Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once toujours au-dessous des 1.160 dollars.   Mar 27 Avr - 11:48

Cercle Finance le 27/04/2010 à 13:15

Au terme du premier fixing de la journée sur le marché Londres, l'once de 31,10 grammes de métal fin cotait 1.152,25 dollars (863,691 euros) mardi en fin de matinée, soit un retrait de 2,25 dollars ou 0,20%. En euros, le recul est de 0,35%.

Rappelons qu'hier, les rumeurs relatives à l'extension du problème grec à d'autres pays de la zone euro ont contribué au rebond de l'or, sans oublier la contribution des positions intransigeantes de l'Allemagne. L'once a ainsi atteint 1.154,50 dollars hier après midi, et surtout un nouveau record de tous les temps en euros hier matin à 867,80 euros. Elle avait commencé l'année 2010 vers 774 euros, avant d'atteindre de nouveaux records en euros - mais non en dollars - dont le dernier de 863,009 euros remontait au 9 avril.

A cette heure et après deux jours de hausse qui l'avait mené de 1,3202 vendredi à 1,3414 ce matin, l'eurodollar recule de 0,51% à 1,3317 sur de nouvelles craintes entourant les pays les plus fragiles de la zone euro, dont la Grèce. Le billet vert est la principale devise dans laquelle se négocie l'or, considéré à ce titre comme un 'anti-dollar'.

Signalons que l'encours du SPDR Gold Shares, le premier des ETF aurifères qui sert d'indicateur de la demande d'investissement, est nettement reparti à la hausse hier soir. Il est ainsi passé à 1.146,22 tonnes contre 1.140,13 tonnes la veille. Il s'agit d'un nouveau record historique depuis la création de l'ETF, en 2004. Sa croissance est cependant devenue bien plus lente que ces dernières années, puisque l'encours était de 1.133,62 tonnes au 31 décembre dernier,

D'un point de vue technique, ScotiaMocatta relève 'que pour la quatrième semaine, l'or est coincé dan le 'range' compris entre 1.123 et 1.169 dollars'. Le négociant suisse MKS Finance le confirme, ajoutant que le récent écart de performance entre l'or et les métaux platinoïdes a joué contre le métal jaune auprès des investisseurs, qui se sont concentrés sur le platine et le palladium.

L'once d'or a bien tenté hier sur le marché spot de déborder les 1.160, mais une vague de ventes est alors intervenue. ScotiaMocatta identifie un support à 1.150 dollars, dont la rupture les ferait passer 'baissiers' à court terme. 'Le risque pour le moment est de voir un nouveau mouvement haussier jusqu'à 1.169 dollars', concluent-ils.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mer 28 Avr - 11:51

Or : l'once déborde les 1.160$, nouveau record à 884E.

Cercle Finance le 28/04/2010 à 13:22

C'est fait ! Au terme du premier fixing de Londres, l'once d'or a de nouveau franchi la barre des 1.160 dollars et atteint un nouveau record de 2010 en dollars, ainsi qu'un record de tous les temps en euros. Les 31,10 grammes de métal fin cotaient effectivement 1.164,25 dollars ce matin contre 1.149,25 hier soir, soit une hausse de 1,28%. En euros, la hausse atteint 2,38% à 884,285 euros. Le précédent record de 867,80 euros datait du 26 avril.

Depuis le début du mois, l'once évolue à Londres entre 1.116 dollars (le 1er avril) et 1.163,50 dollars (son précédent record de 2010, le 12 avril). Jusqu'à présent cette année, le métal jaune n'est pas parvenu à tenir plus d'une séance au-delà des 1.160 dollars.

Hier vers 16 heures, quelques minutes avant le fixing de l'après-midi, l'eurodollar cotait 1,3318. Il est tombé jusqu'à 1,3180 dollar ce matin à l'heure du premier fixing quotidien soit une baisse de l'euro de 1,05%. Jusqu'en 2005, l'or était fortement corrélé au dollar dont il est la principale devise de négociation : toute baisse du dollar contre les autres devises entraînait la hausse du cours de l'or en billets verts, et inversement, dans des proportions quasi-mécaniques.

De janvier 2005 à mai 2005, le coefficient de corrélation or/dollar était ainsi de 0,9404 sur un maximum de 1 définissant une corrélation parfaite, calcule Edmond de Rothschild Asset Management. Sur la période couvrant mars à septembre 2009, ce coefficient était tombé à 0,8435. Depuis septembre, la corrélation n'existe plus vraiment, a indiqué la gestion parisienne lors d'une réunion organisée ce matin.

Du côté du produit financier américain SPDR Gold Shares, le premier des ETF aurifères qui sert d'indicateur de la demande d'investissement, l'accumulation se poursuit, mais reste lente. Mardi soir, l'encours de métal adossé au produit était de 1.146,83 tonnes, en légère hausse par rapport à la veille (1.146,22 tonnes). Il s'agit sans doute d'un nouveau record absolu pour cet ETF lancé en novembre 2008. Mais rappelons que son encours avait atteint un pic 1.134 tonnes début juin 2009, et qu'il était de 1.133,62 tonnes au 31 décembre dernier.

Edmond de Rothschild AM rappelle que la demande d'or d'investissement avait pris le relais de la composante traditionnellement dominante de bijouterie, affectée par la crise. L'investissement marque le pas depuis un peu moins d'un an, mais la demande bijoutière est repartie de l'avant, avec la sortie de crise qui semble se profiler, selon la société de gestion. Surtout dans des pays émergents comme l'Inde où les bijoux sont très prisés, notamment lors de la saison des mariages. Selon Edmond de Rothschild AM qui ne fournit pas d'objectif de cours, le cours de l'once tend actuellement à gagner une centaine de dollars par an.

D'un point de vue technique, ScotiaMocatta relevait mardi soir 'que pour la quatrième semaine, l'or est coincé dans le 'range' compris entre 1.123 et 1.169 dollars'. ScotiaMocatta identifiait alors un support à 1.150 dollars, dont la rupture les ferait passer 'baissiers' à court terme. 'Le risque pour le moment est de voir un nouveau mouvement haussier jusqu'à 1.169 dollars', soit le plus haut niveau de 2010, concluaient-ils.

Ce matin sur le marché spot, le métal jaune a atteint 1.167,10 dollars avant de revenir à 1.163 dollars environ à cette heure.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Jeu 29 Avr - 12:12

Or : l'once à 1.170 dollars, nouveau record de l'année.

Cercle Finance le 29/04/2010 à 13:53

Encore un record - du moins pour l'année 2010 ! Au terme du premier des deux fixings quotidiens du marché de Londres, l'once d'or cotait ce matin 1.170 dollars (883,686 euros), en hausse de 0,77% (+ 9 dollars) par rapport aux 1.161 dollars de la veille au soir.

En euros, la hausse est limitée à 0,35% (+3,07 euros). Libellé dans la monnaie unique européenne, le record du métal jaune date toujours d'hier matin (884,285 euros), soit environ 28,40 euros le gramme.

Après la dégradation des notes souveraines grecque et portugaise mardi, c'était hier au tour de celle de l'Espagne. Bien que les agences de notation-crédit aient la fâcheuse tendance de suivre les dégradations crédit plutôt que de les annoncer, cette nouvelle décision semble dénoter d'un sentiment de plus en plus pessimiste de la communauté financière vis-à-vis de la zone euro.

Sur le marché des changes ce midi, la monnaie unique européenne rebondissait cependant après avoir perdu 1,52% contre le dollar mardi, séance au soir de laquelle elle avait terminé à 1,3166. Après avoir finalement gagné 0,30% hier, l'euro progresse encore de 0,20% ce midi pour se hisser à 1,3247 dollar sur des indicateurs favorables. Il reste cependant encore en retrait du maximum de 1,3398 atteint lundi. Pictet & Cie voit l'eurodollar tester les 1,30 à court terme.

Historiquement, la dépréciation relative du dollar à renforcer le cours de l'or, mais cette corrélation connaît de plus en plus de ratés depuis septembre.

Peut-être l'un des raisons de la hausse réside-t-elle dans l'appétit des investisseurs, qui semble se réveiller - mollement encore - après une bonne dizaine de mois de torpeur. Du côté du produit financier américain SPDR Gold Shares, le premier des ETF aurifères qui sert d'indicateur de la demande d'investissement, l'accumulation se poursuit, bien qu'elle reste lente. Mercredi soir, l'encours de métal adossé au produit avait grimpé de plus de 6 tonnes à 1.152,91 tonnes, contre 1.146,83 tonnes la veille. Il s'agit d'un nouveau record absolu pour ce produit créé en novembre 2008. Rappelons que cet encours avait atteint un premier pic de 1.134 tonnes début juin 2009, et qu'il était de 1.133,62 tonnes au 31 décembre dernier.

D'un point de vue graphique, l'once d'or a sur le marché spot atteint l'objectif de court terme identifié par ScotiaMocatta cette semaine. Au terme de quatre séances consécutives de hausse, note la banque canadienne, la prochaine résistance est située à 1.193. Les analystes s'inquiètent cependant de la lenteur relative de ce mouvementr. 'Le manque d'impulsion dynamique des prix nous rend prudents et nous fait craindre un retournement rapide', écrivent-ils avant de conseiller de placer un 'stop' sous 1.145.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once dépasse pour la première fois les 900 euros.   Mar 4 Mai - 13:34

Cercle Finance le 04/05/2010 à 13:57

Lors du premier fixing de la journée du marché de Londres, l'once d'or cotait ce matin 1.184,25 dollars (901,462 euros), soit des hausses respectives de 0,42% en billet vert et de 1,59% en euros par rapport à la veille. Non loin de son record de tous les temps en dollars situé vers 1.226 dollars, le métal jaune vient en tout cas d'en inscrire un nouveau en euros en franchissant pour la première fois la barre des 900 euros.

Les évolutions des parités de changes comptent certainement pour beaucoup dans cette évolution : l'euro vient encore de marquer un nouveau plancher d'un an contre le dollar à 1,3112. Il perd 0,45% contre le dollar, après avoir déjà cédé 0,90% hier alors que le plan de sauvetage coordonnée de la Grèce par l'UE et le FMI peine à convaincre. En outre, les craintes de contagion de ces problèmes monétaires à d'autres pays de la zone euro de taille plus imposante, comme l'Espagne, suscitent l'inquiétude des opérateurs.

Du côté du produit financier américain SPDR Gold Shares, le premier des ETF aurifères utilisé comme indicateur de la demande d'investissement, l'accumulation marque le pas. Depuis jeudi soir, l'encours de lingots adossé à l'ETF reste inchangé à 1.159 tonnes, nouveau record absolu.

Rappelons que cet encours avait atteint un premier pic de 1.134 tonnes début juin 2009, et qu'il était de 1.133,62 tonnes au 31 décembre dernier. Il n'en a pas moins progressé d'une trentaine de tonnes depuis le début du mois d'avril alors qu'il avait tendance à stagner, sinon à reculer, depuis juin.

Dans leur point rédigé hier en fin de journée, les analystes de ScotiaMocatta rappelaient que sur le marché spot, la séance de lundi était la 8ème sur 11 à se terminer en hausse après le point bas d'avril à 1.124 dollars. Prochaines résistances : 1.197, puis le plus haut de tous les temps en dollars sur le spot, 1.226,50. Selon eux, la tendance demeure haussière, les supports étant situés à 1.169 et 1.161 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : encore un nouveau record en euros.   Mar 11 Mai - 11:44

Cercle Finance le 11/05/2010 à 13:35

Après une correction hier, l'or renouait avec la hausse ce matin. Au terme du premier fixing quotidien intervenant sur le marché de référence de Londres, l'once progressait d'une douzaine de dollars et de 24 euros par rapport à la veille, cotant ainsi 1.209 dollars (+ 1,04%) et 953,771 euros (+2,64%). Il s'agit encore d'un record de tous les temps dans la monnaie unique européenne.

Entre les deux derniers fixings, l'eurodollar est passé de 1,2837 à 1,2782, soit une baisse de 0,43%.

Notons que l'appétit aurifère des investisseurs ne se dément pas, à en juger par l'encours du premier ETF mondial gagé sur des lingots, le SPDR Gold Shares américain : il a atteint hier soir un nouveau record absolu de 1.192,15 tonnes. Il s'accroît constamment d'un jour sur l'autre depuis le 26 avril, jour où l'encours était alors de 1.146,22 tonnes. Il était d'un peu de 1.133 tonnes à fin 2009, soit grosso modo le même niveau qu'en juin. Tout comme le repli de l'euro aujourd'hui, la hausse de 3,65 tonnes de l'encours de cette valeur-refuge intervenue hier semble indiquer que les investisseurs ne sont pas convaincus par les annonces européennes de ce week-end.

Le négociant suisse en métal fin MKS Finance note dans son commentaire de la veille au soir qu''en dépit de l'arrivée de nouveaux acheteurs', l'once était passée hier sous les 1.200 dollars, le plan de stabilisation européen ayant hier relancé l'appétit pour le risque.

Selon les analystes techniques de ScotiaMocatta, la tendance de court terme est toujours haussière sur le marché spot du métal jaune. A surveiller : le plus haut de la semaine dernière, à 1.213 dollars, fait actuellement office de première résistance, la suivante étant située au plus haut de tous les temps, soit 1.226,50 dollars. Dans l'autre sens, 'seule une clôture sous la barre des 1.169 dollars entraînerait une liquidation des positions 'longues'', estime ScotiaMocatta.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mer 12 Mai - 11:42

Or : nouveaux records absolus en dollars comme en euros !

Cercle Finance le 12/05/2010 à 13:02

En dépit de l'adoption ce week-end d'un plan de sauvetage financier européen, le cours de l'or vient de pulvériser ses précédents records de tous les temps, tant en dollars qu'en euros. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.241,25 dollars (+1,53% par rapport à la veille au soir) et 977,901 euros (+ 1,82%).

Chacune de ces deux cotations dépassent des précédents records absolus qui, toujours selon les fixings de Londres, étaient de 1.218,25 dollars en date du 3 décembre 2009, et de 960,405 euros, en date d'hier après-midi. Sur le marché au comptant, le record de l'once était de l'ordre de 1.226 dollars. Les 1.245 dollars viennent juste d'être atteints.

Entre les heures approximatives des deux derniers fixings, l'eurodollar est passé de 1,2690 à 1,2697. La parité a donc à peine bougé sur la période, alors qu'elle constituait récemment encore le moteur des variations du prix de l'or.

Le gramme d'or, qui avait pour la première fois dépassé la barre symbolique des 30 euros vendredi dernier, vient de faire de même avec celle des 31 euros moins d'une semaine plus tard.

Toutefois, l'encours de lingots adossés au principal ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares américain, est resté stable hier soir par rapport à la veille à son niveau-record de 1.192,15 tonnes. L'ETF, le premier au sein d'une famille qui compte maintenant plus d'une dizaine de membres de par le monde, est considéré comme une jauge de l'appétit aurifère des investisseurs.

'La demande de valeur-refuge continuait de soutenir les cours de l'or', notait BNP Paribas CIB dans un rapport de la veille sur les métaux. Le négociant aurifère suisse MKS Finance relevait que le plan annoncé ce week-end comprenait notamment la possibilité pour la BCE de racheter des obligations publiques. Certes, il ne s'agit que d'une mesure de court terme, mais 'elle a l'inconvénient de mettre à mal l'indépendance de la BCE autant que de créer, potentiellement, trop de liquidités qui à long terme pourraient se muer en inflation si on n'y prend garde'.

MKS Finance prend note des intentions de rigueur budgétaire qui fleurissent en Europe, en les nuançant : 'changer des comportements politiques anciens et des habitudes lentement acquises ne sera fera pas du jour au lendemain'. En outre, l'inflation croissante et la surchauffe immobilière en Chine apportent elles aussi un soutien au marché du métal jaune.

'L'or peut se prévaloir de fondamentaux de plus en plus solides pour justifier de nouvelles hausses. Mais dans les circonstances actuelles et étant donné les incertitudes persistantes en Europe, la hausse ne devrait pas se départir de volatilité', pronostique la maison-mère de la fonderie PAMP.

D'un point de vue technique, il devient encore difficile de réaliser des prévisions dans la mesure où les cours s'aventurent de nouveau en terrain vierge. Hier soir, ScotiaMocatta estimait que la clôture de la veille, sur le spot, à 1.233 dollar était 'très haussière' pour l'or. 'Nos projections Fibonacci identifient la prochaine résistance à 1.338 dollars', calculent les analystes.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once reprend son souffle et revient sur les 1.200$.   Mar 18 Mai - 12:06

Cercle Finance le 18/05/2010 à 13:41

L'or reprenait toujours son souffle en ce début de semaine après les nouveaux de tous les temps atteints la semaine dernière, en euros comme en dollars. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de Londres ce mardi, l'once de 31,10 grammes cotait 1.215 dollars (-21$ ou -1,7% par rapport à la veille au soir) et 981,342 euros (- 17,60E ou -1,76%). En tout cas, la demande des investisseurs ne se dément pas.

Rappelons que l'or a frôlé les 1.250 dollars (1.249,50) sur le comptant la semaine dernière, son nouveau record de tous les temps en billets verts. Le fixing le plus élevé enregistré à Londres reste plus modéré à 1.241,25 dollars, au matin du mercredi 12 mai.

Dans son dernier commentaire disponible, MKS Finance évoque 'une très forte résistance' située à 1.250 dollars. Le négociant suisse reste positif sur le cours du métal, en avertissant qu'une grande volatilité est à attendre.

En dépit du mouvement de recul de ces derniers jours, le stock de lingots adossé au premier ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares, ne cesse de grimper. Ce produit financier coté en Bourse de New York est utilisé comme jauge de l'appétit des investisseurs, qui se trouve actuellement aiguisé par les craintes de crise monétaire en zone euro. L'encours du SPDR atteignait hier au soir 1.217,11 tonnes - son nouveau record absolu -, en hausse de 3,05 tonnes par rapport à la veille. En un mois, il a augmenté de 76 tonnes (+6,6%), et de 101 tonnes (+9,1%) en deux mois.

Rappelons que cet encours avait cessé de progresser de juin à décembre 2009, et qu'il avait fini l'année dernière à 1.133,62 tonnes.

En fin de semaine dernière, les analystes techniques de ScotiaMocatta notaient que les clôtures de plus en plus élevées sur le marché spot témoignaient de la poursuite d'une tendance haussière. En ligne de mire : 1.352 dollars. Cependant, le support des 1.226 semble être rompu. A cette heure sur le spot, l'once cote 1.260,90 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : la consolidation se poursuit sous les 1.200$.   Jeu 20 Mai - 12:05

Cercle Finance le 20/05/2010 à 13:42

La consolidation se poursuivait de manière ordonnée sur le marché de l'or jeudi midi. Au terme du premier fixing de ce jeudi, l'once cotait 1.187,25 dollars (-7,75$ et -0,65%) 958,232 euros (-10,64 euros et -1,10%).

Rappelons que l'once d'or avait culminé à 1.249,50 dollars (sur le spot, pas à Londres) mercredi dernier, ce qui constitue son nouveau record de tous les temps.

Certes, les rapports provenant d'Inde témoignent de la retenue des consommateurs découragés par les prix élevés. A l'inverse, la demande d'investissement, qui est actuellement soutenue par les craintes monétaires issues notamment de la zone euro, se porte toujours bien. Le baromètre de l'investissement aurifère est d'ailleurs toujours bien orienté : hier soir, l'encours du SPDR Gold Shares encore marqué un record absolu à 1.220,15 tonnes, soit 3,04 tonnes de plus que la veille. Et 105 tonnes de plus que deux mois plus tôt.

Selon les analystes techniques de ScotiaMocatta, le fait que la clôture du marché spot soit intervenue à 1.193 hier soir 'renforce la tendance baissière nous avions identifié mercredi'. Le premier support est identifié à 1.171 dollars, les 1.169 devant également offrir une forte résistance. Des ventes devraient coiffer l'once vers 1.213 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once s'attaque aux 1213 dollars ce midi.   Mer 26 Mai - 12:05

Cercle Finance le 26/05/2010 à 13:46

Non content d'avoir repris la barre symbolique des 1.200 dollars dans la nuit sur le marché spot, l'or s'attaque maintenant à une résistance significative située aux environs de 1.211/1.213 dollars. Au terme du premier fixing de la matinée à Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.212,50 dollars (+ 14,25$ et +1,2%) et 983,294 euros (+ 4,97 euros et +0,51%).

Entre les deux derniers fixings, l'eurodollar est passé de 1,2240 à 1,2320 environ, soit une hausse de 0,60% qui coïncide grosso modo avec l'évolution en euros. Mais l'explication par les changes ne fonctionne pas dans le cas du dollar.

La fringale aurifère des investisseurs américains peut peut-être l'expliquer : hier au soir par rapport à la veille, l'encours de métal adossé à l'ETF aurifère SPDR Gold Shares coté à New York a décollé de 30,43 tonnes d'un seul coup à 1.267,32 tonnes, ce qui constitue - encore - un record. En deux mois, ce sont près de 143 tonnes qui se sont ajoutées à l'encours de ce produit permettant de jouer l'or depuis la Bourse, soit une hausse marquée de 12,7% sur la période.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta étaient toujours baissiers à court terme hier soir, et le resteront tant qu'une clôture du spot ne sera pas intervenue au-delà de la résistance des 1.213 dollars. A cette heure, un point haut de 1.214,20 a été atteint sur le spot.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : à deux doigts des 1.220$, les 1.000E enlevés !   Mar 1 Juin - 11:54

Cercle Finance le 01/06/2010 à 13:36

Le regain de pessimisme qui frappe les marchés en ce début de semaine, même la Chine ne trouvant plus grâce aux yeux des opérateurs, fait au moins un heureux : l'or. Lors du premier fixing de la journée à Londres, l'once de 31,10 grammes de métal jaune cotait 1.219,75 dollars (+11,25$ ou +1,01% par rapport au dernier fixing en date du vendredi 28 mai au soir) et 1.006,39 euros (+30,16E ou +3,10%).

Notons que l'or vient donc ce matin de dépasser pour la première fois de son histoire la barre des 1.000 euros, selon les cours fixés à Londres.

Sur la période allant de vendredi après-midi à ce matin, l'eurodollar est passé de 1.2331 à 1,2110, ce qui témoigne d'une appréciation du billet vert face à l'euro de 1,80% environ. D'autres facteurs que les variations de changes affectent le cours du métal jaune.

L'évolution de l'encours du SPDR Gold Shares, le premier des ETF aurifères au monde, n'en porte pas la trace. Du moins pas encore, car le dernier relevé en date (1.267,93 tonnes, stable par rapport à la veille) remonte au vendredi 28 mai, les marchés US étant restés clos hier pour cause de Memorial Day. Il faudra attendre ce soir avant d'en avoir des nouvelles fraîches.

Dans la dernière livraison de son commentaire hebdomadaire (vendredi 28/5) sur les matières premières, Natixis rapportait que depuis le début du mois de mai, l'US Mint, l'administration américaine des monnaies, a déjà vendu 158.000 unités de la version 2010 de sa pièce d'une once 'American Eagle'. Ce qui représente 'déjà plus de deux fois les ventes réalisées en mai 2009 (65.000 pour l'ensemble du mois) et une hausse de 55 % par rapport aux 102.000 onces vendues en mars. Depuis le début de l'année, les ventes réalisées par la Monnaie américaine représentent 489.500 onces d'or, soit une hausse d'au moins 18 % par rapport à la fin mai 2009.'

De son côté, Crédit suisse indiquait ce matin dans une note de recherche qu'il conseillait toujours de 'surpondérer' l'or dans les portefeuilles. Rappelant que son objectif fixé fin octobre 2009 de 1.200 dollars avait été atteint, les analystes de la banque helvétique 'identifient le risque que l'once s'apprécie d'encore 10 à 20%'.

A l'appui de cette thèse, Crédit suisse estime que le maintien probable des mesures d'assouplissement quantitatif par les banques centrales sera favorable à l'or. Ils écrivent aussi que le cours actuel du métal jaune 'est toujours de 34% inférieur à son précédent plus haut niveau de tous les temps en termes réels', c'est-à-dire en tenant compte de l'inflation.

Pour mémoire et selon les cours de Londres, l'or avait atteint le 21 janvier 1980 le niveau-record éphémère de 850 dollars pendant le seul fixing de l'après-midi, avant de retraiter sous les 700 dollars quelques jours plus tard.

D'un point de vue technique et dans leur dernier commentaire en date, soit celui de vendredi soir, les analystes de ScotiaMocatta tablaient sur une poursuite de la tendance haussière du métal jaune jusque vers 1.249 dollars. Auparavant, une consolidation aura vraisemblablement lieu.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once sur les 1.220 dollars, encore et toujours.   Jeu 3 Juin - 12:13

Cercle Finance le 03/06/2010 à 13:41

Rien à faire, le prix de l'or a décidément le plus grand mal à s'extraire de la zone des 1.210/1.220 dollars dans laquelle il est enserré depuis maintenant huit séances d'affilée. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.219,75 dollars (+4,75$ et +0,39% par rapport au précédent fixing d'hier après-midi) et 993,039 euros (-3,51E et -0,35%).

Entre les deux derniers fixings londoniens, la parité de changes de l'euro et du dollar est passée des environs de 1,2200 à 1,2250 dollar. Cette petite baise du dollar aurait en toute logique dû entraîner des variations inverses à celles constatées en dollars comme en euros. Habituellement en effet, toute baisse du billet vert provoque la hausse dans des proportions similaires de l'or, dont le billet reste la principale devise de négociation.

Peut-être certains intervenants ont-ils jugé bon de prendre leurs bénéfices, notamment en euros : l'once cotait 1.006,39 euros le 1er juin, dépassant cette barre symbolique pour la première fois de son histoire, alors qu'elle campait sur les 900 euros les 4 et 5 mai derniers. Dans son commentaire de la séance d'hier, le négociant suisse en métal fin MKS Finance évoquait d'ailleurs des prises de profit. MKS ajoute que les dernières tendances du marché indiquent que les intervenants attendent un catalyseur avant de s'engager.

Toutefois, l'encours d'or adossé à l'ETF américain SPDR Gold Shares n'en porte pas la trace. Continuant sur sa lancée des jours précédent, son encours a encore atteint un énième record absolu, à pas de souris : + 310 kilos à 1.268,54 tonnes. Cet ETF aurifère, le premier de tous, est utilisé pour mesurer l'appétit des investisseurs 'longs' sur l'or, c'est-à-dire ceux qui achètent le métal, puis attendent qu'il monte.

Evoquant une séance au goût de 'déjà vu' (en français, mais sans accent, dans le texte), les analystes de la banque canadienne et teneur du marché de Londres ScotiaMocatta n'ont pas changé de position, vu la clôture du spot intervenue la veille à 1.221 dollars. Tant que le seuil technique des 1.218 est tenu en fin de séance, ils demeurent haussiers à court terme, avec une résistance mineure située à 1.230 et une résistance majeure à 1.249 en ligne de mire.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : reflux de l'once malgré l'appétit des investisseurs.   Ven 4 Juin - 12:00

Cercle Finance le 04/06/2010 à 13:31

Vendredi matin, le cours de l'or est sorti par le bas de la fourchette des 1.207 à 1.227 dollars à l'intérieur de laquelle il s'était maintenu consécutivement durant les six dernières séances. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.203,50 dollars (-11,5$ et -0,95% par rapport au cours de la veille au soir) et 986,556 euros (-5,45E et -0,55%).

Durant le laps de temps séparant les deux derniers fixings, la parité de changes liant l'euro et le dollar est pourtant restée stable aux environs de 1,2200 dollar.

'L'étroitesse du marché de l'or a amplifié la baisse enregistrée hier soir par le marché de l'or', écrit le négociant suisse MKS Finance dans son commentaire de séance d'hier soir. En clôture, le marché spot est retombé jeudi soir à 1.208 dollars. 'Il ne s'agit pas d'un signal positif', ajoute le négociant helvétique en métal fin, par ailleurs propriétaire de la fonderie PAMP. MKS table sur une forte volatilité des cours de l'or aujourd'hui, en raison notamment du flot de statistiques capitales attendues du côté américain.

Et pourtant, à en juger par l'encours de lingots adossé au premier ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares américain, l'appétit des investisseurs 'long only' pour le métal jaune ne se dément pas : il s'établissait hier soir à 1.289,84 tonnes - nouveau record -, soit 21,3 tonnes de plus que la veille. L'encours de l'ETF lancé en novembre 2004 renoue donc avec les 'bonds' significatifs qui le caractérisaient durant les trois premières semaines de mai. En deux mois, cet encours a progressé de la bagatelle de 160 tonnes, ou +14,16%.

D'un point de vue graphique, ScotiaMocatta notait hier soir que 'la clôture [du spot] en deçà des 1.218 dollars est décevante. Le rallye de la fin du mois de mai, qui a porté l'once jusqu'à 1.228 dollars, a jusqu'alors échoué à l'amener jusqu'à notre objectif de 1.249 dollars'. Une liquidation des positions longues pourrait intervenir et ramener l'once sous les 1.201 dollars en clôture, ce qui ouvrirait la voie sur un repli sur les 1.169, concluent les analystes techniques.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mar 8 Juin - 10:22

Les cours de l'or dépassent pour la première fois 1.250 dollars l'once, record historique :

AFP le 08/06/2010 à 12:17

Les cours de l'or ont dépassé mardi pour la première fois la barre des 1.250 dollars l'once à Londres, établissant un nouveau record historique à 1.251,85 dollars sur fond d'inquiétude persistante des investisseurs.

Vers 09H25 GMT, les cours de l'or ont atteint 1.251,85 dollars l'once, un nouveau record historique sur le marché au comptant de Londres, qui sert de référence mondiale.

Le métal jaune faisait jouer sa qualité de valeur refuge dans un environnement de craintes accrues sur la vigueur de la reprise mondiale.

"Les chiffres décevants de l'emploi américain du mois de mai continuent à peser sur le moral (des investisseurs), tandis que des craintes sur le déficit budgétaire de la Hongrie ont entraîné un regain d'inquiétudes sur les problèmes de dette de la zone euro", a expliqué Andrey Kryuchenkov, analyste du fonds VTB Capital.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : à Londres, nouveau record de l'once à 1.248$.   Mar 8 Juin - 12:07

Cercle Finance le 08/06/2010 à 13:58

C'est fait ! Alors qu'elle était coincée depuis le début du mois de mai entre les bornes de 1.165 et de 1.237,50 dollars, l'once d'or a inscrit ce matin un nouveau record de tous les temps sur le marché de Londres. En forte hausse au terme du premier fixing de la journée, l'once cotait 1.248 dollars (+33 $ ou + 2,71% par rapport au second fixing de la veille) et 1.048,03 euros (+30,53E ou + 3,0%).

Sur le marché au comptant, l'once a même légèrement dépassé les 1.253 dollars ce matin.

Depuis le début de l'année, l'or (selon les cours de référence du marché de Londres) affiche des progressions respectives de + 13,04% en dollars et de +36,75% en euros.

Les propos plutôt rassurants de Ben Bernanke, le patron de la Fed américaine, n'ont pas suffit à rassurer les marchés. Hier, le banquier central US a exclut le risque de rechute, et de récession économique en double creux, alors que de nombreux indicateurs économiques dénotent d'un ralentissement de la reprise.

Les inquiétudes quant à l'avenir de la monnaie unique et ses répercussions continuent cependant de plomber les marchés. Les différents plans rigueur annoncés en Europe laissent craindre une croissance plus faible encore qu'elle ne l'est actuellement. Quand ils ne suscitent pas le scepticisme : ce matin, l'agence de notation-crédit Fitch a émis des doutes quant à la faisabilité des mesures annoncées par le Royaume-Uni.

L'aversion au risque demeure donc forte. Si les matières premières sont habituellement considérées comme des actifs risqués en raison de la dépendance de leurs cours à la conjoncture économique, l'or fait bande à part en raison de son histoire monétaire millénaire et de son statut de valeur-refuge. Le métal jaune est aussi présenté comme une alternative, aussi limitée soit-elle en volume, face aux devises fiduciaires dans lesquelles sont libellées des volumes colossaux de dette. De ce point de vue, c'est actuellement l'Europe qui concentre l'attention et l'inquiétude des opérateurs.

Pourtant, du côté des investisseurs 'longs' sur le métal, l'heure semble à de légères prises de bénéfices, du moins à en juger par l'encours de métal adossé au principal ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares. Vendredi puis lundi soirs derniers, il s'affichait à 1.286,36 tonnes, contre 1.289,36 tonnes jeudi soir. Il s'agissait de la première baisse de cet encours depuis le 22 avril. Cependant, depuis le début de l'année, il a crû de 13,5%, soit presque 153 tonnes de mieux qu'au 31 décembre 2009.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta écrivaient hier soir que l'analyse elliotiste laissait entrevoir une rupture rapide, et par le haut, du précédent record de 1.249,50 dollars (sur le marché au comptant, ou spot). C'est chose faite à cette heure. Ils identifient une prochaine résistance à 1.267 dollars, territoire où le prix de l'once ne s'est encore jamais aventuré. ScotiaMocatta demeure haussier à court terme tant que le support des 1.201 tient à la clôture du spot.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once consolide légèrement ses records de la veille.   Mer 9 Juin - 13:13

Cercle Finance le 09/06/2010 à 13:35

Après les records de tous les temps atteints de la veille, la tendance était à la consolidation sur le marché aurifère de Londres ce matin. Sans toutefois de précipitation. Au terme du premier fixing de la journée, l'once d'or de 31,10 grammes cotait 1.235 dollars (-11$ ou -0,88% depuis le dernier fixing de la veille) et 1.033,56 euros (-9,38E et -0,90%).

cependant, les investisseurs 'longs' semblent revenus à l'attaque. Le stock d'or adossé au principal produit de placement aurifère, le SPDR Gold Shares américain, est reparti de l'avant hier soir : après un recul de l'ordre de 3,5 tonnes en date de vendredi - le premier en plus d'un mois -, il a décollé hier d'un peu plus de 12 tonnes à 1.298,53 tonnes, ce qui marque son nouveau record absolu.

Depuis le début de l'année, c'est près de 165 tonnes qui se sont ajoutées à ce produit financier appartenant à une famille qui compte une dizaine de membres. Soit une hausse de 14,55% sur la période.

Mais après ses nouveaux pics de la veille (1.248 dollars et 1.048,03 euros), l'heure semble maintenant à la correction. 'L'or a marqué un nouveau record, mais il n'a pas pu dépasser les 1.250 dollars de manière décisive. Comme le métal jaune a terminé la séance [sur le spot] au-dessous du cours où il l'avait commencé, les investisseurs devraient se montrer prudents : la hausse rapide de ces derniers jours les expose potentiellement à une correction baissière', notait le négociant helvétique MKS Finance hier soir.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta relèvent que leur objectif de 1.249,50 dollars a donc été atteint hier avant que la séance, sur le spot, ne se termine sur repli à 1.243. 'Il semble que des prises de profit soient entrées dans la danse, ce qui est naturel compte tenu des 1.198 touchés deux séances auparavant', relèvent-ils. Un support est identifié à 1.228 dollars. Un test de la barre des 1.167 dollars leur semble probable.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : retour de l'once sur les 1.220 dollars.   Ven 11 Juin - 11:43

Cercle Finance le 11/06/2010 à 13:34

Après ses records de mardi (1.248 dollars et 1.048 euros), le cours de l'or a entamé un modeste mouvement de consolidation qui l'a ramené hier après-midi, toujours suivant les cours de Londres, à 1.217,50 dollars. Le premier fixing de cette journée de vendredi s'est terminé par une cotation de 1.220,50 dollars (+3$ et +0,25%) et de 1.007,18 euros (+3,3e et +0,33%).

Selon les cours de Londres, l'once a terminé vendredi dernier à 1.203,50 dollars et 999,419 euros. A cette heure, sa performance hebdomadaire est donc de +1,16% en dollars et de +0,77% en euros. Pour le moment, la correction intervenue depuis le nouveaux records absolus atteints mardi n'est pas donc pas très marquée. L'euro a gagné 1,40% face au dollar sur la même période.

On notera que la consolidation à l'oeuvre depuis trois jours peine à prendre de la vitesse. Hier au soir et à en juger par l'évolution de l'encours de l'ETF sur or SPDR Gold Shares, les investisseurs 'longs' ont continuer de renforcer leur position : dépassant la barre symbolique des 1.300 tonnes, l'encours de l'ETF a progressé de 7,61 tonnes par rapport à la veille à 1.306,14 tonnes.

Depuis son point bas de cette année datant du 4 février (1.104,55 tonnes), la masse de lingots adossé à ce produit financier permettant de jouer l'or depuis la Bourse a progressé de 201,55 tonnes.

A titre de comparaison, la Banque de France détient 2.435,40 tonnes d'or, ce qui la classe en 5ème position au niveau mondial parmi les établissements émetteurs, selon les données compilées par le Conseil mondial de l'Or à fin mars 2010. Elle est suivie par la Banque populaire de Chine (1.054,10 tonnes). L'encours de l'ETF américain s'intercale donc entre les deux.

Les analystes graphiques de ScotiaMocatta relevaient dans leur commentaire d'hier soir que sur le marché spot (au comptant), l'or avait terminé en baisse hier pour la troisième séance de suite à 1.219. Un 'important niveau est à surveiller' : les 1.211 dollars, clôture de la semaine dernière sur le marché spot - et non à Londres.

Si le cours de l'once passe en-dessous, il terminera la semaine en baisse. 'Ce qui est significatif compte tenu du nouveau plus haut de tous les temps qui, mardi en séance, se situe à 1.251,50', indiquent-ils. ScotiaMocatta est toujours haussier à court terme sur le cours de l'or, les 1.267 lui semblant en vue. Ils conseillent toutefois de placer un ordre 'stop loss' vers 1.197/1.201.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once tutoie son record historique en dollars.   Ven 18 Juin - 11:52

Cercle Finance le 18/06/2010 à 13:41

Porté hier après-midi par de médiocres statistiques américaines et les craintes persistantes quant aux dettes souveraines européennes, l'or se stabilisait vendredi matin. A terme du premier fixing de la journée à Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.244 dollars (-1$ ou -0,08%) et 1.004,20 euros (+0,33E ou +0,03%).

Notons que si l'once est toute proche de son record en billets verts (1.248 dollars, le matin du 8 juin), elle est plus loin de celui en euros (1.048,03 euros, atteint à la même date).

Le bond d'une dizaine de dollars enregistré par l'once entre jeudi matin et jeudi après-midi résulte, selon MKS Finance, de la déception causée par les statistiques US de la veille. Les opérateurs ont effectivement appris que l'indice des conditions d'activité de la Réserve fédérale de Philadelphie s'était inscrit à 8 et l'indice des indicateurs avancés à 0,4%, des chiffres largement inférieurs aux attentes. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont également été plus importantes qu'attendues, et aussi en hausse à 472.000.

Quoique modestement, l'appétit des investisseurs s'est d'ailleurs réveillé. Hier soir et après cinq jours de stabilité parfaite à 1.306,14 tonnes, l'encours du premier ET aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, est reparti de l'avant : en hausse de 1,82 tonnes, ce produit permettant de jouer l'or depuis la Bourse est désormais adossé à 1.307,96 tonnes de lingots, son nouveau record absolu.

Ce matin, le cabinet spécialisé en matières premières GFMS qu'après une baisse de 10% à 27 tonnes en 2009, la demande d'or brésilienne destinée à la bijouterie devrait rebondir de 20% cette année. Les principaux catalyseurs: la croissance économique de ce grand pays émergent, et l'appréciation relative de sa devise.

Dans son commentaire hebdomadaire sur les matières premières paru ce midi, Natixis relève l'inversion de la corrélation habituellement négative entre le cours de l'or et celui du dollar depuis ces dernières semaines. “Compte tenu du fait que l'or est une réserve de valeur internationale, son prix en dollar devrait être inversement lié à la valeur du dollar ; il faut donc des conditions exceptionnelles pour que la corrélation bascule si nettement en territoire positif”, indiquent les analystes.

Ils ajoutent l'interprétation suivante : “il apparaît donc très clairement que la crise de la dette souveraine européenne a provoqué l'élargissement des marges des CDS et la baisse de l'euro, laquelle a fortement tiré l'or à la hausse, même libellé en des devises plus fortes, comme le dollar.” Dernièrement, ajoutent-ils en guise de confirmation, les flux d'investissement en or se concentrent sur l'Europe en général et l'Allemagne en particulier.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notent la vive tendance haussière enregistrée sur le marché spot de l'or hier soir. Même si le plus haut de séance absolu, qui date du 8 juin et s'établit à 1.254,50 dollars, n'a pas encore été détrôné. Toujours haussiers à court terme, ils visent les 1.267 dollars et identifient un support à 1.215 et conseillent toujours de placer un “stop loss” à 1.197.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mar 22 Juin - 11:36

Or : l'once dérape d'une vingtaine de dollars mardi matin.

Cercle Finance le 22/06/2010 à 13:27

Epuisé par tant de records et notamment par les 1.259,50 dollars atteints hier à Londres, le métal jaune refluait sensiblement mardi matin. Au terme du premier fixing londonien de la journée, l'once de 31,10 grammes de métal fin cotait 1.235,25 dollars (- 19,2$ ou -1,53% par rapport au second fixing de la veille) et 1005 euros (-7,27E ou -0,72%).

Rien de neuf du côté des investisseurs, à en juger par l'encours du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain. Utilisé comme une jauge de l'appétit en or des investisseurs 'longs', il était toujours de 1.307,96 tonnes, comme tel est le cas depuis le 17 juin.

Vendredi dernier, le Conseil mondial de l'Or (CMO) a publié la mise à jour des stocks d'or monétaire en compte auprès des banques centrales et des établissements monétaires comme le FMI pour juin. Peu de changements ont été constatés, si ce n'est du côté du FMI qui poursuit des ventes d'or au rythme de quelques dizaines de tonnes par mois. Il détient à ce jour 2.966,8 tonnes d'or.

Signalons cependant que la banque centrale d'Arabie saoudite a vu son stock passer de 143 à 322,9 tonnes depuis la précédente édition du décompte. Par une note de bas de page, le CMO attribue cette envolée à “un changement de politique comptable de l'Agence monétaire d'Arabie saoudite, depuis le 1er trimestre 2008”, sans plus de précision. La banque centrale saoudienne ne fournit aucun détail à cet égard. Le pays détient les 4ème réserves de change au monde, ce qui alimente les spéculations sur le marché.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta relèvent qu'hier sur le marché spot, le nouveau record de 1.265 dollars a été suivi d'un retour sur les 1.235 qu'ils qualifient de “plutôt baissier”. Rappelant que leur cible était précédemment de 1.267 dollars et compte tenu du vif recul, ils estiment qu'elle a été atteinte. ScotiaMocatta anticipe maintenant une poursuite du recul sur les 1.215 dollars.

“A court terme, l'or semble bien parti pour une consolidation. Un peu comme un coureur de fond qui serait resté assis des années durant, le prix de l'or a besoin d'une pause pour reprendre son souffle avant de poursuivre son rallye”, commentait Fortis Bank Nederland et VM Group dans leur commentaire mensuel des métaux.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : légère remontée de l'once sur fond d'inquiétudes.    Mer 23 Juin - 12:18

Cercle Finance le 23/06/2010 à 13:40

Le métal jaune reprenait modestement des couleurs mercredi midi, alors que le doute quant à la vigueur de la croissance est de mise. Au terme du premier fixing de la journée à Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.243 dollars (+7$ et +0,56% par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.011,97 euros (+6,97E et +0,69%). Sur la même période, la parité de changes euro/dollar est restée inchangée aux alentours immédiats de 1,2280 dollar l'euro.

Les raisons de ce mouvement sont peut-être à rechercher du côté de l'appétit aurifère des investisseurs tel que le mesure l'encours de lingots adossé à l'ETF SPDR Gold Share. Le plus important des produits financiers permettant de jouer l'or depuis la Bourse concentrait, en date d'hier soir, 1.313,13 tonnes de métal, soit 5,17 tonnes de plus que la veille au soir et (encore) un nouveau record historique. Depuis le début de l'année, l'encours de ce support d'investissement apparu en novembre 2004 a crû de près de 180 tonnes, soit +15,80% sur la période.

Si l'effet de changes ne semble guère jouer pour l'instant, l'or 'valeur-refuge' semble profiter des statistiques immobilières décevantes qui depuis une semaine s'égrènent aux Etats-Unis. C'était hier le tour les reventes de logements anciens, et on attend tout à l'heure les ventes de logements neufs. Si le pessimisme était de mise depuis longtemps quant aux perspectives économiques du Vieux Continent et à la valeur de sa monnaie, celles du 'nouveau monde' étaient jusqu'alors bien mieux considérées. Or un flot de statistiques mitigées vient de semer le trouble. Ce soir, le FOMC, le comité de politique monétaire de la Fed, devrait laisser les taux courts US inchangés. Ses commentaires sur la conjoncture US seront suivis de près.

D'un point de vue technique, ScotiaMocatta notait hier soir que ses analystes 'continuaient d'être préoccupés d'un éventuel mouvement de liquidation qui serait provoqué par le récent accès baissier'. Ils identifient un support à 1.231 dollars dont la rupture devraient entrainer l'once sur les 1.215 dollars.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once oscille toujours autour des 1.210 dollars.    Mar 6 Juil - 15:15

Cercle Finance le 06/07/2010 à 13:51

Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,10 grammes d'or cotait 1.210,75 dollars ce matin (+4,75$ et +0,23% par rapport à celui d'hier après-midi) et 962,211 euros (-2,64E et -0,27%). Faute de catalyseurs, le métal jaune ne parvient pas à tester de nouveau ses derniers records de tous les temps.

Notons que sur la période, la parité de changes eurodollar est passée d'environ 1,2530 à 1,2580 dollar, ce qui correspondait à une baisse relative du billet vert de l'ordre de 0,40%.

L'appétit des investisseurs pour l'or tel que le mesure l'encours de l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares semble marquer une pause. Après avoir atteint un record historique de 1.320,44 tonnes les 29 et 30 juin, le volume de lingots adossé à ce produit financier coté en Bourse s'étiole. Il était de 1.318,91 tonnes vendredi soir, sachant que les marchés US sont restés fermés hier pour cause d'Independence Day.

Un opérateur de marché évoque des liquidations par les fonds de leurs positions aurifères (bénéficiaires) afin de couvrir des pertes sur d'autres investissement. Dans son dernier commentaire disponible publié vendredi soir, MKS Finance évoquait cependant “un pic de demande physique dans des régions qui dernièrement s'étaient distinguées par leur modération, comme l'Inde”.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta demeurent baissiers à court terme sur l'once. “Le 'sell-off' intervenu récemment est très négatif pour l'or, des ventes de liquidation se déclenchant maintenant vers 1.215 dollars”, indiquent-ils. Ils identifient les 1.181 dollars comme prochaine cible.



_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once se rapproche une fois encore des 1.180$.    Mar 27 Juil - 12:19

Cercle Finance le 27/07/2010 à 13:41

Toujours rien à signaler sur le marché de l'or pour lequel les 1.200 dollars paraissent infranchissables. Au terme du premier fixing londonien de la journée, l'once de métal jaune cotait 1.184 dollars (+ 0,50$ et +0,04% par rapport au fixing de lundi après-midi) et 912,735 euros (-1,37E et -0,15%).

Entre les deux fixings, l'euro s'est apprécié de l'ordre de 0,20% contre le dollar, ce qui partiellement expliquer les variations du métal jaune dans les deux devises.

La mollesse de la tendance peut également découler de la nouvelle faiblesse du côté de la demande d'investissement. Ainsi, l'encours de lingots adossé à l'ETF américain SPDR Gold Shares a encore reculé hier soir de 1.310 kilos à 1.301,74 tonnes. Rappelons qu'il avait atteint un record absolu de 1.320,44 tonnes les 29 et 30 juin, et qu'il recule quasi-constamment depuis lors.

“La séance [d'hier sur le marché spot] était typique d'une journée d'été sur le marché de l'or”, commentait le négociant helvétique MKS Finance hier au soir, et se caractérisait par de la volatilité autant que par de faibles volumes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta identifiaient dans leur dernier commentaire des supports à 1.181 et 1.176 dollars, quand une résistance se situe à 1.217. “Pour que nous passions de 'baissiers' à 'neutres', deux clôtures au-delà des 1.200 dollars sont nécessaires”, indiquaient-ils alors.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : le décrochage s'intensifie, les 1.160$ en vue.    Mer 28 Juil - 11:53

Cercle Finance le 28/07/2010 à 13:31

Le mouvement baissier que l'incapacité répétée de l'once à reprendre les 1.200 dollars laissait entrevoir s'est intensifié depuis hier. A défaut de catalyseurs, il pourrait se poursuivre. Au terme du premier fixing du marché de référence de Londres, l'once de métal jaune cotait 1.164 dollars (-4$ et -0,34% par rapport au fixing de mardi après-midi) et 893,872 euros (-6,39E et -0,71%).

On notera que depuis hier matin et toujours selon les cours londoniens, les baisses sont respectivement de 1,7% en dollars et de - 2,06% en euros. Pourtant, en 24 heures, la parité de changes est restée pratiquement stable aux alentours immédiats de 1,30 dollar.

Mais de nouveau, l'appétit des investisseurs s'étiole. La masse de lingots adossée à l'ETF américain SPDR Gold Shares a encore reculé hier soir de 310 kilos à 1.300,83 tonnes. Rappelons qu'il avait atteint un record absolu de 1.320,44 tonnes les 29 et 30 juin, et qu'il recule quasi-constamment depuis lors.

Cet ETF (fonds négocié en Bourse) dont la contrepartie est physique est le principal parmi la dizaine de produits du même genre qui concentrent ensemble un peu plus de 2.000 tonnes de métal à ce jour. Il est utilisé comme le baromètre de la demande d'or d'investissement.

De surcroît, l'été est traditionnellement une période défavorable à l'or. La demande indienne revient d'habitude à partir de fin août. Enfin, un meilleur flux de nouvelles venant de la zone euro a relégué au second plan les craintes de défaut souverain, pour l'instant du moins.

Le négociant helvétique MKS Finance indiquait hier soir que le fait que les investisseurs se détournent actuellement de la valeur-refuge qu'est l'or en pénalise le cours et dissuade d'éventuels nouveaux arrivants. “Nous suspectons que ce mouvement soit dû à la baisse de l'or en euros [nettement plus marquée qu'en dollars depuis un mois, NDLR] provoquée par l'annonce, la semaine dernière, d'une diminution de 123 millions d'euros des réserves d'or européennes”, ajoutait MKS Finance.

Les banques centrales européennes sont les principales détentrices d'or monétaire au monde. Jusqu'à un passé récent, elles étaient vendeuses nettes de métal. Dernièrement, cette tendance s'était fortement affaiblie.

D'un point de vue technique, les analystes de MKS Finance s'attendent à ce que la poursuite de la liquidation entraîne l'or jusqu'à 1.150 dollars durant les prochaines séances dans un marché estival où la liquidité reste faible.



_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once tente de se rapprocher des 1.200 dollars.    Mer 4 Aoû - 11:55

Cercle Finance le 04/08/2010 à 13:42

Après avoir rebondi sur les 1.160 dollars, le cours de l'or semble tenté de reprendre le chemin des 1.200 dollars. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once de métal jaune cotait 1.194,50 dollars (+7$ et +0,59% par rapport au fixing de mardi après-midi) et 904,308 euros (+4,00E et + 0,44%).

Dans son dernier commentaire de marché daté du 2 août, le négociant aurifère helvétique MKS Finance faisait état d'un certain retour des investisseurs et des acheteurs physiques. “Nous avons commencé à voir les premiers signes de la demande indienne avant le festival de Rakhsa Bandhan, qui se tiendra le 24 août et représente traditionnellement le début de la haute saison pour les achats d'or du sous-continent”, écrivait MKS Finance.

En tout cas, toujours rien de neuf du côté des investisseurs. L'encours de lingots adossé au principal produit financier permettant de jouer l'or en Bourse ne bouge plus depuis la semaine dernière. Hier au soir, la masse d'or adossée à l'ETF américain SPDR Gold Shares était toujours de 1.282,28 tonnes, comme tel est le cas depuis le 28 juillet.

Cet encours avait atteint 1.320,44 tonnes les 29 et 30 juin, juste après un accès de craintes concernant les dettes souveraines d'Europe. Depuis lors, et pour l'instant du moins, ces craintes se sont dissipées et ont profité aux actifs plus risqués comme les actions..

D'un point de vue graphique, MKS Finance estime que l'enlèvement des 1.180 dollars ouvre la voie aux 1.210. Les analystes techniques de ScotaMocatta relèvent que sur le marché spot, l'or a enregistré hier sa cinquième hausse consécutive, “ce qui est encourageant pour les opérateurs haussiers sur l'or après six semaines de tendance 'bearish'”. Durant cette période, l'once a chuté de 1.265 à 1.158 dollars, rappellent-ils. Une résistance intermédiaire est identifiée à 1.195.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : le test des 1.200 dollars est toujours en cours.   Jeu 5 Aoû - 12:20

Cercle Finance le 05/08/2010 à 14:03

Comme tel est le cas depuis la veille, l'once d'or tente de confirmer son rebond sur les 1.160 dollars en s'attaquant aux 1.200 dollars. Sans succès pour l'instant, mais l'opération se poursuit. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once de métal jaune cotait 1.195,50 dollars (- 4$ et - 0,33% par rapport au fixing de mercredi après-midi) et 906,025 euros (- 5,03E et - 0,55%).

Dans son dernier commentaire de marché daté du 3 août, le négociant aurifère helvétique MKS Finance notait que “une corrélation négative plus normale entre l'or et le dollar semble avoir repris le dessus”. Historiquement, le cours de l'or avait tendance à monter lorsque le dollar baissait (face à l'euro notamment), puisque le billet vert est sa principale devise de négociation. Cette relation quasi-mécanique avait été mise à mal depuis près d'un an et tout spécialement au plus fort des inquiétudes de la crise souveraine européenne.

Toutefois, la relation historique fonctionne assez mal : pendant le laps de temps séparant les deux derniers “fix”, la parité eurodollar est passée de 1,3144 à 1,3213, soit une dépréciation de du dollar de 0,50%.

MKS Finance ajoute que Pékin va libéraliser davantage son secteur aurifère, notamment dans son volet financier. La Chine autorise maintenant ses banques “à importer et exporter plus d'or, ce qui s'inscrit dans le cadre d'un programme visant à développer le marché de l'or du pays”. “Dans un communiqué, la Banque populaire de Chine [la banque centrale chinoise, NDLR] a également déclaré que les banques seraient autorisées à couvrir leurs investissements en or sur les marchés étrangers, ce qui devrait encourager les prêts bancaires domestiques aux firmes aurifères chinoises voulant s'implanter hors de Chine”, écrit MKS.

Selon le négociant helvétique, le but est ainsi d'accentuer le poids du yuan sur le marché des produits dérivés aurifères. Ce serait la cause de la hausse enregistrée par l'or hier, selon la maison-mère de l'affineur PAMP.

En tout cas, du côté des investisseurs, l'appétit de métal jaune n'est pas revenu. Au contraire : l'encours de lingots adossé au principal produit financier permettant de jouer l'or en Bourse, le SPDR Gold Shares américain, a de nouveau reculé hier de 450 kilos à 1.281,83 tonnes. Il ne cesse pratiquement pas de se contracter depuis son record historique des 1.320,44 tonnes des 29 et 30 juin.

D'un point de vue graphique, ScotiaMocatta se félicitait hier soir que l'or ait clôturé sa 6ème séance consécutive de hausse sur le marché spot, à 1.194 dollars. Des résistances sont identifiées à 1.186 et 1.203. “Aux niveaux actuels, nous demeurons 'neutres' après six semaines de baisse, et dernièrement six séances de hausse”, écrivent-ils.

Selon MKS Finance, “les prochaines semaines devraient être décisives pour l'or.” Le négociant helvétique estime que si les 1.200 dollars étaient tenus, “les investisseurs reviendraient alors en piste et nous pourrions voir l'once tester ses plus hauts historiques. Le prix du métal jaune, qui s'est maintenant stabilisé, attend actuellement un catalyseur”, concluait le négociant.



_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Pétrole : la WTI attentiste sous les 72 dollars.    Mer 25 Aoû - 11:42

Cercle Finance le 25/08/2010 à 13:32

Mercredi midi, le baril de référence américain WTI livrable en octobre demeurait neutre (-0,09%) à 71,54 dollars quand le Brent de Mer du Nord de même échéance reprenait modestement 0,08% à 72,44 dollars. Le brut semble reprendre son souffle après cinq séances de baisse consécutives, et avant la publication des traditionnelles statistiques pétrolières hebdomadaires aux Etats-Unis.

Comme pour les marchés d'actions avec l'évolution desquels il est corrélé actuellement, le cours du brut souffre des craintes d'une récession, ou du moins d'un net ralentissement qui n'épargne pas l'économie américaine. Les très mauvais chiffres immobiliers US de la veille, avec une chute de 27,2% des reventes de logements anciens en juillet, ont rajouté aux inquiétudes.

On attend cet après-midi les chiffres des logements neuf et des permis de construire, sans oublier les statistiques hebdomadaires des stocks pétroliers américains, très sensibles à la croissance. Une hausse d'un peu moins de 0,5 million des réserves de barils de brut est attendue. Celles de distillats (fuel domestique et diesel) ont également dû augmenter, quand les stocks d'essence sont prévus en baisse de 0,5 million. Mais ils restent tous trois à des niveaux historiquement hauts.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un compte pro obligatoire en cas de boutique en ligne ?
» Une boutique en ligne
» MOTEUR EN LIGNE
» Jouer du piano en ligne
» Conditions pour l'ouverture d'un boutique en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: