Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mar 22 Juin - 10:12

Marché : l'euro repasse sous les 1,23 dollar mardi midi.

Cercle Finance le 22/06/2010 à 12:03

La monnaie unique européenne continuait de perdre du terrain face au dollar mardi midi sur le marché des changes, l'effet yuan paraissant se dissiper. Après avoir atteint un pic vers 1,2467 hier matin tout en terminant la journée en baisse de 0,56%, l'euro perd ce midi 0,33% à 1,2280 dollar.

Rappelons que ce week-end, la Chine a décidé d'assouplir sa politique de changes, “ce qui a eu pour effet de ramener la parité dollar/yuan de 6,8285 à 6,7955”, calcule Pictet. S'il avait causé une euphorie lundi, son effet s'est rapidement estompé.

L'euro avait vivement rebondi sur les 1,19 dollar à partir des 7 et 8 juin. Il semble maintenant prendre une pause, et les déclarations budgétaires reprennent le dessus. “Les déclarations des membres de la BCE (Christian Noyer, Nout Wellink et Juergen Stark) au sujet d'une inflation parfaitement contrôlée et de l'entrée dans une nouvelle phase de la crise globale, celle des dettes des pays souverains, sont loin de rassurer les esprits”, ajoutent les analystes Changes de Pictet & Cie.

“Cette semaine aura lieu la réunion mensuelle de la Réserve fédérale américaine, le 23 juin, et le dollar ne devrait pas connaître de fortes fluctuations d'ici cette date”, pronostiquaient-ils ce matin.

De son côté, les analystes de Jysle Bank estiment que l'attention sera tout à l'heure focalisée sur le projet de budget britannique du cabinet Cameron, alors que notation 'AAA' du pays est potentiellement sur la scellette en cas de déception.

Ce matin, on appris que l'indice du climat des affaires en Allemagne, l'Ifo, avait légèrement progressé en juin. L'optimisme des entreprises quant à la reprise économique se trouve tempéré par de moins bonnes perspectives d'activité pour le second semestre de l'année. L'institut basé à Munich indique que son indice mensuel, calculé à partir des réponses de 2500 entreprises, est ressorti à 101,8 ce mois-ci, contre 101,5 au mois de mai. Il est cependant supérieur aux prévisions moyennes des économistes qui pronostiquaient 101,2. Il s'agit également de son niveau le plus élevé depuis mai 2008.

Cet après-midi, l'agenda statistique américain comporte notamment les rendez-vous suivants : les ventes de logements anciens pour mai (prévision : 6,12 millions ; précédent : 5,77 millions), l'évolution des prix des logements en avril (prévision : ND ; précédent : +0,2%) et l'indice de la Fed de Richmond pour juin (prévision : ND ; précédent : 26 points).

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Ven 2 Juil - 1:09

L'euro bondit face à un dollar pénalisé par des indicateurs décevants :

AFP le 01/07/2010 à 23:31

L'euro a très fortement rebondi jeudi, s'installant au-dessus de 1,25 dollar pour la première fois en plus d'un mois, porté par une émission obligataire rassurante en Espagne et un dollar pénalisé par des indicateurs décevants.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), l'euro valait 1,2524 dollar contre 1,2228 dollar mercredi vers 21H00 GMT. C'est la première fois depuis le 24 mai que l'euro évolue au-dessus du seuil de 1,25 dollar.

L'euro gagnait aussi du terrain face à la monnaie nippone à 109,72 yens contre 108,16 yens la veille.

Le dollar baissait face au yen, à 87,62 yens contre 88,46 yens mercredi.

"Les chiffres économiques ont été étonnamment négatifs pour le dollar. Ces derniers temps, quand on avait des mauvais indicateurs, cela rendait le marché nerveux et c'était habituellement positif" pour la monnaie américaine, a relevé Nick Bennenbroek, de Wells Fargo.

Cette fois-ci la hausse surprise des nouvelles demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etat-Unis, la chute des promesses de vente de logements et le ralentissement de la croissance de l'activité manufacturière ont entraîné le dollar jusqu'à 86,97 yens vers 15H00 GMT, son plus bas niveau depuis début décembre 2009.

De son côté, la monnaie unique était soutenue par la levée jeudi par l'Espagne de 3,5 milliards d'euros d'obligations à 5 ans au taux moyen de 3,657%, lors d'une adjudication qui a suscité une forte demande de 5,8 milliards d'euros, au lendemain d'un avertissement de l'agence de notation financière Moody's qui envisage d'abaisser la note du pays.

"Le soulagement des marchés au succès de l'émission espagnole a dopé l'euro à court terme, mais ce rebond risque de rester limité tant que des inquiétudes sur la solvabilité des banques européennes continuent de peser sur le marché", a prévenu Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Mais pour Nick Bennenbroek, "l'impression d'ensemble est que la transition des opérations de prêts de la banque centrale européenne du long terme à du plus court terme, s'est déroulée dans le calme" au vu des dernières transactions opérées, ce qui a profité à la devise européenne.

Vers 21H00 GMT, la livre britannique baissait face à l'euro à 82,50 pence pour un euro, mais progressait face au billet vert à 1,5175 dollar, après être montée jusqu'à 1,5190 dollar, son plus haut niveau en deux mois.

La devise helvétique baissait face à l'euro, à 1,3267 franc suisse pour un euro, après un nouveau plus haut historique à 1,3074 franc suisse atteint vers 02H20 GMT. La monnaie helvétique gagnait du terrain face au dollar à 1,0593 franc suisse pour un dollar. Il a même atteint 1,0581 franc suisse, son plus haut niveau en deux mois et demi.

La devise chinoise a terminé à 6,7809 yuans pour un dollar contre 6,7818 yuans la veille.



_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro teste les 1,26$ avant une statistique US.    Mar 6 Juil - 11:49

Cercle Finance le 06/07/2010 à 12:00

La monnaie unique européenne n'était toujours pas décidée, mardi midi, à revenir sur le brusque gain de près de 2,5% qu'elle avait engrangé jeudi dernier face au dollar suite à des statistiques US décevantes. A cette heure, l'euro s'échange à 1,2584 dollar l'euro, en hausse de 0,32% par rapport à a veille. Il renoue ainsi avec des niveaux qu'il n'avait plus connu depuis mi-mai.

Comme tel est le cas chaque séance depuis vendredi, le plus haut de 1,2610 dollar a été testé ce matin.

Les analystes Changes de Pictet & Cie relèvent que les marchés américains sont restés clos hier 4 juillet en raison de l'Independence Day, fête nationale aux Etats-Unis. Il faudra vraisemblable attendre les heures pleines de séance, aujourd'hui, pour qu'une tendance plus claire ne se dessine de nouveau.

“D'une manière générale, les indicateurs américains ont déçu récemment et ont ainsi ajouté aux inquiétudes du marché selon lesquelles les Etats-Unis se dirigent de nouveau vers un ralentissement économique. C'est la raison pour laquelle les investisseurs ne se concentrent plus seulement sur la décrépitude de la zone euro”, indique un analyste.

Ce spécialiste des devises rappelle que l'indice ISM américain pour l'industrie avait compté au nombre des statistiques décevantes, la semaine dernière. “Si l'indice ISM des services de juin déçoit aussi [cet après-midi] et toutes choses égales par ailleurs, la nervosité du marché s'en trouvera accrue”, ajoute-t-il. La pression sur le billet vert a de bonnes raisons de perdurer si la vague de mauvais indicateurs américains se poursuit.

Cet après-midi sur l'agenda statistique américain, on attend donc principalement l'indice ISM pour le secteur non manufacturier au titre du mois de juin (prévision : 55 points ; précédent : 55,4 points).


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mer 14 Juil - 6:48

L'euro se maintient au-dessus de 1,27 dollar profitant d'un vent d'optimisme :

AFP le 14/07/2010 à 08:24

L'euro reculait légèrement mais se maintenait mercredi matin au dessus de 1,27 dollar, alors que le billet vert perd un peu de son attrait de valeur refuge après le début encourageant de la saison des résultats aux USA et un retour de la confiance et donc des prises de risque.

A 06H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,2708 dollar contre 1,2729 mardi soir vers 21H00 GMT, après avoir culminé à 1,2739 dollar vers 15H40 GMT, un niveau plus vu depuis le 12 mai.

L'euro progressait par contre face à la devise nippone à 113,03 yens contre 112,82 yens la veille.

Le dollar reprenait aussi du terrain face au yen, à 88,95 yens contre 88,63 yens mardi soir.

La monnaie européenne est un pari plus risqué que le dollar mais elle est appelée à se renforcer car plus rémunératrice dès lors que les investisseurs reprennent plus confiance en la reprise économique mondiale, estiment les cambistes.

Les marchés ont apprécié l'annonce par le géant américain de l'aluminium Alcoa d'un bénéfice plus fort que prévu au deuxième trimestre. Ces résultats étaient très attendus, car le groupe est la première grande société américaine à faire le point sur ses comptes pour cette période.

Les investisseurs, rassurés sur la santé financière des entreprises, se sont détournés du billet vert, considéré comme une valeur refuge. Les marchés boursiers ont profité du même sentiment. Mercredi matin, le Nikkei était en hausse sensible dans le sillage des Bourses européennes et américaines.

La bonne nouvelle pour la monnaie unique a été le succès de l'adjudication par la Grèce de 1,625 milliard d'euros en bons à six mois au taux de 4,65%.

L'émission a été largement sur-souscrite, suscitant une demande de 4,546 milliards d'euros, a relevé l'Office grec de gestion de la dette (Pdma).

Le placement grec était le premier du pays depuis la mise en place d'un plan de sauvetage par l'Union européenne et le Fonds monétaire international et son rendement s'est établi au-dessous du taux de 5% (des prêts de l'UE et du FMI), rendant cette opération meilleure qu'attendu".

De son côté, le dollar a été pénalisé par la nouvelle progression, inattendue, du déficit commercial des Etats-Unis en mai. Il a atteint 42,3 milliards de dollars.

Vers 06H00 GMT, la livre britannique se stabilisait en regagnant un peu face à l'euro à 83,51 pence pour un euro, et progressait face au billet vert à 1,5216 dollar.

La devise helvétique perdait du terrain face à l'euro à 1,3427 franc suisse pour un euro, et un peu face au dollar à 1,0566 franc suisse pour un dollar.



_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro se rapproche des 1,28 dollar après la Fed.   Jeu 15 Juil - 10:27

Cercle Finance le 15/07/2010 à 11:37

Le trouble causé, hier, par la révision en baisse de ses prévisions de croissance par la Fed est toujours perceptible ce matin sur le marché des changes. Marquant un nouveau record depuis le toute début du mois de mai, l'euro cotait 1,2783 dollar l'euro, soit une hausse de 0,35%.

Un point haut à 1,2805 dollar vient d'être touché.

En effet, dans les minutes de la dernière réunion de son comité de politique monétaire, la Fed a révisé en baisse ses prévisions de croissance pour les Etats-Unis cette année comme l'année prochaine. Ainsi, le PIB US progresserait d'entre 3 à 3,5% en 2010, contre 3,2 à 3,7% attendus en avril, et d'entre 3,5 à 4,2% en 2011, à comparer avec 3,4-4,5% précédemment. En outre, le taux de chômage resterait élevé à 9,2-9,5% (contre 9,1/9,5%) en 2010 et 8,3-8,7% (contre 8,1-8,5%) l'année prochaine.

Le ralentissement de l'économie américaine qui se lisait dans les dernières statistiques semble donc se confirmer pour l'avenir. Le recul des ventes au détail de juin (-0,5%, -0,1% hors automobile) n'est pas de bon augure non plus.

Selon une analyse citée ce matin par Pictet & Cie, “le PNB des Etats-Unis devrait atteindre +3,3% au 2ème trimestre, +3,0% pour 2010 et +2,8% pour 2011 (les dernières estimations se situaient respectivement à 3,5, 3,2, 2,9). Ces chiffres sont symptomatiques du pessimisme qui règne suite à la publication des derniers chiffres américains”, comment les analystes Changes de la banque privée helvétique.

Pictet ajoute aussi que les derniers chiffres de la production industrielle en zone euro ont eux aussi déçu les attentes. “Les prévisions de croissance du PNB pour l'Europe s'affichent à +1,1% pour 2010 et à +1,3% pour 2011”, rappellent-ils.

Un flot de statistiques est attendu des Etats-Unis tout à l'heure. On attend ainsi les inscriptions hebdomadaire au chômage américain (prévision : 450.000 ; précédent : 454.000), l'indice manufacturier de la Fed de New York pour juillet (prévision : 18,50 ; précédent : 19,57), les prix à la production de juin (prévision : -0,1% ; précédent : -0,3%), la production industrielle de ce même mois (prévision : -0,1% ; porécédent : +1,3%), le taux d'utilisation des capacités de production (prévision : 74,1% ; précédent : 74,1%) et enfin l'indice “Philly Fed” (prévision : 10% ; précédent : 8 %).

Selon les analystes de Jyske Bank, le chiffre le plus important sera la production industrielle. “Sur dix des douze derniers mois, la production industrielle a augmenté. En raison de la hausse du nombre d'heures travaillées dans l'industrie manufacturière en mai, nous nous attendons à une hausse de la production de 0,9% en juin” indiquent les analystes qui défient donc le consensus.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : euro stabilisé sous 1,30 dollar.    Lun 19 Juil - 14:13

Cercle Finance le 19/07/2010 à 15:12

L'euro fait preuve de vigueur, cotant 1,296 dollar et 112,7 yens contre euro, avant une semaine qui sera marquée par la publication, vendredi, des résultats des 'stress tests' menés sur 91 des principaux établissements bancaires de l'Union Européenne.

'Ils vont permettre de rétablir la confiance dans la zone euro et la perception selon laquelle l'euro constitue une alternative crédible au dollar', assurait vendredi un stratège de Currencies Direct.

Les indicateurs économiques passeront au second plan cette semaine, seuls les indicateurs PMI préliminaires, mercredi, et l'indice allemand du climat des affaires, vendredi, étant vraiment attendus cette semaine en Europe.

Aux Etats-Unis, seront notamment dévoilés les chiffres de l'immobilier demain et les indicateurs avancés du Conference Board, jeudi, mais les yeux seront surtout rivés vers les résultats de poids lourds de la trempe de Goldman Sachs, Microsoft ou McDonald's.

En attendant, la monnaie unique européenne se traite 0,848 livre pour un euro par rapport à la devise britannique et 1,361 franc suisse contre la monnaie helvétique.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro a de nouveau dépassé les 1,30$ ce matin.    Mar 20 Juil - 9:55

Cercle Finance le 20/07/2010 à 11:43

Décidément très en forme et contre vents et marées, la monnaie unique européenne a encore marqué un point haut face au dollar américain ce matin. Ce midi, l'euro cédait symboliquement 0,05% à 1,2942 dollar l'euro non sans avoir touché un nouveau record depuis le début du mois de mai à 1,3029 plus tôt ce mardi.

“Le retournement de situation de la parité euro/dollar a été impressionnant, avec pour la semaine dernière une montée de 1,2520 à 1,3007 (plus bas le 7 juin à 1,1875)” récapitulait Pictet & Cie ce matin. “Qui aurait pu prévoir un tel retournement de situation pour la monnaie européenne ?”, s'interrogent les analystes de la banque privée helvétique.

La banque ajoute qu'“il semblerait que le sentiment négatif provoqué par la situation critique de la Grèce et de quelques Etats membres de l'Union européenne ne tenait pas assez compte de ce qui se passe aux Etats-Unis et dans d'autres pays développés et que l'exagération à la baisse soit maintenant corrigée”.

Jyske Bank ajoute que les inquiétudes autour de la situation financière de la Hongrie et la dégradation de la note souveraine de l'Irlande de AA à AA2 par Moody's n'ont pas réussi à ébranler la hausse de l'euro.

Cet après-midi, les cambistes prendront connaissance de l'indice NAHB du marché immobilier, qui pour le mois de juillet (prévision : 16 ; précédent : 17).

Jyske s'attend comme le consensus à un déclin de cet indice, alors que les mesures d'aide fiscale à l'immobilier ont maintenant pris fin. “Si les indicateurs économiques de ce jour déçoivent, ils pourraient ajouter aux inquiétudes sur le scénario en double creux de l'économie américaine et du monde et ainsi intensifier la pression sur le dollar US”, pronostiquent les analystes de la banque privée danoise.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: AFP le 26/07/2010 à 20:05    Lun 26 Juil - 19:26

L'euro remonte à près de 1,30 dollar avec le soutien des tests des banques :

L'euro remontait autour de 1,30 dollar lundi, le marché des changes se montrant soulagé par la publication des résultats des tests de résistance des banques européennes, même si leurs modalités continuaient de faire débat.

Vers 18H00 GMT (20H00 à Paris), l'euro valait 1,2992 dollar contre 1,2906 dollar vendredi vers 21H00 GMT.

L'euro progressait légèrement face à la monnaie nippone à 112,99 yens contre 112,78 yens vendredi soir.

Le dollar baissait face au yen à 86,96 yens contre 87,36 yens vendredi.

La monnaie européenne est montée jusque 1,3004 dollar, profitant d'une "progression générale des actifs risqués", a estimé David Gilmore, de Foreign Exchange Analytics.

Les investisseurs plus optimistes ont tendance à se défaire de leurs actifs les plus sûrs, comme le dollar, au profit de valeurs à plus forts rendements, comme l'euro ou les actions.

"Les marchés avaient anticipé des résultats moins bons pour les tests de résistance des banques, ils ne sont pas ressortis si mauvais que prévu", a ajouté M. Gilmore. "Il faudra plusieurs semaines, peut être plusieurs mois, avant que les gens reviennent à l'idée que la Grèce est probablement insolvable", a-t-il ajouté.

"L'euro progresse depuis début juin, et le marché semble saisir n'importe quelle excuse pour acheter", a-t-il ajouté.

Dévoilés vendredi, les tests de résistance ont montré que sur 91 établissements en Europe, seuls 7 ont échoué à l'examen, dont 5 en Espagne, un en Allemagne et un en Grèce. Ces banques devront lever des fonds pour renforcer leur situation financière.

Les analystes affichaient cependant un certain scepticisme sur la pertinence de l'exercice, le jugeant peu contraignant.

Pour autant, le marché des changes "est soulagé que les résultats de ces tests, même s'ils présentent des défauts, aient été publiés", a noté de son côté Win Thin, de Brown Brothers Harriman.

"Les marchés restent pessimistes quant aux perspectives économiques des Etats-Unis, ce qui apporte un soutien à l'euro", a-t-il ajouté, notant cependant que la devise européenne peinait à se maintenir à 1,30 dollar.

Du côté des indicateurs aux Etats-Unis, les ventes de maisons individuelles neuves y ont rebondi plus que prévu en juin (+23,6%), mais restent à un niveau très faible.

La semaine sera chargée en statistiques concernant la première économie mondiale, avec notamment vendredi la diffusion d'une première estimation de la croissance du pays au deuxième trimestre.

Vers 18H00 GMT, la livre britannique se repliait légèrement face à l'euro à 83,87 pence pour un euro, mais progressait face au billet vert à 1,5487 dollar, après un sommet depuis mi-avril, à 1,5520 dollar.

La devise helvétique se stabilisait face à l'euro à 1,3621 franc suisse pour un euro, mais montait face au dollar à 1,0481 franc suisse pour un dollar.

La monnaie chinoise a terminé à 6,7790 yuans pour un dollar contre 6,7799 yuans vendredi.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro tente de nouveau de déborder les 1,30$.    Mar 27 Juil - 11:15

Cercle Finance le 27/07/2010 à 12:59

En dépit de la torpeur estivale, la monnaie unique a retrouvé de l'allant sur le marchés des changes et pourrait être bien partie pour aligner ce soir sa quatrième séance consécutive de hausse contre le dollar, si cependant elle parvient à se maintenir dans le vert. Vers 13 heures, la monnaie unique ne gagnait plus que 0,04% à 1,2997 dollar.

En matinée, elle a atteint jusqu'à 1,3025.

La statistique plus favorable publiée hier aux Etats-Unis à propos des ventes de logements neufs, plus fortement haussières que prévue, a été compensé par un indice d'activité mal orienté.

“Si l'euro/dollar se maintient au-dessus de 1,3000, nous pourrions aller jusqu'à 1,3100, qui constitue notre résistance principale. Un retour vers les 1,2950, notre support, représenterait un bon niveau d'achat”, commente l'équipe Changes de Pictet & Cie ce matin. Selon la banque privée danoise Jyske, toute rupture vers le haut de la résistance des 1,3025 dollar l'euro ouvrirait la voie aux 1,3095-1,3100.

“La confiance du consommateur US concentrera l'attention” après sa “chute drastique” en juin, estiment les analystes de Jyske Bank. L'évolution défavorable de cette série statistique a fait craindre que les consommateurs ne puissent jouer de nouveau le rôle moteur-moteur de la croissance lorsque les mesures de soutien budgétaires auront pris fin, cet automne. Pour l'heure, cet indicateur est toujours en-dessous de sa moyenne historique, ce qui indique que la prudence demeure du côté du consommateur.

Cet après-midi, l'indice mesurant la confiance du consommateur tel que le calcule le Conference Board pour juillet (prévision : 51 points ; précèdent : 52,9 points) est notamment attendu.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'euro franchit à la hausse un palier technique clé :    Lun 2 Aoû - 16:20

Reuters le 02/08/2010 à 15:51

NEW YORK, 2 août (Reuters) - L'euro amplifie ses gains contre le dollar lundi après avoir franchi un palier technique clé, incitant les analystes à penser que le rebond de la monnaie unique continue sur son élan.

L'euro a dépassé les 1,3125 dollar , un plus haut de trois mois.

La monnaie européenne a ainsi regagné plus de 38% des pertes enregistrées depuis un recul amorcé en novembre dernier et qui a pris fin en juin à près de 1,1876 dollar, son plus bas niveau depuis 2006. Les cours affichaient une hausse de 0,6% à 1,3118 vers 13h00 GMT.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'euro accentue ses gains et frôle le seuil de 1,32 dollar :   Lun 2 Aoû - 21:34

AFP le 02/08/2010 à 22:59

L'euro a poursuivi sa progression face au dollar lundi, flirtant avec le seuil de 1,32 dollar, dans un regain d'appétit pour les investissements à risque après la publication d'indicateurs aux Etats-Unis et en Europe rassurants sur la reprise économique mondiale.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), l'euro valait 1,3178 dollar contre 1,3047 dollar vendredi vers 21H00 GMT, après être grimpé jusqu'à 1,3195 dollar vers 15H30 GMT, son niveau le plus fort depuis le 4 mai.

L'euro progressait également face à la monnaie nippone à 113,97 yens contre 112,84 yens vendredi soir.

Le dollar était stable face au yen à 86,46 yens contre 86,48 yens vendredi.

Dans un premier temps, les investissements à risque, comme l'euro, avaient été soutenus par la confirmation en juillet de l'accélération de la croissance dans l'industrie manufacturière de la zone euro, selon des données publiées lundi.

"Les marchés financiers mondiaux débutent le mois en mode +risque+", a indiqué Vassili Serebriakov, de Wells Fargo, à l'image des fortes progressions enregistrées sur les places boursières.

Puis aux Etats-Unis, la hausse de l'activité dans le secteur manufacturier a continué de ralentir en juillet, mais moins qu'attendu à 55,5%, selon l'indice des directeurs d'achats publié lundi par l'association professionnelle ISM.

Ces chiffres "fournissent une nouvelle preuve d'un ralentissement à venir de la reprise (américaine) au second semestre et au début 2011, mais pas d'une deuxième récession", a noté Paul Dales, de Capital Economics.

Ces chiffres étaient non seulement rassurants pour les cambistes sur la progression continue de la reprise mondiale, mais ils repoussaient par ailleurs les spéculations d'un relèvement anticipé du taux directeur de la Réserve fédérale américaine (Fed), pesant sur le billet vert.

"La détérioration continue des indicateurs économiques américains et les commentaires conservateurs (du président de la Fed) Ben Bernanke, ont ébranlé encore plus le dollar", qui évoluait déjà à des niveaux plus vus depuis trois mois, a relevé Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Dans un discours lundi, Ben Bernanke a maintenu la ligne de ses interventions précédentes, soulignant la persistance de difficultés graves auxquelles doit faire face l'économie américaine mais réaffirmant sa foi en la croissance.

"Rien dans les chiffres ISM ni dans les commentaires de Bernanke ne suggère que la Fed est ou a besoin d'être pressée de prendre des décisions sur des mesures supplémentaires d'assouplissement du crédit", a noté Marc Chandler, de Brown Brothers Harriman.

Vers 21H00 GMT, la livre britannique progressait face à l'euro à 82,91 pence pour un euro, comme face au billet vert à 1,5890 dollar, après un bond à 1,5907 dollar vers 15H50 GMT, son niveau le plus fort depuis début février.

La devise helvétique reculait face à l'euro à 1,3694 franc suisse pour un euro, mais progressait face au dollar à 1,0385 franc suisse pour un dollar.

La monnaie chinoise a terminé inchangée par rapport à vendredi, à 6,7745 yuans pour un dollar.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Marché : à 1,3250, l'euro est au plus haut depuis début mai   Mar 3 Aoû - 11:34

Cercle Finance le 03/08/2010 à 12:55

Après un gain significatif d'un peu plus de 1% hier, la monnaie unique européenne continuait son ascension face au dollar pénalisé par des statistiques en berne et des anticipations moins favorables. Vers 13 heures, l'euro s'échange contre 1,3249 dollar (+0,52%), non sans avoir atteint les 1,3263 quelques minutes plus tôt.

Hier en Europe, les cambistes ont appris que la croissance du secteur manufacturier s'était accélérée en juillet : l'indice des directeurs d'achat a atteint 56,7 points, soit un peu plus que prévu après 55,6 en juin. “Ces bons chiffres sont principalement imputables à l'excellente performance du secteur en Allemagne”, commente l'équipe Changes de Pictet & Cie. A l'inverse, la croissance secteur manufacturier US reste de mise, mais elle a encore ralentit en juillet avec un indice ISM à 55,5 point, ce qui est mieux que prévu mais néanmoins inférieur aux 56,2 points de juin.

Enfin, Ben Bernanke a nouevau fait une déclaration hier sur la conjoncture américaine en évoquant une situation en amélioration, mais sans franche reprise pour autant. Le chômage élevé et l'état du marché immobilier pèsent encore sur les ménages et la consommation.

Pictet & Cie évoque un “début de semaine extrêmement positif pour l'euro”. Si une correction technique de sa hausse récente pourrait ramener la monnaie unique vers 1,3125, un retour sur les 1,32 est ensuite attendue. “Ensuite, ce sera le point de 1.3365 qui sera en ligne de mire”, pronostique les cambistes de la banque privée helvétique.

Ce matin, le marché a pris connaissance de l'indice des prix à la production industrielle de la zone euro, qui a augmenté de 0,3% de mai à juin, soit un peu mois que les +0,4% attendus par le marché. Comparé à juin 2009, les prix à la production industrielle de juin 2010 ont progressé de 3,0%.

Cet après-midi, depuis les Etats-Unis, on attend le revenu des ménages en juin (prévision : +0,1% ; précédent : +0,4%) ainsi que leurs dépenses, et les commandes à l'industrie du même mois (prévision : - 0,5% ; précédent : -1,4%).


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Plus rien n'arrête l'euro qui teste les les 1,3260$    Mar 3 Aoû - 11:35

Cercle Finance le 03/08/2010 à 12:39

Après un gain significatif d'un peu plus de 1% hier, la monnaie unique européenne continuait son ascension face au dollar pénalisé par des statistiques en berne et des anticipations moins favorables. Vers 13 heures, l'euro s'échange contre 1,3249 dollar (+0,52), non sans avoir atteint les 1,3263 quelques minutes plus tôt.

Hier en Europe, les cambistes ont appris que la croissance du secteur manufacturier s'était accélérée en juillet : l'indice des directeurs d'achat a atteint 56,7 points, soit un peu plus que prévu après 55,6 en juin. “Ces bons chiffres sont principalement imputables à l'excellente performance du secteur en Allemagne”, commente l'équipe Changes de Pictet & Cie. A l'inverse, la croissance secteur manufacturier US reste de mise, mais elle a encore ralentit en juillet avec un indice ISM à 55,5 point, ce qui est mieux que prévu mais néanmoins inférieur aux 56,2 points de juin.

Enfin, Ben Bernanke a nouevau fait une déclaration hier sur la conjoncture américaine en évoquant une situation en amélioration, mais sans franche reprise pour autant. Le chômage élevé et l'état du marché immobilier pèsent encore sur les ménages et la consommation.

Pictet & Cie évoque un “début de semaine extrêmement positif pour l'euro”. Si une correction technique de sa hausse récente pourrait ramener la monnaie unique vers 1,3125, un retour sur les 1,32 est ensuite attendue. “Ensuite, ce sera le point de 1.3365 qui sera en ligne de mire”, pronostique les cambistes de la banque privée helvétique.

Ce matin, le marché a pris connaissance de l'indice des prix à la production industrielle de la zone euro, qui a augmenté de 0,3% de mai à juin, soit un peu mois que les +0,4% attendus par le marché. Comparé à juin 2009, les prix à la production industrielle de juin 2010 ont progressé de 3,0%.

Cet après-midi, depuis les Etats-Unis, on attend le revenu des ménages en juin (prévision : +0,1% ; précédent : +0,4%) ainsi que leurs dépenses, et les commandes à l'industrie du même mois (prévision : - 0,5% ; précédent : -1,4%).

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
grignoute
Second maître
Second maître


Nombre de messages : 23
Réputation : 36
Points : 65
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mer 4 Aoû - 10:30

Bonjours, Voilà le trade qu j'ai fait hier sur l'EuroDoll! Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mer 4 Aoû - 11:53

Bienvenue Grignoute cheers

Au plaisir de te lire...

Bien vu L'ETE !!

Cordialement.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
grignoute
Second maître
Second maître


Nombre de messages : 23
Réputation : 36
Points : 65
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mer 4 Aoû - 14:39

Voilà la cause de la chute, un magnifique ETE UT5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mer 11 Aoû - 14:06

L'euro sous 1,30 dollar, le billet vert au plus bas en 15 ans face au yen :

AFP le 11/08/2010 à 15:52

L'euro continuait de se replier mercredi, tombant sous le seuil de 1,30 dollar, sur fonds d'inquiétudes persistantes sur la vigueur de la reprise mondiale, tandis que le yen atteignait son plus haut niveau depuis quinze ans face à la devise américaine.

Vers 13H15 GMT (15H15 à Paris), la monnaie unique cotait 1,2963 dollar contre 1,3177 dollar mardi vers 21H00 GMT, après être tombée à 1,2989 dollar vers 11H00 GMT, son niveau le plus faible depuis fin juillet.

L'euro baissait également face à la monnaie nippone à 110,06 yens contre 112,53 yens mardi soir.

Le dollar reculait face à la devise japonaise à 84,90 yens contre 85,38 yens la veille, après être tombé à 84,73 yens vers 11H05 GMT, son niveau le plus bas depuis le 5 juillet 1995.

Les devises refuge que constituent le dollar et le yen étaient recherchées par les cambistes "sur fond de signes de ralentissement de la reprise mondiale", au lendemain de commentaires de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui a estimé que la reprise aux Etats-Unis "serait plus modeste qu'attendu", notaient les courtiers d'ETX Capital.

L'institution, qui a maintenu ses taux d'intérêt à un niveau historiquement bas pour faire face à la lente reprise et à un chômage toujours élevé, utilisera le produit de ses titres liés à des crédits hypothécaires arrivés à maturité pour acheter des bons du Trésor. Elle gardera égal le niveau global des titres qu'elle détient.

"La combinaison de commentaires relativement pessimistes et les mesures adoptées ont placé le dollar sous pression face à l'euro, car ces déclarations martelaient à nouveau le manque de confiance (de la Fed) sur les perspectives économiques" des Etats-Unis, soulignait Adam Solomon, du courtier TorFX.

Par ailleurs, les appréhensions du marché étaient alimentées par des signes de ralentissement en Chine, moteur de la reprise mondiale: la croissance de la production industrielle chinoise a légèrement ralenti et l'inflation a progressé en juillet, selon les données publiées mercredi.

Au Royaume-Uni, la Banque d'Angleterre (BoE) a estimé que l'inflation britannique devrait rester au-dessus de l'objectif de 2% jusqu'à la fin 2011 et que la reprise devrait continuer mais à un rythme plus faible que ce qu'elle prévoyait précédemment.

Ces craintes généralisées sur la reprise mondiale bénéficiaient particulièrement au yen, valeur refuge par excellence, qui bondissait mercredi à des sommets plus vus depuis 15 ans face au dollar.

La forte appréciation du yen alimente les spéculations sur une éventuelle intervention des autorités japonaises pour enrayer une hausse qui nuit à la compétitivité des exportateurs japonais.

La Banque du Japon (BoJ) et le ministre japonais des Finances Yoshihiko Noda avaient d'ailleurs indiqué mardi qu'ils surveillaient avec attention les mouvements du couple euro-dollar.

Vers 13H15 GMT, la livre britannique progressait face à l'euro à 82,66 pence pour un euro, mais accentuait son repli face au billet vert à 1,5681 dollar.

La devise helvétique gagnait du terrain face à l'euro à 1,3646 franc suisse pour un euro, comme face au dollar à 1,0527 franc suisse pour un dollar.

L'once d'or a fini à 1.198,00 dollars au fixing du matin contre 1.192,50 dollars mardi soir.

Le yuan chinois a terminé à 6,7750 yuans pour un dollar contre 6,7721 yuans la veille.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro retombe sous la barre de 1,28 dollar.    Ven 20 Aoû - 10:02

Cercle Finance le 20/08/2010 à 11:52

Affecté par le regain d'aversion au risque sur les marché, l'euro rechute sous la barre de 1,28 dollar ce vendredi, pour être ramené à 1,274 dollar. Il recule aussi sensiblement face à la devise japonaise, à 108,8 yens pour un euro, le dollar se maintenant de son côté à 85,4 yens.

En l'absence d'indicateur majeur aujourd'hui, le moral des marchés reste en berne après les indicateurs de la veille, prouvant le tassement de la reprise aux Etats-Unis, et qui laissent même planer le spectre d'une récession en double-creux pour la première économie mondiale.

En effet, la croissance de l'activité industrielle est désormais négative dans la région de Philadelphie en août, selon l'indice 'Philly Fed' ressorti à -7,7 contre 5,1 en juillet, quand les spécialistes prévoyaient au contraire une remontée vers 7 ou 7,5.

De même, le nombre des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis a augmenté contre toute attente la semaine dernière pour atteindre les 500.000, soit leur plus haut niveau depuis novembre 2009.

Les craintes concernent aussi la situation dans les pays européens, en particulier ceux qui étaient au centre de la crise des dettes publiques au printemps dernier. 'Selon le journal Der Spiegel, de nombreux magasins ferment en Grèce, le chômage atteint 70% dans certaines zones et la collecte d'impôts diminue' rapporte ainsi un stratège de Barclays Bourse.

L'euro recule par rapport à la livre sterling, à 0,82 livre, et face au franc suisse à 1,319 franc pour un euro.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'euro se replie face au dollar, plonge face au yen :    Mar 24 Aoû - 7:14

AFP le 24/08/2010 à 08:47

L'euro reculait face au dollar mardi et évoluait autour de son plus bas niveau face au yen depuis novembre 2001, pénalisé par les craintes pour la reprise économique mondiale, tandis que la monnaie japonaise, valeur-refuge, s'envole.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro cotait 1,2654 dollar, contre 1,2654 dollar la veille.

Les inquiétudes de plus en plus fortes pour la reprise aux Etats-Unis et en Europe ont fait redoubler de prudence le marché, ce qui a favorisé le yen.

L'envolée du yen a fait aussi chuter la Bourse de Tokyo sous les 9.000 points en clôture, à son plus bas niveau depuis mais 2009. Le niveau du yen nuit en effet aux sociétés exportatrices nippones, poids-lourds de la cote.

L'euro baissait face à la devise nippone à 107,34 yens contre 107,79 yens lundi, son plus bas en plus de huit ans, et le dollar se repliait face au yen à 84,94 yens contre 85,17 yens la veille.

Bien que les analystes disent peiner à en comprendre toutes les raisons, compte tenu de la fragilité de l'économie nippone, le yen constitue une monnaie refuge. La hausse du yen était également alimentée par l'inertie des pouvoirs publics japonais vis-à-vis de leur économie et de la cherté de la monnaie.

La devise nippone devrait probablement rester chère à cause "de l'absence de mesures supplémentaires pour enrayer la hausse du yen à l'issue de la réunion entre le Premier ministre et le gouverneur de la Banque du Japon", a relevé Barclays Capital dans une note à ses clients.

La veille lors d'un entretien téléphonique, le Premier ministre Naoto Kan et le gouverneur de la Banque du Japon Shirakawa Masaaki n'ont annoncé aucune mesure d'intervention sur le marché des changes, décevant les cambistes qui avaient anticipé des mesures d'assouplissement monétaire.

"L'impact sur les exportateurs japonais d'un euro faible face au yen sera plus important que celui d'un dollar faible", ont estimé les analystes de Barclays Capital .

La veille, l'indice composite des directeurs d'achat (PMI) dans la zone euro a reculé à 56,1 points en août, après avoir augmenté en juillet pour la première fois depuis trois mois.

Les cambistes observeront attentivement le principal indicateur économique du jour, les ventes de maison aux Etats-Unis, qui selon Barclays Capital ne satisferont certainement pas les attentes du marché, ainsi que les chiffres du PIB américain au deuxième trimestre vendredi.

La monnaie unique baissait face à la devise nippone à 107,34 yens contre 107,79 yens lundi, descendant à son plus bas niveau enregistré en plus de huit ans à plusieurs reprises dans la matinée et à la mi-journée à moins de 107,30 yens.

Le dollar se repliait face au yen à 84,94 yens contre 85,17 yens la veille.

La livre britannique cédait du terrain face à l'euro à 82 pence pour un euro, comme face au billet vert à 1,5410 dollar.

La devise helvétique était stable face à l'euro à 1,3169 franc suisse pour un euro, et se repliait légèrement face au dollar à 1,0421 franc.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro sans tendance autour de 1,2650$.    Mer 25 Aoû - 10:40

Cercle Finance le 25/08/2010 à 12:03

S'il a cessé de baisser depuis lundi, l'euro n'a pas encore trouvé la vigueur de rebondir face au dollar US. Il a ce matin tenté sans succès de reprendre les 1,2730 mais est revenu stable (-0,06%), vers midi, à 1,2655 dollar.

L'équipe de Changes de Pictet & Cie rappellait ce matin que comme l'euro, le dollar est proche de records historiques de faiblesse contre le franc suisse et le yen japonais, “qui sont les deux monnaies refuges dans cette période troublée de l'économie mondiale.“ L'effondrement de plus de 27% des reventes de logements en juin aux Etats-Unis, annoncée hier, était effectivement le dernier opus d'une série noire statistique pour les Etats-Unis.

Parallèlement, le fait que l'agence de notation-crédit Standard & Poor's ait abaissé la note souveraine de l'Irlande de AA- à AA n'arrange pas les affaires de la zone euro. Certes, et alors que les économistes attendaient en moyenne une petite baisse vers 105,5, l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne a progressé en août, pour atteindre 106,7 contre 106,2 en juillet. Mais un analyste estime que ce niveau-record de l'Ifo n'est pas plus soutenable que l'orientation de la production industrielle du pays au 2ème trimestre.

Pictet ajoute d'ailleurs que “l'Allemagne a beau afficher des chiffres réjouissants, avec son PNB, et la zone euro publier des chiffres plutôt positifs, avec les nouvelles commandes industrielles, la monnaie européenne se trouve fortement sous pression face au dollar, au yen et au franc suisse.” L'appréciation du yen tient aussi aux incertitudes entourant la future politique monétaire. Des rumeurs de presse font état d'une réunion à venir du comité de politique monétaire de la Banque du Japon.

Cet après-midi sur l'agenda statistique américain, on attend les commandes de biens durables de juillet (prévision : +2,8% ; précédent : -1,2%), les ventes de logements neufs (prévision : 330.000 ; précédent : 330.000) ainsi que les demandes de permis de construire pour le même mois (prévision : ND ; précédent : 565.000).

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro reprend les 1,27 dollar.    Mar 31 Aoû - 11:11

Cercle Finance le 31/08/2010 à 12:46

Sans se départir de la tendance molle à l'oeuvre depouis une semaine, l'euro tentait sans grande conviction de rebondir face au dollar. En hausse de 0,24% à 1,2692 vers 12 heures 45, la monnaie unique européenne vient juste de toucher les 1,27 dollar au-dessous desquels elle était passée hier après-midi. Cet après-midi, des statistiques d'importance US permettront sur la conjoncture US, d'autant que les minutes de la Fed seront publiées ce soir.

Ce matin, les cambistes ont appris que le taux de chômage de la zone euro s'était établi à 10,0% en juillet 2010, inchangé par rapport à juin. Il est aussi resté stable à 9,6% dans l'ensemble de l'UE. Le taux d'inflation annuel de la zone euro s'établirait à 1,6% en août 2010 après 1,7% en juillet.

En Allemagne, le nombre de demandeurs d'emploi a de nouveau baissé en août d'environ 17.000 hors effets saisonniers. Par rapport à la population active totale, le taux de chômage outre-Rhin est néanmoins resté stable à 7,6%.

“Ce début de semaine a été tronqué par l'absence de la place financière londonienne” fermée hier lundi, rappelle Pictet & Cie ce matin dans son point quotidien sur les changes. Une fois encore, euro et dollar restent sous pression par rapport aux monnaies considérées comme des valeurs-refuges, le franc suisse et le yen. Contre l'euro, ces deux derniers se traitent respectivement 1,2950 et 107,18, non loin de leurs records d'environ une décennie.

En guise de pronostic, la banque privée helvétique estime que “nous devrions assister à un recul de la parité [euro/dollar] au niveau du support crucial qui se trouve actuellement proche des 1,2600 au niveau technique.”

Cet après-midi des Etats-Uis, on attend la publication de l'indice PMI de Chicago (prévision : 57 points ; précédent : 62,3 points), et surtout l'indice de confiance du consommateur
du Conference Board pour août (prévision : 50,5 ; précédent : 50,4 points).

“Les consommateurs amériacins sont extrêmement prudents, ce qui se reflète dans les indices de confiance qui se trouvent toujours considérablement sous leur moyenne historique”, relevaient ce matin les analystes d'une banque privée européenne. Outre le Conference Board, ils ajoutent que le point d'orgue de la journée sera la publication des minutes du dernier comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed, ce soir. “Selon des informations”, rapporte la banque, “des désaccords majeurs sont intervenus au sein du FOMC” sur la conduite à tenir. Les minutes devraient permettre d'y voir plus clair.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : en hausse, l'euro repart à l'assaut des 1,28$.    Mer 1 Sep - 12:58

Cercle Finance le 01/09/2010 à 13:00

Après une bonne semaine de quasi-neutralité, l'euro a retrouvé de l'allant mercredi midi et vient de repartir à la hausse contre le dollar toujours plombé par les statistiques. Vers 13 heures mercredi, la monnaie unique européenne gagnait 0,96% à 1,2797 dollar et a touché un plus haut de séance de 1,2814 ce matin.

L'équipe Changes de Pictet & Cie notait ce matin que le dérapage de l'indice US des directeurs d'achat, hier aux Etats-Unis, avait fait plonger le dollar jusqu'à 1,0137 franc suisse hier, un nouveau plancher contre la devise qui comme le yen fait office de valeur-refuge. Et ce matin à Londres, l'once d'or a touché un nouveau plus haut de deux mois de 1.250 dollars, à une dizaine de dollars de son record absolu. De plus, les minutes de la Fed ont fait état d'une croissance amorphe de l'économie US depuis le début du 3ème trimestre.

Les déconvenues entourant le dollar profitent mécaniquement à l'euro, d'autant que “les derniers chiffres de l'emploi s'avèrent rassurants, car l'on n'assiste pas à une dégradation du taux de chômage, que ce soit en Allemagne ou dans la zone euro”, comment les analystes de la banque privée helvétique.

Cet après-midi, les investisseurs seront attentifs, à 14 heures 15, à la publication de l'enquête mensuelle ADP de l'emploi dans le secteur privé. Les économistes attendent en moyenne un peu plus de 10.000 créations de postes en août aux Etats-Unis, après 42.000 au mois de juillet

Toujours aux Etats-Unis, ils prendront aussi connaissance des dépenses de construction, des stocks hebdomadaires et surtout de l'indice ISM d'activité dans le secteur manufacturier. Paru à 55 le mois précédent, ce dernier pourrait s'établir aux alentours de 53.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro se maintient au-dessus de 1,28 $.    Jeu 2 Sep - 12:59

Cercle Finance le 02/09/2010 à 13:00

Après un vigoureux rebond de 1,02% hier à 1,2809 dollar hier, la monnaie unique européenne ajoutait ce midi 0,12% à ses gains de la veille et cotait 1,2824 dollar. Un plus haut de séance à 1,2839, celui de la veille se situant à 1,2857.

“Mauvaise journée pour le dollar durant ces dernières 24 heures”, commentait les analystes Changes de Pictet & Cie ce matin. “Mauvais chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, ventes de véhicules totales en baisse à 11,47 millions en août et des indices des directeurs d'achat manufacturiers stables en Europe” : les statistiques se liguent décidément contre le dollar US.

En outre, ajoute Pictet & Cie toujours pour les Etats-Unis, “les derniers chiffres de l'emploi ne s'avèrent guère rassurants, avec l'indice ADP national de l'emploi en baisse de -10 000 (première baisse depuis janvier 2010) et l'indice Challenger des suppressions d'emplois en baisse à 34,768, contre 41,676 le mois précédent”, ajoute la banque privée helvétique.

Ce matin, les cambistes ont appris que le PIB de la zone euro et celui de l'UE ont augmenté de 1% au deuxième trimestre 2010 par rapport au trimestre précédent. Ces premières estimations confirment l'estimation rapide ainsi que les attentes du marché. Par ailleurs, l'indice des prix à la production industrielle a augmenté de 0,2% dans la zone euro ainsi que dans l'UE en juillet 2010 par rapport à juin 2010.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage (prévision : 475.000 ; précédent : 473.000), de la productivité au deuxième trimestre, ainsi que des commandes à l'industrie et des promesses de ventes de logement en juillet.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Marché : l'euro campe toujours sur les 1,27 dollar.    Ven 10 Sep - 11:37

Cercle Finance le 10/09/2010 à 13:10

Pas grand' chose de neuf ces trois derniers jours sur le front de la parité euro/dollar. Vendredi vers 13 heures 10, la monnaie unique européenne prenait 0,24% à 1,2729 dollar. Une fois encore dans la matinée, la devise a marqué un plus bas situé vers 1,2644, alors qu'il s'était limité à 1,2660 ces deux derniers jours.

Les analystes Changes de Pictet & Cie notaient à ce propos que “durant les dernières 48 heures, la parité euro/dollar a fait de nombreux allers et retours entre 1,2644 et 1,2766. Les craintes d'un dérapage violent de la monnaie européenne se sont estompées pour l'instant”, estime la banque privée helvétique.

Les rumeurs de levée de fonds de la part des banques européennes, qui agitent le marché depuis le début de la semaine, se son pourtant précisées. Dans son commentaire de ce matin, Aurel BGC relevait que “selon plusieurs sources non-officielles, la Deutsche Bank préparerait une augmentation de capital qui pourrait atteindre entre 8 et 9 milliards d'euros” afin que l'établissement soit suffisamment capitalisé au regard des futures normes Bâle III. La banque allemande se servirait également de ces fonds pour financer sa montée au capital de Deutsche Postbank, selon le bureau d'études corroboré par d'autres sources de marché.

La monnaie unique a relativement pâti de ces nouvelles négatives quant à la santé de ses banques. La pression sur le dollar s'en est trouvée temporairement relâchée, notamment contre les valeurs refuge. L'or est d'ailleurs repassé sous les 1.250 dollars, bien qu'il reste à des niveaux records. Et Pictet se désespérait ce matin : “notre objectif à 1,0000 dollar/franc suisse, que nous donnons depuis des mois, sera-t-il atteint un jour ?”.

Du côté statistique, la production manufacturière française a rebondi de 1,4% en volume au mois de juillet, après avoir baissé de 1,2% en juin. La production de l'ensemble de l'industrie a augmenté pour sa part de 0,9%, après un repli de 1,7% en juin.

Signalons aussi que l'OCDE estime que la croissance des pays industrialisés du G7 devrait passer 2,5% au 2ème trimestre (T2) à 1,4% au T3, puis 1% au T4.

Les statistiques américaines seront rares tout à l'heure. Les marchés ne prendront connaissance que des stocks des grossistes cet après-midi, à 16 heures.

Les analystes de Jyske Bank n'attendent donc pas de mouvements de changes significatifs cet après-midi. Ils ajoutent cependant que ce week-end, la Chine fera état des dernières statistiques sur les ventes au détail et et la production industrielle. La banque privée danoise table sur une légère décroissance de ces agrégats.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12293
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13008
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: AFP le 13/09/2010 à 08:41    Lun 13 Sep - 10:12

L'euro repart à la hausse stimulé par le renforcement des normes bancaires :

L'euro repartait à la hausse lundi profitant d'un retour de goût du risque des investisseurs, au lendemain d'un accord sur un renforcement des normes bancaires mondiales jugé moins strict que prévu, et dans le sillage d'une hausse des marchés actions, ont relevé des cambistes.

Vers 06H15 GMT, l'euro valait 1,2818 dollar contre 1,2680 dollar vendredi soir. Il regagnait également du terrain face à la monnaie nippone à 107,66 yens contre 106,72 yens vendredi vers 21H00 GMT.

Le dollar reculait pour sa part face au yen à 83,98 yens contre 84,17 yens vendredi soir.

Les banquiers centraux et régulateurs, réunis au siège de la Banque des règlements internationaux (BRI) à Bâle (Suisse), ont trouvé dimanche un accord sur un vaste plan de réforme du secteur bancaire, prévoyant un relèvement des fonds propres des établissements financiers afin de renforcer leur solidité face à de futures crises.

Ce paquet de réformes, qui va également introduire de nouvelles normes sur les liquidités, doit encore être avalisé lors du G20 en novembre à Séoul.

Ces mesures doivent entrer progressivement en vigueur à partir du 1er janvier 2013 pour une application d'ici 2015 et une mise en place définitive en 2019.

Les nouvelles normes, surnommées "Bâle III", "ne sont pas aussi strictes que nous l'attendions" en terme de calendrier, a commenté un cambiste travaillant pour une grande banque européenne à Tokyo.

"Les spéculateurs sont ainsi en train de racheter l'euro qu'ils avaient vendu la semaine dernière alors qu'ils anticipaient un nouveau cadre de "Bâle" très strict", a-t-il précisé à l'agence Dow Jones Newswires.

De bons indicateurs économiques chinois et une hausse de la Bourse de Tokyo ont également alimenté le regain d'appétit pour le risque des investisseurs alors que les volumes sont réduits, selon les cambistes.

En Chine, le niveau des investissements en capital fixe en zones urbaines, les ventes de détail ainsi que d'autres données publiées samedi à Pékin ont montré que l'économie chinoise s'était bien comportée le mois dernier, contrairement aux craintes circulant sur un ralentissement assez rapide de l'activité du géant asiatique.

Dans une note, le Credit Suisse souligne que le marché attend en outre l'audition du secrétaire américain au Trésor Tim Geithner jeudi devant le Congrès où il sera interrogé sur les soupçons de manipulation de devise visant la Chine.

Dans une interview publiée lundi par le Wall Street Journal, il estime que la Chine a "très, très peu agi" pour apprécier le cours de sa monnaie.

Pour M. Geithner, l'engagement de Pékin à la mi-juin de laisser le yuan évoluer plus librement par rapport au dollar, est une "mesure très importante". "Mais depuis ils ont très, très peu agi. Ils ont laissé évoluer (leur monnaie) très, très peu", a-t-il regretté.

Pékin s'est engagé à la mi-juin à laisser le yuan évoluer plus librement par rapport au dollar en réinstaurant une marge de fluctuation de 5% autour d'un cours pivot fixé quotidiennement.

Mais, depuis cette annonce, le yuan ne s'est apprécié que d'environ 1% par rapport au billet vert, alors que certains parlementaires américains considèrent que la monnaie chinoise devrait être réévaluée de 40%.

Vers 06H15 GMT, la devise helvétique cédait à nouveau du terrain face à l'euro à 1,2997 franc suisse pour un euro, mais se reprenait face au dollar, à 1,0139 franc.

La livre britannique reculait face à l'euro à 82,98 pence pour un euro et progressait face au billet vert à 1,5448 dollar.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelques astuces pour faire croire que le Père Noël est passé
» AVENANT AU CONTRAT: le boss peut il l'annuler?
» Acomba sous réseau suite Pour G.Plante
» Demande d'aide suite a une réponse du canps pour ma demande d'autorisation préalable d'entrée en formation
» Discussion autour de la prison de : Caen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: