Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez
 

 La métamatière et la mère des idoles

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli
Matelot
Matelot


Nombre de messages : 9
Réputation : 0
Points : 25
Date d'inscription : 03/03/2016

La métamatière et la mère des idoles Empty
MessageSujet: La métamatière et la mère des idoles   La métamatière et la mère des idoles EmptyLun 11 Mar - 8:19

De toutes les espèces vivant dans l'univers de matière seule l'espèce humaine est exposée aux ravages d'une épidémie maléfique. Les animaux et les végétaux échappent à cette contamination. Elle attaque seulement l'intelligence. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils n'ont que l'instinct pour vivre. Les humains, eux, sont instinctifs et intelligents. Leur intelligence les y expose. 

La vie normale et naturelle de l'espèce humaine est menée par les forces du bien. Dès la naissance, tout bébé est spontanément entouré d'amour et d'affection. Elles sont la sève qui fait vivre sereinement et durablement toutes sociétés humaines sur les planètes habitables de l'univers de matière. Elles protègent contre les agressions maléfiques en créant des anticorps qui renforcent le système de protection des sociétés humaines. Sur Terre l'excommunication était à l'époque un anticorps efficace. Il est devenu inefficace. 

Les forces du mal pénètrent les sociétés humaines lorsque leurs défenses immunitaires s'amenuisent. Ces forces latentes rodent dans le cosmos à l'affût de la moindre baisse immunitaire des sociétés humaines. Les terriens sont en train de subir leurs agressions. Les forces du bien, incarnées par la croyance en Dieu qui jusqu'à lors les protégeait, ont perdu toute vigueur et ont ouvert un boulevard à la maladie qui s'est installée et sont maintenant bien développée.

La maladie se manifeste par une rumeur satanico-maçonnique qui attaque les forces du bien afin de faire baisser leur vigilance. La voie libre, apparaissent alors des sortes de pustules ou plutôt des parasites intelligents qui se fixent aux flancs du Terrien : les entreprises. Une fois installées, elles grandissent, grossissent, enflent en suçant sa richesse jusqu'à le faire dépérir. Elles sont élevées au rang d'idoles. Elles ont figure humaine mais n'ont rien d'humain. Elles ne se nourrissent pas des mêmes aliments que lui. Elles ne respirent pas le même air. Elles n'ont pas les mêmes sentiments. Elles ont seulement besoin de capitaux. La mère de toutes les idoles est la Finance. 

Une fois fixées aux flancs du Terrien, les idoles entreprises n'en partent plus. Elles commencent petites et grossissent au fil de la maladie. Plus elles grossissent, plus elles s'accrochent. Plus elles s'accrochent profondément, plus elles pompent de la richesse et la stockent. Plus elles pompent la richesse du Terrien plus elles l'épuisent et le corrompent. Arrivées à ce stade rien ni personne au monde ne peut plus détruire ces idoles entreprises. Elles ont besoin du Terrien pour exister et se développer. Elles ne le tueront donc pas. Au contraire. Elles se feront un devoir de le maintenir en vie. Elles veilleront surtout à ce qu'il ne s'autodétruise pas avec un conflit nucléaire.

Le pauvre Terrien, vivant mais malade, erre au fond du gouffre de la damnation. Rien ni personne dans l'univers de matière ne peut l'aider à se débarrasser des parasites intelligents dont il est couvert. C'est une maladie de l'intelligence humaine. Son salut ne peut venir que de l'instance détentrice et émettrice d'intelligence : l'univers de métamatière. Il déclenche alors un processus apocalyptique salvateur qui efface tout ce qui a entraîné le Terrien dans une telle situation et qui le fait repartir sur des bases bienfaisantes solides.



Les Forces du Mal parlent aux Français



Françaises, Français, 

Dans une période d’interrogations et d’incertitudes comme celle que vous traversez, nous, les Forces du Mal, devons vous rappeler qui nous sommes.

A nos yeux la France est un pays comme les autres. Peu nous importe si chez vous, ceux qui travaillent financent les pensions des retraités ou bien si chez vous, l’éducation, la santé, la sécurité, la justice sont accessibles à tous indépendamment de la situation et de la fortune. Vous n'êtes pas plus libres que les autres de choisir celles et ceux qui porteront leur voix dans la conduite du pays, dans la conception des lois, dans les grandes décisions à prendre. C'est nous qui vous dictons, par l'intermédiaire de nos médias, ceux que vous devez choisir.

Nous savons qu'en France, mais aussi en Europe et dans le monde, nos manoeuvres maléfiques que nous nommons "Démocratie" engendrent une grande inquiétude, mais aussi un grand trouble. Il nous faut mettre les choses au point. 

Nous sommes hautement vulnérables face à votre violence parce que nous sommes une minorité et vous êtes une multitude. Nous ne l'acceptons sous aucune forme . Nous n’acceptons pas et n'avons pas le droit d’accepter la pression et l’insulte sur les élus du peuple qui sont les tenants de notre doctrine, ni sur les médias à nos ordres et leurs journalistes, ni sur nos fonctionnaires qui nous protègent. Si vous agressez tout ce monde, nous les Forces du Mal nous risquons de disparaître. Nous ne faisons pas le poids face à votre violence.

Tant que vous restez dociles, il est facile de vous manipuler. C'est pourquoi afin que vos espérances dominent votre colère, nous proposons un grand débat national.

Pour nous il y a une question interdite : les entreprises. Elles sont nos représentantes sur Terre. Nous les avons ériger en idoles, il faut donc leurs donner les moyens de se développer. Leurs fournir de la main-d'oeuvre doit être notre grande priorité. Quelle soit migrante ou locale peu nous importe.

Nous avons décidé d'une nouvelle offrande aux idoles entreprises : la transition écologique. L’épuisement des ressources naturelles et le dérèglement climatique, qu'il soit vrai ou faux, ne nous importe peu. Les entreprises ne sont pas humaines. Elles ne se nourrissent pas des mêmes ingrédients que vous. Elles se gorgent seulement d'argent.

Nous vous imposons donc ce projet productif juteux essentiel à l'avenir des idoles entreprises. Nous devons agir vite. Plus nous tardons à l'appliquer, plus cette attente sera douloureuses pour elles. Nourrissez les entreprises en achetant de nouvelles voitures, en changeant vos chaudières, en gestion de vos déchets et en transports. Mais pour réussir ce sacrifice aux idoles, il faut les rémunérer massivement et accompagner nos concitoyens les plus modestes à leurs servir de main d'oeuvre bon marché. 

Comment allez-vous  financer la transition écologique : par l’impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ? Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur le plan financier ? Peu nous importe. Vous devez payer et vous payerez. 

Le 3 janvier 1973 nous vous avons imposé l'offrande à l'idole finance. Vous lui avez fait allégeance en contractant des dettes auprès d'elle. Il faut à présent la servir en réglant constamment des intérêts pris sur vos impôts. Vous êtes soumis à l'idole par la dette. Elle n'est pas à rembourser. Elle est l'allégeance. Les intérêts sont le rituel perpétuel du sacrifice. Vous devez sacrifier à l'idole finance en travaillant quotidiennement pour payer des impôts qui seront en partie transformés en offrande.  

Comment pourrez-vous rendre votre fiscalité plus juste et plus efficace ? Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité ? C'est votre problème pas le notre. Nous, nous voulons que vos impôts nourrissent en priorité les idoles entreprises. Elles sont nos représentantes. Sans elles nous n'avons plus de bases sur Terre. 

La question de la laïcité est en France un sujet clos. Elle est la condition primordiale pour vous obliger à sacrifier aux idoles. L'éloignement de vos convictions religieuses ou philosophiques est synonyme de soumission et permet à chacun de servir le culte aux entreprises. Renforcer les principes de la laïcité française, dans le rapport entre l’Etat et les religions de votre pays, garantissent le respect par tous de nos idéaux maléfiques et leurs surveillance intangible par la République ? 

Françaises, Français, nous voulons transformer vos colères en solutions pour nous mettre à l'abri de votre violence. Nous souhaitons que le plus grand nombre d’entre vous puisse participer à ce grand débat afin de vous rendre moins violent.

Vos propositions devront permettre de bâtir un nouveau contrat pour la Nation, de structurer l’action du Gouvernement et du Parlement, mais aussi les positions de la France au niveau européen et international. Jamais elles ne devront frapper les idoles entreprises. Si vous les anéantissez, vous vous exposez à un dénuement profond, à une terrible famine et à une souffrance sans partage qui sonneront la fin de votre société. 

A bon entendeur. 



La Croix du Complotiste

Le complotisme est une protestation poussée par les personnes qui sortent de leur sommeil artificiel. Leurs yeux bien ouvert, ils découvrent avec stupeur la société contre nature dans laquelle les forces du mal les font évoluer.

Une société normale est naturellement menée par les forces du bien. Les forces du mal sont la maladie. Les cris au complot de ces personnes sont une conduite exemplaire pour la sphère des forces du bien. Leur condamnation par les forces maléfiques et leur blessure morale occasionnées sont récompensées par l'octroi d'une citation : la Croix du Complotiste.

Défenseurs du bien et blessés par la maladie, vos descendants seront fiers de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La métamatière et la mère des idoles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lui, Elle et la belle mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Le Coin des Membres :: Discussion générale-
Sauter vers: