Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 La BCE garde ses taux inchangés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13145
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: La BCE garde ses taux inchangés   Jeu 5 Juil - 12:59

05-07-2007 13h45

Devises et taux

La Banque centrale européenne a comme prévu maintenu son principal taux directeur inchangé à 4%. Les investisseurs attendent, à 14h30, la conférence de presse de J.-C. Trichet, qui devrait préparer les marchés à un durcissement monétaire en août ou en septembre. De son côté, la Banque d’Angleterre a relevé son taux Repo d’un quart de point à 5,75%.

(Investir.fr)
La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu ses taux directeurs inchangés à l’issue de la réunion de son conseil des gouverneurs ce jeudi à Francfort. Le taux central de refinancement ou " Refi " reste ainsi à 4%, le taux plafond des facilités de prêt marginal à 5% et le taux plancher des facilités de dépôt à 3%.
La BCE a procédé à deux hausses de taux cette année, portant le loyer de l’argent à son plus haut depuis août 2001. Elle a relevé le coût du crédit à huit reprises depuis le 1er décembre 2005 après un cycle de baisse entamé en mai 2001. Lors de la naissance de l’euro, en janvier 1999, le taux " Refi " était à 3%.
De son côté, la Banque d’Angleterre a relevé son taux Repo d’un quart de point à 5,75% ce jeudi, son plus haut niveau depuis avril 2001. Il dépasse désormais d’un demi point celui des Fed funds américains.


Ce statu quo n’a pas surpris les économistes qui estiment que la Banque centrale européenne attend de vérifier que la croissance économique alimente l’inflation avant de relever ses taux. La seule question qui divise encore les spécialiste ne porte plus que sur le calendrier qu’adoptera la BCE pour son prochain tour de vis monétaire. L’institut de Francfort a relevé sa prévision de croissance de la zone euro à environ 2,6% cette année et table sur un taux d’inflation moyen de 2% en 2007 et 2008. La BCE a pour objectif de maintenir l’inflation sous le seuil des 2%. Jean-Claude Trichet a d’ailleurs annoncé le mois dernier que le conseil agira avec fermeté et au moment opportun pour garantir la stabilité des prix.

Les responsables de la BCE ne font guère mystère de leur détermination à relever les taux si nécessaire. Membre du conseil des gouverneurs, Nout Wellink, a déclaré la semaine dernière que le cycle de durcissement monétaire n’était pas encore arrivé à son terme, tout en précisant que tout dépendra de l’évolution des statistiques. L’activité dans les services a atteint en juin son rythme le plus élevé depuis août dans la zone euro, tandis que le taux de chômage affiche un plus bas historique à 7% de la population active.

Les craintes concernant les tensions inflationnistes sont toujours d’actualité. La masse monétaire a crû de 10,7% en mai, se maintenant ainsi près d’un plus haut de vingt quatre ans, et les cours du brut ont augmenté de 40% depuis la mi-janvier. Ces mouvements incitent les syndicats à revendiquer des hausses de salaires. IG Metall, la plus grande organisation allemande, a d’ailleurs obtenu en mai une augmentation de 4,1% sur douze mois pour les 800.000 salariés de l’industrie métallurgiques. De leur côté, les ouvriers du secteur ferroviaire allemand ont fait grève pendant une semaine afin d’obtenir une hausse de salaire de 7%.

Les grandes lignes de la conférence de presse que Jean-Claude Trichet doit tenir à 14h30 ne devraient donc guère surprendre. Une prochaine hausse des taux aura lieu avant la fin de l’année, estiment la plupart des spécialistes. La terminologie utilisée par le président de la BCE lors de son discours donnera le tempo des prochaines évolutions. Toute référence à une " surveillance attentive " des tensions inflationnistes serait annonciatrice d’un relèvement du loyer en septembre. En revanche, l’usage du terme " grande vigilance " a presque toujours donné lieu à un relèvement dans le mois qui a suivi.


John Wiburg

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
 
La BCE garde ses taux inchangés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» taux horaire minimum?
» pénible SAMU et garde departementale
» Le taux horaire au 12/01/2010
» taux a 86%
» taux horaire 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Divers Outils de la Bourse :: L'actualité boursière-
Sauter vers: