Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 La Fed toujours préoccupée par l'inflation en octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12508
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13237
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: La Fed toujours préoccupée par l'inflation en octobre   Mer 15 Nov - 21:07

Reuters le 15/11/2006 21h29

WASHINGTON, 15 novembre (Reuters) - Tous les membres du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fomc) estimaient que la réduction de l'inflation demeurait un sujet de "grande préoccupation" lorsqu'ils ont décidé de laisser les taux inchangés le 25 octobre dernier, montre le compte rendu de la réunion publié mercredi.

La Fed a maintenu alors pour la troisième fois consécutive son principal taux directeur, le taux des fonds fédéraux, à 5,25% - niveau atteint en juin à l'issue de 17 relèvements d'affilée en plus de deux ans - en jugeant que la modération de la croissance réduirait les pressions sur les prix.

Les marchés ont vu dans ce compte rendu une confirmation de leur scénario selon lequel la Fed maintiendra ses taux inchangés pendant plusieurs mois supplémentaires, sans les réduire.

"Le principal message est plutôt 'faucon'. Ils veulent rappeler qu'ils ont toujours un biais haussier si l'inflation reste aussi élevée qu'elle l'a été au cours des douze derniers mois", a constaté John Miller, gérant de fonds à Nuveen Investments, à Chicago.

Les futures sur les taux montrent que les intervenants tablent sur un statu quo au moins jusqu'à janvier. La probabilité d'une baisse du taux des fed funds à 5% en mars prochain est tombée à 14%, contre 40% encore mardi.

Les Treasuries ont baissé, et le dollar a légèrement monté à la publication des "minutes" mais dans des marges limitées, les cambistes restant avant tout préoccupés par les chiffres des prix à la consommation qui seront communiqués jeudi.


VIGILANCE MAINTENUE

"Tous les membres ont convenu que les risques de parvenir à une réduction anticipée de l'inflation demeuraient un sujet de la plus haute préoccupation", lit-on dans le compte rendu.

"Les membres ont relevé qu'un nombre important de données serait publié avant la prochaine réunion du comité en décembre, donnant au comité une grande marge de manoeuvre pour affiner son diagnostic des perspectives économiques avant de juger si de nouvelles hausses de taux seront nécessaires."

Les membres du Fomc soulignaient que les anticipations inflationnistes pourraient s'orienter à la hausse si l'inflation hors éléments volatils (énergie et alimentaire) restait élevée sur une période prolongée.

Les minutes montrent toutefois que les membres du comité prévoyaient que cette inflation "centrale" s'orienterait à la baisse avec le ralentissement de la croissance, tout en relevant qu'il existait des dangers si la hausse des prix ne décélérait pas.

"La plupart des responsables de la Fed continuent à voir la baisse des prix de l'énergie réduire les pressions inflationnistes mais maintiennent leur vigilance en ce qui concerne l'inflation 'centrale'", a noté Ahsraf Laidi, stratège de changes à CMC Markets à New York.

La Fed estimait aussi en octobre qu'un tassement de la hausse des prix de l'immobilier ne s'était pas traduit par un ralentissement à ce jour des dépenses de consommation.

Mais beaucoup de participants s'étaient aussi inquiétés d'un impact plus prononcé sur les dépenses des ménages en cas de baisse plus forte du marché du logement.

Le marché du travail est tendu mais les indicateurs ne permettent pas de montrer clairement qu'il en résulte une hausse des salaires, lit-on encore dans le compte rendu. Mais les membres du comité notaient que les fortes marges de profit offraient aux entreprises une certaine marge de manoeuvre pour absorber des hausses des coûts salariaux sans les répercuter vers les consommateurs en augmentant leurs prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
 
La Fed toujours préoccupée par l'inflation en octobre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» planning toujours la veille
» Un merci ça fait toujours plaisir
» Les femmes ont toujours le dernier mot
» perlerare : mon copain n'est toujours pas juger
» RCR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Divers Outils de la Bourse :: L'actualité boursière-
Sauter vers: