Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Les néophytes arrivent sur les trackers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Les néophytes arrivent sur les trackers   Ven 29 Déc - 13:45

Newsmanagers le 29/12/2006 14h30

Les investisseurs institutionnels et les gérants ont adopté l'offre de la Société Générale de trackers et de "100 %", des certificats suivant l'évolution des cours de sous-jacents plus "exotiques" tels que l'or, le pétrole, les matières agricoles, ou encore l'eau et le soleil, a assuré la banque lors d'une conférence de presse. Les banques privées les apprécient également. Du côté des particuliers, le profil des investisseurs dans ces produits a évolué. Auparavant, il s'agissait de personnes actives en Bourse, cherchant "à profiter d'événements limités dans le temps et/ou à amplifier les mouvements pour réaliser des gains élevés sur une courte période", explique la Société Générale.

Cette clientèle était avertie et exigeante. Aujourd'hui, la banque constate l'arrivée de néophytes sur le marché des trackers : pour certains, il s'agit de leur premier placement boursier. Ces investisseurs sans grande culture financière "veulent des placements simples et transparents pour participer à l'essor des marchés", selon les intervenants. Une enquête TLB/Euronext de novembre 2006, présentée lors de la conférence, a dressé le portrait des actionnaires individuels dans les trackers. Près des deux tiers ont 50 ans et plus, dont 25,9 % ont plus de 65 ans. Ils sont 42 % à vivre dans la région parisienne ou le bassin parisien. Le montant de leur portefeuille dépasse 160.000 euros dans 23,2 % des cas. Il est compris entre 15.000 et 115.000 euros pour 41,5 % d'entre eux, et inférieur à 15.000 euros pour 21,9 %. Les actions françaises restent le sous-jacent qu'ils préfèrent (sollicités dans 59,4 % des cas selon le baromètre d'octobre 2006), mais cette classe d'actifs est en net recul par rapport à l'année dernière (77,7 %). Les indices sur pays émergents (21,5 %) et matières premières (16,7 %) dépassent désormais les indices européens (15,4 % contre 29,9 % en octobre 2005). Parmi les investisseurs interrogés, 51,7 % achètent et vendent leurs trackers via des courtiers en ligne.

L'ordre moyen dépasse 1.500 euros dans 65,1 % des cas. Les trackers sont devenus des produits très en vogue : il s'agit désormais du deuxième placement sur lequel les actionnaires individuels souhaitent investir après les actions. Les principales raisons d'investir dans les trackers sont l'accès qu'ils procurent à de nombreux indices de marché (77,3 %), la possibilité de profiter de la performance d'un indice en une seule transaction (75,5 %), leur négociabilité en Bourse (70,7 %), l'absence de droit d'entrée et de droit de sortie (70,3 %), leur éligibilité au PEA (67,6 %) et le coût modeste des frais de gestion (65,0 %). Un investisseur individuel choisit un tracker particulier en fonction, principalement, du montant de ses frais de gestion (un élément considéré comme très important par 52,8 % des répondants) et de l'indice qu'il suit (51,3 %).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
 
Les néophytes arrivent sur les trackers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sécurité civile : Remplacement des trackers
» (64) Les facteurs n'arrivent plus à suivre le rythme
» Tout le monde peut-il conduire?
» MOBejaia:les corsaires(crabes) arrivent en Ligue 1...apres 59 ans
» Au rang des professionnels de santé qui fraudent la CPAM, les infirmiers arrivent largement en tête et représentent près de 50 % des fraudeurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Futures/Warrants/Turbos/Certificats/Obligations-
Sauter vers: