fini par compter. Or la “pentification” des taux courts de la banque centrale de Francfort était l'une des raisons de l'appréciation de l'euro contre le dollar, pour lequel ce scénario n'est toujours pas de mise.

En outre, les nouveaux déboires financiers de la Grèce, dont la note souveraine est de nouveau en ligne de mire des agences de notation, laissent craindre que les mesures prises ne soient pas suffisantes pour enrayer la crise financière à la périphérie de la zone euro. De surcroît, les efforts demandés pourraient s'avérer difficilement soutenables pour la population à moyen terme. Toute la question est de savoir si ces éléments sont de nature à entraîner une forte baisse de l'euro par rapport aux autres devises. Après une première correction, la question reste posée.

Les investisseurs prendront connaissance cet après-midi, aux États-Unis, de la balance commerciale pour le mois de mars et des stocks hebdomadaires de pétrole.

“Aujourd'hui, la publication de la balance commerciale aux Etats-Unis pourrait occasionner un nouveau regain d'activité sur les marchés”, pronostique-t-on chez Pictet & Cie. Le consensus table sur un déficit de 47 milliards de dollars en mars après 45,8 milliards le mois précédent.

Le solde budgétaire fédéral au titre du mois d'avril sera également publié, et il est attendu en déficit de 62 milliards après 188,23 milliards le mois précédent


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: AFP le 23/05/2011 à 11:21   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyLun 23 Mai - 9:41

L'euro retombe sous 1,40 dollar, plombé par les inquiétudes sur la Grèce :


L'euro chutait lourdement face au dollar lundi, tombant sous le seuil de 1,40 dollar pour la première fois depuis plus de deux mois, pénalisé par le regain d'inquiétudes concernant la Grèce, sur fond de craintes de voir le pays restructurer sa dette.

Vers 09H00 GMT (11H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,3982 dollar contre 1,4155 dollar vendredi à 21H00 GMT, son niveau le plus faible depuis le 18 mars.

L'euro baissait aussi face au yen à 114,06 yens contre 115,66 yens vendredi.

Le dollar perdait également du terrain face à la devise nippone, à 81,52 yens contre 81,70 yens vendredi.

"Les inquiétudes sur la situation budgétaire de certains pays européens continuent de peser sur la monnaie unique", observait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

"Le marché se préoccupe moins des indicateurs économiques que de l'impact de la dégradation de la confiance vis-à-vis des dettes souveraines" en zone euro, expliquait l'analyste.

La principale source d'inquiétudes reste la Grèce, où le Premier ministre Georges Papandreou doit présenter lundi un plan pluri-annuel destiné à renforcer l'assainissement budgétaire et à réduire l'énorme dette du pays, dans l'espoir d'échapper à la restructuration de cette dernière promise par les marchés et une partie de la zone euro.

Lors d'un entretien accordé à un journal dominical grec, M. Papandreou a catégoriquement écarté l'idée d'une restructuration de la dette du pays.

La Banque centrale européenne (BCE) s'oppose fermement à cette idée, qui n'est désormais plus écartée par certains dirigeants comme le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker.

"La marge de manoeuvre des dirigeants européens fond à vue d'oeil, tandis que tandis leurs voix sont de plus en plus discordantes", sur la façon de gérer la crise, s'inquétait M. Hewson.

L'euro a entamé sa dégringolade vendredi, suite à l'annonce par l'agence de notation financière Fitch d'un abaissement de trois crans de la note de la dette à long terme de la Grèce, à "B+".

L'agence avait également prévenu qu'elle pourrait à nouveau abaisser cette note dans les prochains mois. Fitch a expliqué que cette décision reflète "l'étendue du défi" qui attend le pays pour mettre en oeuvre le programme de réformes fiscales et structurelles nécessaire pour réduire sa dette et son déficit.

En outre, la croissance de l'activité privée a nettement ralenti en mai dans la zone euro, selon une première estimation lundi de l'indice des directeurs d'achats (PMI), qui est tombé à son plus bas niveau depuis sept mois.

Accablée par la crise des dettes en zone euro et les inquiétudes sur la vigueur de la reprise économique dans la région, la monnaie unique est tombée lundi à un nouveau plus bas historique face au franc suisse.

"Le franc suisse reste la monnaie forte actuellement sur le marché des changes, au désespoir de bon nombre d'entreprises et de secteurs" en Suisse, ont estimé les analystes de Pictet dans une note.

Vers 09H00 GMT, la livre britannique gagnait du terrain face à l'euro à 86,82 pence, mais reculait face au billet vert à 1,6115 dollar.

La monnaie helvétique progressait face à l'euro à 1,2336 franc suisse pour un euro, un nouveau sommet historique. Face à la monnaie américaine, la monnaie helvétique perdait du terrain à 0,8834 franc suisse pour un dollar.

L'once d'or valait 1.510,43 dollars contre 1.491 dollars vendredi soir.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Marché : l'euro tient bon au-dessus des 1,42 dollar.   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyVen 27 Mai - 10:32

Cercle Finance le 27/05/2011 à 12:24


La monnaie unique européenne profitait toujours des déboires statistiques qui, hier déjà, ont affaibli le dollar. Après une hausse de 0,39% au terme de la séance de la veille, l'euro gagne encore vendredi midi quelque 0,55% à 1,4213 dollar. Un point haut de 1,4279 a été touché en début de matinée.

A cette heure, sur la semaine, la devise européenne s'affiche en hausse de 0,41% face au dollar. Son de cloche radicalement différent du côté du franc suisse, l'euro perdant encore 0,34% à 1,2188 à cette heure. Sur la semaine, sa baisse atteint presque 2%.

Le principal évènement statistique de la veille était américain et peu enthousiasmant : le PIB du 1er trimestre, en hausse de 1,8% sur la période et sur un an, s'est avéré sensiblement inférieur aux attentes (+ 2,2%). Défavorable à la zone dollar, il apporte mécaniquement de l'air à la zone euro, d'autant que les inscriptions hebdomadaires au chômage n'étaient pas très encourageantes non plus.

“Jean-Claude Trichet a déclaré hier à Berlin que la BCE surveillait attentivement l'inflation et qu'elle ferait tout pour remplir son mandat. La hausse du prix des matières premières pourrait fortement modifier les prévisions relatives à l'inflation. Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a par ailleurs déclaré que tout serait entrepris pour éviter un défaut de paiement de la Grèce et qu'aucune nouvelle aide ne serait négociée au G8” rapportent ce matin les analystes Changes de Pictet & Cie depuis Genève.

Les cambistes helvétiques ajoutent cependant : “l'ajustement de l'économie grecque va prendre plus de 10 ans selon l'économiste en chef du FMI, Olivier Blanchard”.

Du côté statistique ce matin en Europe, on a appris que le sentiment économique dans la zone euro s'était dégradé en mai, selon des données de la Commission européenne: l'indice ESI ressort à 105,5 ce mois-ci, marquant une baisse de 0,6 point par rapport au mois précédent.

Sur l'agenda statistique américain de l'après-midi, on attend notamment les revenus des ménages d'avril (prévision : + 0,4% ; précédent : + 0,5%), l'indice de l'université du Michigan de mai (prévision et précédent : 72,4) et les promesses de ventes de logements anciens (prévision : -1% ; précédent : + 5,1%).


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Marché : l'euro s'approche des 1,45$ malgré Moody's.   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyJeu 2 Juin - 12:09

Cercle Finance le 02/06/2011 à 12:46


Rien ne semble devoir entamer la reprise de l'euro contre ses grands concurrents, pas même une nouvelle dégradation de la notation de la dette publique grecque par Moody's. Aux environs de 12 heures 40, la monnaie unique européenne s'apprécie de 0,97% contre le dollar à 1,4470, de 0,75% contre le franc suisse à 1,2163 et de 1% face au yen à 116,97.

Calculées depuis le début de l'année, les variations de ces trois parités sont respectivement de + 8,1%, - 2,5% et + 7,9%. La valeur refuge helvétique suit un chemin sensiblement différent que l'on peut rapprocher de celle de l'or : exprimée en euros, la valeur de l'or a progressé de 1,2% sur cette même période, ce que l'ont peut également traduire comme une dépréciation de l'euro vis-à-vis du métal précieux dont l'histoire monétaire est plus que millénaire.

Et pourtant, la crise souveraine européenne n'en finit pas de s'envenimer. Ce matin, l'agence de notation-crédit Moody's a dégradé la note de la Grèce, passant de 'B1' à 'Caa1', note déjà située dans le territoire spéculatif qui traduit un risque substantiel sur le titre, assortie en outre d'une perspective négative.

L'agence de notation craint le risque d'échec croissant du processus de stabilisation de la dette grecque, sans restructuration. Elle pointe du doigt les défis que doit relever le gouvernement ou encore les incertitudes quant aux perspectives de croissance.

Par ailleurs, Moody's estime que les soutiens du pays, que sont le FMI et la Commission européenne par exemple, pourraient exiger la participation des créanciers privés dans la restructuration de la dette.

L'euro profite d'une actualité peu encourageante dans les autres grands pays développés, où la situation n'est pas plus encourageante. Au Japon, le Premier ministre Naoto Kan a certes survécu à un vote de confiance, mais l'instabilité politique du pays reste sensible alors que sa majorité s'en trouve divisée. 'Il est déjà une gageure de nommer les cinq derniers Premiers ministres japonais alors que cela ne nous ramène qu'en 2006', souligne-t-on chez Bank of America-Merrill Lynch, ce qui joue contre le yen.

Aux Etats-Unis, les indicateurs économiques défavorables s'accumulent. Derniers en date : la confiance du consommateur, qui en mai est tombée à son plus bas niveau depuis novembre, et le nouveau ralentissement de l'activité dans la région des Grands Lacs, autour de Chicago. Sans oublier un indice de l'emploi ADP décevant, qui augure mal du rapport officiel sur l'emploi du mois dernier, et un ralentissement de l'activité manufacturière selon le dernier indice ISM.

Dans ces conditions, il est difficile d'envisager un resserrement monétaire de la part de la Fed (0-0,25% actuellement), et par là une réduction du 'spread' (l'écart) avec les taux courts de la BCE (1,25% à cette heure) toujours très favorable à l'euro.

La séance sera peut-être animée par différents chiffres américains comme les stocks de pétrole, les inscriptions aux allocations chômage, les commandes à l'industrie, ainsi que ceux de la productivité.

Mais le point d'orgue statistique de la semaine sera le rapport sur l'emploi américain pour mai, qui sera publié demain.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: AFP le 06/06/2011 à 08:15   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyLun 6 Juin - 10:47

L'euro reste au-dessus des 1,46 dollar, soutenu par l'aide à la Grèce :


L'euro est resté au-dessus de 1,46 dollar lundi, profitant toujours du déblocage de nouveaux financements pour la Grèce et d'une relance de spéculations sur une éventuelle hausse des taux européens en juillet alors que les mauvais chiffres du chômage aux USA n'incitaient guère l'investisseur à acquérir du billet vert, selon les cambistes.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,4642 dollar contre 1,4637 dollar vendredi soir.

L'euro montait à 117,61 yens contre 117,48 yens vendredi.

Le dollar remontait un peu pour sa part face à la devise nippone à 80,32 yens contre 80,25 yens vendredi soir.

"L'euro a été soutenu par le nouvel accord sur la dette grecque qui lui permet de faire face à ses besoins pour le moment", a dit M. Sumino Kamei, analyste à la Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ.

Le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker, a annoncé que l'union monétaire s'apprêtait à décider d'une nouvelle aide financière à Athènes, à laquelle les banques privées créancières du pays apporteront une contribution sur une base volontaire.

M. Juncker n'a pas donné de montant pour ces nouveaux prêts, qui s'ajouteront aux 110 milliards d'euros déjà promis au pays par l'Union européenne et le Fonds monétaire international. Mais le chiffre de 60 milliards d'euros environ a été évoqué à plusieurs reprises.

Autre nouvelle bien accueillie par les marchés, la "Troïka" représentant les créanciers d'Athènes, la zone euro et le FMI, a donné son feu vert au versement "début juillet" de la cinquième tranche des 110 milliards déjà promis, sous conditions.

Dans un autre pays endetté, le Portugal, la victoire de la droite ouvre la voie à une autre gestion du prêt de 78 milliards d'euros de l'Europe. le probable prochain Premier ministre Pedro Passos Coelho a promis d'honorer la dette de Lisbonne à l'Union européenne et au FMI après l'annonce de la victoire de son parti.

La Banque centrale européenne doit tenir sa réunion de politique générale jeudi et les marchés guettent les déclarations de son dirigeant Jean-Claude Trichet, disent les opérateurs.

"C'est encore un point positif pour l'euro, le fait que certains attendent de Trichet qu'il puisse annoncer une possible hausse des taux pour juillet car pour ce mois-ci, le marché n'en attend guère", a encore relevé M. Kamei.

La progression de l'euro a par ailleurs été accentuée par le fait que le dollar est faible.

Le billet vert a souffert des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, où l'économie n'a créé que 54.000 emplois en mai, sois trois fois moins qu'attendu. Le taux de chômage est remonté à 9,1%, son plus haut niveau depuis le début de l'année.

Pour les investisseurs, ces chiffres sont un signe clair de ralentissement, qui signifie que la banque centrale américaine (Fed) n'est pas près de relever ses taux, actuellement proches de zéro, ce qui fait du billet vert un investissement très peu rémunérateur.

Vers 06H00 GMT, la monnaie helvétique, qui confirme sa qualité de valeur refuge en ayant atteint de nouveaux records vendredi, reperdait un peu face au dollar à 0,8344 franc suisse pour un dollar, et face à l'euro, à 1,2218 franc pour un euro.

La livre britannique baissait encore un peu face à l'euro à 89,13 pence, mais progressait face au billet vert à 1,6426 dollar.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: L'euro remonte à près de 1,47 dollar :    L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyMar 7 Juin - 23:39

AFP le 07/06/2011 à 23:08


L'euro est reparti à la hausse mardi face au dollar, soutenu par des indicateurs économiques meilleurs que prévu en zone euro, qui ont contrasté avec des commentaires moroses du patron de la banque centrale américaine, Ben Bernanke.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie européenne s'échangeait à 1,4688 dollar, contre 1,4572 lundi à la même heure.

L'euro progressait également face à la devise japonaise, à 117,58 yens contre 116,69 la veille.

Le dollar se stabilisait face au yen, à 80,05 yens contre 80,07 lundi.

La devise américaine s'est maintenue en baisse après un discours en toute fin de journée du président de la Réserve fédérale (Fed).

Quatre jours après l'annonce d'une remontée inattendue du taux de chômage à 9,1%, M. Bernanke a qualifié la croissance économique des Etats-Unis de "désespérément lente".

"Tant que nous n'aurons pas vu de créations d'emploi plus fortes pendant une période prolongée, nous ne pourrons pas considérer que la reprise est véritablement établie", a dit le banquier central, jugeant nécessaire le maintien d'une "politique monétaire accommodante".

Ces propos "montrent un président satisfait de confirmer le besoin d'une politique toujours accommodante, mais réticent à se lancer dans un débat" sur de nouvelles mesures de relance, a commenté Alan Ruskin, de la Deutsche Bank.

"Il n'y a pas de quoi soulager le dollar, qui baisse même face à des devises qui ont leurs propres travers, l'euro n'étant pas la moindre", a-t-il ajouté.

La banque centrale américaine maintient son taux directeur proche de zéro depuis fin 2008 pour soutenir la reprise, ce qui fait du dollar un actif offrant une rémunération très faible.

A l'inverse, la Banque centrale européenne (BCE) a déjà relevé son taux directeur en avril pour lutter contre la hausse des prix. Lors de sa prochaine réunion, jeudi, elle devrait laisser sa politique inchangée, mais son président Jean-Claude Trichet devrait "indiquer l'intention de la BCE de relever ses taux en juillet", ont relevé les analystes de Brown Brothers Harriman.

Deux jours avant cette échéance, l'euro a été conforté par deux indicateurs meilleurs que prévu.

En Allemagne, première économie de la zone euro, les commandes à l'industrie ont grimpé de 2,8% en avril, soit plus que prévu. Sur le même mois, les ventes de détail ont rebondi de 0,9% dans la zone euro, un chiffre également supérieur aux attentes.

Selon Vassili Serebriakov, de la banque Wells Fargo, les marchés se montrent également "plus optimistes" à propos des nouvelles aides que l'Union européenne a indiqué voir verser à la Grèce, avec contribution des banques privées créancières d'Athènes.

Jean-Claude Trichet a jugé "appropriée" lundi, sur la chaîne canadienne CBC, l'option d'une prolongation des crédits et obligations qui arrivent à échéance, ce qui a rassuré les investisseurs qui craignent une restructuration de la dette du pays.

Vers 21H00 GMT, la devise helvétique reculait face à la monnaie unique, à 1,2286 franc suisse pour un euro, comme face au billet vert, à 0,8366 franc suisse pour un dollar. Elle avait grimpé à 0,8322, un nouveau record.

La livre britannique baissait légèrement face à l'euro à 89,30 pence, mais progressait face au billet vert à 1,6445 dollar.

La devise chinoise a terminé à 6,4814 yuans pour un dollar contre 6,4745 yuans la veille.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Or : l'once de retour sur les 1.535 dollars.   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyJeu 9 Juin - 13:28

Cercle Finance le 09/06/2011 à 13:54


Un nouveau test du record historique de l'or, situé à 1.577 dollars sur le marché au comptant, semble s'éloigner pour l'instant. Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de référence de Londres, l'once cotait 1.534 dollars (- 3,7 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) ainsi que 1.049,97 euros (- 2,1 euros).

Chez RBS ce matin, le chef du département Matières premières, Nick 'Metals' Moore, soulignait que les investissements miniers consentis ces dernières années vont commencer à porter leurs fruits. En effet, il faut jusqu'à 10 ans entre le premier investissement et la première production d'or par une nouvelle mine. Or la fin de 'l'hiver de l'or', grande période de baisse des prix entamée en 1980, a justement pris fin en 2001 pour faire place à une hausse quasi-continue.

Selon Nick Moore, la production minière de métal jaune devrait maintenant cesser de stagner comme elle l'a fait depuis des années. En hausse de 3,8% en 2010 à 2.689 tonnes (dont Chine, numéro 1 mondial : 351 tonnes), elle devrait accélérer en 2011 et croître de 5%, prévoit-il.

De plus et alors qu'aucun festival indien où l'or est très demandé n'intervient durant l'été, Nick Moore se montre prudent sur le prix du métal. “L'Inde et la Chine, qui représentaient 526 tonnes ou 57% des demandes cumulées de bijouterie et d'investissement au 1er trimestre selon le Conseil mondial de l'Or, devraient maintenant moins demander de métal”, indique la note de recherche.

RBS souligne cependant que l'utilisation de l'or en tant que collatéral est aussi devenu une actualité européenne après avoir été américaine : “le comité des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen a approuvé l'utilisation d'or par les banques en tant que garantie. Cette mesure doit maintenant passer, en juillet, en session plénière”.

Du côté du 1er ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, une légère baisse de l'encours a été constatée hier à 1.211,57 tonnes, contre 1.212,87 tonnes la veille. L'appétit des investisseurs semble également refluer légèrement.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta s'inquiétaient que l'once ait clôturé à 1.535 dollars hier soir. Ils restent cependant haussiers à court terme et identifient les prochaines résistances à 1.553, 1.577 et 1.599 dollars. A l'inverse, les supports se situent à 1.520 et 1.505, puis 1.463.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: AFP le 15/06/2011 à 20:17   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyMer 15 Juin - 19:43

L'euro rechute sous 1,42 dollar faute de solution à la crise grecque :



L'euro a lourdement rechuté mercredi face au dollar, faute d'accord entre dirigeants européens sur une nouvelle aide à la Grèce, où la situation politique et sociale se tend de plus en plus.

Vers 18H00 GMT (20H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,4159 dollar contre 1,4440 dollar mardi à 21H00 GMT, évoluant à ses plus bas niveau depuis fin mai.

L'euro reculait également face à la devise japonaise à 114,63 yens contre 116,20 yens la veille.

Le dollar gagnait pour sa part du terrain face au yen à 80,94 yens contre 80,45 yens mardi.

Les échanges ont de nouvelle fois été dominés par la crise budgétaire qui touche la Grèce.

"Personne ne voit aucun progrès, les incertitudes sont trop nombreuses. Les intervenants du marché commencent à se fatiguer", a commenté David Solin, de Foreign Exchange Analytics.

"Quand on pense à tout ce qu'il se passe, c'est étonnant que l'euro soit encore à plus de 1,40 dollar", a-t-il ajouté.

Mardi, plus de six heures de réunion n'ont pas permis aux ministres des Finances de la zone euro de parvenir à un accord pour verser une nouvelle aide à Athènes. Ils doivent se retrouver dimanche à Luxembourg pour reprendre leurs discussions.

L'enjeu des discussions est de trouver d'ici la fin du mois un moyen d'éviter la faillite à la Grèce, toujours incapable d'emprunter elle-même sur les marchés pour financer son déficit, sans que les modalités de cette aide n'équivalent à un défaut de paiement pour le pays.

"Ils vont forcément trouver un moyen de repousser le problème. Je ne peux pas imaginer qu'ils autorisent (la Grèce) à faire défaut", a avancé David Solin.

"Quand cela va arriver, on va probablement observer un fort rebond de l'euro", a-t-il ajouté. En attendant, "l'actualité va probablement entraîner des mouvement spectaculaires, dans les deux directions".

En Grèce, la situation s'est tendue, avec des manifestations marquée par des affrontements avec la police à Athènes. Sur le plan politique, le Premier ministre socialiste Georges Papandreou tentait d'arracher le soutien d'une partie de l'opposition aux mesures d'austérité controversées.

Les investisseurs s'inquiètent des conséquences potentiellement catastrophiques qu'aurait une faillite de la Grèce pour le secteur bancaire de la région.

L'agence de notation financière Moody's a prévenu qu'elle envisageait d'abaisser la note des banques françaises BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole du fait de leur exposition à la Grèce.

"Les sombres perspectives de la Grèce relèguent au second plan des nouvelles plus positives", a relevé Jessica Hoversen, de MF Global, citant une hausse inattendue de la production industrielle en avril en zone euro en Europe, le soutien de la commission des affaires économiques du Parlement européen à la nomination de Mario Draghi à la tête de la banque centrale européenne, et une émission obligataire réussie au Portugal.

Le dollar a de son côté été soutenu par les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis pour mai, plus marquée que prévu. Elle a atteint 3,6% en glissement annuel, son plus haut niveau depuis octobre 2008.

Vers 18H00 GMT, la devise helvétique gagnait du terrain face à la monnaie unique européenne, à 1,2095 franc suisse pour un euro, mais reculait face au billet vert, à 0,8540 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique progressait face à l'euro à 87,51 pence, mais baissait face au billet vert à 1,6178 dollar.

La devise chinoise a fini à 6,4819 yuans pour un dollar contre 6,4800 yuans la veille.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: L'euro se stabilise à 1,43 dollar :    L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyLun 20 Juin - 20:46

AFP le 20/06/2011 à 20:12



L'euro se stabilisait à 1,43 dollar lundi, après avoir évolué en dents de scie au gré des spéculations sur le prochain versement de nouveaux fonds à la Grèce, conditionné à l'adoption par Athènes de nouvelles mesures d'austérité.

Vers 18H00 GMT (20H00 à Paris) la monnaie unique européenne valait 1,4309 dollar contre 1,4301 dollar vendredi à 21H00 GMT.

L'euro repartait à la hausse face à la devise japonaise à 114,80 yens contre 114,45 yens vendredi soir.

Le dollar progressait face au yen à 80,22 yens contre 80,03 yens vendredi.

En baisse en début de journée, "l'euro a effacé ses pertes: il semble que le nouveau gouvernement (grec) va probablement survivre au vote de confiance prévu mardi", a expliqué Kit Juckes, de la Société Générale.

En visite à Bruxelles, le Premier ministre grec, Georges Papandréou, s'est dit "déterminé" à mener les réformes nécessaires pour assainir sa dette, à la veille d'un vote de confiance à Athènes destiné à verrouiller sa fragile majorité.

"Le marché se sent un peu plus optimiste au sujet de la capacité de M. Papandréou à passer le vote de confiance et de l'adoption par le Parlement des mesures d'austérité et du plan de privatisation exigés par le FMI", a commenté David Gilmore, de Foreign Exchange Analytics.

"Si le Parlement adopte les mesures d'austérité, je pense que le marché sera assez satisfait, au moins pour quelques semaines. Le problème, c'est ce qu'il va se passer en septembre", au moment où une nouvelle tranche de l'aide à la Grèce doit être versée, a-t-il ajouté.

"On reviendra à la case départ", a-t-il prévenu.

En attendant, le marché se concentre sur le versement de la cinquième tranche de ce plan d'aide, décidé en 2010 pour éviter à la Grèce, lourdement endettée, de se retrouver en situation de défaut de paiement.

Réunis à Luxembourg, les ministres des Finances de la zone euro ont conditionné dimanche soir le déblocage de ces fonds à l'adoption par Athènes des mesures d'austérité promises.

"Il y a toujours un risque que la nouvelle tranche d'aide (...) ne soit pas débloquée", a estimé Kathleen Brooks, analyste de Forex.com.

Le marché s'attendait à des avancées plus concrètes lors de cette rencontre, ce qui avait pesé sur la monnaie unique en début de journée.

L'euro s'est repris par ailleurs après l'annonce par Jean-Claude Juncker, chef de file de l'Eurogroupe, d'un accord sur les modalités nécessaires à la création d'un Fonds de soutien permanent pour les pays de la zone euro en difficultés financières.

Ce Fonds, doté d'une capacité de prêts de 500 milliards d'euros, doit venir remplacer à partir de 2013 un Fonds d'aide (FESF) mis en place l'an dernier à titre provisoire, qui a été par ailleurs musclé.

Vers 18H00 GMT, la devise helvétique progressait face à la monnaie unique européenne à 1,2098 franc suisse pour un euro, comme face au billet vert, à 0,8455 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique se stabilisait face à l'euro à 88,33 pence, comme face au billet vert à 1,6196 dollar.

La devise chinoise a fini à 6,4788 yuans pour un dollar contre 6,4757 yuans vendredi.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: AFP le 23/06/2011 à 20:05   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyJeu 23 Juin - 20:50

L'euro rechute sous 1,42 dollar, affecté par la crise grecque :



L'euro a rechuté sous 1,42 dollar jeudi, tombant par ailleurs à son plus bas niveau historique face au franc suisse dans un marché crispé par les inquiétudes sur la crise grecque.

Vers 18H00 GMT (20H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,4183 dollar contre 1,4349 mercredi à 21H00 GMT.

L'euro cédait également du terrain face à la devise japonaise à 114,31 yens contre 115,26 yens mercredi soir.

Le dollar progressait toujours face au yen à 80,57 yens contre 80,31 yens la veille.

"L'accumulation d'indicateurs économiques décevants et les craintes de plus en plus vives sur la dette souveraine (de la Grèce, ndlr) pèsent lourdement sur les marchés", a commenté Manoj Ladwa, opérateur de marché chez ETX Capital.

Le nouveau ministre des Finances grec, Evangélos Vénizélos, a détaillé jeudi de nouvelles mesures d'austérité, notamment un très impopulaire abaissement du seuil d'imposition.

Le Parlement grec devra ensuite adopter ce plan avant qu'Athènes puisse bénéficier d'une nouvelle aide internationale qui pourrait avoisiner les 80 milliards d'euros.

Au niveau européen, les dirigeants de l'UE se retrouvaient jeudi pour tenter de régler rapidement la crise et éviter une contagion à d'autres pays de la zone euro.

"La crise de la dette qui touche la zone euro s'aggrave, et le président (de la banque centrale américaine) Ben Bernanke a reconnu que les banques américaines menaient des tests de résistance avec comme hypothèse un défaut de la Grèce, ce qui montre que les craintes sont vives", a commenté de son côté Jessica Hoversen, de MF Global.

M. Bernanke s'exprimait à l'issue d'une réunion de deux jours de la Réserve fédérale (Fed), qui a revu en nette baisse ses prévisions de croissance, mais n'a pas annoncé de nouvelles mesures de soutien à l'économie.

"M. Bernanke a suggéré que la menace de déflation était passée, ce qui oppose un obstacle important à toute éventuelle mesure d'assouplissement", a relevé Nick Bennenbroek, de Wells Fargo.

Les mesures d'assouplissement visant à maintenir des taux d'intérêt faibles font du dollar un investissement peu rentable. L'absence de nouvelle annonce soutient donc le billet vert.

Sur le front des indicateurs, l'indice PMI des directeurs d'achat dans la zone euro est tombé en juin à son plus bas depuis vingt mois, confirmant un ralentissement de l'activité.

Dans ce contexte, l'euro a connu un nouveau plus bas historique face au franc suisse, qui profitait de son statut de valeur refuge.

Vers 18H00 GMT, la devise helvétique grimpait face à la monnaie unique européenne à 1,1887 franc suisse pour un euro, après avoir atteint un niveau record à 1,1845 franc. La monnaie helvétique progressait également face au billet vert à 0,8379 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique montait aussi face à l'euro à 88,77 pence. Elle se repliait en revanche face au billet vert, à 1,5974 dollar, peu après avoir atteint son plus bas niveau depuis janvier, à 1,5938 dollar.

La devise chinoise a terminé à 6,4678 yuans pour un dollar contre 6,4637 yuans la veille.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: L'euro de nouveau au-dessus de 1,45 dollar, le yen recule :    L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyVen 1 Juil - 9:30

AFP le 01/07/2011 à 08:14


L'euro remontait au-dessus de 1,45 dollar vendredi toujours porté par l'optimisme du marché après l'adoption du budget d'austérité par le Parlement grec tandis que le yen était en repli.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,4516 dollar contre 1,4499 dollar jeudi à 21H00 GMT.

L'euro progressait légèrement face à la devise japonaise à 117,17 yens contre 116,81 yens la veille.

Le dollar gagnait un peu de terrain face au yen à 80,71 yens contre 80,55 yens jeudi.

"Même si le problème de la dette grecque n'a pas été complètement résolu, les inquiétudes se sont en partie effacées après le vote du budget d'austérité du Parlement grec", a expliqué Sumino Kamei de la banque Tokyo-Mitsubishi UFJ.

Les parlementaires grecs ont adopté d'une courte majorité jeudi la loi d'application du nouveau budget d'austérité, approuvé la veille, qui prévoit 28,4 milliards d'euros d'économies d'ici à 2015, ainsi que des privatisations représentant 50 milliards d'euros.

L'Union européenne a aussitôt estimé qu'Athènes avait rempli les conditions nécessaires à un déblocage d'argent frais: nouvelle tranche du prêt accordé en 2010, mais aussi mise sur pied d'un nouveau plan de soutien financier.

Les investisseurs soulagés par ce dossier se tournent maintenant vers la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) du 7 juillet.

"L'euro devrait être très recherché, porté par l'attente d'une hausse des taux d'intérêt en zone euro", a ajouté M. Kamei.

De son côté, le yen a perdu du terrain après la publication au Japon de l'indice Tankan qui montre que la confiance des grandes entreprises japonaises a chuté, à cause des difficultés consécutives au tsunami et de l'ampleur de la reprise rendue incertaine par la pénurie d'électricité prévue cet été.

Le marché va se focaliser ce vendredi sur l'indice ISM d'activité dans l'industrie pour le mois de juin aux Etats-Unis attendu pour cet après-midi après la publication de l'indice ISM de la région de Chicago qui a rebondi en juin contre toute attente.

Vers 06H00 GMT, la devise helvétique baissait face à la monnaie unique européenne à 1,2237 franc suisse pour un euro, comme face au billet vert à 0,8430 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique était stable face à l'euro à 90,34 pence, retombant des niveaux plus vus depuis mars 2010, mais progressait face au billet vert à 1,6068 dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Crise de la dette : l'euro rechute sous 1,40 dollar   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyLun 11 Juil - 23:02

AFP le 11/07/2011 à 22:54


L'euro a chuté lundi, tombant même brièvement sous 1,40 dollar pour la première fois depuis un mois et demi, sous le coup de l'aggravation de la crise de la dette souveraine en Europe, qui place désormais l'Italie dans la tourmente.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,4029 dollar contre 1,4258 dollar vendredi à la même heure. Elle est tombée à 1,3987 dollar vers 15H00 GMT, son plus bas niveau depuis le 23 mai.

L'euro reculait également face à la devise nippone, à 112,61 yens contre 114,90 yens vendredi.

Le dollar perdait du terrain face au yen à 80,24 yens contre 80,55 yens vendredi soir.

"La monnaie unique a pris une énorme claque", a résumé Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. "Les responsables européens ne parviennent pas à enrayer la spirale de défiance du marché", a-t-il constaté.

Après la Grèce, l'Italie se trouve à son tour dans le collimateur des marchés financiers, qui s'inquiètent de sa dette colossale (120% de son PIB) et de sa capacité à mettre en oeuvre les mesures d'austérité promises.

Signe de la défiance: les taux obligataires italiens à 10 ans ont atteint des records, au-delà des 5%. Les taux espagnols ont aussi touché des niveaux inédits, à plus de 6%.

"Vu la taille de l'Italie, la situation présente des difficultés bien plus élevées que les tensions sur les marchés obligataires plus petits", a relevé Jens Nordvig, de Nomura.

Selon cet analyste, les besoins de financement du pays représentent en effet 250 milliards d'euros, contre 90 milliards pour les trois pays qui bénéficient actuellement de l'aide européenne -Grèce, Irlande et Portugal- pris ensemble.

Le fonds mis en place par Bruxelles pour les pays en difficulté "n'est pas assez gros pour financer l'Italie et la Banque centrale européenne se montre réticente à acheter des obligations italiennes ou espagnoles", a relevé M. Nordvig.

Dans ce contexte, la réunion à Bruxelles des responsables économiques européens ainsi que des ministres des Finances de la zone euro a pris des airs de réunion de crise.

"On est devant quelque chose qui est plus systémique" que le seul cas de la Grèce, qui "concerne la stabilité de la zone euro dans son ensemble", a prévenu la ministre espagnole des Finances, Elena Salgado.

Les responsables européens peinent par ailleurs à mettre sur pied un nouveau plan d'aide à la Grèce, divisés sur la manière d'impliquer les créanciers privés.

Vers 21H00 GMT, la devise helvétique, valeur refuge, progressait face à la monnaie unique européenne, à 1,1723 franc suisse pour un euro, après être montée à 1,1669 franc, un record. La devise grimpait face au billet vert à 0,8355 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique montait face à l'euro à 88,20 pence, mais reculait face au billet vert à 1,5905 dollar pour une livre.

La devise chinoise a fini à 6,4671 yuans pour un dollar contre 6,4648 yuans vendredi.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Or : nouveau record de l'once en euros, bientôt en dollars.   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyMer 13 Juil - 12:50

Cercle Finance le 13/07/2011 à 13:33

Les crises souveraines qui secouent les deux rives de l'Atlantique à des degrés divers n'en finissent pas de porter l'or à des prix record. Au terme du premier fixing de ce mercredi sur le marché de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.571,50 dollars (+ 21 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) mais aussi 1.106,38 euros (+ 7,3 euros).

On approche donc des 36 euros du gramme de métal fin.

Selon les fixings de Londres, il s'agit de deux records historiques concomitants. Evidemment, si l'on retient les prix au comptant (ou spot), le record de 1.577 dollars remontant au début du mois d'avril reste de mise, mais plus pour longtemps semble-t-il. Une pointe à 1.576,50 est en effet à signaler ce matin.

“L'or continue d'attirer les acheteurs à chacun de ses replis dans un contexte d'incertitude budgétaire au niveau européen et de solide demande physique”, rapporte-t-on ce matin chez Triland Metals, courtier en métaux de Mitsubishi, qui signale toutefois des volumes “modérés”.

Le rebond de l'euro et la reprise des actions constatées ce matin ne sont donc pas corroborés par un repli de la valeur refuge qu'est l'or.

'Les marchés restent très nerveux avec le problème constant de la dette en zone euro', rappelle Cameron Peacock, chez IG Markets, qui note toutefois que 'les craintes d'un risque de contagion et d'un prochain effondrement de l'Italie se sont calmées hier en fin de séance.'

Soit, mais hier soir, l'agence de notation Moody's a abaissé la notation de la dette publique de l'Irlande à “Ba1” avec une perspective négative. A tour de rôle, les risques souverains européens demeurent donc bien réels.

Chez la banque genevoise Pictet & Cie, on souligne d'ailleurs qu'il ne s'agit pas d'une exclusivité du Vieux continent : “les négociations pour augmenter le plafond de la dette aux Etats-Unis battent leur plein, avec Timothy Geithner du Trésor qui se montre très confiant dans une augmentation substantielle apte à laisser une marge de manoeuvre suffisante”.

MKS Finance, négociant et fondeur d'or en Suisse, insiste cependant sur le “peu de progrès du Congrès américain vers la résolution de l'impasse budgétaire”, ce qui peut soutenir la hausse de l'or en dollars.

D'ailleurs, l'encours du 1er ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares a enfin rebondi hier soir : il s'est accru de 20 tonnes d'un seul coup, à 1.225,41 tonnes, soit un niveau le plus élevé depuis le début du mois de mai.

D'un point de vue technique, les spécialistes de ScotiaMocatta notent la remarquable poussée haussière qui a permis à l'once d'or de terminer la séance de la veille à 1.571 dollars. Il s'agissait donc de sa 7ème séance consécutive dans le vert qui semble devoir être suivie par une 8ème si la tendance actuelle se maintient. “Le record de tous les temps de 1.577 dollars marqué [sur le spot] fin avril est maintenant à portée”, mentionne leur commentaire. Si ce niveau était emporté, la prochaine résistance est identifiée à 1.599 dollars.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: L'euro dépasse 1,44 dollar après l'accord à Bruxelles :    L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyVen 22 Juil - 10:53

AFP le 22/07/2011 à 07:18


L'euro est remonté à plus de 1,44 dollar jeudi après l'annonce d'un accord entre les dirigeants de la zone euro pour adopter une nouvelle aide colossale à la Grèce et muscler leur dispositif destiné à éviter une propagation de la crise à d'autres pays.

Vers 21H30 GMT (23H30 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,4417 dollar, contre 1,4212 dollar mercredi à la même heure, après un pic à 1,4438 dollar, son plus haut niveau depuis le 6 juillet.

Face à la devise nippone, l'euro grimpait à 113,11 yens contre 111,94 yens la veille.

De son côté, le dollar reculait face au yen à 78,43 yens contre 78,77 yens mercredi soir, après être tombé à 78,34 yens, son plus bas niveau depuis la mi-mars.

L'euro a décollé lorsqu'ont commencé à filtrer les détails du projet d'accord entre les responsables européens. Il a encore accéléré lorsque le président de l'Union européenne Herman Van Rompuy a annoncé que la déclaration finale du sommet avait été approuvée.

"C'est une courageuse tentative de s'occuper du problème de liquidité auquel la Grèce fait face, et dans une certaine mesure, de s'occuper du problème de solvabilité qui est bien plus difficile à régler", a estimé Alan Ruskin, de Deutsche Bank.

La zone euro a annoncé un deuxième plan d'aide à Athènes de près de 160 milliards d'euros, un montant bien plus élevé que les chiffres qui circulaient auparavant. Il comprend 109 milliards d'euros de prêts de l'Europe et du Fonds monétaire international, le reste étant apporté par contribution des créanciers privés, ce qui risque de provoquer un défaut de paiement du pays.

"L'annonce et les détails sont complexes. Je pense que beaucoup d'investisseurs continuent d'étudier les détails de ce qui a été décidé", a réagi Nick Bennenbroek, de la banque Wells Fargo.

Pour l'analyste, le marché a retenu plusieurs points positifs, notamment la réduction du volume de la dette grecque (-26 milliards sur une dette totale de 350 milliards) et les nouvelles capacités d'actions attribuées au fonds de secours pour les pays en difficulté (FESF).

Le FESF pourra acheter de la dette publique de pays en difficulté sur le marché obligataire secondaire, pour soulager les banques qui détiennent ces titres à la valeur dépréciée. Il pourra aussi accorder aux Etats des lignes de crédit aux pays pour qu'ils recapitalisent leurs banques.

"On ne s'attendait pas nécessairement à ce que les dirigeants acceptent plus de flexibilité du FESF. On s'attendait à ce qu'il y ait des discussions à ce niveau, mais pas d'accord en temps que tel", a estimé Charles St-Arnaud, de Nomura.

Autre "gros avantage", selon l'analyste: des "meilleures conditions d'emprunt pour la Grèce, mais aussi le Portugal et l'Irlande, ce qui devrait aider la dynamique budgétaire dans ces pays".

Globalement, l'accord "élimine une grande partie du risque systémique", a juge M. St-Arnaud.

Vers 21H30 GMT, la devise helvétique reculait face à la monnaie européenne à 1,1774 franc suisse pour un euro, mais progressait face au billet vert, à 0,8164 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique baissait face à l'euro à 88,39 pence, mais montait nettement face au billet vert à 1,6306 dollar.

La monnaie chinoise a terminé à 6,4515 yuans pour un dollar, contre 6,4589 yuans la veille.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Dette des USA : l'euro grimpe au-dessus de 1,45 $   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyMar 26 Juil - 20:29

AFP le 26/07/2011 à 20:08


L'euro remontait à plus de 1,45 dollar mardi, l'enlisement des négociations sur le relèvement du plafond de la dette américaine renforçant les craintes d'un défaut de paiement du pays et d'une sanction des agences de notation.

Vers 18H00 GMT (20H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,4513 dollar contre 1,4375 dollar la veille à 21H00 GMT. Elles est montée jusqu'à 1,4522 dollar, son plus haut niveau depuis trois semaines.

L'euro s'appréciait également face à la devise nippone, à 113,11 yens contre 112,60 yens lundi soir.

Le dollar reculait face à la monnaie japonaise, à 77,96 yens contre 78,31 yens lundi, après être tombé à 77,87 yens, son plus bas niveau depuis le 17 mars.

"Il n'y a toujours pas de signe de rapprochement entre les démocrates et les républicains (...) et les marchés deviennent de plus en plus nerveux", ont résumé les analystes de Commerzbank.

Démocrates et républicains n'arrivent pas à se mettre d'accord sur les modalités d'un plan de réduction du déficit pour accompagner un relèvement du plafond de la dette. Faute d'accord, le pays risque le défaut de paiement à partir du 2 août.

Le président Barack Obama a estimé que l'attitude de ses adversaires républicains avait conduit à une impasse "dangereuse".

"La plupart des intervenants du marché s'attendent à un relèvement du plafond de la dette, mais la question, c'est ce qu'il va se passer ensuite. Il semble assez clair que le projet qui sera adopté n'ira pas aussi loin que beaucoup l'espèrent. Le risque est fort de la voir la note (des Etats-Unis) abaissée", a commenté David Solin, de Foreign Exchange Analytics.

Les agences Standard & Poor's et Moody's ont déjà menacé le pays d'un abaissement de sa note.

"On va probablement voir un abaissement et on va probablement avoir en réaction des ventes de dollars et des achats d'euros. Mais je ne pense pas que cela soit suivi d'une liquidation massive d'actifs américains, et en particulier de dette américaine, tout simplement parce qu'il n'y a aucun autre endroit pour placer son argent", a ajouté M. Gilmore.

La crainte des opérateurs de marché, c'est qu'une sanction ne détourne les investisseurs des titres de dette publique américaine. S'ils vendaient ces titres en masse, cela se traduirait par un afflux de billets verts sur le marché, ce qui pèserait sur leur valeur.

"Le blocage des discussions à Washington entrave les efforts pour réduire durablement l'endettement américain", et "il est très incertain que les projets respectifs des partis soient suffisants pour convaincre les agences de ne pas dégrader les Etats-Unis", a estimé Philip Marey, analyste chez Rabobank.

Les inquiétudes des investisseurs profitaient surtout aux devises jugées les plus sûres, tels le yen et surtout le franc suisse, monté mardi à un nouveau plus haut historique face au dollar.

Vers 18H00 GMT, la devise helvétique reculait face à la monnaie européenne à 1,1623 franc suisse pour un euro, mais progressait face au billet vert, à 0,8010 franc suisse, après avoir atteint vers 06H50 GMT un nouveau sommet historique, à 0,7998 franc pour un dollar.

La livre britannique retombait face à l'euro à 88,49 pence, mais poursuivait sa hausse face au billet vert à 1,6399 dollar.

La monnaie chinoise a terminé à 6,4419 yuans pour un dollar contre 6,4448 yuans lundi.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Devises : l'euro baisse contre le dollar, le yen décroche.   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyJeu 4 Aoû - 12:12

Cercle Finance le 04/08/2011 à 13:07


Ce midi, la monnaie unique européenne rendait au dollar une bonne partie des gains engrangés la veille. Ainsi l'euro perdait-il actuellement 0,77% à 1,4255 dollar. Le yen chutait bien plus lourdement alors que la Banque du Japon est intervenue massivement, un jour après la Banque nationale suisse.

Il est bien difficile de trouver une tendance d'ensemble : en effet, l'euro regagne encore 0,13% face au franc suisse à 1,1058, après avoir déjà gagné hier 1,52% sur fond d'intervention de la Banque nationale suisse (BNS). Mais il perd 0,19% contre la livre à 0,8721.

Selon les cambistes de Pictet & Cie, “la BNS est sortie de son blockhaus pour tenter de freiner l'irrésistible ascension du franc suisse. (...) A notre avis, toute ces mesures ne seront pas suffisantes pour endiguer la vague d'achat de francs suisses de la part des investisseurs”.

Evidemment, le yen connaît le mouvement le plus marqué : un jour après la banque centrale helvétique, celle du Japon a décidé à l'unanimité de ses administrateurs d'accroître ses mesures d'assouplissement monétaire, pour la première fois depuis le 18 mars et les catastrophes survenues alors. En pratique, le taux court au jour le jour sera maintenu entre 0 et 0,10% et le programme de rachat d'actifs sera porté de 40 à 50 milliards de yens. La banque centrale nippone souligne la reprise marquée que connaît l'économie de l'archipel, qui dans l'ensemble dépasse les attentes des investisseurs.

Cette mesure a des effets spectaculaires sur les changes où le yen chute de 3,6% contre le dollar à 79,76 et de 3% contre l'euro à 113,8. Depuis le début de l'année, le dollar ne perd plus que 1,4% face au yen contre lequel l'euro gagne 5%.

Face à l'euro, le dollar reste soutenu en attendant le rapport officiel sur l'emploi US de juillet, vendredi. Signes avant-coureur, l'enquête ADP a indiqué que 114.000 postes avaient été créés le mois dernier, soit plus que prévu. Mais sur un an, les suppressions de postes ont aussi augmenté sensiblement, soulignent les spécialistes de Pictet, qui rappellent d'ailleurs que “la crise envers le dollar est profonde”.

D'ailleurs, d'autres indicateurs US comme les commandes à l'industrie et l'ISM des services, eux, ont déçu.

Certes, les commandes à l'industrie en Allemagne ont grimpé de 1,8% en juin 2011, alors que les analystes s'attendaient en général à une petite baisse. Cette hausse intervient après une augmentation de 1,5% au mois de mai, chiffre légèrement révisé par rapport à l'estimation initiale qui était de 1,8%.

Mais l'euro est aussi pénalisé par les risques souverains : les multiples sauvetages de la Grèce et des autres pays en difficulté ont davantage reporté le problème à plus tard qu'ils ne l'ont réglé. “Selon certaines rumeurs, la BCE pourrait suppléer le fonds EFSF dans l'achat d'obligations jusqu'à sa mise en service pour éviter de trop gros écarts des 'spreads'”, rapporte encore Pictet.

On soulignera que l'or est encore monté de matin à 1.170,61 euros l'once de 31,10 grammes (soit 37,6 euros le gramme de métal environ) selon les cours de Londres, ce qui constitue un nouveau record absolu.

A plus court terme, on attend tout à l'heure les décisions de la Banque d'Angleterre et de la BCE sur leurs taux, qui ne devraient receler aucun changement : leurs taux directeurs respectifs devraient se maintenir à 0,5% et 1,5% respectivement.

'Les marchés seront peut-être dans l'attente d'une annonce de Jean-Claude Trichet aujourd'hui durant la conférence de presse, mais il n'est pas évident qu'il fasse des annonces fracassantes', prévient-on chez Aurel BGC.

Sont aussi prévues, sur l'agenda statistique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage américaines de la semaine passée (prévision : 405.000 ; précédent : 398.000).

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: L'euro repasse sous 1,42 dollar, le yen s'apprécie encore :    L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyVen 12 Aoû - 8:36

AFP le 12/08/2011 à 08:12


L'euro repartait à la baisse face au dollar, évoluant sous 1,42 dollar, après un rebond jeudi dans le sillage des Bourses, tandis que le yen était de nouveau en hausse face à l'euro et au dollar.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), la devise européenne valait 1,4191 dollar contre 1,4224 dollar jeudi à 21H00 GMT.

L'euro baissait également face au yen à 108,94 yens contre 109,28 jeudi.

Le dollar était en très légère baisse face à la monnaie nippone, à 76,77 yens contre 76,81 yens la veille. Le yen évolue à un niveau proche de son plus haut cours d'après-guerre vis-à-vis du dollar, lequel tend à s'affaiblir.

Cette nouvelle flambée du yen faisait chuter la Bourse de Tokyo qui évoluait pourtant en hausse depuis l'ouverture, dans le sillage de Wall Street et des places financières européennes.

Les Bourses mondiales ont profité de l'annonce d'une rencontre entre le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel, des rumeurs d'interdiction de ventes à découvert ou encore une timide amélioration des chiffres du chômage aux Etats-Unis.

Les déclarations de la BCE ont également rassuré les marchés. Cette dernière a fait savoir qu'elle rachèterait des emprunts d'Etat des pays de la zone euro en difficulté jusqu'à ce que le Fonds de soutien européen (FESF) prenne le relais.

La résistance des Bourses a accru l'appétit au risque, faisant progresser l'euro face au dollar avant que la tendance ne s'inverse de nouveau.

"L'euro restera faible tant que les inquiétudes persisteront concernant les dettes souveraines en zone euro et le possible impact que de cette sur les banques et sur l'économie globale", a expliqué Sumino Kamei de Mitsubishi UFJ.

Les investisseurs scrutent par ailleurs l'attitude du Japon en raison de la flambée du yen. Au grand dam des firmes japonaises, l'intervention unilatérale des autorités nippones sur le marché des changes le 4 août pour faire baisser le yen n'a pas eu l'effet escompté.

Le ministre des Finances du Japon Yoshihiko Noda a affirmé vendredi qu'il allait considérer différent étapes si le yen continue à s'apprécier, selon Dow Jones Newswires.

Les investisseurs attendent par ailleurs les chiffres macroéconomiques américains pour se faire de nouveau une idée de l'état de l'économie américaine.

Selon Masafumi Yamamoto de Barclays Bank à Tokyo si les chiffres américains sont meilleurs qu'attendu alors le yen ne devrait pas battre son record.

Vers 06H00 GMT, la devise helvétique repartait déjà à la hausse face à l'euro à 1,0740 franc suisse et face au dollar à 0,7568 franc suisse au lendemain d'une nouvelle intervention de la banque centrale helvétique contre le franc cher.

La livre britannique se stabilisait face à l'euro, à 87,63 pence, et baissait face au billet vert à 1,6195 dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: AFP le 15/08/2011 à 11:31   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyLun 15 Aoû - 10:10

L'euro monte au-dessus de 1,43 dollar, le yen et le franc suisse refluent :



L'euro poursuivait sa nette progression lundi, évoluant au-dessus de 1,43 dollar, tandis que le yen et le franc suisse perdaient de leur attraction, dans un marché quelque peu rassuré par l'accalmie des places boursières mais toujours suspendu à la crise des dettes en zone euro.

Vers 09H15 GMT (11H15 à Paris), l'euro montait face au billet vert à 1,4310 dollar contre 1,4249 vendredi soir.

La devise européenne progressait aussi face à la monnaie nippone, à 109,93 yens contre 109,30 vendredi soir.

Le dollar regagnait du terrain face au yen, considéré comme une valeur refuge, à 76,88 yens contre 76,70 vendredi soir, et tentait difficilement de s'éloigner de son plus bas niveau depuis la Seconde guerre mondiale (76,25 yens) atteint le 17 mars.

Cette semaine, "les marchés vont essayer d'estimer l'ampleur du ralentissement de la croissance économique mondiale. Nous soupçonnons que la majeure partie de l'attention sera tournée vers l'Europe et toute information sur la crise de la dette", ont avancé les analystes de Nomura.

Les marchés attendent notamment la rencontre entre le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel mardi: un sommet de crise destiné à enrayer la spirale de défiance qui frappe la zone euro.

"Cette réunion sera cruciale pour le reste de la demaine. Il est peu probable qu'elle débouche sur des arrangements décisifs, mais elle pourrait au moins mettre en avant leur volonté politique d'agir de concert pour sauver l'euro", indiquait Jane Foley, analyste chez Rabobank.

Même si Mme Merkel "devrait maintenir son opposition à l'émission d'euro-obligations", "il y a des spéculations sur la possibilité que cette réunion soit un premier pas vers une intégration budgétaire plus poussée au sein de la zone euro", poursuivait-elle.

La monnaie unique européenne profitait par ailleurs de l'élan des places boursières, qui poursuivaient lundi leur net rebond entamé jeudi et vendredi.

Face à ce regain de confiance des opérateurs, les valeurs refuge comme le yen et le franc suisse reculaient sensiblement au profit de devises à plus haut rendement.

Par ailleurs, le repli du yen et du franc "reflète également les craintes d'interventions vigoureuses des autorités suisses et japonaises" pour empêcher une appréciation excessive de leurs monnaies, soulignait Lee Hardman, de Bank of Tokyo-Mitsubishi

Les autorités nippones étaient déjà intervenues le 4 août en vendant des yens en masse. De son côté, la Banque nationale suisse (BNS), après être également intervenue sur les marchés la semaine dernière, a indiqué étudier l'hypothèse d'un arrimage provisoire du franc suisse à l'euro.

Les incertitudes persistantes sur la contagion et l'ampleur de la crise des dettes souveraines en zone euro devraient cependant continuer d'entretenir la nervosité des intervenants après deux semaines marquées par une violente volatilité.

Le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, a estimé samedi que l'économie mondiale était entrée dans une "phase nouvelle et plus dangereuse" et que les pays de la zone euro allaient devoir réagir rapidement.

Vers 09H15 GMT, la devise helvétique continuait de décrocher face à l'euro après l'intervention de la banque centrale helvétique, à 1,1367 franc suisse, comme face au dollar à 0,7945 franc.

La livre britannique accélérait son recul face à l'euro, à 87,85 pence, mais montait face au billet vert à 1,6291 dollar.

L'or cotait à 1.742,55 dollars, contre 1.736 dollar vendredi au fixing du soir, loin du sommet historique atteint jeudi à 1.814,95 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
Tony

Nombre de messages : 14871
Age : 44
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 15752
Date d'inscription : 25/11/2005

L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: AFP le 15/08/2011 à 15:37   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 EmptyLun 15 Aoû - 16:51

L'euro résiste et approche 1,44 dollar, porté par l'optimisme des marchés :



L'euro continuait de grimper et s'installait au-dessus de 1,43 dollar jeudi, tandis que le yen et le franc suisse perdaient de leur éclat, dans un marché fébrile à la veille d'une réunion franco-allemande cruciale destinée à enrayer la crise de confiance en zone euro.

Vers 13H15 GMT (15H15 à Paris), l'euro accélérait sa hausse face au billet vert, à 1,4385 dollar contre 1,4249 vendredi soir, peu après avoir touché 1,4397 dollar.

La devise européenne progressait aussi face à la monnaie nippone, à 110,32 yens contre 109,30 vendredi soir.

Le dollar se stabilisait face au yen à 76,71 yens contre 76,70 vendredi soir, non loin de son plus bas niveau depuis la Seconde guerre mondiale (76,25 yens) atteint le 17 mars.

La monnaie unique européenne poursuivait son fort élan, "alors les investisseurs spéculent sur l'issue de la réunion de mardi" entre le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel mardi, expliquait Valentin Marinov, analyste de Citi FX.

Ce sommet de crise, destiné à enrayer la spirale de défiance qui frappe la zone euro, "ne devrait pas déboucher sur des arrangements décisifs, mais elle pourrait au moins mettre en avant leur volonté politique d'agir de concert pour sauver l'euro", confirmait Jane Foley, analyste chez Rabobank.

Les attentes du marché ont cependant été tempérées lundi à Paris comme à Berlin: "il ne faut rien attendre de spectaculaire", a ainsi averti un porte-parole de la chancelière, précisant que la possible création d'euro-obligations "ne jouera aucun rôle" lors de la rencontre. L'Elysée a également assuré que les euro-obligations ne figureraient pas au menu.

"Le risque de cette rapide remontée de l'euro est que la réunion finisse par décevoir ceux qui espèrent une rapide résolution des problèmes de financement au sein de la zone euro", indiquait M. Marinov, estimant qu'"il semble y avoir bien peu d'alternatives aux euro-obligations pour limiter durablement la contagion de la crise des dettes".

L'euro profitait par ailleurs de la relative bonne tenue des places boursières, ainsi que de l'affaiblissement du dollar après un mauvais indicateur industriel: le recul de l'activité manufacturière de la région de New York s'est accéléré, selon l'indice Empire State du mois d'août publié lundi par la Fed.

De son côté, les valeurs refuge comme le yen et le franc suisse reculaient sensiblement au profit de devises à plus haut rendement, reflétant "les craintes d'interventions vigoureuses des autorités suisses et japonaises" pour empêcher une appréciation excessive de leurs monnaies, soulignait Lee Hardman, de Bank of Tokyo-Mitsubishi.

Les autorités nippones étaient déjà intervenues le 4 août en vendant des yens en masse. De son côté, la Banque nationale suisse (BNS), après être également intervenue sur les marchés la semaine dernière, a indiqué étudier l'hypothèse d'un arrimage provisoire du franc suisse à l'euro.

Vers 13H15 GMT, la devise helvétique continuait de décrocher face à l'euro, à 1,1291 franc suisse, comme face au dollar à 0,7874 franc.

La livre britannique se repliaiy face à l'euro, à 87,82 pence, mais montait face au billet vert à 1,6291 dollar.

L'or a terminé à 1.738 dollars au fixing du matin, contre 1.736 dollar vendredi soir, loin du sommet historique atteint jeudi à 1.814,95 dollars.

La monnaie chinoise a terminé à 6,3909 yuans pour 1 dollar, contre 6,3898 yuans vendredi, ce qui représentait un nouveau sommet depuis la réforme du système monétaire chinois en 1994 selon l'agence Dow Jones Newswires.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
https://www.buzz-trading.com/
Contenu sponsorisé




L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août
Revenir en haut 
Page 7 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: