Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Pétrole : demande mondiale et prix en hausse d'ici 2035

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Pétrole : demande mondiale et prix en hausse d'ici 2035   Mar 9 Nov - 11:14

AFP le 09/11/2010 à 12:06

La demande mondiale de pétrole devrait croître de 18% entre 2009 et 2035, tirée en grande partie par l'appétit énergétique de la Chine, et le prix du baril devrait grimper à 113 dollars dans 25 ans, après une phase de forte volatilité, selon le rapport annuel de l'AIE publié mardi.

Dans son rapport sur les perspectives énergétiques mondiales, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) s'attend à ce que la demande de pétrole (hors biocarburants) atteigne quelque 99 millions de barils par jour (mbj) en 2035, soit 15 mbj de plus qu'en 2009.

Cette hausse provient entièrement des pays non membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui réunit les Etats les plus riches et dont l'AIE est le bras énergétique. Et près de la moitié de la progression est due uniquement à la Chine, essentiellement en raison de ses besoins en carburants pour les transports, souligne l'agence dont le siège est à Paris.

Au sein de l'OCDE, la demande chuterait même de plus de 6 mbj sur cette période.

Quant à la production totale de pétrole (y compris non conventionnel et le gaz naturel liquéfié), elle atteindrait 96 mbj en 2035, mais des gains dans le processus de transformation permettraient de satisfaire la demande.

La seule production de brut se stabiliserait en 2020 autour de 68-69 mbj, sans jamais atteindre son pic historique de 70 mbj enregistré en 2006, tandis que l'offre de pétrole non conventionnel (sables bitumineux...) et de gaz naturel liquéfié connaîtrait une forte croissance, estime l'AIE.

L'agence s'attend à une forte volatilité du prix du pétrole à court terme, mais prévoit un rebond sur la longue période, le baril pouvant atteindre 113 dollars en 2035, contre plus de 87 dollars aujourd'hui.

Globalement, la demande mondiale d'énergie devrait augmenter de 36% entre 2008 et 2035, soit 1,2% par an en moyenne, passant de 12.300 millions de tonnes équivalent pétrole à plus de 16.700 millions. C'est moins que la hausse moyenne annuelle de 2% enregistrée au cours des 27 années précédentes.

Les énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel) demeureraient en 2035 les sources dominantes, mais leur part dans la demande globale de carburant passerait de 33% à 28% en 25 ans en raison de prix plus élevés et des efforts gouvernementaux pour promouvoir d'autres voies.

Ainsi, la part du nucléaire passerait elle de 6% à 8% et celle des énergies renouvelables (hydraulique, éolienne, solaire, etc.) de 7% à 14%.

La progression de la demande mondiale d'énergie provient pour 93% de pays non membres de l'OCDE, où la croissance de l'activité économique, de la production industrielle, de la population et de l'urbanisation est plus forte.

C'est la Chine qui contribue le plus à cette augmentation, sa consommation énergétique grimpant de 75% entre 2008 et 2035. En 2035, la Chine, devenue l'an dernier le premier consommateur mondial d'énergie devant les Etats-Unis, représentera 22% de la demande mondiale, contre 17% aujourd'hui.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: AFP le 10/12/2010 à 10:42   Ven 10 Déc - 11:26

Pétrole : la demande mondiale 2010-2011 à nouveau revue à la hausse

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a de nouveau revu en hausse vendredi sa prévision de demande mondiale de pétrole pour 2010 et 2011, respectivement à 87,4 et 88,8 millions de barils par jour, en raison d'une consommation renforcée en Amérique du Nord et en Asie.

Dans son rapport mensuel, l'agence relève aussi qu'un début d'hiver particulièrement rigoureux, dans la foulée d'une demande exceptionnellement forte au troisième trimestre, a fait grimper les prix du baril autour de 90 dollars.

Si aucune décision sur les quotas de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) n'est attendue lors de sa réunion du 11 décembre à Quito, le cartel "pourrait faire face l'an prochain à une certaine pression pour accroître son offre en cas de poursuite de la hausse incessante des prix", estime l'AIE, qui représente les intérêts des pays industrialisés.

Toutefois, selon ses experts, il est trop tôt pour dire si le froid aura un impact marqué sur la demande et les prix, car nul ne sait ce que la suite de l'hiver nous réserve, et car le recours au pétrole pour le chauffage et la production d'électricité recule structurellement dans les pays riches.

Cette année, la demande de la planète en or noir devrait croître de 2,5 millions de barils par jour (mbj), soit 130.000 de plus que prévu auparavant. Cela représente une progression de 2,9% par rapport à 2009, année marquée par une chute de la demande dans le sillage de la crise mondiale.

La hausse a été particulièrement forte au troisième trimestre (+3,8% sur un an), grâce à un net rebond dans les pays riches membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

En 2011, la consommation devrait progresser de 1,3 mbj (+1,5%), soit 260.000 barils par jour, prévoit l'AIE, dont le siège est à Paris.

De son côté, l'offre a augmenté de 0,4 mbj en novembre, à 88,1 mbj, en grande partie en raison d'une plus forte production au Canada, au Kazakhstan et au Brésil.

L'Opep n'a elle mis sur le marché que 45.000 barils de plus en novembre, à 29,2 mbj.

Sur le moyen terme, la capacité mondiale de production de pétrole devrait passer de 91,4 mbj en 2009 à 98 mbj en 2015, soit 1,5 mbj de plus que prévu en juin par l'AIE. Les prévisions de croissance de l'offre hors Opep d'ici 2015 ont été doublées depuis juin. Quant à l'Opep, sa capacité de production devrait augmenter de 2,09 mbj pour atteindre 36,94 mbj en 2015.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
 
Pétrole : demande mondiale et prix en hausse d'ici 2035
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» viande de boeuf /prix en forte hausse
» Offre et demande d'or . Le véritable chiffrage
» vetements et chaussures prix cassés
» demande de stage en master 2
» Facturation d'un prix forfaitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: