Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Les marchés à terme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12417
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13144
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Les marchés à terme   Lun 5 Déc - 11:00

Présentation

Les "Futures" sont des instruments financiers de la catégorie des contrats à terme. Le principe de ce type de contrats et de permettre la négociation, achat ou vente, d'actifs quelconques dans le futur. Ce sont des produits dérivés car leur prix va dépendre de l'évolution des prix au comptant du bien sur lequel ils portent, le sous-jacent.
Le négoce à terme n'est pas une nouveauté née de l'imagination d'un financier moderne, mais existe quasiment depuis que les hommes commercent entre eux. Les producteurs et les utilisateurs de matières premières, notamment, ont toujours voulu se garantir contre des fluctuations des prix pouvant pénaliser leur commerce.

Si les contrats à terme sont initialement prévus pour se couvrir contre des variations de prix, à l'image des options et des warrants, ils concentrent désormais une grande part de la spéculation. Les contrats vont rarement à leur terme mais sont utilisés comme de purs instruments financiers d'investissement.

Les deux principales catégories de contrats à terme sont les "Futures" et les contrats "Forward". Ces contrats portent sur tout ce qui peut se négocier : matières premières, produits agricoles, indices boursiers, devises, taux d'intérêt... Dans cette fiche, nous ne passerons en revue que les contrats Futures et notamment le Future basé sur l'indice CAC 40, le FCE.

Le contrat Future sur le CAC 40 (FCE)

Comme son nom l'indique, ce contrat future porte sur l'indice CAC 40 qui est ce que l'on appelle son sous-jacent. C'est un des contrat les plus traités sur le marché français. Son évolution suit logiquement celle du CAC 40 sur lequel il est basé, en anticipant ses mouvements. Dans un premier temps nous allons étudier les caractéristiques théoriques du contrat. L'exemple qui suit nous aidera à mieux comprendre son fonctionnement.


Caractéristiques techniques
Unité de négociation Pour chaque contrat, un point d'indice vaut 10 euros. La taille du contrat est donc égale à la valeur de l'indice CAC 40 multipliée par 10 euros.
Ainsi, si le CAC 40 cote 3250 points, chaque contrat vaut 3250 * 10 = 32 500 euros.

Marché de cotation Le MONEP
Echelon minimum de cotation Le contrat à terme ferme sur l’indice CAC 40 est coté en points d’indice avec une seule décimale. La variation minimale est de 0,5 point d'indice soit 5 euros.
Horaires de cotation Les cotations s'étendent de 8h00 à 22h00. La séance de cotation étant divisée en deux périodes distinctes :
- La session du jour : de 8h00 à 17h30
- La session de nuit : de 17h35 à 22h00

Echéances
Comme tout contrat, l'achat d'un contrat engage son acheteur sur une certaine durée. Les négociations s’effectuent simultanément sur 8 échéances glissantes : 3 échéances mensuelles ; 3 échéances trimestrielles du cycle mars, juin, septembre, décembre et 2 échéances semestrielles du cycle mars et septembre.
La clôture d’une échéance intervient le dernier jour de bourse du mois d’échéance à 16 h. Une nouvelle échéance est alors ouverte, le premier jour de bourse suivant la clôture.
Remarque : le contrat portant sur l'échéance la plus rapprochée est le plus liquide, c'est sur celui là que se concentrent l'essentiel des transactions.

Dépôt de garantie (ou déposit)
Pour intervenir sur les Futures, il faut disposer d'une certaine somme sur son compte, c'est le dépôt de garantie. Suivant les courtiers par lesquels vous passez, le montant est différent. Il faut compter entre 2000 et 7000 euros environ par contrat négocié.

Cours de compensation
A l’issue de chaque séance de négociation, Euronext détermine le cours de compensation de chaque échéance sur la base des cours cotés à la fin de la séance.

Frais de transaction
Variable suivant les intermédiaires, généralement entre 4 et 12 euros par contrat.
Euronext prélève également une commission de négociation de 0,14 euro HT et une commission de compensation de 0,21 euro HT sur chaque contrat à terme ferme CAC 40 négocié ou liquidé par compensation financière.

Variations maximales autorisées en séance
La limite de variation quotidienne du contrat FCE, est fixée à +/- 325 points d’indice par rapport au cours de compensation de la veille. Lorsque cette limite est franchie, les cotations peuvent être momentanément suspendues. Il peut, par ailleurs, être procédé à un appel de garantie supplémentaire.


Le FCE en pratique

Un des intérêts du contrat FCE est le fort effet de levier des opérations. En effet, lorsque vous achetez un contrat, aucun montant est débité de votre compte mais le bilan des opérations en cours ou débouclées est fait chaque soir, ce sont les appels de marge.

Exemple 1 :

A 10h, le CAC 40 cote 3150 points, vous anticipez une hausse et décidez de prendre position sur un contrat FCE. Aucun mouvement n'est réalisé sur votre compte, si ce n'est le débit des frais de transaction.
A 14h, le CAC 40 cote 3190 points, votre sentiment haussier a été confirmé et vous pensez que la hausse est finie, vous vendez donc votre contrat FCE.

A la fin de la journée, Euronext fait le bilan des opérations :
- achat du contrat à 3150 points
- vente du contrat à 3190 points

Vous avez donc gagné 40 points d'indice, chaque point valant 10 euros, votre gain est de 40 * 10 = 400 euros. Cette somme vous est crédité aussitôt sur votre compte. En cas de perte, le débit est également immédiat.

Si la majorité des opérations se débouclent dans la journée, vous pouvez conserver votre contrat pour le jour suivant, dans le jargon des spécialistes on appelle cela être en position "overnight".

Exemple 2 :

En reprenant l'exemple précèdent d'un achat de contrat à 10h à 3150 points, voyons ce qui se passe en gardant la position pour le lendemain.
A la clôture, le CAC a baissé et s'affiche à 3130 points. Le bilan des opérations est fait aussitôt :
(3130 - 3150) * 10 = - 200 euros, c'est la perte latente que vous avez sur votre position.

Votre courtier va alors procéder à un "appel de marge", c'est à dire que vous allez payer votre perte latente aussitôt, une somme de 200 euros sera alors débitée de votre compte.

Le lendemain, le CAC s'est repris et s'affiche à 3170 points, vous vendez votre contrat en empochant (3170-3130) * 10 = 400 euros. Votre gain final sera donc de 400 euros, moins les 200 euros d'appel de marge de la veille = 200 euros.

L'originalité des futures est de matérialiser aussitôt vos pertes et vos gains, c'est la raison pour laquelle vous devez disposer d'un dépôt de garantie pour intervenir sur ces produits financiers. Ce dépôt de garantie est d'environ 3000 euros par contrat, il permet de mesurer l'importance de l'effet de levier :

Avec une somme bloquée de 3000 euros (dépôt de garantie), et en se basant sur notre exemple précèdent, vous pouvez acquérir un contrat qui porte sur 3150 * 10 = 31500 euros. Dans ce cas, vous comprenez aisément que les gains ou les pertes peuvent courir rapidement.

Ainsi, dans le premier exemple, vous aviez gagné 400 euros, cela représente une plue value de 13,3% par rapport au montant de votre dépôt de garantie. Cette performance a été réalisée avec une variation du CAC 40 de 40 points, soit 1,27% de variation. En ce qui concerne les frais de courtage, leur impact est quasiment insignifiant, en effet, intervenir sur plusieurs dizaines de milliers d'euros pour quelques euros de frais ne représente rien.

Enfin, cela permet également de mesurer le risque à rester en position "overnight" et notamment si New York clôture le soir avec une forte variations dans le sens opposé à votre anticipation... Le FCE permet de parier à la hausse ou à la baisse, la vente de contrats à découvert étant autorisée.

Que se passe t'il lorsque le contrat arrive à échéance ? Vos contrats sont automatiquement vendus si vous ne faites rien. Cependant, il est possible de rester en position en prenant un contrat sur l'échéance suivante, on appelle cela "rouler la position".

N.B: Source: http://www2.abcbourse.com/Apprendre/3_les_marches_a_terme.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
 
Les marchés à terme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rappel historique sur la manipulation du marché de l'or
» Stagnation du marché : le stress monte chez les cambistes
» besoin d'explication pours : Terme (Jours):
» court terme
» Effet de la crise sur la segmentation du marché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Futures/Warrants/Turbos/Certificats/Obligations-
Sauter vers: