Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   Mar 2 Fév - 12:58

Cercle Finance le 02/02/2010 à 13:22

Pour un rebond, c'est un rebond sur le seuil technique majeur des 1.075 dollars. Lors du premier fixing de la journée à Londres, l'once de métal jaune cotait 1.114 dollars (798,795 euros), une hausse de 2,5% ou près de 20 dollars par rapport à la veille au soir. En baisse, les liquidations de positions spéculatives ont été surcompensées par les achats de métal physique. Autre seuil technique important, les 1.120 dollars sont maintenant en vue.

Dans son commentaire de la veille, le négociant en or suisse MKS Finance notait que des achats de métal physique avaient, hier en fin de séance sur le spot, soutenu le cours du métal qui avait alors pu reprendre la barre des 1.100 dollars. Pour mémoire, cette barre symbolique avait cédé sous un flot vendeur une dizaine de jours plus tôt.

MKS Finance concluait d'ailleurs son commentaire ainsi : 'une forte demande physique soutient le marché, et comme les liquidations de positions par les investisseurs s'atténuent, l'or pourrait bien repartir à la hausse alors que l'équilibre par lequel ces deux forces contraires s'annulaient vient d'être rompu'.

L'or semble avoir aussi bénéficié du mouvement des actions et du pétrole, portés par des indices ISM en hausse, et très nettement supérieures aux attentes du côté américain. MKS Finance souligne également l'annonce par la Maison Blanche d'un déficit budgétaire pour 2011 de 1.267 milliards de dollars, ou 8,3% du PIB. La croissance du PIB attendue cette année (+ 2,7%) est en outre tempérée par un chômage qui devrait se maintenir vers 10%.

Du côté de l'ETF américain SPDR Gold Shares, le n°1 de ces produits qui donne une idée de l'appétit aurifère des investisseurs 'longs', toujours rien : l'encours de métal adossé au produit de Bourse était hier toujours inchangé par rapport au niveau sur lequel il campe depuis le 19 janvier (1.111,92 tonnes).

En termes techniques, ScotiaMocatta n'hésite pas à parler de 'rally' pour qualifier les 25 dollars gagnés hier par l'once sur marché au comptant (ou spot). Le pivot majeur des 1.075 dollars a donc été laissé en arrière, et la prochaine résistance identifiée par la banque canadienne est à 1.104. Elle semble donc débordée ce midi, alors qu'une résistance - majeure, celle-là - se situe à 1.120. Aux alentours de ce niveau, l'opinion de court terme de ScotiaMocatta passerait de 'baissière' à 'neutre', écrivait la banque. A suivre.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once tente de reprendre les 1.120 dollars mercredi.   Mer 3 Fév - 12:36

Cercle Finance le 03/02/2010 à 13:26

L'assaut est donné : soutenu par celui de l'euro, le rebond du métal jaune lui permet de tester actuellement les 1.120 dollars, seuil technique qui commande le chemin de la hausse. Lors du premier fixing de la journée à Londres, l'once 'troy' de 31,10 grammes cotait 1.118,50 dollars (798,586 euros) contre 1.111 dollars hier après-midi. Sur le marché spot, un plus haut de 1.125,80 a été touché ce matin, mais n'a pu être tenu.

L'or est aidé dans sa tendance haussière par la rechute du dollar qui, contre l'euro, est revenu à 1,4010, soit une baisse de 1% depuis le début de la semaine. Libellé en billets verts à titre principal, le cours de l'once tend à pâtir de la dépréciation de la monnaie US. En outre, l'or est aussi considéré comme une protection contre les risques plus larges liés aux monnaies fiduciaires, et contre l'inflation.

Désespérément, l'ETF américain SPDR Gold Shares, le n°1 de ces produits financier donnant une idée de l'appétit aurifère des investisseurs 'longs', ne bouge toujours pas : l'encours de métal adossé au produit de Bourse était hier toujours inchangé par rapport au niveau sur lequel il campe depuis le 19 janvier (1.111,92 tonnes).

Les analystes techniques de ScotiaMocatta notaient hier soir que le franchissement des 1.104 dollars par l'once était positif. La résistance des 1.120 barre toujours le chemin de la poursuite de la tendance, 'bien que les signaux aient toujours l'air haussiers'.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : échouant sur les 1.120$, l'once revient sur les 1.100$   Jeu 4 Fév - 13:08

Cercle Finance le 04/02/2010 à 13:36
Le métal jaune a échoué dans sa tentative de reprendre pied au-dessus du seuil des 1.120 dollars, tenu quelques heures hier midi. Lors du premier fixing de la journée sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,10 grammes d'or fin cotait 1.102,50 dollars (796,259 euros), contre 1.115,25 dollars hier après-midi. Sur le marché spot, les 1.100,00 dollars (pile) viennent d'être atteints.

Finalement, l'ETF américain SPDR Gold Shares a vu l'encours de métal qui y est adossé reculer hier à 1.110,34 tonnes, alors qu'il se maintenait parfaitement stable à 1.111,92 tonnes depuis le 19 janvier.

La volatilité domine le marché spot de l'or, commentait hier soir le négociant suisse MKS Finance, maison-mère du fondeur-affineur PAMP. MKS note d'ailleurs que l'évolution de l'euro a joué un grand rôle dans l'évolution du cours du métal jaune. La validation par la Commission européenne du surcroît de mesures de rigueur qu'elle avait exigé de la Grèce a un temps soutenu l'euro, avant que le doute ne reprenne le dessus, les opérateurs se demandant si Athènes parviendra à tenir ses engagements vis-à-vis de l'Europe - et de sa population.

Finalement, selon MKS, 'le marché [de l'or] est plutôt instable, les investisseurs étant devenus prudents après avoir laissé des plumes lors de la correction. Ils sont maintenant hésitants et rechignent à s'engager, préférant prendre leurs profits.' Le négociant ajoute que cette tendance 'a affecté la liquidité du marché, créant ainsi un cercle vicieux.'

Dans son commentaire bi-hebdomadaire, un confrère allemand de PAMP, Heraeus, rappelle que selon le cabinet GFMS, qui collabore étroitement avec le Conseil mondial de l'Or, 'la demande d'or d'investissement a en 2009, pour la première fois depuis 30 ans, dépassé celle de joaillerie.' GFMS voit l'or atteindre les 1.200 dollars d'ici l'été.

D'un point de vue technique, Hereaeus estime que si l'once parvient à consolider en deçà des 1.111 dollars, elle pourrait ensuite prétendre enlever les résistances identifiées à 1.123 puis 1.140 dollars. Dans l'autre sens, un support majeur est situé à 1.075.

Toujours dans le registre graphique, les analystes de ScotiaMocatta estimaient que la séance de mercredi a permis à l'or de reprendre son souffle, l'once ayant retraité après n'être pas parvenu à reprendre pied au-delà de sa moyenne mobile à 50 jours (1.124,98 dollars). En euros (vers 798 euros), l'once se traite à son plus haut niveau depuis deux mois, quoiqu'en deçà des 808 euros atteints en décembre. ScotiaMocatta identifie des pivots à 1.103,07 et 1.120,89 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once toujours bloquée au-dessous des 1.070 dollars.   Mar 9 Fév - 13:03

Cercle Finance le 09/02/2010 à 13:21

Après s'être éloignée des 1.050 dollars sur lesquels elle avait rebondi vendredi dernier, l'once de métal jaune peine à retrouver le chemin de la hausse. Lors du premier fixing de la journée sur le marché de Londres, les 31,10 grammes d'or cotaient 1.068 dollars (778,029 euros), en hausse de 4 dollars relativement à hier après-midi.

Notons que l'or est soutenu ce mardi par les changes : l'euro gagne actuellement de l'ordre de 0,40% contre le dollar, ce qui tend mécaniquement à peser sur le cours du baril dont le négoce s'exprime en billets verts. Des spéculations quant à un soutien du reste de la zone euro pour la Grèce agitent le marché des changes ce matin et apportent ainsi une bulle d'oxygène à l'euro.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notaient lundi soir que 'le décrochage survenu vendredi a presque remis en cause le support formé au-dessus [vers 870$, NDLR] des plus bas d'avril, mais des acheteurs sont alors intervenus sur le marché pour défendre ce seuil-clé'. Ils mettent en garde contre une poursuite du mouvement baissier à court terme.

Dans son commentaire de la veille au soir, le négociant suisse en métal jaune MKS Finance relavait que l'or avait suivi le dollar toute l'après-midi hier, avant d'ajouter : 'certains analystes estiment que les signaux techniques constituent des facteurs-clés dans la détermination de la direction que suivra le marché à court terme, un support étant situé à 1.060 dollars et une résistance à 1.075 dollars'.

Seul signal positif : le léger redressement de l'encours de métal adossé au premier ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares, qui s'est maintenu hier soir comme vendredi soir à 1.106,38 tonnes, contre un plus bas de 1.104,55 tonnes jeudi soir. Le stock de lingots adossé au produit boursier reste cependant inférieur à 1.133,62 tonnes, au 31 décembre.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once remonte à 1.075$ mercredi matin.   Mer 10 Fév - 12:37

Cercle Finance le 10/02/2010 à 13:21

L'once continuait de se redresser - quoique bien plus lentement qu'elle n'avait décroché la semaine précédente, soit jusque sur les 1.050 dollars vendredi. Au terme du premier fixing de la journée à Londres, le cours de l'once de 31,10 grammes s'est établi à 1.075,50 dollars (780,309 euros) mercredi matin, soit une légère hausse par rapport aux 1.071,25 dollars enregistrés hier après-midi.

Les cours de l'or restent encore fortement dominés par les parités de changes et, dernièrement, le renforcement du dollar et les craintes entourant la zone euro et ses 'PIGS' (Portugal, Irlande, Grèce, Espagne). Dans son commentaire de la veille au soir, le négociant suisse MKS Finance écrivait que l'once s'était, en fin de séance, aventurée jusqu'à 1.083 dollars, au plus haut de la séance. 'Toutefois, Reuters a publié juste avant la clôture une dépêche titrée 'L'éventuelle aide de la zone euro à la Grèce était infondée'. L'or est immédiatement redescendu sous les 1.080 et a terminé à 1.076'.

Notons que l'encours de métal adossé au premier ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares, s'est maintenu hier soir comme tel est le cas depuis vendredi à 1.106,38 tonnes, contre un plus bas de 1.104,55 tonnes la veille. Selon des documents réglementaires publiés par la SEC en date du 5 février, le fonds souverain chinois China Investment Corporation (CIC) s'est récemment assuré de près de 1,5 million de titres du SPDR (l'équivalent de 4,5 tonnes de métal), soit 0,39% du nombre de parts en circulation.

Rappelons que Paulson & Co., société d'investissement du 'sultan des subprimes', le gérant John Paulson, détient près de 9% des parts du SPDR Gold Shares, soit près d'une centaine de tonnes de métal.

D'un point de vue technique, ScotiaMocatta notait hier soir que 'les indicateurs techniques de moyen terme demeurent baissiers', un support se situant à 1.045,77 dollars, puis la moyenne mobile à 200 jours à 1.023,94 dollars. Si un sentiment positif émerge de ces dernières séances, les analystes de la banque canadienne n'en estiment pas moins qu'il ne pourra être confirmé que par la reprise des 1.110 dollars, niveau d'ouverture de jeudi dernier.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once tente de reprendre les 1.080 dollars.   Jeu 11 Fév - 13:55

Cercle Finance le 11/02/2010 à 13:12

Petit à petit, l'or semble se rapprocher des 1.100 dollars - mais il paraît aussi de moins en moins pressé d'y arriver. Au terme du premier fixing sur le marché international de Londres, jeudi en fin de matinée, l'once de 31,10 grammes cotait 1.079,50 dollars (784,52 euros), soit une hausse de 10 dollars ou près de 1% par rapport à hier après-midi.

L'once était tombée jusque vers 1.050 dollars vendredi. Notons toutefois que sur le marché au comptant (spot), elle a marqué ce matin un plus haut en séance à 1.082,70 avant de repartir à cette heure en baisse, à 1.077,80.

Pour une fois, les variations observées sur le marché des changes ont peu de chances d'avoir influé significativement sur le cours du métal jaune. A cette heure, l'euro cède 0,08% contre le dollar US à 1,3720 dollar l'euro, soit le même niveau qu'une semaine plus tôt. Les rumeurs contradictoires entourant un éventuel sauvetage de la Grèce par des pays-membres de l'Union européenne ne contribuent pas à dégager l'horizon des cambistes.

Le négociant suisse MKS Finance, maison-mère du fondeur-affineur d'or PAMP (environ 400 tonnes de capacités annuelles), indiquait hier soir qu''avec les hauts niveaux de volatilité actuels, les investisseurs n'osent pas entrer sur l'or de peur de s'y brûler les ailes. Le fait que l'Union européenne soit empêtrée dans des problèmes de dette les conduit à privilégier la valeur-refuge qu'est le dollar US, d'où une pression sur les prix des métaux précieux.' Et MKS dee pronostiquer que 'les nouvelles à venir durant les prochaines séances sont de nature à donner une nouvelle direction à l'or'.

Rien de neuf du côté de l'encours adossé au premier ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares, qui s'est maintenu hier soir comme tel est le cas depuis vendredi dernier à 1.106,38 tonnes. Les ETF aurifères adossés à des lingots, qui sont au nombre d'une quinzaine de par le monde, totalisent un encours d'environ 1.800 tonnes et constituent une jauge de l'appétit des investisseurs 'longs' pour le métal jaune.

Rappelons qu'en 2009, et pour la première fois en 30 ans, la demande d'or d'investissement a dépassé celle de fabrication (c'est-à-dire la bijouterie).

Au cours de la séance d'hier sur le marché spot, 'l'or s'est maintenu bien au-dessus du support-clé des 1.046 dollars', notaient les analystes techniques de ScotiaMocatta mercredi soir, 'alors qu'un support de moyen terme se développe autour de 1.062 dollars'. Selon eux, une 'sous-tendance' neutre se développe actuellement dans un marché globalement mal orienté qui devrait le rester tant que les 1.114 dollars n'auront pas été repris.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once à 1.115 dollars, record absolu à 816,3 euros.   Mar 16 Fév - 12:26

Cercle Finance le 16/02/2010 à 13:08

L'or a fermement repris pied ce matin au-dessus de la barre symbolique des 1.100 dollars sous laquelle il avait perdu pied le 4 février dernier. Le métal jaune tente maintenant de faire de même avec la résistance majeure située autour de 1.110 dollars. Ce matin à Londres, marché de référence pour les métaux précieux, l'once de 31,10 grammes cotait 1.115 dollars (816,315 euros) au terme du premier fixing de la journée, contre 1.098,25 dollars hier soir.

Il est à noter que si ce prix exprimé en billets verts est encore éloigné d'une bonne centaine de dollars de son plus haut historique, il s'agit en revanche d'un nouveau record de tous les temps en euros.

Ce matin, l'équipe Changes de Pictet & Cie notait que la Grèce était, encore et toujours sur le devant de la scène financière. 'L'utilisation de produits dérivés pour dissimuler l'ampleur de la dette nationale a refroidi les investisseurs et la justification de l'utilisation de ces produits devant le Conseil des ministres des Finances européens [aujourd'hui] sera difficile', indiquent les analystes dans leur commentaire quotidien. Les marchés, qui s'étaient montrés déçus de l'imprécision relative du soutien européen à la Grèce la semaine dernière, espèrent en apprendre davantage sur ses modalités lors de l'Ecofin qui se tient actuellement.

La légère reprise de l'euro contre le dollar a pu soutenir le cours de l'or ce matin, mais il est à noter qu'elle s'est érodée à cette heure (+ 0,08% à 1,4666 dollar l'euro). Le soutien apporté par les changes au cours de l'or semble donc a priori secondaire.

Dans son commentaire d'hier soir, MKS Finance notait que le Nouvel an chinois et le President's Day américain ont induit des volumes très faibles sur les marchés spot (au comptant) de l'or qui étaient ouverts hier. Le négociant suisse en or relève qu'une vague d'inquiétude quant à la situation grecque a pu contribuer à la hausse des cours, hier. Il est d'ailleurs intéressant de noter que l'or est hier après-midi resté confiné dans un 'range' de 1.098/1.102 dollars, 'en dépit du fait que l'euro soit passé une fois encore sous la barre des 1,36 dollar' au même moment, relève MKS Finance.

Du côté des investisseurs, l'encours de métal adossé au premier ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares, était vendredi soir dernier (12/2) inchangé depuis le 5 février, à 1.106,38 tonnes. En raison du President's Day, les marchés américains étaient fermés hier.

Vendredi soir, les analystes graphiques de ScotiaMocatta identifiaient les repères graphiques significatifs : un support à 1.076, la moyenne mobile à 100 jours à 1.099,80, et une résistance située à 1.109 dollars qui semble dépassée aujourd'hui. ScotiaMocatta note aussi que la semaine passée s'est de nouveau soldée par une hausse pour l'or, ce qui semble plutôt positif pour la tendance. Cependant, l'or n'a connu que deux semaines dans le vert au cours des 11 dernières. Pour l'heure, 'la tendance baissière reste bien en place.'

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once tente de reprendre les 1.120 dollars.   Mer 17 Fév - 14:22

Cercle Finance le 17/02/2010 à 13:29

Alors que l'appétit des investisseurs semble revenir, l'once d'or s'approche toujours d'une résistance située à un peu plus de 1.120 dollars, sans parvenir à a dépasser pour l'instant. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de Londres, l'once a gagné 3 dollars depuis la veille au soir à 1.118,25 dollars (813,805 euros).

On notera que sur le marché spot, les 1.124,90 dollars ont été touchés ce matin sans pouvoir être tenus. L'once cote à cette heure 1.119,70 dollars au comptant.

Si l'on en croit l'encours de lingots adossés au plus populaires des produits permettant de jouer l'or en Bourse, le SPDR Gold Shares américain, l'appétit des investisseurs 'longs' pour l'or semble se confirmer. Après une décrue parfaitement linéaire de 1133,62 à 1.104,55 tonnes entre les 31 décembre et le 4 février, il était remonté dès le lendemain à 1.106,38 tonnes (+ 1,83 tonnes), niveau dont il ne bougeait plus. Or hier soir, cet encours est remonté à 1.109,42 tonnes (+ 3,04 tonnes).

En outre, après que le fonds souverain chinois CIC y soit entré au début du mois (il détient 0,39% du SPDR Gold Shares), c'est, selon les documents réglementaires mis à la disposition par la SEC, un des fonds de George Soros qui a doublé sa participation à 1,7% environ, à fin décembre. Toujours selon la SEC, un fonds dirigé par un autre investisseur célèbre, Henry Paulson, est le premier actionnaire de SPDR Gold Shares avec 8,7% des parts environ.

Scotia Mocatta évoquait, pour la séance d'hier sur le spot, 'une bonne demande d'investissement qui a tiré le métal depuis ses plus bas, d'autant que les achats ont été constants pendant toute la journée avec la baisse du dollar.'

Selon le commentaire des analystes graphiques de ScotiaMocatta, la hausse qui a la veille porté l'once à 1.119 dollars sur le marché spot 'était la cinquième séance de hausse au cours des six dernières, parties de 1.063'. Ils situent une résistance vers 1.125 dollars, ce qui correspond plus haut de février, et un support à 1.092.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once à la peine après l'annonce du FMI.   Jeu 18 Fév - 11:17

Cercle Finance le 18/02/2010 à 11:52

Jeudi midi, le métal jaune décrochait d'une quinzaine de dollars après que le FMI ait annoncé, hier soir, son intention de solder son programme de ventes d'or par des placements sur le marché. Cette décision semble signifier que les banques centrales sont maintenant moins intéressées qu'elles ne l'étaient cet automne. Au terme du premier fixing de la journée à Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.105,50 dollars (813,765 euros), contre 1.119 dollars hier soir, soit une baisse de 1,20%.

Techniquement, l'or s'éloigne d'une résistance majeure pour revenir tester un support. Pour mémoire, les moyennes mobiles à 50 et 100 jours se situent respectivement à 1107,88 et 1102,26 dollars.

En effet, le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé hier soir qu'il cèdera le solde de son programme de ventes d'or, fixé en septembre dernier à 403,3 tonnes, sur le marché. Il s'agira donc de 191,3 tonnes de métal (soit 6,76 milliards de dollars à 1.100 dollars l'once), après que 212 d'entre elles aient trouvé preneur hors marché auprès des banques centrales d'Inde (200 tonnes), de l'Ile Maurice (2 tonnes) et du Sri Lanka (10 tonnes). La première de ces trois opérations était intervenue durant la dernière quinzaine d'octobre, et la dernière le 23 novembre. 'Les ventes seront échelonnées dans le temps', a ajouté le FMI.

Comme prévu initialement, le Fonds a d'abord placé son or auprès des banques centrales intéressées avant de recourir, subsidiairement, au marché. L'opération annoncée hier soir pourrait être donc interprétée comme un déclin de l'intérêt pour l'or des établissements émetteurs.

Hier soir, préalablement à cette annonce, MKS Finance qualifiait une fois encore le marché au comptant de l'or de 'hautement illiquide'. Le négociant suisse en métal jaune relevait aussi : 'on notera que le Conseil mondial de l'Or a publié un document dont il ressort que l'offre d'or recyclé a augmenté de 43% au quatrième trimestre 2009, contre + 27% en 2009 à 1.550 tonnes. La demande de bijouterie a augmenté d'un trimestre sur l'autre lors des deuxième, troisième et quatrième trimestres, bien que celle du T4 2009 soit inférieure à celle du T4 2008, et que la demande de fabrication soit en retrait de 20% sur l'ensemble de l'année.'

Rien de neuf du côté de l'encours du principal produit financier permettant aux investisseurs de jouer l'or depuis la Bourse : hier soir, l'encours du SPDR Gold Shares était identique au niveau auquel il était remonté la veille de 3 tonnes environ, à 1.109,42 tonnes. Il s'agissait de sa deuxième augmentation depuis fin décembre, la première datant du 5 février.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notaient hier soir - à la clôture du spot américain, soit avant l'annonce du FMI -que l'once avait spot fait une embardée jusqu'à 1.127 avant de se refluer sur des ventes vers les 1.114, ne pouvant donc tenir une résistance située à 1.125. 'Nous considérons que le risque [baissier] est toujours élevé sur l'or compte tenu des récents mouvements de son prix', notaient-ils, en identifiant un support à 1.098. Il a été testé ce matin sur le marché spot, et pour l'instant suivi d'un rebond à 1.105.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'or devrait poursuivre sa tendance haussière en 2010 :   Jeu 18 Fév - 11:19

Newsmanagers le 18/02/2010 à 10:15

En 2009, le cours de l'or a battu des records, en s'appréciant de 27 %, rappelle BlackRock dans une récente note. Mais cette tendance se poursuivra-t-elle en 2010 ? Evy Hambro, managing director et gérant de portefeuilles, est co-directeur de l'équipe " actions ressources naturelles" chez BlackRock. Il estime que " les fondamentaux sont réunis pour la poursuite d'une hausse des cours de l'or" . Les éléments de soutien, comme " les craintes d'une dépréciation du dollar et d'une résurgence de l'inflation à moyen terme ne semblent pas pour l'heure sur le point de se dissiper" , commente Evy Hambro. Autre facteur de soutien : la réduction de la production aurifère et la possibilité d'une diminution des ventes nettes des banques centrales.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once repasse sous les 1.100 dollars mercredi matin.   Mer 24 Fév - 13:16

Cercle Finance le 24/02/2010 à 13:28

Les liquidations semblent avoir repris le dessus sur le marché de l'or. Au terme du premier fixing de la journée à Londres, l'once cotait 1.093 dollars (806,523 euros), contre 1.107 dollars la veille. Pour la première fois depuis le 15 février, le fixing londonien est donc repassé sous la barre symbolique des 1.100 dollars.

A plusieurs reprises, le métal fin avait ces derniers jours échoué à reprendre pied durablement aux dessus des 1.120 dollars, où se dissimulait une résistance technique majeure. Plus inquiétant est le franchissement en baisse des 1.098 dollars, qui selon ScotiaMocatta constituaient un support technique dont la tenue conditionnait la tendance haussière de court terme.

On signalera, du côté des instruments permettant de donner une mesure de l'appétit aurifère des investisseurs, le recul enregistré hier par l'encours de métal 'contenue par l'ETF aurifère SPDR Gold Shares, le premier du monde dans son genre : à 1.106,99 tonnes hier soir, il a reculé de 910 kilos par rapport à la veille et se retrouve ainsi tout proche de ses plus bas niveaux de l'année (1.104,55 tonnes le 5 février, à comparer avec un maximum de 1.128,75 tonnes le 4 janvier).

D'un point de vue technique, le dernier commentaire publié par les analystes de ScotiaMocatta identifiait des résistances à 1.143 et 1.161, et un support à 1.098 dollars qui semble bien avoir sauté ce matin puis suivi d'un déclenchement d'ordres stops. Si cette résistance n'est pas reprise ce soir à la clôture du marché au comptant, la tendance haussière de court terme pourrait bien prendre fin.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : portée par la baisse du dollar, l'once atteint 1136$.   Mer 3 Mar - 12:52

Cercle Finance le 03/03/2010 à 13:39

Pour la première fois depuis le 19 janvier, l'or a ce matin franchi à la hausse la barre des 1.130 dollars. Au terme du premier fixing de la journée, l'once de métal fin (31,10 grammes) cotait 1.136,25 dollars (834,067 euros), contre 1.126,50 dollars la veille au soir.

On notera qu'en euros, c'est un nouveau record absolu que l'or a inscrit ce matin, le précédent datant de la veille. Selon les cours publiés par la Bourse de Luxembourg en fin de matinée, le lingot d'un kilo cotait alors 26.805 euros.

Le premier des catalyseurs à l'oeuvre semble résider dans la reprise que l'euro connaît contre le dollar, après avoir marqué un nouveau plus bas de neuf mois à 1,3435. La monnaie unique européenne gagne à cette heure 0,75% contre le billet vert à 1,3648.

Un officiel russe a également déclaré aux Izvestia qu'il avait l'intention d'augmenter la proportion d'or de la Russie dans ses réserves de changes. Selon les données mises à jour pour la dernière fois en décembre 2009 par le Conseil mondial de l'Or, la Russie détient les 10ème réserves en or au monde, avec 607,7 tonnes - soit 50 tonnes de plus que l'Inde. A cette date, leur valeur représentait 4,7% de ses réserves de changes de la fédération russe, proportion qui varie autour des deux tiers aux Etats-Unis, en Allemagne, en Italie et en France, mais retombe à 6,4% pour l'Inde et 1,5% en Chine.

MKS Finance, maison-mère du fondeur suisse PAMP, soulignait lundi soir le rôle clé tenu parle dollar dans l'évolution de l'or, surtout maintenant qu'il constitue de nouveau une valeur-refuge. 'Toutefois, les problèmes fondamentaux affectant le dollar demeurent, et alors que les métaux précieux sont pénalisés par la force relative de ce dernier, l'on pourrait se demander quelles seraient les perspectives de l'or si les inquiétudes fiscales relatives à la zone euro et aux Etats-Unis se poursuivaient'. MKS Finance ajoute que la probable conclusion du feuilleton grec, pour lequel une fin heureuse semble se profiler, devrait permettre d'éclaircir l'horizon du marché de l'or.

L'encours du SPDR Gold Shares, le principal ETF aurifère au monde, s'est repris hier soir : stable depuis le 23 février à 1.106,99 tonnes, il est mardi soir remonté d'un coup à 1.111,56 tonnes (+ 4,57 tonnes) et revient pratiquement à ses niveaux de début février (1111,92 tonnes). Ce produit financier permettant de jouer l'or depuis la Bourse peut constituer une jauge de l'appétit pour l'or des investisseurs 'longs'.

D'un point de vue graphique, ScotiaMocatta identifiait, lundi, un 'pivot haussier clé' à 1.131 dollars, puis une résistance à 1.161 dollars. La banque canadienne demeurera haussière tant que les 1.088 tiendront à la clôture du marché au comptant.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once toujours 'scotchée' sur les 1.135 dollars.   Ven 5 Mar - 13:00

Cercle Finance le 05/03/2010 à 13:22

Sur le marché de référence de Londres, voilà maintenant cinq fixings consécutifs que le prix de l'or reste à proximité immédiate (+/- 1,5 dollar des 1.135 dollars. Au terme de la première cotation de la journée, l'once de 31,10 gammes de métal fin cotait 1.135 dollars (834,989 euros), contre 1.134,50 dollars hier après midi

Une fois encore, et en euros uniquement, le cours de ce matin constitue un nouveau record absolu.

D'habitude, ce statu quo des prix se termine par une variation brutale, en hausse ou en baisse. Signalons que l'once a, sur le marché au comptant, échoué mercredi à tenir plus de quelques minutes les 1.145, et qu'elle a fait de même hier avec les 1.141. S'il est bien réel, le sentiment haussier des opérateurs semble aussi contrarié.

La verve acheteuse des investisseurs semble d'ailleurs marquer le pas. Hier soir, l'encours de métal adossé au SPDR Gold Shares, le tout premier des ETF permettant de jouer l'or depuis la Bourse, était inchangé à 1.115,51 tonnes. Il semble reprendre son souffle après deux jours de progression, cet encours étant de 1.106,99 tonnes au début de la semaine.

Les mouvements des changes ont toujours une incidence déterminante sur le prix de l'or, exprimé en dollars US à titre principal, mais elle a diminué dernièrement. Dans son commentaire hebdomadaire sur les matières premières, Deutsche Bank qualifiait ce matin d''impressionnante' la tenue des cours de l'or en dollars US depuis un mois, puisque 'cette performance est intervenue dans un environnement où le dollar se renforce alors que les encours des ETF stagnent. A l'inverse, le complexe des métaux platinoïdes [ou PGMs ; à titre principal, le platine et le palladium, NDLR] profite de l'intérêt des investisseurs'. De nouveaux ETF sur les platinoïdes ont été lancés aux Etats-Unis en début d'année.

'A long terme, nous demeurons haussiers sur l'or', estiment les analystes de Deutsche Bank. Toutefois, ils se montrent circonspects pour que dans de telles conditions (dollar en hausse et ETF 'plats'), le cours de l'once puisse augmenter sensiblement.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta identifiaient hier soir une résistance à 1.145 dollars, puis une autre plus sérieuse à 1.161, alors que les 1.131 tiennent maintenant lieu de support. Haussier à court terme, ScotiaMocatta conseille aux détenteurs de positions 'longues' de placer un stop à 1.113 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : brusque envolée de l'once à 1.119$ avec les changes.   Ven 12 Mar - 13:19

Cercle Finance le 12/03/2010 à 13:37

Le cours de l'or a connu ce matin un rebond de l'ordre d'une quinzaine de dollars ce matin, porté en grande partie par l'appréciation que connaît l'euro. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de Londres, l'once cotait 1.118,75 dollars (811,806 euros) contre 1.104 dollars (809,028 euros) la veille, soit des hausses respectives de 1,3% en dollars et de + 0,33% en euros.

En effet, l'euro a ce matin atteint un plus haut d'un mois contre le dollar après que les derniers chiffres mensuels de la production industrielle de la zone euro se soient révélés bien meilleurs que prévus (+1,7% contre + 0,4%). L'euro a atteint 1,3800 face au billet vert, d'autant que les ventes au détail US de février sont cet après-midi attendues avec un certain scepticisme.

A ce jour, rien ne semble dénoter d'un retour de l'appétit des investisseurs. Hier au soir, l'encours du premier ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares, restait inchangé par rapport à la veille à 1.115,51 tonnes. Il était d'un peu plus de 1.116 tonnes du 5 au 9 mars, un niveau record depuis le 12 janvier qui reste cependant inférieur aux 1.131 tonnes de fin décembre 2009.

D'un point de vue technique, ScotiaMocatta est neutre quant à l'évolution du prix du métal à court terme, du moins tant que l'once reste comprise sur le marché spot entre le support des 1.088 dollars et la résistance majeure des 1.131 dollars. Une résistance mineure est identifiée à 1.108 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once gagne 1$ malgré la hausse du billet vert.   Jeu 18 Mar - 12:55

Cercle Finance le 18/03/2010 à 13:43

Le métal jaune défie les changes : au terme du premier fixing de la journée sur le marché de référence de Londres, l'or cotait 1.122,75 dollars (820,724 euros), soit 1 dollar mais aussi 4,90 euros de plus que la veille au soir.

Il est à noter que la reprise que le dollar connaît contre l'euro sur le marché des changes ces deux derniers jours (+0,28% hier, + 0,45% à cette heure vers 1,3678 dollar l'euro) ne suffit pas à entraîner l'once en baisse. Pourtant, toute appréciation du dollar contre les monnaies concurrentes tend habituellement à faire augmenter le cours de l'once, dont c'est la devise de négociation à titre principal.

Il est possible que le regain de craintes liées aux déchirements européens sur la question de la dette et du déficit grecs soutienne l'intérêt pour le métal jaune, considéré comme un anti-dollar mais aussi comme une valeur-refuge.

Cependant, l'appétit aurifère des investisseurs semble toujours en mode 'pause' à en juger par l'encours de métal adossé au SPDR Gold Shares. Le premier ETF aurifère mondial était toujours fort de 1.115,51 tonnes de métal hier soir, comme tel est le cas depuis le 10 mars. Les 1.116 tonnes avaient été dépassées entre les 5 et 9 mars. Il n'est toujours pas parvenu cette année à renouer avec son niveau du 31 décembre 2009, un peu au-dessus de 1.131 tonnes.

Dans son commentaire d'analyste technique de la veille au soir, ScotiaMocatta indiquait : 'l'once a brièvement marqué une pointe à 1.133 dollars [hier sur le marché au comptant, NDLR], mais n'en a pas moins terminé à 1.124'. Les analystes constatent que depuis un mois, l'once semble décrire une consolidation horizontale puisqu'elle s'est maintenue entre 1.088 et 1.145 dollars. A court terme, ScotiaMocatta reste neutre tant que l'un de ces deux seuils techniques ne sera pas franchi.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : plombée par les changes, l'once retombe à 1.094$.   Mer 24 Mar - 13:50

Cercle Finance le 24/03/2010 à 13:44

L'or ne profite décidément pas beaucoup des difficultés financières des Etats, comme tel était dernièrement le cas du Japon. Et surtout du Portugal depuis ce matin, alors qu'en Europe les craintes relatives à la situation grecques semblaient se normaliser. Au terme du premier fixing de la journée, l'once de 31,10 grammes de métal fin cotait 1.094 dollars (819,353 euros) sur le marché de référence de Londres, contre 1.101,50 dollars la veille au soir.

En dépit de ce que l'évolution des cours laisse à penser, l'appétit des aurifère des investisseurs pourrait refaire parler de lui. Hier soir, l'encours de métal adossé à l'ETF américain SPDR Gold Shares, le tout premier des produits permettant de jouer l'or depuis la Bourse, s'est repris de 4,57 tonnes à 1.120,08 tonnes, alors qu'il était parfaitement stable à 1.115,51 tonnes depuis le 10 mars.

Il s'agit, pour cet ETF gagé sur de l'or physique, du niveau le plus élevé depuis celui du 7 janvier. Rappelons que cet encours avait culminé à 1.133,62 tonnes en date du 31 décembre 2009. Il était ensuite reparti en baisse jusqu'aux environs de 1.105 tonnes, en février et début mars. Il semble maintenant suivre le chemin inverse.

Hier soir, les analystes techniques de ScotiaMocatta notaient que les prix de l'once sur le marché spot semblent former, sur les deux derniers mois, une formation dite 'en tête-épaules'. 'Avec une ligne de cou à 1.105 dollars, les analystes graphiques tablent sur une baisse jusqu'au niveau de 1.058 dollars', relèvent-ils en se référant à leurs confrères.

Mais ils ajoutent que 'le problème est que l'once refuse de clôturer [sur le marché spot] au-dessous de 1.100 dollars, bien qu'elle ait fait des incursions sous ce niveau lors des deux dernières séances'. En conséquence, ScotiaMocatta demeure neutre à court terme.

De son côté, le négociant suisse MKS Finance notait hier soir qu''il y a peu de raisons que le métal jaune sorte de son étroite bande de fluctuation, tout spécialement par le haut. Vers le bas, la résistance située à 1.094 dollars constitue un soutien important.'

Sur le marché spot vers 13 heures 40, l'once affiche un cours de 1.088,30 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : sous les 1.100$, l'once souffre de l'effet de changes.   Jeu 25 Mar - 12:58

Cercle Finance le 25/03/2010 à 13:45

Les 1.136 dollars l'once constatés au début du mois de mars semblent bien loin. Ce matin, au terme du premier fixing du marché de référence de Londres, les 31,10 grammes de métal jaune cotaient 1.093,50 dollars (819,224 euros). En hausse de près de 3 dollars par rapport à la veille au soir, ce cours reste cependant situé sous une importante résistance technique.

Les inquiétudes diverses et variées (Grèce, Portugal, ...) qui pèsent toujours sur l'euro conduisent mécaniquement le dollar à se renforcer : contre l'euro, le billet vert s'est apprécié de 2% ces cinq dernières séances, et l'eurodollar a atteint ce matin un nouveau plus bas de près de 11 mois sous les 1,33$. Considéré comme un anti-dollar, l'or ne peut que pâtir de l'évolution de sa principale devise de négoce.

Rien à signaler depuis la veille du côté de l'encours de métal adossé à l'ETF américain SPDR Gold Shares, le tout premier des instruments permettant de jouer l'or depuis la Bourse. Comme la veille, il était situé mercredi soir à 1.120,08 tonnes. Cet encours de métal est utilisé pour jauger l'appétit aurifère des investisseurs, qui sont redevenus une source majeure de demande de métal jaune depuis l'an dernier.

Mercredi soir, les analystes techniques de la banque canadienne ScotiaMocatta se montraient pessimistes : à 1.086 dollars hier soir sur le marché au comptant, l'once a donc finalement clôturé sous la barre des 1.100 dollars. 'Il s'agit d'un niveau de clôture fortement baissier pour le métal dont les supports étaient situés à 1.099 et 1.088 dollars', commentent-ils. D'après leur calculs sur ce qui constitue une formation en 'tête-épaules', l'once serait mûre pour retomber sur les 1.058 dollars, sachant que le plus bas de 2010 se situe à 1.045 dollars. Leur scénario baissier ne serait invalidé que par une reprise du seuil des 1.110 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once à deux doigts des 1.110 dollars mardi matin.   Mar 30 Mar - 12:23

Cercle Finance le 30/03/2010 à 13:37

Mardi matin, l'or se maintenait au-dessus de la barre symbolique des 1.100 dollars qu'il a reprise hier. Lors du premier fixing de la journée à Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.109,75 dollars (823,562 euros), soit une hausse de 2,25 dollars. Mais le cours en euros reste inchangé.

Comme la plupart des matières premières dont le négoce est libellé en dollars, du moins à titre principal, le métal jaune a profité du recul de moins de 1,33 jusqu'à plus de 1,35 enregistré par l'eurodollar depuis trois séances. A 1,3484 dollar à cette heure, le billet vert a ainsi reperdu 1,5% contre l'euro depuis son point haut de jeudi dernier, à 1,3268. En dollars, l'once a progressé de manière quasi-identique sur cette courte période.

On signalera aussi que l'appétit des investisseurs 'long only' - ceux qui achètent, puis attendent que le cours monte - continue de se raffermir depuis début mars. L'encours de métal adossé au SPDR Gold Shares américain, le premier ETF aurifère au monde, en témoigne : il était passé d'un pic de 1.133,62 tonnes le 31 décembre 2009 jusqu'à un point bas de 1.104,55 tonnes le 4 février. Une petite hausse s'en était suivie, et elle semble s'accélérer : de 1.115,5 tonnes le 22 mars, cet encours remonte rapidement et a encore gagné 5,17 tonnes hier soir à 1.129,82 tonnes, niveau-record depuis le 5 janvier dernier.

D'un point de vue graphique, les analystes de ScotiaMocatta notent que le rebond de l'once d'or les 1.085 dollars, sur le marché spot, a été confirmé hier. Une clôture au-dessus du support des 1.104 a 'neutralisé' leur opinion baissière à court terme. Mais l'once doit encore terminer une séance au-delà de 1.119 dollars pour que la tendance haussière ne puisse reprendre.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once tente une percée et atteint 1.116 dollars.   Jeu 1 Avr - 13:29

Cercle Finance le 01/04/2010 à 13:41

Sans vigueur excessive, l'or tente une nouvelle fois de reprendre le chemin de la hausse. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.116 dollars (826,789 euros), contre 1.115,50 dollars hier après midi et moins de 1.110 dollars hier matin.

Depuis le début de l'année, l'once oscille à raison d'une cinquantaine de dollar autour des 1.100 dollars. Elle cotait 1.113 dollars le 1er janvier. Son record historique en billets verts tel qu'il a été enregistré à Londres le 3 décembre 2009 s'établit à 1.128,25 dollars. En euros, ce record remonte au 5 mars 2010, à 836,527 euros.

Dans son commentaire daté d'hier soir, le négociant suisse en métal fin MKS Finance écrivait que 'l'or bénéficie de la faiblesse du dollar et de la meilleure fortune de l'euro. En outre, une demande physique croissante soutient aussi le marché. Toute la question est de savoir jusqu'où l'once peut aller, sachant que deux résistances sont situées à 1.132 et 1.136 dollars'.

D'un point de vue technique, les analystes de la banque canadienne ScotiaMocatta estiment que sur le marché spot, l'once d'or décrit une figure de consolidation en triangle. Le support majeur le plus proche se situe à 1.085/1.088 dollars, selon eux, et la ligne de tendance à 1.121 dollars. Tant qu'elle n'aura pas été emportée, ScotiaMocatta reste 'neutre' sur la tendance de court terme.

Comme les autres places financières, tous les marchés de l'or resteront fermées demain pour cause de Vendredi saint. Le Lundi de Pâques, la place de Londres restera close, mais le spot de New York et le eComex seront ouverts.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once se rapproche de ses records de mi-janvier.   Jeu 8 Avr - 12:00

Cercle Finance le 08/04/2010 à 13:33

En dollars comme en euros, le cours de l'or poursuivait sur sa lancée haussière jeudi matin. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de Londres, l'once de 31,10 grammes de métal fin cotait 1.146,50 dollars (862,744 euros) contre 1.142 dollars hier et 854,726 euros la veille au soir. Elle n'avait plus atteint de tels niveaux, selon les fixings londoniens, depuis les 1.138,25 dollars du 14 janvier.

Pour mémoire, le record annuel atteint par l'or à Londres s'établit pour l'instant à 1.158 dollars et remonte au 11 janvier.

La parité eurodollar est passée de 1,3588 au soir du 1er avril à 1,3314 à ce jour, soit une dépréciation de l'euro de 2,01% sur la période qui s'explique essentiellement par les derniers actes de la 'tragédie grecque'.

Durant le même laps de temps, l'once est passée de 1.123,50 dollars (832,654 euros) à 1.146,50 dollars (862,744 euros), soit des variations de respectivement +2,05 % et +3,6%. La corrélation qui lie l'or au dollar est donc forte. La hausse plus marquée encore enregistrée en euros, qui va contre la logique des seules parités de changes, peut s'expliquer par les craintes monétaires liées à la Grèce.

L'appétit aurifère des investisseurs, qui est redevenu un facteur majeur de la demande de métal au côtés de la bijouterie, est toujours bien orienté après son point bas de début février. L'encours du premier ETF aurifère mondial, qui permet de jauger de l'appétit des investisseurs 'buy & hold', augmente toujours : à 1.130,74 tonnes en date d'hier soir, l'encours du SPDR Gold Shares américain a gagné près d'une tonne par rapport à la veille. Il s'agit aussi de son record pour l'année 2010, le précédent (1.133,62 tonnes) remontant au 31 décembre 2009. En termes absolus, les 1.134,03 tonnes des 1er et 2 juin 2009 restent encore à enlever.

Selon les analystes techniques de ScotiaMocatta dans leur commentaire d'hier soir, ' à court terme, l'orientation graphique de l'or est haussière'. Une résistance significative située vers 1140 dollars a été emportée. Les 'bulls' mènent la danse, écrit ScotiaMocatta, et 'nous ne constatons aucun signal d'alerte témoignant que cette tendance est sur le point de prendre fin'.

ScotiaMocatta considère aussi que la hausse de l'or en euros est favorable : 'il s'agit d'un signal positif indiquant que l'or est capable de monter plus haut en séance, même si le dollar se raffermit'.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once reprend les 1.150$, les investisseurs achètent.   Ven 9 Avr - 13:03

Cercle Finance le 09/04/2010 à 14:22

Pour la première fois depuis le 12 janvier, l'or a repris la barre des 1.150 dollars. Au terme du premier fixing londonien de ce vendredi, l'once cotait en fin de matinée 1156 dollars (863,009 euros), soit des hausses respectives de 0,70% en dollars et de 0,21% en euros. En pleine 'tragédie grecque', le cours de l'or atteint ainsi, en euros uniquement, un nouveau record absolu qui porte le gramme vers 27,75 euros.

Selon les cours du marché de référence londonien, le précédent record de l'année 2010 de 1.158 dollars remonte au matin du 11 janvier, après un record absolu (en dollars) de 1.218,25 dollars le 3 décembre 2009.

A cette heure, l'euro gagne 0,23% contre le dollar et est ainsi proche de la barre des 1,34 dollar. Hier et sur fonds de graves dissensions européennes sur la Grèce, il était passé en séance sous les 1,33. Puis le président de la BCE, Jean-Claude Trichet, s'était montré rassurant en jugeant le plan européen viable et le risque de défaut de paiement exclu.

Hier soir, l'encours du premier ETF mondial gagé sur des lingots d'or, le SPDR Gold Shares américain, a atteint un nouveau record de tous les temps : à 1.140,43 tonnes, il décolle de 9,69 tonnes en 24 heures et surpasse ainsi le record le plus proche (1.133,62 tonnes au 31 décembre dernier).

En outre, il dépasse aussi le précédent record absolu de 1.134,03 tonnes, en date des 1er et 2 juin 2009. Pendant l'été qui a suivi, l'encours de l'ETF a reculé pour plusieurs raisons : des prises de bénéfices, et certains investisseurs ont préféré prendre livraison des lingots leur appartenant, afin d'éviter de payer les frais de 0,40% l'an de l'ETF et de limiter le risque de contrepartie. D'autres ETF aurifères sont apparus, suscitant une concurrence accrue. Enfin, depuis le début de l'année, les premiers ETF sur les métaux platinoïdes ont été 'listés' aux Etats-Unis. Ils ont suscité un vif intérêt au détriment des autres membres du complexe des métaux précieux.

Le SPDR Gold Shares, le premier au monde, est utilisé comme une jauge de l'appétit des investisseurs aurifères 'longs' qui achètent le métal, puis attendent qu'il monte ('buy and hold'). Le fonds de John Paulson et celui de George Soros comptent parmi ses actionnaires significatifs, selon les derniers documents disponibles auprès de la SEC.

D'un point de vue technique, ScotiaMocatta note que la tendance de court terme est positive, maintenant que l'or a repris la résistance des 1.150 dollars, et qu'une dynamique haussière se met en place. Sa poursuite sera conditionnée par la reprise du seuil des 1.161 dollars.

Mercredi soir, le négociant suisse MKS Finance mettait en garde contre la rapidité avec laquelle l'or a emporté les seuils techniques.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once consolide sur les 1150 dollars mardi.   Mar 13 Avr - 12:21

Cercle Finance le 13/04/2010 à 13:11

Après une belle envolée à laquelle la 'tragédie grecque' en particulier et les craintes sur les dettes souveraines en général ont apporté une contribution décisive, l'or continuait de consolider en ce début de semaine. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1149,25 dollars (847,342 euros), soit une baisse de 9,5 dollars par rapport à la veille au soir.

'Alors que les craintes sur la politique fiscale ne cessent de croître dans les pays industrialisés, les métaux précieux bénéficient d'un regain d'intérêt de la part des investisseurs autant que de bons niveaux d'achats physiques', relevait hier soir le négociant suisse en métaux fins MKS Finance. Ce dernier se montre 'prudemment optimiste' pour la tendance future en dépit de la rapidité du mouvement haussier.

En date d'hier, l'encours de métal adossé au tout premier des ETF aurifères, le SPDR Gold Shares, s'établissait à 1.141,04 tonnes, soit le même niveau que vendredi 9 avril au soir duquel il avait crû de 610 kilos. Quoique stable, ce niveau n'en constitue pas moins le nouveau record absolu pour cet ETF, le précédent (1.134,03 tonnes) remontant à début juin 2009. L'encours des ETF aurifères est utilisé pour jauger de l'appétit des investisseurs 'longs' sur l'or, alors que ces derniers sont redevenus depuis l'an dernier une composante cruciale de la demande.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notaient hier soir que la clôture de l'or à 1.156 dollars lundi soir reste bien loin du record de séance de 1.169 dollars atteint vendredi. Mais 'il ne s'agit que de la troisième séance de baisse parmi les 13 dernières' ajoutent-ils.

ScotiaMocatta reste donc haussier à court terme sur l'or et considère les 1.145 comme un support et une zone d'achat, un pivot étant identifié à 1.133. 'Nous nous attendons à quelques jours de consolidation avant qu'un nouvel élan haussier ne reprenne et n'entraîne l'once sous les 1.170'.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : toujours en hausse, l'once s'attaque aux 1.160 dollars.   Mer 14 Avr - 12:31

Cercle Finance le 14/04/2010 à 13:34

Reprenant une marche en avant qui pourrait, selon les analystes, le mener jusqu'à 1.175 dollars, le métal jaune s'attaque à la barre des 1.160 dollars. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de référence de Londres, les 31,10 grammes de métal fin cotaient 1.159 dollars (849,520 euros), contre 1.148,25 dollars la veille au soir.

Selon le cours londonien, l'or vient a donc marqué ce matin son nouveau record de l'année 2010 en dollars US, le précédent (1.158 dollars) remontant au 11 janvier.

En dollars, l'once a ainsi gagné 0,93% par rapport à son cours de la veille alors que le dollar est resté stable cette heure contre l'euro (-0,06% à cette heure). En euros, sa valeur gagne 0,43% sur la même période.

Dans son analyse de la séance de la veille sur le marché au comptant, le négociant aurifère suisse MKS Finance notait que 'le cours de l'or a étroitement répliqué celui de l'euro dans un marché étroit'. Mettant en garde, il indique aussi : 'les investisseurs peuvent s'attendre à une hausse de la volatilité dans les prochains jours, les marchés devant digérer leur nette progression de la semaine précédente'.

Toujours pas de neuf du côté de la demande d'investissement 'long', une composante critique de la demande de métal ces dernières années. Hier encore, l'encours de métal adossé au tout premier des ETF aurifères, le SPDR Gold Shares américain, s'établissait à 1.141,04 tonnes comme tel est le cas depuis vendredi 9 avril. Il s'agit toutefois d'un record absolu, le précédent (1.134,03 tonnes) remontant au début du mois de juin 2009.

Selon les analystes techniques de la banque canadienne ScotiaMocatta, la tendance de court terme est toujours haussière. L'once a hier rebondi sur les 1.145, niveau où ils avaient identifié un pivot la veille. Selon eux, les 1.145 ont joué leur rôle et des achats sont intervenus dès que le métal est, sur le marché spot, revenu tester ce record du mois de mars. Selon ScotiaMocatta, 'l'once décrit actuellement une petite vague d'Elliott qui a débuté en mars sur les 1.085 dollars. Selon nous, nous en sommes actuellement à la 4ème vague de consolidation qui se dénouera sur plus haut dans la région des 1.175 dollars'.

MKS Finance identifie lui aussi, à 1.170 et 1.175 dollars, les deux prochaines résistances à enlever.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : l'once teste toujours la barre des 1.160$.   Jeu 15 Avr - 11:53

Cercle Finance le 15/04/2010 à 13:36

Peu de changements sur le marché de l'or ce matin, la barre des 1.160 dollars brièvement dépassée hier sur le marché spot restant hors d'atteinte. Lors du premier fixing de la journée à Londres, l'once de 31,10 grammes de métal fin cotait 1.151,25 dollars (849,945 euros) soit un recul de 2,50 dollars par rapport à son cours d'hier après-midi.

Rappelons que l'once avait atteint 1.159 dollars hier matin à Londres, soit son nouveau record sur ce marché de référence depuis le début de l'année.

On notera que depuis le dernier fixing de la veille, l'once a cédé 0,22% en dollars mais a gagné 0,33% en euros. Le métal jaune est effectivement pénalisé par la vive appréciation du dollar, qui contre l'euro par exemple gagne près de 1% à ce jour après cinq séances consécutives de hausse. Le cours de l'or, dont le billet est la devise de négoce à titre principal, tend à reculer quand le dollar monte.

Rien de neuf du côté de l'encours du SPDR Gold Shares, le premier des ETF aurifères qui donne une idée de la demande des investisseurs. Il était toujours stable hier soir à 1.141,04 tonnes, son record absolu depuis les 1.134,03 tonnes des 1er et 2 juin 2009 qu'il tient depuis le 9 avril.

D'un point de vue technique, ScotiaMocatta relevait hier soir que l'once sur le marché spot avait touché hier le niveau de 1.161 dollars, soit son précédent plus haut de l'année 2010. 'Notre point de vue demeure haussier et nous anticipons un nouveau test des 1.169 et alors une hausse à 1.175 dans le cadre d'une cinquième vague d'Elliott'. Ils conseillent de placer un 'stop loss ' sous 1.145 dollars.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12567
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Or : le seuil des 1.160$ décidément difficile à reprendre.   Ven 16 Avr - 12:12

Cercle Finance le 16/04/2010 à 13:36

Sur le marché de Londres, l'once d'or piétine toujours non loin de ses plus hauts de l'année 2010. Mais il ne parvient pas pour autant à franchir à la hausse la barre des 1.160 dollars, qu'il teste une semaine aujourd'hui. Lors du premier fixing de la journée sur ce marché de référence, les 31,10 grammes de métal fin cotaient 1.157 dollars (853,686 euros), en hausse de 2,50 dollars par rapport à la veille.

L'once reste toutefois en retrait des 1.159 dollars qu'elle avait atteints mercredi matin, et qui constituent le nouveau record de l'or - en dollars US - sur le marché de Londres. Le précédent, 1.158 dollars, remontait au 11 janvier.

Toujours pas de changement de l'encours du SPDR Gold Shares, le premier des ETF aurifères qui sert de jauge pour la demande d'investissement. Il était toujours stable hier soir à 1.141,04 tonnes, son record absolu depuis les 1.134,03 tonnes des 1er et 2 juin 2009. Ce niveau record est tenu depuis le 9 avril.

A propos de la tendance de la semaine écoulée, Deutsche Bank notait ce matin : 'nous pensons que les prix de l'or ont été soutenus par l'afflux de métal vers les ETF gagés sur du métal physique et une poussée des importations de l'Inde, ce qui indique que la demande reste soutenue en dépit de prix élevés.'

Pour les analystes graphiques de ScotiaMocatta, les niveaux de 1.145 et 1.169 représentent 'des niveaux clés à court terme'. Ils estiment toujours que sur le marché spot, l'once connaît une phase de consolidation qui devrait se dénouer vers 1.175. 'Seul un mouvement sous les 1.145 viendrait bousculer notre opinion haussière' à court terme, indiquent-ils. Dans cette éventualité, un retour sur les 1.122 serait à prévoir.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Or : vif rebond, les 1.120$ en ligne de mire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un compte pro obligatoire en cas de boutique en ligne ?
» Une boutique en ligne
» MOTEUR EN LIGNE
» Jouer du piano en ligne
» Conditions pour l'ouverture d'un boutique en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: