Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 L'immobilier prend goût à la Bourse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'immobilier prend goût à la Bourse   Ven 17 Nov - 21:15

Boursorama le 17/11/2006 21h27

La pierre a la cote auprès des Français mais aussi auprès de plus en plus d'investisseurs. Avec l'envolée des prix de l'immobilier depuis une dizaine d'années, beaucoup d'entre eux accentuent la part des foncières dans leurs portefeuilles rendues plus attractives par l'adoption du statut fiscal SIIC.

Rendements attractifs L'optimisme est de mise chez les dirigeants des foncières cotées. « Jusqu'à 15 ans, les foncières cotées offrent un meilleur rendement que les actions. Au-delà, les actions reprennent le dessus mais avec un profil plus risqué » explique Maryse Aulagnon, présidente du Groupe Affine. « Depuis 2001, notre dividende a progressé de 260% et notre cash-flow de 265%. On a vécu un cycle intéressant. Si l'on doit garantir un certain revenu à nos actionnaires, comme s'il s'agissait d'obligations, il est clair que l'on ne revivra peut-être pas la même envolée dans les prochaines années » témoigne Christophe Kullmann, président de la Foncière des Régions. « Nos rendements sont supérieurs à celui des OAT 10 ans » assure de son côté Jean-Claude Bossez, le président de Vectrane. « Il est clair que l'adoption du statut SIIC a suscité un véritable engouement autour des foncières » assurent conjointement les dirigeants des trois foncières.

Flottants trop faibles Pour autant, les foncières ont encore des progrès à faire pour devenir les chouchous des actionnaires individuels, à l'instar des vedettes du Cac 40. Pour les rendre plus attractives, elles doivent devenir plus « liquides ». « Notre flottant est encore trop faible » reconnaît le dirigeant de Vectrane. Trop peu d'actionnaires individuels prennent place dans le capital de ces entreprises un peu particulières au détriment des investisseurs institutionnels. Une opinion qui n'est pas totalement partagée par la patronne d'Affine. « Il est bien que des actionnaires individuels nous fassent confiance mais généralement, ils sont trop fidèles et cela entraîne paradoxalement une décote de nos titres. Il faut aussi des fonds d'investissement aux stratégies plus agressives et qui vendent quand ils estiment qu'ils ont réalisé leurs objectifs. Si notre cours a doublé en deux ans, on le doit aussi grâce à ces fonds » pense Maryse Aulagnon.

Conjoncture. Les dirigeants de foncières s'accordent à reconnaître que le marché français arrive en haut de cycle, ce qui limite les opportunités alors que l'Allemagne dispose encore d'un potentiel intéressant. La remontée des taux d'intérêts en Europe qui se profile pourrait en revanche accélérer la dépréciation du marché immobilier.


Julien Gautier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
 
L'immobilier prend goût à la Bourse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Janvier 2017, spéculons en paix !
» Bourse Tremplin Emploi
» Le chartisme : Méthodes et stratégies pour gagner en Bourse
» Bourse estudiantine
» ouverture bourse russe pour or et pétrole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Immobilier-
Sauter vers: