Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 La Fed baisse les taux et voit les risques s'équilibrer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12508
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13237
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: La Fed baisse les taux et voit les risques s'équilibrer   Mer 31 Oct - 20:11

par Mark Felsenthal

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale a réduit les taux d'intérêt mercredi aux Etats-Unis mais elle estime que le risque d'inflation est à peu près équivalent à celui d'une contraction économique et de ce fait, de nouvelles baisses des taux sont loin d'être chose acquise.

Le taux des Fed funds a été abaissé de 25 points de base à 4,5% et le taux d'escompte pareillement, à 5,00%, décision qui en soi n'est pas une surprise pour les marchés.

Le mois précédent la banque centrale avait réduit les taux d'intérêt d'un demi-point.

"La décision prise aujourd'hui, combinée à celle de septembre, doit permettre de contrer certains des effets économiques défavorables émanant des perturbations des marchés financiers qui pourraient, sinon, survenir et de promouvoir une croissance modérée dans le temps", explique la Fed dans un communiqué.

La Bourse a dans un premier temps réduit ses gains, le marché obligataire a accru ses pertes et le dollar a sensiblement baissé, jusqu'à dépasser 1,45 euro, dans un premier temps, les professionnels voyant dans le communiqué de la Fed le signe que la probabilité d'une poursuite de la baisse des taux était faible.

Puis la Bourse a fortement remonté, le Nasdaq en particulier prenant plus de 1% pour atteindre un nouveau sommet de 2.861,51 en séance.

La décision de la Fed n'a pas fait l'unanimité. Le président de la Fed de Kansas City Thomas Hoenig s'était prononcé pour le statu quo.

"Les hausses récentes des prix de l'énergie et des matières premières, entre autres facteurs, risquent de relancer les pressions sur l'inflation", note la Fed. "Dans ce contexte, le Comité (de politique monétaire, Fomc) juge qu'un certain risque d'inflation demeure".

Après cette décision, "les risques à la hausse pour l'inflation s'équilibrent à peu près avec les risques à la baisse pour la croissance".

PLUS RESISTANTE QU'IL N'Y PARAIT

Les cours des futures de taux US montraient que les opérateurs revoyaient à la baisse les probabilités d'une poursuite de la détente monétaire. Ainsi, la probabilité d'une nouvelle baisse des taux en décembre était de 50% contre 64% la veille.

Les marchés du crédit, mis à mal par la crise du crédit immobilier à risque (subprime), ont regagné une certaine stabilité depuis que la Fed a abaissé les taux d'un demi-point le 18 septembre dernier.

Des responsables de la Fed ont dit qu'à leur sens le marasme de l'immobilier et le contrecoup sur le marché du crédit pèseraient sur l'économie jusqu'en 2008 y compris.

Toute une batterie d'indicateurs économiques moroses, dont une confiance du consommateur bien atteinte et des ventes dans l'immobilier en net recul, font craindre de fait que l'économie soit plus faible que ne le pensait la Fed dans les trimestres à venir.

Toutefois, la première estimation de la croissance du troisième trimestre, parue ce mercredi, a donné un chiffre bien plus élevé qu'on ne le pensait, de 3,9% annuels, le plus fort depuis le premier trimestre 2006.

Les dépenses de consommation ont par ailleurs crû de 3% au troisième trimestre, en dépit du glissement de la confiance du consommateur, contre 1,4% les trois mois précédents.

Enfin, les patrons du secteur privé ont plus embauché qu'on ne le prévoyait en octobre, ce qui semble prouver que l'économie est plus résistante qu'il n'y paraît à première vue.

D'une manière générale, la situation de l'emploi apparaît bien plus solide que lors de la précédente réunion de la Fed. Il s'est ainsi créé 110.000 emplois en septembre et le mois d'août a vu une révision spectaculaire, passant de 4.000 emplois perdus à 89.000 créés.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
 
La Fed baisse les taux et voit les risques s'équilibrer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la FED manipule les marchés de taux à la baissse
» Baisse de mon taux horaire
» taux horaire minimum?
» Le taux horaire au 12/01/2010
» passage de 39h a 35h hebdo avec baisse de salaire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Divers Outils de la Bourse :: L'actualité boursière-
Sauter vers: