Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once ne parvient pas à reprendre les 1.650 dollars.   Ven 20 Avr - 12:41

Cercle Finance le 20/04/2012 à 13:41


L'once d'or s'apprête à terminer la semaine sur une baisse de l'ordre de 25 unités, en dollars comme en euros. Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de Londres, les 31,10 grammes de métal fin cotaient 1.640 dollars (- 10 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.246,29 euros (- 10,4 euros).

Chez Triland Metals, on continue de décrire la séance de la veille comme marquée par une forte volatilité, et aussi des volumes plus élevés que les jours précédents. “La demande provenant d'Asie reste atone, les exportations de bijoux de l'Inde ayant baissé d'environ 25% en mars”, rapporte le courtier en métaux de Mitsubishi.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent les cinq séances de baisse que l'or vient d'enchaîner. La tendance est d'ailleurs faible depuis février, relève les spécialistes de la banque canadienne. La tendance technique baissière s'aggrave à leurs yeux. Aucun vague d'achat significative n'est à attendre avant que les 1.700 ne soient repris.

Chez l'important négociant en métaux MKS, à Genève, on revient sur les commentaires dont nous nous faisions l'écho hier à propos de la formation d'une “death cross” (“croix de la mort”), une configuration technique à connotation fortement baissière, constatée par nombre d'intervenants.

'Cette figure est souvent interprétée comme un signal fort', indique MKS qui rappelle que sur les marchés d'actions, elle avait précédé les effondrements de 2008 et même 2011. 'De tels indicateurs peuvent avoir des conséquences dramatiques. La question est : dans quelle mesure cela est-il vrai pour l'or ?', s'interroge MKS, qui laisse la question en suspens.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : repli de l'once avant l'emploi américain.   Ven 4 Mai - 11:59

Cercle Finance le 04/05/2012 à 13:34


A Londres ce vendredi, le premier fixing de l'once d'or fin s'est établi à 1.629,5 dollars (- 8,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.240,2 euros (- 4,1 euros). Sur le marché au comptant ce matin, un point bas de 1.625,5 dollars a été touché ce matin.

Notons que vendredi dernier au matin, les fixings s'étaient établis respectivement à 1.654 dollars et 1.250,28 euros.

Triland Metals soulignait, dans son dernier commentaire, la pression baissière à l'oeuvre lors de toute la séance d'hier, de surcroît dans des volumes plus élevés. “On remarquera que les acheteurs sur repli qu'on avait vu à l'oeuvre en début de semaine et la semaine dernière étaient cette fois absents”, ajoute le courtier en métaux londonien du groupe Mitsubishi.

Chez le négociant MKS, à Genève, on ajoute que les propos tenus par Mario Dragui, le patron de la Banque centrale européenne depuis l'Espagne, hier, ont reporté les maigres espoirs de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif en Europe. Et ce alors même que la perspective d'un “QE 3” de la part de la Fed américaine a été au mieux reporté en fin d'année, selon nombre d'intervenants. Rappelons qu'en janvier, nombreux étaient les analystes à l'anticiper pour juin.

Triland ajoute que les créations d'emplois américaines pour avril retiendront très certainement l'attention cet après-midi, “nombre d'intervenants s'attendant à un chiffre plus bas que les premiers consensus publiés en raison après l'enquête ADP”, un rapport “privé” sur l'emploi publié avant celui de l'administration fédérale.

Après 120.000 créations de postes en mars, le marché table en moyenne sur 160.000 créations en avril. Cependant, Aurel BGC n'en prévoyait ce matin que 135.000 et Natixis 110.000. Prudence. On peut s'attendre à une réaction épidermique de l'once quelque soit le chiffre publié, prévient de toute façon Triland.

Notons par ailleurs la stabilisation de l'indice Gldtons mesurant la masse de lingots adossés à la douzaine des principaux ETF aurifères mondiaux, qui pointait hier à 2.381,71 tonnes, soit 660 kilos de plus que la veille.

Cependant, “les encours des ETF se sont contractés de 576.575 onces (environ 18 tonnes, ndlr) ces trois derniers mois, et ce de manière consécutive, ce qui correspond à leur plus longue période de décaissement depuis début 2010”, souligne MKS.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta relèvent que sur le marché au comptant, l'once a connu hier sa 3ème baisse d'affilée. Des supports sont identifiés à 1.624 puis à 1.613. Dans le sens de la hausse, les résistances sont situées vers 1.671 et 1.680 dollars.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Cercle Finance le 06/06/2012 à 13:37    Mer 6 Juin - 12:28

Or : l'once se hisse de nouveau au-delà des 1.300 euros.


Non seulement le prix de l'or a maintenu ses gains de vendredi, mais il les a accrus ce matin sur la place de Londres. Au terme du premier fixing de ce mercredi 6 juin sur le marché londonien, qui est resté clos depuis vendredi dernier, l'once d'or fin cotait 1.633,25 dollars (+ 27,25 dollars par rapport au dernier fixing en date de l'après-midi du vendredi 1er juin), et 1.305,45 euros (+ 12,7 euros).

Les places financières britanniques, dont le London Bullion Market, étaient restées closes lundi et mardi pour le 'diamond jubilee' célébrant l'anniversaire des 60 ans de règne de la reine d'Angleterre.

Il n'est pas nécessaire de remonter très loin en arrière pour retrouver trace d'un fixing aussi élevé en billets verts : en dollars, il s'agit cependant d'un prix record depuis le 4 mai dernier, soit depuis un peu plus d'un mois. En euros en revanche, il faut remonter jusqu'au 29 février pour retrouver un fixing supérieur à 1.300 euros l'once de 31,10 grammes.

Chez Nomura ce matin, on souligne l'importance de la hausse de l'once d'or entamée vendredi à la (dé)faveur d'un très décevant rapport sur l'emploi aux Etats-Unis. “Avec cette hausse de l'ordre de 70 dollars en quelques jours”, indique la note de recherche de ce matin, “le métal jaune semble anticiper que les banquiers centraux (principalement la Fed et la BCE) vont bientôt être forcés de mener une politique monétaire plus souple encore afin de contrer le risque déflationniste”.

“Dans les semaines qui viennent, nous considérerons le cours de l'or comme un indicateur précurseur des politiques monétaires”, ajoute Nomura.

Si elles se concrétisaient, ces opérations dilutives pour la valeur des devises fiduciaires soutiendraient les prix des actifs réels, dont l'or et le pétrole font partie.

Chez Natixis, on n'était toujours pas convaincu que la tendance actuelle des prix de l'or soit soutenable. Le dernier numéro de la revue Commo Hebdo indique ainsi : 'une nouvelle demande pourrait donc émerger en 2012, et notamment la demande des investisseurs américains si le pays semble entrer à son tour dans une crise de la dette après les élections présidentielles de novembre. Mais compte tenu de la disparition potentielle de la demande de l'Inde, de la Chine ou des banques centrales, la soutenabilité des cours actuels de l'or semble de plus en plus problématique en l'absence d'une nouvelle source de demande.'

Par ailleurs, la masse de lingots adossée aux ETF aurifères dont les encours sont additionnés au sein de l'indice Gldtons s'est un peu redressée, à 2.375,8 tonnes hier soir.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignaient hier la consolidation de l'once d'or, qui reprenait la veille son souffle après son rebond de vendredi. Elle semble maintenant repartie de l'avant. Un support est maintenant identifié à 1.599 dollars, la prochaine résistance à dépasser étant située à 1.659.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Cercle Finance le 28/06/2012 à 13:23    Jeu 28 Juin - 12:20

Or : l'once toujours sous les 1.570 dollars.


Rien à faire : malgré des tentatives, le prix de l'or n'est pas parvenu à reprendre la barre symbolique des 1.570 dollars et la dynamique des prix demeure faible. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once d'or fin cotait 1.567,75 dollars (- 5,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.261,47 euros (-0,4 euro).

On notera que l'euro perd actuellement près de 0,4% face au dollar à 1,2424 dollar l'euro. Le billet vert reste la principale devise d'échange du métal jaune.

Un intervenant souligne que les rumeurs qui ont couru hier ont soutenu, un temps, le cours de l'once, notamment dans l'après-midi. Il s'agissait notamment de bruits de baisse de ses taux par la BCE et de rumeurs faisant état d'un courant acheteur d'or en Asie. Ils ont manifestement fait long eu.

Depuis Genève, le négociant MKS note qu'il faudra certainement attendre le terme du sommet européen, soit demain midi, pour que la direction suivie par l'once ne s'éclaircisse. “Les marchés ne semblent pas attendre de miracles de ce sommet, étant donné que l'Allemagne a écarté d'emblée la seule solution possible de cette crise souveraine qui dure maintenant depuis trois ans - les Eurobonds -, et que Berlin n'a pas d'autre solution 'magique' à proposer”, ajoute MKS.

Le spécialiste ajoute que l'été a commencé, ce qui pour le marché de l'or correspond habituellement à une période de faibles volumes et de tendances guère plus marquées. Il s'agit également d'une période peu propice à la prise de grandes décisions politiques, souligne l'intervenant.

L'encours de lingots formant la contrepartie des principaux ETF aurifères s'est de nouveau effrité hier en revenant de 2.409,02 à 2.408,99 tonnes. Le niveau record de cet encours de 2.410,19 tonnes date de mi-mars.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta pointent un support à 1.558 dollars. Ils s'attendent toujours à ce que le point bas des 1.526 soit testé. Prochaine résistance à 1.607.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Cercle Finance le 11/07/2012 à 13:39    Mer 11 Juil - 13:09

Or : nouvel échec devant les 1.600 dollars.


La fourchette dans laquelle évolue le cours de l'or ne cesse de se resserrer, et notamment vers le bas puisque l'once a - encore - échoué dans sa tentative de reprise des 1.600 dollars. Au terme du premier fixing de Londres, en fin de matinée, l'once de 31,10 grammes de métal jaune cotait 1.576,5 dollars (- 18,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.284 euros (- 16 euros).

Selon les fixings de Londres, en venant de bien plus haut (1.788 dollars, fin février), l'once est repassée au-dessous des 1.600 dollars le 9 mai. Puis elle a tenté de les reprendre avant de les perdre de nouveau de vue les 8 juin, 21 juin et 6 juillet.

“La vigueur du dollar et la faiblesse des cours de l'argent n'ont pas fait les affaires de l'or”, note le courtier en métaux londonien Triland Metals ce matin. Ironiquement, il ajoute qu'à mesure que le prochain comité de politique monétaire de la Fed, le FOMC des 31 juillet et 1er août, se rapproche, “les clameurs des fanatiques du 'QE 3' devraient prendre de l'ampleur.”

Signalons que les 'minutes' du dernier FOMC, celui des 19 et 20 juin, seront publiées tout à l'heure. Elles pourraient donner des indications sur les opinions des différents membres 'votants' du comité quant à un éventuel nouvel assouplissement monétaire.

“L'or n'échappait pas à la baisse sur les matières premières suite aux mauvais chiffres des importations chinoises”, commentait Saxo Bank ce matin. En effet, depuis le 4ème trimestre, la Chine a supplanté l'Inde en tant que première source de demande pour l'or, selon le Conseil mondial de l'or, sachant que le pays était déjà le premier producteur d'or au monde.

“Cependant, l'environnement économiques mondial morose soutient le métal jaune et empêche, pour le moment, une baisse plus marquée”, ajoutent les spécialistes.

L'encours des ETF sur or n'est pas non plus un facteur de soutien, puisque l'indice Gldtons qui compile une douzaine des principaux de ces produits de Bourse a encore baissé hier de 2.409,16 à 2.404,98 tonnes. En cause : essentiellement de décaissements sur le premier d'entre eux, le SPDR Gold Shares américain, passé de 1.275,46 à 1.271,24 tonnes.

Après ce qui est qualifié d'une vague de prises de bénéfices, les analystes graphiques de ScotiaMocatta identifiaient une résistance à 1.619, et une zone de support entre 1.548 et 1.551.

D'un point de vue technique, le courtier européen RTFX note qu'après son record de tous les temps à plus de 1.920 dollars, début septembre 2011, l'once évolue depuis le 15 mai dans des marges étroites : “le couloir de prix actuel est entre 1.530 dollars et 1.630 dollars”, et “il se réduit au fil des jours.”

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Ven 28 Sep - 8:21

L’once en hausse de 7,5 dollars au deuxième fixing


27/09/12 à 17:51 - Investir.fr


L’once d’or s’échangeait cet après-midi à Londres à 1.763 dollars contre 1.755,25 ce matin lors du premier fixing.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Cercle Finance le 04/10/2012 à 13:39    Jeu 4 Oct - 11:53

Or : l'once en train de tester la barre des 1.790 dollars.


Le prix de l'or était de nouveau en train de tenter de dépasser les 1.790 dollars ce midi, à quelques dollars de son record de l'année dans cette devise. Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,10 grammes d'or cotait 1.786,5 dollars (+ 11 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.380,9 euros (- 4 euros).

Ce fixings rapproche un peu plus le cours de l'or en dollars de son record de cette année, soit 1.788 dollars, en date du 29 février dernier. Rappelons qu'une précédente pointe, à 1.787, a été atteinte le 1er octobre.

En euros, ce fixing est le 2ème de toute l'histoire des prix de l'or de Londres à dépasser s'inscrire au-delà de 1.380 dollars, sachant que le cours de 1.382,3 euros du 1er octobre est pour l'instant le fixing le plus élevé pour le métal jaune dans cette devise.

Outre la réunion de la BCE, prévue tout à l'heure, l'or semble réagir à une montée des tensions géopolitiques au Moyen-Orient. En effet, l'armée syrienne du régime de Damas, qui a bombardé apparemment au mortier une ville frontalière turque, Akcakale, faisant plusieurs morts parmi les civils. Si elle était restée coite lorsque la Syrie avait abattu, dans des circonstances peu claires, un de ses avions en juin dernier, l'armée turque a cette fois reçu l'ordre de riposter à l'artillerie sur des positions militaires syriennes.

'Cet incident montre (...) que le conflit syrien ne menace pas seulement la sécurité du peuple de Syrie, mais qu'elle touche aussi les pays voisins', a déclaré le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.

Le parlement turc doit en outre discuter d'une loi permettant à l'exécutif, dirigé par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, de mener des opérations militaires en territoire syrien pendant une durée limitée. Il ne s'agit pas d'une déclaration de guerre, a cependant affirmé la Turquie citée par la BBC.

Les analystes de Standard Bank préviennent, comme d'ailleurs les courtiers de Triland Metals, que les volumes restent échangés faibles, tout spécialement hors d'Asie, ce qui tend à rendre les tendances moins significatives.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta écrivaient hier qu'”ils (guettaient) le franchissement éventuel de la résistance des 1.790 dollars”, ce qui le cas échéant devrait emmener l'or plus haut encore. A l'inverse, en cas de rupture des 1.750 dollars, une correction profonde serait à prévoir.

Un point haut de 1.791 a été atteint ce matin sur le marché, mais l'once s'est pour l'heure repliée juste au-dessous de 1.790.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: AOF le 02/01/2013 à 09:16    Mer 2 Jan - 9:17

Douzième année de hausse consécutive pour l'or


Valeur refuge par excellence, l'or a connu sa douzième année de hausse consécutive. Selon Bloomberg, une telle série de hausses n'avait pas été observée depuis au moins 1920. L'once a fini aujourd'hui à 1662 dollars, en progression de 6,3% sur un an. « Les banques centrales augmentant fortement la taille de leur bilan, l'attrait de l'or et des métaux similaires comme rempart contre l'inflation augmente », expliquait la semaine dernière le gestionnaire d'actifs Schroders.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mar 22 Jan - 12:47

L’once d’or en hausse au premier fixing


22/01/13 à 12:17 - Investir.fr


L’once d’or a rebondi de 5 dollars au premier fixing du jour à Londres, à 1.697,50 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Commodesk le 01/03/2013 à 15:30    Jeu 11 Avr - 8:18

Découverte d'or au Québec:



L’exploitant minier Wesdome annonce la découverte d’une nouvelle zone aurifère à Val-d’Or, au Québec, à proximité de la mine d’or de Kiena, déjà en exploitation. La compagnie canadienne effectuait des explorations depuis janvier 2012 dans le secteur.

Le nouveau gisement se trouve également à 800 mètres d’une parcelle où Wesdome effectue d’autres forages d’exploration. Les quantités découvertes n’ont cependant pas été précisées.

La Belle Province attire les compagnies minières du fait des richesses de son sous-sol et de sa fiscalité plutôt avantageuse. Mais le gouvernement indépendantiste élu en 2012 compte durcir l’imposition des compagnies.

Wesdome publiait courant février l’évaluation annuelle de ses réserves. Sur ses trois sites actuellement en production, elles sont estimées à 423.000 onces d’or.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: AFP le 16/04/2013 à 09:37    Mar 16 Avr - 8:48

Stabilisation du cours de l'or après sa dégringolade de la veille:


Le cours de l'or se stabilisait mardi matin, après sa dégringolade de la veille, la plus forte depuis 30 ans à New York, causée par le ralentissement de la croissance en Chine et des informations sur la vente par Chypre de ses réserves.

Vers 05H30 GMT, l'once d'or valait 1.360,99 dollars US en Asie. Lundi, il avait terminé à New York à 1.360,60 USD sur la plateforme d'échanges à terme du Comex, soit plus de 9% de baisse par rapport à vendredi soir.

En cours de séance, il a perdu jusqu'à 10,9%, soit sa chute la plus prononcée depuis 1983.

"C'est la rapidité et l'étendue de la baisse qui a choqué tout le monde", a déclaré à l'AFP Kelly Teoh, analyste chez IG Markets à Singapour. "Ca va être une tendance baissière pour le reste de la semaine", a-t-elle prédit.

L'or s'est incliné de concert avec le reste des matières premières, du brut au cuivre, en passant par l'argent, après l'annonce lundi matin d'un ralentissement inattendu de la croissance chinoise au premier trimestre, à 7,7%, contre 8% attendu.

Les signes d'un ralentissement de l'activité économique chinoise et une série d'indicateurs moroses aux Etats-Unis depuis début avril tendent à apaiser les craintes d'une surchauffe et de risques d'inflation.

Or l'or est une valeur-refuge pour les investisseurs qui souhaitent se protéger des risques d'inflation.

Des informations de presse indiquaient par ailleurs la semaine dernière que Chypre cherchait à vendre 14 tonnes d'or détenues dans les réserves de sa banque centrale pour obtenir des liquidités nécessaires à son plan de sauvetage.

Selon Joyce Liu, analyste chez Phillip Futures à Singapour, ces informations laissent penser que d'autres pays très endettés pourraient suivre cet exemple et mettre sur le marché eux aussi des tonnes d'or, pesant sur les cours.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Sam 13 Juil - 19:31

Le métal jaune à 900 dollars?

Après une explosion de la valeur en 2011 allant jusqu?à 1900 dollars l?once, le cours de l?or ne cesse aujourd?hui de chuter d?heure en heure. Certains analystes craignent même passer en dessous de la barre des 1000$ d?ici peu de temps.

Depuis le début d?année, les cours des matières premières connaissent de fortes baisses. L?once d?or notamment a chuté de 30% depuis janvier 2013. La politique monétaire peu conventionnelle menée par la FED suite à la crise financière de 2007 avait pour but un assouplissement quantitatif à travers les rachats d?actifs. Cependant, la crainte des investisseurs que la banque centrale américaine ne poursuive pas cette politique a eu des conséquences sur le prix du métal jaune. Les investisseurs qui ne sont plus confrontés à un risque d?inflation se réfugient maintenant sur le dollar qui reprend de la valeur. Ce risque de faible inflation a donc fait chuter le cours de l?or puisque les métaux précieux restent un bouclier contre la hausse des prix.

Le marché ne fait plus réellement face à un risque systémique, les investisseurs ne demandent plus d?or mais préfèrent placer leur capital sur un marché avec des perspectives de gains plus importantes, contrairement à l?investissement or qui ne rapporte absolument rien si ce n?est une protection.

La chute de l?or qui ne cesse de continuer risque de faire peut être baisser le métal jaune à 900 dollars. Cependant, il faut se poser la question de l?avenir du cours à moyen/long terme. Si celui-ci passe en dessous des 900 dollars, de nombreux producteurs vont devoir arrêter leur industrie, l?offre va alors diminuer. Cette phase pourra peut-être soudainement faire remonter le prix.

En analysant les variations de court terme on peut se rendre compte que le discours de la FED qui promet une poursuite de sa politique monétaire a permis à l?or de se renforcer de 3% en moins de 24h en atteignant un niveau de 1285$. La situation générale reste tout de même baissière avec une correction du marché qui demeure tant, notamment, que les investisseurs n'auront pas plus d'informations sur le processus de retrait progressif des mesures de rachats d'actifs de la FED. Rendez-vous en septembre. C'est à ce moment là que le programme de rachats pourrait baisser de 20 milliards de dollars selon les analystes. Confirmation à venir.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mer 24 Juil - 14:00

Or: l'once remonte sur les 1.340 dollars.


Au terme du premier fixing de ce mercredi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.340 dollars (+ 6,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.012,3 euros (+ 0,9 euro). En dollars, ces niveaux avaient été enfoncés aux environs du 20 juin pour la dernière fois.

Chez Triland Metals, les courtiers londoniens sont dubitatifs quant au récent mouvement de reprise de l'once. Ils évoquent “une légère demande physique en provenance d'Asie”.

Chez Standard Bank, le doute est aussi de mise : 'si la demande physique continue de s'amenuiser à mesure que le prix de l'or remonte (...), nous nous attendons à ce que le métal revienne vers les 1.300 dollars', indiquent les spécialistes.

D'ailleurs, la prime présentée par le prix de l'or sur le marché chinois Shanghai Gold Exchange (SGE), qui donne une idée de la vigueur de la demande locale, se réduit ces dernières séances. De 30 dollars l'once voilà deux semaines, indiquent-ils, elle est maintenant passée sous les 20 dollars.

Quoi que sa vitesse soit relativement réduite, la décrue est toujours de mise quant à l'encours du principal ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, tombé sous la barre des 930 tonnes hier soir, en baisse de 1,5 tonne par rapport à la veille.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que la tendance de ces deux derniers jours confirme le débordement de la résistance des 1.301-1.302 dollars, qui désormais devrait se muer en support. Ces signaux de court terme sont encourageants, même s'ils ne sont pas suffisants pour remettre en cause une tendance baissière à l'oeuvre depuis 2012.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Ven 13 Déc - 9:17

Le prix de l'or orienté à la baisse:


Le Revenu le 13/12/2013 à 09:21


En baisse de 4% sur un mois et de 27% depuis le début de l'année, le prix de l'or confirme sa tendance baissière.


L'absence d'inflation dans les pays occidentaux et le recul de l'aversion au risque chez les investisseurs pèsent sur le métal précieux.

Le prix du métal jaune évolue largement sous sa moyenne mobile à 200 jours, qui descend actuellement à 1 370 dollars l'once. Malgré le petit sursaut constaté depuis juin 2013, la tendance sur l'or paraît donc encore clairement baissière.

La sortie en février du canal ascendant de long terme, en place depuis 2001, a donné le signal du repli. Un solide support existe vers 1 200 dollars. S'il était enfoncé, la baisse pourrait s'accélérer vers 1 090 dollars. Soit un cours du lingot à 26 100 euros et un Napoléon à 165 euros.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mer 19 Fév - 13:03

Or : l'once toujours indécise mercredi midi.0


Testés en début de semaine, les 1.330 dollars restaient hors de portée ce midi pour les 31,1 grammes de métal jaune. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once d'or cotait 1.318,75 dollars (- 2 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 959,1 euros (- 0,9 euro).

Les analystes Matières premières de Commerzbank attribuent la récente consolidation de l'or 'sans doute à des prises de bénéfices après que l'once ait dépassé la barre des 10% de gain depuis le début de l'année'.

Cependant, ajoutent-ils, selon le Wall Street Journal, le gouvernement indien pourrait réduire les droits perçus sur les importations d'or de 2 à 4 points de pourcentage avant la fin du mois. Après la Chine, l'Inde est le premier consommateur d'or au monde alors que sa production minière est négligeable.

Chez ANZ, on rapporte qu''un robuste courant acheteur s'est matérialisé lors en séance sur les places asiatiques' hier, bien qu'il n'ait pas permis de préserver les 1.330 dollars.

Toujours rien à signaler du côté de l'encours de lingots adossé au premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, inchangé hier soir à 801,2 tonnes. Après son effondrement en 2013, cet indicateur de l'appétit des investisseurs pour le métal jaune semble confirmer la stabilisation en vigueur depuis le début de l'année.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta constatent que l'once n'a pu emporter la résistance située à 1.337 dollars. Ils identifient un support à 1.308 dollars et rappellent que la moyenne mobile à 200 jours, important indicateur technique pour les tendances de plus long terme, se situe vers 1.303 dollars. Une correction est possible après les hausses récentes, mais elle serait saine tant que les 1.278 seront préservés, prévoient les spécialistes.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mar 11 Nov - 14:02

Or : repli de l'once sur les 1.150 dollars.


Le rebond technique de ces derniers jours semble tourner court et la tendance négative reprend le dessus pour le métal jaune. Au terme du premier fixing de ce mardi à Londres, l'once d'or cotait 1.151,25 dollars (- 10,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 927,9 euros (- 6,8 euros).

Les variations du cours de l'or ont été brutales ces derniers jours et chez Commerzbank, les analystes Matières premières attribuent en partie la récente reprise à la couverture de positions spéculatives 'short' (vendeuses), prises au dépourvu par le rebond.

Commerzbank estime que la barre des 1.180 dollars constitue une résistance technique 'considérable' qui devra être levée pour que la hausse puisse se poursuivre.

Un analyste rapporte que les investisseurs longs continuent de sortir des ETF sur or, dont les encours globaux ont baissé de 22 tonnes la semaine passée. Ce qui vaut aussi pour le SPDR Gold Shares américain, le principal d'entre eux, qui s'est encore tassé de 1,8 tonne entre vendredi et lundi soirs, à 725,4 tonnes. Un nouveau plus bas depuis septembre 2008, mois qui a vu la chute de la banque Lehman Brothers.

Chez Saxo Banque, on indique cependant qu'“alors que la fin d'année est souvent synonyme de forte demande d'or physique en Inde et en Chine, les fêtes pourraient provoquer un léger rebond dans cette tendance baissière. Ce matin ce sont également les tensions qui sont ravivés à Donetsk (en Ukraine, ndlr) avec l'arrivée sur place de renforts lourds en armements de véhicules non immatriculés.”

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent l'importance de la moyenne mobile à 9 jours située à 1.170. En l'état actuel des choses, estiment les spécialistes, la tendance reste globalement baissière et le niveau clé à surveiller est situé à 1.140.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mer 8 Avr - 12:04

Or : oscillations autour des 1.210 dollars.


Cercle Finance le 08/04/2015 à 13:40


Au terme du premier fixing londonien du jour, l'once d'or cotait 1.211,1 dollars (+ 0,1 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.113,7 euros (- 0,7 euro).

'La hausse des marchés d'actions et le renforcement du dollar ne plaident pas pour l'attractivité de l'or à court terme', indiquent les analystes Matières premières de Commerzbank ce matin.

Si les minutes de la dernière de la Fed, qui seront publiées ce soir, venaient à confirmer l'inquiétude de la banque centrale américaine sur les conséquences de la hausse du dollar, le billet vert américain pourrait repartir vers le bas. Et aider mécaniquement l'once d'or, principalement échangée en dollar, à monter d'autant.

Par ailleurs, l'encours de métal adossé au SPR Gold Shares américain, premier ETF aurifère au monde par sa taille, a baissé hier soir d'un peu plus de deux tonnes à 733,1 tonnes. Il s'agit de son plus bas niveau depuis mi-janvier.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notent que l'once a toujours bien du mal à transformer ses 'essais' haussiers. La tendance actuelle paraît neutre tant que l'once restera enserrée dans les bornes situées à 1.206 et 1.225 dollars.


Copyright (c) 2015 Cercle Finance. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Ven 8 Mai - 12:47

Or: l'once guette l'emploi américain.


Cercle Finance le 08/05/2015 à 13:32


Au terme du premier fixing du jour à Londres en ce 8 mai, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.185,25 dollars (- 1,75 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.054,2 euros (+ 1 euro).

Le cours de l'once confirme sa sensibilité aux variations des changes, et notamment au dollar qui est sa principale devise de négoce. En effet, si l'euro se traitait presque 1,14 dollar hier matin, il est ce midi retombé à 1,1219.

Les courtiers de Triland Metals estiment que les opérateurs du marché de l'or suivront de près la statistique américaine majeure de l'après-midi, qui pourrait donner des indications sur la date à laquelle la Réserve fédérale commencera à relever ses taux.

Tout à l'heure aux Etats-Unis, le Bureau of Labor Statistics publiera le rapport sur l'emploi pour le mois d'avril. Pour mémoire, les créations de postes avaient fortement déçu en mars en tombant, en première estimation, à 126.000, soit leur plus bas niveau depuis décembre 2013.

Pour l'heure, le consensus se veut plus optimiste et parie en avril sur un chiffre de 220.000.

En attendant, notons que l'encours d'or adossé au SPDR Gold Shares, le premier ETF aurifère au monde, a baissé hier soir de 2,7 tonnes à 739,1 tonnes. Cet indicateur est notamment utilisé pour jauger de l'appétit des investisseurs haussiers sur le métal.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que l'accumulation de récents plus bas semble ouvrir la voie à un nouvel accès de baisse qui pourrait tendre vers 1.143, le point bas de mars. A surveiller : le pivot de 1.178.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mer 30 Mar - 12:21

Or: Yellen et la baisse du dollar soutiennent l'once.


Cercle Finance le 30/03/2016 à 13:44


Au terme du premier fixing de ce mercredi à Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.238,2 dollars (+ 12,2 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.094,1 euros (- 0,2 euro).

Sans surprise, l'once profite du discours plus accommodant que prévu tenu hier devant l'Economic Club de New York par Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale américaine. Selon FxPro, “les déclarations de la présidente de la Fed n'avaient plus autant pénalisé le dollar depuis mi-mars” en raison d'un “ton aussi accommodant qu'inattendu”.

Selon Aurel BGC, 'Janet Yellen a livré hier l'un des discours les plus limpides depuis qu'elle dirige la Fed'. Elle s'est aussi montrée “très prudente” à propos des relèvements des taux, conditionnés selon les spécialistes à une “stabilisation des économies étrangères et de leurs marchés financiers, (à) l'arrêt de la hausse du dollar (sans quoi l'inflation et les exportations américaines seront sous pression), (et à) la stabilisation des prix des matières premières, un redressement durable de l'inflation (...).”

Les opérateurs en ont aussi retenu que les hausses de taux de la Fed devraient être peu nombreuses en 2016 : selon les contrats à terme sur les Fed Funds, on peut déduire que la probabilité d'un relèvement des taux en avril est tombée à moins de 5%. Elle approche les 30% en juin, dépasse 40% en juillet et ne frôle les 50% qu'en septembre.

Dans ce contexte, le rendement de l'obligation d'Etat américaine de référence à 10 ans, qui frôlait les 2% au début du mois, est retombé sur les 1,80%. De plus, le dollar s'est déprécié contre nombre de devises concurrents dont l'euro, alors que le billet vert est la principale devise de référence pour l'or.

Par ailleurs, l'encours adossé au SPDR Gold Shares américain, le premier ETF aurifère au monde, a baissé hier soir d'un peu plus de trois tonnes à 820,5 tonnes. Il est souvent utilisé comme l'un des outils permettant de jauger de l'appétit pour l'or des investisseurs haussiers.

Enfin, d'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que la résistance des 1.246 dollars pourrait être testée sous peu.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Ven 24 Juin - 8:38

Brexit : l'or recherché


AOF le 24/06/2016 à 10:27


La "relique barbare" vilipendée par Keynes a de l'avenir. Ce matin, l'once d'or au comptant gagnait plus de 8,1% à 1 322,88 dollars à Londres après l'annonce du Brexit. Face à l'incertitude concernant l'impact de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sur l'économie mondiale, les investisseurs se précipitent sur les actifs jugés les plus sûrs, comme l'or.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mer 10 Aoû - 10:22

Or: l'once tente un redressement vers les 1340 dollars.


Cercle Finance le 09/08/2016 à 16:58


Il est peut-être temps de revenir sur l'or, estiment mardi les stratèges d'Aurel BGC, alors que le métal jaune tente une petite reprise en direction des 1340 dollars.

Sur le marché COMEX, l'once affiche actuellement une hausse de 0,4% à 1339,3 dollars, signant un modeste redressement après sa franche consolidation de vendredi dernier.

Dans une note diffusée dans la matinée, les analystes d'Aurel indiquent que l'or pourrait désormais se rapprocher d'un 'tournant potentiel'.

'A un horizon de très long terme, les risques politiques, économiques et monétaires justifient de détenir 5 à 10% d'or, comme les gestionnaires de portefeuilles le recommandent souvent', écrit le gestionnaire parisien.

Aurel BGC évoque un risque baissier qui semble désormais faible avec des investisseurs qui ne savent plus quoi faire de leurs liquidités en raison de la faible visibilité sur les marchés.

D'un point de vue technique, le niveau des 1300/1307 dollars l'once est communément considéré comme une zone cruciale de support par les chartistes.

'Mais le catalyseur haussier le plus puissant serait incontestablement une victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine', souligne-t-il.

'Si Trump est élu, l'or est un investissement à privilégier', assure Aurel BGC, qui partage l'avis de nombreux stratégistes selon lesquels une victoire du milliardaire américain, jugé 'authentique imprévisible', serait mal accueillie par les marchés financiers.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mer 5 Oct - 12:17

Or: l'once dérape après les rumeurs sur la BCE.


Cercle Finance le 05/10/2016 à 13:44


La forte baisse continuait ce midi pour la valeur refuge. Au terme du premier fixing de ce mercredi à Londres, l'once d'or cotait 1.274 dollars (- 9,3 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.134,4 euros (- 16,4 euros).

Depuis vendredi dernier, l'once d'or a connu une sévère dégringolade : - 48,5 dollars (- 3,7%) et 45,6 euros (- 3,9%).

La raison de cette chute ne semble, pour une fois pas, se trouver aux Etats-Unis ni de la future politique de la Fed, mais en Europe, auprès de la BCE. Selon Bloomberg, un “consensus non officiel” serait en train d'émerger au sein de la banque centrale présidée par Mario Draghi quant à la nécessité de diminuer le programme de rachat obligataire. Bref, le “QE à l'Européenne” pourrait voir son montant mensuel actuel diminuer à partir d'avril 2017.

Pour mémoire, le rachat massif d'obligations permet de faire baisser mécaniquement les taux d'intérêt à long terme, ce qui peut soutenir la conjoncture. Mais en dégradant son bilan, la banque centrale qui se livre à ces opérations “non conventionnelles” pénalise aussi la valeur relative de la devise dont elle a la charge. Non seulement contre les monnaies concurrentes, mais aussi contre le métal monétaire historique qu'est l'or.

Prudence en effet, car les choses ne sont pas de plus claires : le Financial Times rapporte que ce sujet n'avait pas été évoqué à la banque centrale de la zone euro. Et d'autres analystes supputent que la BCE pourrait certes se décider à acheter moins d'actifs, mais pendant plus longtemps.

En attendant, le rendement du Bund, l'obligation d'Etat allemande à dix ans qui tient lieu de référence en Europe, continue de remonter : de - 0,14% le 28 septembre dernier, il est grimpé ce matin jusqu'à - 0,02%, soit tout près de l'équilibre.

Rien à signaler du côté du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, dont l'encours était stable hier soir, à 947,95 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que le cours de l'once est actuellement survendu et qu'un rebond est possible à court terme. Mais les indicateurs sont globalement négatifs à plus longue échéance. Prochain support identifié à 1.251,5 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Ven 11 Nov - 13:35

Or: la tension des taux pèse lourd.


Cercle Finance le 11/11/2016 à 13:36


Les 1.330 dollars l'once dépassés brièvement (au comptant) après l'élection de Donald Trump s'éloignent à toute vitesse. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.255,65 dollars (- 11,85 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.154,4 euros (- 11,6 euros).

L'or souffre de ses particularités : en tant que produit d'épargne, la valeur refuge n'a à offrir que la réalité de sa valeur intrinsèque, ce qui la distingue des actifs financiers. En revanche, comme il ne génère ni revenus ni cash-flow, le métal jaune ne procure aucun rendement. A l'inverse des produits obligataires, dont les taux remontent rapidement.

En effet, le futur 45e président des Etats-Unis s'est engagé à des baisses massives d'impôts pour les entreprises et les ménages. Comme le président Donald Trump jouira de majorités confortables devant les deux chambres du Capitole, il pourrait être en mesure de faire adopter rapidement de telles mesures. Qui auraient un effet positif sur les bénéfices des entreprises, la consommation des ménages dès l'année prochaine, et aussi sur l'inflation.

Ce qui permettrait de doper la croissance des Etats-Unis. D'où la tension rapide des taux longs : ainsi, l'obligation fédérale (le T-Bond) américaine à dix ans, dont le rendement évoluait autour de 1,82% juste avant l'élection, rapporte maintenant 2,15%. Du jamais vu depuis le tout début de l'année. Dans ce contexte, il est probable que la Fed relèvera bien, une fois de plus, ses taux directeurs le mois prochain.

D'ailleurs, les investisseurs semblent se dégager, au moins en partie, des placements aurifères : entre mercredi et jeudi soirs, l'encours du SPDR Gold Shares, le premier ETF sur or au monde, a chuté de 955 à 941,7 tonnes.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mar 3 Jan - 13:02

Or: l'once débute l'année en baisse à Londres.


Cercle Finance le 03/01/2017 à 13:42


Au terme du premier fixing du jour - et de l'année 2017 - sur le marché de référence de Londres, l'once d'or fin cotait 1.148,65 dollars (- 10,4 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.103,3 euros (+ 4,9 euros).

En ce début d'année sur le marché des changes, les indices d'actions (du moins là où les marchés ont rouvert), le pétrole et les taux d'intérêt américains (2,50% pour le T-Note à dix ans) repartent tous de l'avant. Autant de facteurs négatifs pour la valeur refuge qui n'a que sa valeur intrinsèque à offrir, et non son rendement par définition nul.

“Le cours de l'or pourrait sous peu être dopé par les achats asiatiques en vue du Nouvel an chinois, qui cette année sera célébré fin janvier”, indiquent les analystes Matières premières de Commerzbank. “Cela étant, la demande d'or de la Chine a été inhabituellement faible au mois de novembre”, notent les spécialistes.

Alors que la Bourse de Wall Street n'a pas encore clôturé cette année, aucun encours du SPDR Gold Shares pour 2017 n'est encore connu. On sait cependant qu'entre les 29 et 30 décembre derniers, la contrepartie de ce produit financier permettant de jouer la valeur refuge depuis la Bourse s'était replié de 1,2 tonne à 822,2 tonnes, soit plus bas niveau depuis la fin du mois d'avril.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mar 17 Jan - 13:04

Or: presque 100 dollars de repris en un mois.


Cercle Finance le 17/01/2017 à 13:36


Revue en hausse ces dernières semaines, la perception du risque politique semble jouer en faveur du métal jaune. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once d'or fin cotait 1.217,5 dollars (+ 14,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.141,6 euros (+ 7 euros).

Selon les prix de Londres, il faut remonter jusqu'au 22 novembre pour retrouver la trace d'un cours aussi élevé. Sachant que le point bas récent, lui, date du 20 décembre avec 1.125,70 dollars : bref, en près d'un mois, la valeur refuge a regagné près de 100 dollars l'once.

En effet, le marché semble prendre davantage en compte les propos protectionnistes du “president elect” Donald Trump, plutôt que ses promesses de relance économique. De ce fait, le rendement du T-Note fédéral à dix ans, le placement obligataire de référence aux Etats-Unis, est revenu de 2,60% mi-décembre à 2,33%.

Puisque par définition, l'or n'est rien d'autre qu'une réserve de valeur qui ne dégage ni cash flow, ni dividende, son rendement est de 0%. Aux yeux des investisseurs, cela constitue un désavantage lorsque les taux se tendent, en rendant relativement plus intéressant de détenir des produits obligataires. Et inversement, dans le cas présent.

Outre les risques politiques susceptibles d'être portés par la future présidence Trump, les opérateurs peuvent également prendre leurs précautions quant au Royaume-Uni. Le Premier ministre britannique, Theresa May, précisera aujourd'hui sa stratégie de mise en oeuvre du Brexit. Et comme le résume Saxo Banque, “l'option d'un 'Brexit dur' devrait être de nouveau mise en avant avec la confirmation de la sortie du marché commun, de l'union monétaire et de la Cour européenne de justice”. D'où un facteur de risque politique supplémentaire.

'Suivant l'appétence pour la confrontation dont témoignera Theresa May vis-à-vis de l'Union européenne, l'or pourrait faire l'objet d'une demande considérable en cours de séance', se risquent les analystes Matières premières de Commerzbank.

Signalons enfin que pour la première fois depuis le 9 novembre, jour de l'annonce imprévue de la victoire de Donald Trump où il atteignait 955 tonnes, l'encours de lingots adossé au SPDR Gold Shares a augmenté hier de trois tonnes, à 808 tonnes.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un compte pro obligatoire en cas de boutique en ligne ?
» Une boutique en ligne
» MOTEUR EN LIGNE
» Jouer du piano en ligne
» Conditions pour l'ouverture d'un boutique en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: