Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 13192
Age : 41
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13963
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.   Mar 7 Fév - 13:37

Pétrole: pas de reprise pour le baril ce midi.


Cercle Finance le 07/02/2017 à 13:14


Ce midi sur le Vieux Continent, le baril de Brent de mer du Nord livrable en avril se tassait de 0,1% à 55,6 dollars, le WTI américain d'échéance mars reculant de 0,2% à 52,9 dollars.

“Les investisseurs restent nerveux face à la forte hausse de la production domestique américaine”, commentent ce matin des analystes parisiens à propos de la nette baisse des cours du pétrole lundi, qui n'est pour l'heure pas suivie d'une correction.

En effet, si l'Opep réduit son offre, le nombre de forages pétroliers actifs en Amérique du Nord continue de remonter, selon la dernière livraison des statistiques de la société para-pétrolière Baker Hughes. Ce qui devrait présager d'une poursuite de la hausse des extractions d'or noir aux Etats-Unis.

D'ailleurs, les stocks commerciaux de brut semblent devoir s'accumuler aux Etats-Unis : selon le consensus, l'Energy Information Agency (EIA) devrait faire état demain mercredi d'un accroissement hebdomadaire de 2,4 millions de barils des réserves, après + 6,5 millions d'unités la semaine précédente.

Autre facteur négatif pour le pétrole : l'appréciation du dollar, son unique devise de négoce, qui ce midi prend presque 0,75% contre l'euro.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 13192
Age : 41
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13963
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.   Ven 2 Juin - 11:32

L'accord de réduction plombé par les USA, selon Setchine

Reuters le 02/06/2017 à 13:15


ST-PETERSBOURG, 2 juin (Reuters) - L'accord de réduction de
pétrole conclu entre l'Organisation des pays exportateurs de
petrole (Opep) et des pays producteurs non-membres du cartel
emmenés par la Russie pourrait n'avoir aucun effet au vu de la
hausse à venir de la production en provenance des Etats-Unis, a
déclaré vendredi Igor Setchine, P-DG du géant pétrolier russe
Rosneft ROSN.MM .
Le 25 mai, l'Opep et ses partenaires ont annoncé la
prolongation de neuf mois, jusqu'à fin mars 2018, de l'accord de
réduction de production entré en vigueur le 1er janvier, qui
porte sur 1,8 million de barils par jour (bpj), soit 2% environ
de la production mondiale.
Mais, depuis la prolongation de cet accord, les cours du
pétrole ont plutôt suivi une tendance à la baisse en raison
justement des interrogations des intervenants de marché au sujet
de son impact sur les prix et sur les stocks.
Vers 11h15 GMT, le WTI et le Brent reculant de quelque 2,6%,
évoluant à nouveau tous deux sous la barre des 50 dollars, les
acteurs de marché craignant que la décision du président
américain Donald Trump de sortir les Etats-Unis de l'accord de
Paris sur le climat n'entraîne encore plus de forages dans le
pays.
Igor Setchine, un proche allié du président russe Vladimir
Poutine, s'est longtemps dit opposé à ce que la Russie s'associe
à l'Opep dans l'effort de réduction de la production mais a fini
par se plier à contre-coeur à la volonté de Moscou d'agir de
concert avec le cartel.
Mais il est revenu à la charge en disant que les pays
producteurs perdaient des parts au marché au détriment
d'entreprises américaines, les Etats-Unis n'ayant pas signé
l'accord de réduction de la production.
Igor Setchine a ajouté que cet accord n'offrait de toute
manière qu'un répit temporaire.

LA PRODUCTION RUSSE SOUS LES 11 MLNS DE BARILS EN MAI
"Il ne s'agit guère de mesures systémiques", a-t-il dit à
l'occasion du forum économique international de
Saint-Pétersbourg auquel assistent nombre de dirigeants et de
responsables du secteur pétrolier, dont le ministre de l'Energie
saoudien Khalid al-Falih.
Selon le P-DG de Rosneft, les entreprises américaines
pourraient faire augmenter la production mondiale de brut de
jusqu'à 1,5 million de bpj l'année prochaine.
"De ce fait, l'effet de la réduction de la production prévue
par l'accord entre Opep et pays non-Opep pourrait être
significativement annulé dès la mi-2018 avec la croissance de la
production de pétrole de schiste américaine", a-t-il ajouté,
notant au passage que la Russie était également en mesure
d'augmenter sa production.
Igor Setchine a également estimé que les cours du pétrole -
divisé par plus de deux par rapport à leurs derniers pics
atteints vers la mi-2014 - allaient rester bas pendant longtemps
et qu'il était impossible que le marché se stabilise tant que
tous les pays pétroliers ne réduisaient pas leur production.
Selon des données publiées dans la journée par le ministère
de l'Energie russe, la production du pays est revenue en mai à
10,947 millions de barils, contre 11 millions en avril, du fait
du respect par Moscou de l'accord de réduction de la production.
C'est la première fois depuis août 2016 que la production
russe repasse sous la barre des 11 millions.
Dans le cadre de l'accord avec l'Opep, la Russie s'est
engagée à réduire sa production de 300.000 barils par rapport à
un niveau de référence, d'octobre 2016, de 11,247 millions.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 13192
Age : 41
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13963
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.   Mer 5 Juil - 13:07

Pétrole: les barils de référence en net recul.


Cercle Finance le 05/07/2017 à 13:10


Mercredi midi en Europe, le baril de Brent de mer du Nord livrable en septembre reculait de 1,5% à 48,9 dollars, le WTI américain d'échéance août cédant même 1,7% à 46,3 dollars.

Le jour férié observé hier aux Etats-Unis a entraîné le décalage d'une journée de la publication des statistiques pétrolières hebdomadaires. De ce fait, on n'attend que cet après-midi, et non le mardi comme à l'accoutumée, la publication de sa mesure des stocks de pétrole américains par l'institut privé API : le consensus anticipe une augmentation de l'ordre de 800.000 barils, après un recul de 2,7 millions d'unités la semaine précédente.

Une attente qui tranche avec le consensus relatif à la statistique 'officielle' que l'EIA, l'agence fédérale, publiera jeudi : - 2,8 millions d'unités, avec + 118.000 la semaine précédente.

Le baril peut aussi corriger après une longue séquence haussière de huit séances d'affilée. D'autant que les analystes Matières premières de Commerzbank soulignent que les exportations de l'Opep ont augmenté de 450.000 barils/jour au mois de juin, à 25,9 millions de b/j. 'La nette hausse des exportations saoudiennes est particulièrement surprenante', ajoute Commerzbank.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 13192
Age : 41
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13963
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.   Jeu 21 Sep - 12:01

Pétrole: le marché parie toujours sur l'Opep.


Cercle Finance le 21/09/2017 à 13:18


Jeudi à mi-séance sur le Vieux Continent, le contrat à terme sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en novembre corrigeait avec mesure de 0,5% à 56 dollars, le WTI américain de même échéance l'imitant à 50,4 dollars.

Sans surprise, hier aux Etats-Unis, les stocks de marché de pétrole brut ont de nouveau augmenté (+ 4,6 millions de barils), et plus que prévu (+ 3,5 millions d'unités). Les conséquences des ouragans sur le fonctionnement des raffineries pèsent, ce qui explique d'ailleurs aussi les nets retraits des stocks de produits distillés (- 5,7 millions de barils) et d'essence (- 2,1 millions de barils).

Notons que les infrastructures américaines de production, elles, retrouvent rapidement du service : en huit jours, les extractions américaines d'or noir sont remontées de 9,353 à 9,510 millions de barils/jour, soit tout près du sommet annuel récent. Et une reprise de plus de 700.000 barils/jour en 15 jours.

Mais le sentiment haussier du marché repose surtout sur l'Opep, soulignent les analystes Matières premières de Commerzbank : le cartel pétrolier pourrait prolonger et/ou durcir les quotas en vigueur depuis le début de l'année, et une réunion technique approche.

'Les investisseurs ont noté les propos du ministère irakien du pétrole, qui a suggéré 'une extension et un approfondissement' de l'accord de réduction volontaire de l'offre, alors qu'une réunion de suivi technique de cet accord est prévue demain à Vienne. Les propos du responsable irakien ont eu d'autant plus de poids que certains pariaient sur l'Irak pour être le premier à sortir de l'accord, notamment en raison des importants besoins de financement actuels du pays', relate un analyste parisien.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 13192
Age : 41
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13963
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.   Jeu 19 Oct - 11:43

Pétrole: consolidation pour les barils ce midi.


Cercle Finance le 19/10/2017 à 13:14


Jeudi midi en Europe, le contrat à terme sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en décembre se tassait de 1,1% à 57,5 dollars, le WTI américain d'échéance novembre cédant 1,2% à 51,4 dollars.

'Les cours du pétrole ont fini en hausse sur le marché américain mais ils ont réduit leur gain après l'annonce d'une chute de production américaines mais d'une hausse inattendue des stocks d'essence et de diesel', commente un analyste parisien.

'Avant la publication des stocks hebdomadaires, les cours avaient atteint leurs plus hauts niveaux depuis trois semaines en réaction à une information (des agences de presse) selon laquelle l'Opep penche en faveur d'une prolongation de neuf mois de l'accord d'encadrement de la production. Les cours ont aussi été soutenus par les tensions en Irak qui ont entraîné une brève interruption de la production de certains gisements', ajoute le spécialiste.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 13192
Age : 41
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13963
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.   Mar 19 Déc - 13:52

Pétrole: le Brent toujours proche des 64 dollars


Cercle Finance le 19/12/2017 à 13:07


Mardi midi sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en février grappillait 0,3% à 63,6 dollars, le WTI américain de même livraison le précédant de + 0,5% à 57,5 dollars.

L'Opep a prolongé la période d'application de ses quotas le mois dernier, mais si le cartel tente de 'tenir' sa propre production et celle de pays extérieurs comme la Russie, les Etats-Unis font bande à part. Et ne cessent, de leur côté, d'augmenter leurs propres extractions, ce qui découle notamment des gisements de pétroles non conventionnels : 'la production américaine s'est envolée de 16% depuis la mi-2016, à 9,8 millions de barils, s'approchant de celle, de dix millions de barils, de l'Arabie saoudite et de celle de 11 millions de la Russie', souligne un analyste ce matin.

Ce qui n'inquiète pas les spécialistes de la Banque Postale AM : 'Le cours du Brent a gagné 128% depuis le plus bas de début 2016 à 28 dollars le baril', soulignent-ils, et il se maintient au-dessus de 60 dollars depuis un mois et demi environ.

'C'est la demande qui tire (les prix) vers le haut', estiment les spécialistes, plus que les restrictions sur l'offre. Ce qui relativise donc l'orientation de la production américaine.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 13192
Age : 41
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13963
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.   Ven 29 Déc - 12:30

Pétrole: fortes hausses des barils en 2017


Cercle Finance le 29/12/2017 à 12:59


En cette dernière séance de l'année en Europe, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en mars 2018 grappillait 0,4% à 66,4 dollars, le WTI américain de livraison février l'imitant à 60,1 dollars.

Le baril de référence en Europe est donc bien parti pour terminer 2017 sur une hausse de l'ordre de 18%. Le WTI américain, lui, se contente d'une progression de l'ordre de 12%.

Le Brent a profité cette année de la restauration de ses quotas de production par l'Opep, suivie par son allié russe, et de la prolongation de la période de l'application desdits quotas au-delà du terme initialement envisagé, soit fin mars 2018. La discipline de l'offre s'est donc fortement améliorée alors que la conjoncture mondiale, bien orientée, soutient la demande.

Mais aux Etats-Unis, à l'inverse, la production pétrolière a sensiblement progressé : à 9,754 millions de barils/jour la semaine passée, un record en près de 30 ans, elle a augmenté de 11,2% depuis fin 2016, grâce notamment aux gisements de pétrole non conventionnel.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 13192
Age : 41
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13963
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.   Jeu 8 Mar - 13:28

Pétrole: la production américaine maintient la pression


Cercle Finance le 08/03/2018 à 13:15


Ce midi en Europe, le prochain contrat à terme sur le baril de Brent de mer du Nord reculait de 0,5% à 64 dollars, le WTI américain cédant 0,3% à 61 dollars.

Que retenir des statistiques pétrolières publiées la veille aux Etats-Unis ? D'abord que les stocks de brut ont moins augmenté que prévu. Notons que vers 426 millions de barils, ces stocks sont bien inférieurs aux 530 millions de barils qui étaient encore dépassés au printemps 2017.

Cela étant, la production pétrolière américaine, elle, continue d'augmenter, grâce aux bruts non conventionnels : la semaine dernière, les Etats-Unis ont extrait en moyenne 10,369 millions de barils d'or or chaque jour. Soit 86.000 barils/jour de plus que la semaine précédente, et un énième record absolu depuis que la statistique est tenue de manière hebdomadaire, en 1983.

Pour comparer avec les stocks, rappelons que voilà un an exactement, on en était à 9,088 millions de barils/jour.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pétrole : stabilité avant l'EIA, le WTI toujours sous 75 $.
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Les 20 questions essentielles avant de se mettre à son compt
» stats pétrole IEA bidonnées / stats gaz pas mieux
» Kirby / swaps pétrole
» pétrole / le standart us WTI est en train d'être déboulonné !
» or, pétrole et rendement obligataire / un excellent Rob Kirby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: