Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mer 11 Sep - 10:29

L'euro monte un peu face à un dollar sous pression:


L'euro gagnait un peu de terrain mercredi face à un dollar pénalisé par un léger apaisement des craintes d'une action militaire américaine en Syrie et par les spéculations persistantes sur les perspectives de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Vers 09H20 GMT (11H20 à Paris), l'euro valait 1,3277 dollar, contre 1,3267 dollar mardi vers 21H00 GMT. L'euro est monté mercredi vers 01H55 GMT à 1,3282 dollar, au plus haut en près de deux semaines.

La monnaie unique européenne baissait face à la devise japonaise, à 132,96 yens - après avoir grimpé vers 01H15 GMT à 133,38 yens, son niveau le plus élevé en six mois - contre 133,24 yens mardi.

Le dollar se stabilisait face à la devise nippone, à 100,20 yens - après avoir atteint vers 04H00 GMT 100,61 yens, son plus haut niveau depuis fin juillet - contre 100,27 yens la veille.

Barack Obama a annoncé mardi aux États-unis qu'il souhaitait donner une chance à la diplomatie en Syrie au moment où Damas assure être prête à renoncer à son arsenal chimique.

Le président américain a jugé que la proposition russe de placer les armes chimiques syriennes sous contrôle international constituait un signe "encourageant" et il a demandé au Congrès américain de ne pas voter immédiatement sur un éventuel recours à la force.

La perspective d'une frappe militaire occidentale, menée par les États-Unis, contre le régime du président syrien Bachar al-Assad avait, ces dernières semaines, poussé les cambistes à chercher refuge auprès des valeurs qu'ils jugent les plus sûres, comme le dollar, le yen, le franc suisse et l'or.

Mais comme le notait Michael Turner, analyste chez RBC Markets, "malgré le message (d'apaisement) du discours, celui-ci était parsemé de paroles fortes expliquant pourquoi la Maison blanche pense toujours que l'option militaire est viable, ce qui a même brièvement soutenu le dollar".

Le billet vert restait par ailleurs sous la pression de spéculations sur le fait que la banque centrale américaine pourrait repousser le début de la diminution de ses mesures d'aide à la première économie mondiale, précédemment attendu pour mi-septembre.

Après une série d'indicateurs d'activité économique encourageants ces dernières semaines, les chiffres de l'emploi et du chômage décevants publiés vendredi dernier ont semé le doute dans l'esprit des investisseurs qui ne s'attendent désormais plus à voir un ralentissement des mesures de soutien avant le quatrième trimestre.

La Banque centrale américaine injecte actuellement chaque mois 85 milliards de dollars dans le système financier américain sous la forme de rachats d'actifs, une mesure destinée à soutenir la reprise économique mais qui a aussi pour effet de diluer la valeur du billet vert.

Des nouvelles données chinoises encourageantes ont également alimenté l'optimisme sur la reprise de l'économie mondiale, et entraîné un regain d'appétit pour les investissements à risque, comme l'euro.

En août, la production industrielle de la Chine a en effet enregistré une hausse plus robuste qu'attendu et les ventes de détail ont légèrement accéléré, tandis que l'investissement sur les huit premiers mois de l'année a crû de 20,3% par rapport à la même période de l'an dernier.

Vers 09H20 GMT, la livre britannique progressait face à l'euro, à 84,12 pence pour un euro, comme face au dollar, à 1,5774 dollar pour une livre.

La livre s'est nettement appréciée dans la foulée de l'annonce d'une légère baisse du taux de chômage au Royaume-Uni, grimpant vers 08H30 GMT à 83,83 pence pour un euro - son niveau le plus fort depuis fin janvier - et à 1,5827 dollar pour un livre - au plus haut en sept mois.

La devise helvétique se stabilisait face à l'euro, à 1,2393 franc suisse pour un euro - après être tombée vers 05H05 GMT à 1,2415 franc, son niveau le plus faible en près d'un mois - comme face au dollar, à 0,9340 franc suisse pour un dollar.

L'once d'or valait 1.365,85 dollars contre 1.358,25 dollars mardi soir.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mar 17 Sep - 9:52

L'euro stable face au dollar avant la Fed:


L'euro se stabilisait mardi face au dollar, les investisseurs ayant intégré l'annonce du renoncement de Lawrence Summers à prendre la direction de la Réserve fédérale américaine (Fed), avant la réunion de politique monétaire de l'institution.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,3338 dollar contre 1,3337 dollar lundi vers 21H00 GMT.

La monnaie unique européenne était en légère hausse face à la devise japonaise à 132,27 yens contre 132,20 yens lundi.

Le dollar montait face à la devise nippone à 99,17 yens contre 99,11 yens lundi.

Le dollar était tombé lundi près de son plus bas en quatre semaines contre un panier de devises majeures après que Lawrence Summers eut retiré son nom de la liste des candidats potentiels à la présidence de la Fed.

Le billet vert avait également été laissé au second plan par des investisseurs s'attendant à une poursuite des aides de la banque centrale américaine, dans un contexte géopolitique apaisé et après des indicateurs médiocres aux États-Unis.

Le président américain Barack Obama a annoncé dimanche le retrait de la candidature de M. Summers, son ancien conseiller économique, invoquant le risque d'un processus de confirmation difficile au Congrès américain en raison notamment de l'opposition d'élus démocrates.

"Cela place Janet Yellen, actuelle vice-présidente de la Fed en position de grande favorite pour le poste" de présidente de l'institution, a noté pour Dow Jones Newswires le chef stratégiste de FX, Greg Gibbs.

L'incertitude sur les actions de la Fed demeure mais "il semble que la Fed post-Bernanke restera aussi accommodante sinon plus", a ajouté M. Gibbs.

La Fed injecte actuellement 85 milliards de dollars par mois sur les marchés financiers sous la forme de rachats d'actifs, ce qui a pour effet collatéral de diluer la valeur du billet vert.

Les cambistes seront donc très attentifs à la réunion du comité de politique monétaire de la Fed mardi et mercredi, à l'issue de laquelle s'exprimera son président Ben Bernanke.

Vers 06H00 GMT, la livre britannique était stable face à l'euro à 83,85 pence pour un euro, et montait face au dollar à 1,5908 dollar pour une livre.

La devise helvétique montait face à l'euro, à 1,2356 franc suisse pour un euro, comme face au dollar, à 0,9264 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Ven 20 Sep - 11:13

Marché: l'euro prend ses quartiers sur les 1,35 dollar.


Après une semaine fort agitée par la Fed qui semble bien partie pour se solder pour la paire de devises euro/dollar par un solide gain proche de 2%, le calme revenait en fin de semaine. Après + 0,16% hier, l'euro grappille symboliquement 0,08% vendredi midi face au billet vert à 1,3543, soit non loin de son plus haut niveau des sept derniers mois.

La monnaie unique européenne gagne par ailleurs 0,22% contre le yen à 134,54 yen l'euro, mais reste en revanche neutre contre le sterling (+ 0,05% à 0,8445) comme face au franc suisse (- 0,03% à 1,2319).

Les cambistes digèrent en cette fin de semaine la surprise causée mercredi soir par la Fed, qui contre toute attente n'a pas réduit le montant des rachats d'actifs obligataires (85 milliards de dollars par mois), les fameux QE, en arguant que la conjoncture américaine n'était pas encore suffisamment dynamique. D'autres intervenants soulignent que la perspective de nouveaux débats parlementaires où, au Capitole de Washington, il sera encore une fois question du plafond de la dette fédérale, a aussi pu inciter la Fed à la retenue.

Et maintenant ? Selon les analystes, ce n'est que partie remise : “mercredi, la décision de la Fed de repousser l'échéance concernant la réduction du QE a surpris les investisseurs et a été à la source d'un rallye des actifs plus risqués et des matières premières. Cependant, l'amélioration des données (macroécononomiques aux Etats-Unis,ndlr) a permis de rappeler aux investisseurs que cette échéance était toute proche”.

En effet, Ben Bernanke a en effet indiqué avant l'été que le QE commencerait à être réduit cette année, ce qui laisse les comités de politique monétaire des 29-30 octobre et du 17-18 décembre, qui actuellement est donné favori pour un premier “tour de vis”. L'actuel patron de la Fed, dont le mandat se terminera fin janvier, a aussi déclaré que les QE seront totalement arrêtés mi-2014.

Notons que d'autres opérateurs, comme ceux de Société Générale, s'interrogent sur la crédibilité de la banque centrale américaine. Selon ces derniers, avec sa 'non-décision' de mercredi, 'la Fed a joué son joker' : “à l'heure actuelle, (la Fed) entend poursuivre sa politique ultra-accommodante pour faire en sorte que l'économie (américaine) atteigne une vitesse suffisante et que l'inflation ne reste pas basse trop longtemps', expliquent-ils.

Mais cette décision a été prise 'au risque de nuire à la transparence de la politique monétaire et d'une instabilité financière à plus long terme', s'inquiètent les analystes.

“A l'heure actuelle, il s'agit d'une invitation pour les investisseurs à prendre davantage de risques. Il est difficile de décliner une telle offre, même si nous suivrons de près le débat budgétaire américain et les négociations post-électorales en Allemagne, qui pourraient potentiellement perturber la fête', indiquent enfin les spécialistes.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Ven 4 Oct - 7:26

L'euro progresse face au dollar pénalisé par la crise budgétaire aux Etats-Unis


L'euro s'appréciait nettement face au dollar vendredi, la devise européenne suscitant un plus vif intérêt dans un marché s'inquiétant de plus en plus des conséquences de la paralysie des négociations budgétaires aux États-Unis.

Dans les échanges asiatiques, vers 06H30 GMT, l'euro a atteint un de ses plus hauts niveaux depuis le début de l'année, à 1,3626 dollar, après la publication de bons indicateurs européens. Il s'échangeait la veille vers 21H00 GMT à 1,3618 dollar.

Face au yen, la monnaie unique s'est en revanche affaiblie, à 132,29 yens vendredi matin contre 132,49 yens jeudi soir.

Le billet vert s'est, lui, très nettement replié face au yen pour frôler les 97 yens, à 97,08 yens, contre 97,27 yens à New York la veille, où il avait fait une brève incursion au niveau des 97 yens.

"La parité dollar/yen devrait se maintenir à un niveau plus bas tant que le spectacle (offert par les parlementaires américains, NDLR) durera", a estimé un analyste d'une banque japonaise à Tokyo.

Le dollar a également pâti d'un net ralentissement en septembre de l'activité dans les services qui constituent pourtant un secteur clé pour l'économie américaine, selon l'analyste.

Cet indicateur a d'ailleurs pesé plus lourdement sur les échanges asiatiques que l'embellie dans les demandes d'allocations chômage enregistrée lors de la semaine achevée au 28 septembre.

L'analyste japonais a toutefois noté que le repli du billet vert avait été contenu grâce aux achats des importateurs japonais, et aux espoirs d'une rapide sortie de crise aux Etats-Unis.

Si les responsables politiques ne sortent pas de l'impasse budgétaire avant le 17 octobre, les Etats-Unis se retrouveraient en défaut de paiement, une situation "sans précédent et potentiellement catastrophique", selon le Trésor américain.

Et dans ce contexte de crise politique, "les chances pour la Réserve fédérale américaine (Fed) de suspendre ses mesures exceptionnelles de soutien à l'économie américaine s'amenuisent de plus en plus", a estimé vendredi la Banque centrale australienne.

D'ici à la fin de l'année il ne reste plus en effet que deux réunions du Comité de politique monétaire de la Fed.

"Celle initialement programmée pour le 30 octobre s'éloignant de plus en plus, l'institution va devoir injecter beaucoup plus d'argent frais dans l'économie américaine dans les deux prochains mois avant sa dernière réunion de l'année le 18 décembre", selon l'institution australienne.

Vers 06H30 GMT, la livre britannique était stable face à l'euro, à 84,28 pence pour un euro, et baissait face au dollar, à 1,6167 dollar pour une livre.

La devise helvétique progressait face à l'euro, à 1,2240 franc suisse pour un euro, comme face au dollar, à 0,8982 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mer 23 Oct - 9:23

L'euro recule face au dollar, le marché reprend son souffle


L'euro reculait face au dollar mercredi, après avoir atteint un nouveau plus haut depuis deux ans face à un dollar victime de la publication du rapport sur l'emploi aux États-Unis, qui incite les investisseurs à parier sur un maintien des aides de la Fed.

Vers 09H00 GMT (11H00 à Paris), la devise européenne valait 1,3758 dollar, contre 1,3780 mardi à 21H00 GMT - après avoir atteint vers 03H30 GMT un nouveau plus haut depuis début novembre 2011.

La monnaie unique européenne cédait du terrain face à la devise japonaise à 133,88 yens, contre 135,23 yens mardi - après avoir atteint mardi un plus haut depuis début novembre 2009, à 135,51 yens.

Le dollar baissait également face à la monnaie nippone, à 97,31 yens contre 98,12 yens la veille.

"Le rapport sur l'emploi américain (publié mardi) a montré une augmentation de 148.000 emplois, contre des estimations de 180.000, ce qui a provoqué une forte hausse de l'euro contre le dollar", rappelait Jonathan Sudaria, chez Capital Spreads, qui indiquait que les investisseurs prenaient donc quelques profits mercredi matin.

Les chiffres du rapport sur l'emploi, très attendus par les marchés en tant qu'indicateurs majeurs pour jauger l'état de la première économie mondiale, se sont en effet révélés plus faibles que prévu.

Or la Réserve fédérale américaine (Fed) fait de amélioration du marché du travail un des facteurs clef pour un resserrement de ses aides monétaires, notamment pour un ralentissement de ses injections mensuelles de liquidité de 85 milliards de dollars.

Ces injections, réalisées via des rachats d'actifs, ont tendance à diluer la valeur du dollar.

Ce ralentissement semble maintenant "sorti de l'agenda pour quelques temps", estimait Derek Halpenny, de The Bank of Tokyo-Mitsubishi.

"Le resserrement monétaire de la Fed semble maintenant suspendu jusqu'à début 2014", renchérissait David McNamara, chez Davy Research.

Les marchés avaient auparavant parié sur un ralentissement des injections de liquidités dès septembre mais la Fed avait finalement décidé de maintenir son programme le mois dernier, notamment en perspective du relèvement du plafond de la dette américaine.

Ce relèvement, ainsi que l'adoption du budget, ont effectivement provoqué une crise aux États-Unis, donnant lieu à la fermeture d'une partie de l'État fédéral, avec un potentiel effet négatif sur la première économie mondiale.

"Le rapport (sur l'emploi) a suggéré que l'économie (américaine) ralentissaient la cadence même avant la paralysie partielle du gouvernement pour plus de deux semaines, donnant du crédit à la décision de la banque centrale de maintenir ses aides", expliquait ainsi Max Cohen, chez Spreadex.

"La majorité des économistes pensent maintenant que la Fed réduira ses rachats mensuels d'actifs à 70 milliards en mars 2014", poursuivait-il.

Vers 09H00 GMT, la livre britannique baissait face à l'euro, à 85,23 pence pour un euro, comme face au dollar, à 1,6140 dollar pour une livre.

La devise helvétique montait légèrement face à l'euro, à 1,2313 franc suisse pour un euro, mais baissait face au dollar, à 0,8953 franc suisse pour un dollar.

L'or valait 1.332,07 dollars l'once, contre 1.333 dollars mardi soir.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Jeu 24 Oct - 10:17

Marché: l'euro a dépassé les 1,38 dollar ce matin.


C'est fait : la monnaie unique européenne a marqué un nouveau sommet de deux ans contre le dollar ce matin en grimpant jusqu'à 1,3822 dollar l'euro. Ce midi, l'euro gagne 0,13% contre le dollar à 1,3793. En une semaine, la hausse de la devise est proche de 1%.

“Le dollar américain a continué à perdre du terrain face à ses principales contreparties suite aux signes que la croissance américaine a été affectée par la fermeture partielle du gouvernement et aux prévisions portant sur un report de la réduction du QE de la Fed”, expliquent les cambistes de RTFX.

Le marché reste effectivement dominé par la déception causée, pour le troisième mois de suite en septembre, par les créations d'emplois aux Etats-Unis. Cet indicateur économique majeur est effectivement suivi de près par la Fed pour la modulation de son prrgramme de rachats d'actifs, dont le but est de soutenir la croissance.

Alors que la conjoncture américaine donnait des signes nets d'amélioration en début d'année, l'actuel président de la Fed, Ben Bernanke, avait indiqué en mai dernier que les QE seraient réduits d'ici fin 2013, puis totalement arrêtés mi-2014.

Mais la donne a changé entre temps : les créations de postes des derniers mois sont clairement inférieures aux attentes, et le “shutdown” des administrations fédérales liés au blocage budgétaire a très probablement impacté négativement la croissance au T4.

En outre, le 9 octobre dernier, l'administration présidentielle a annoncé que l'actuelle vice-présidente de la Réserve fédérale, la “super-colombe” Janet Yellen, prendrait la suite de Ben Bernanke après la fin de son mandat, le 31 janvier prochain. Bref, le marché parie sur le fait que contrairement à ses propres prévisions, Ben Bernanke ne sera pas celui qui réduira le montant mensuel des QE, soit 85 milliards de dollars par mois actuellement.

Certes, les nouvelles de la matinée semblent contrastées en zone euro. Selon son estimation flash d'octobre, l'indice PMI composite Markit de l'activité globale dans l'Eurozone se replie en octobre par rapport au plus haut de 27 mois enregistré en septembre. A 51,5, l'indice se maintient toutefois à un niveau supérieur au 50 du sans changement pour le quatrième mois consécutif. Il signale donc une croissance modérée du secteur privé en ce début de quatrième trimestre.

Cependant, nuance BofA-Merrill Lynch, ce repli des indices par rapport à leurs récents plus hauts n'est pas susceptible de remettre en cause le scénario d'une embellie de l'activité économique sur le Vieux Continent. En effet, ajoutent-ils, l'indicateur continuer d'évoluer à des niveaux proches de ses pics depuis la mi-2011.'Le tableau d'ensemble reste celui d'une amélioration notable de la situation par rapport aux 46 points qui avaient été atteints au printemps', souligne la banque d'affaires américaine.

On a aussi appris que le taux de chômage avait diminué de 0,3 point à un petit peu moins de 26% en Espagne, au troisième trimestre 2013 par rapport au deuxième. Le nombre de chômeurs au-delà des Pyrénées ainsi s'est contracté de 72.800 d'un trimestre sur l'autre, pour être ramené à un peu plus de 5,9 millions. Il s'agit de la plus forte baisse du chômage pour cette période de l'année depuis 2005.

Par ailleurs, l'euro prend 0,12% contre le yen à 134,32 et reste neutre face au sterling (- 0,02% à 0,8521) comme face au franc suisse (+ 0,05% à 1,2297).

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mer 13 Nov - 11:04

L'euro se stabilise face au dollar, dans un marché sans élan:

AFP le 13/11/2013 à 11:01

L'euro se stabilisait face au dollar mercredi dans un marché sans grand élan avant l'audition jeudi de Janet Yellen qui défendra devant le Sénat la politique monétaire des États-Unis afin d'être confirmée au poste de présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Vers 10H00 GMT (11H00 à Paris), l'euro valait 1,3428 dollar, contre 1,3434 dollar mardi vers 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne perdait un peu de terrain face à la devise japonaise, à 133,55 yens contre 133,85 yens mardi.

Le dollar aussi baissait face à la monnaie nippone, à 99,48 yens contre 99,63 yens la veille.

La paire euro-dollar se stabilisait mercredi après plusieurs jours de rebond de la monnaie américaine.

En effet, "des indicateurs solides aux États-Unis ont fait réviser aux investisseurs leurs attentes sur le calendrier d'une première réduction des rachats d'actifs" de la Fed, notait Jonathan Pryor, analyste chez Investec.

Ainsi, pour certains observateurs, ces bons indicateurs pourraient entraîner une première diminution des mesures d'aide de la Fed dès la fin de l'année.

Ces mesures, qui se traduisent par des injections massives de liquidités dans le système financier américain (85 milliards de dollars par mois), ont pour but de soutenir la reprise mais ont pour effet collatéral de diluer la valeur du dollar.

Les cambistes restaient tout de même prudents vis-à-vis de la devise américaine avant une audition au Sénat américain de Janet Yellen, qui devrait succéder en début d'année prochaine à Ben Bernanke à la tête de la Fed.

Les cambistes avaient également les yeux tournés vers le Royaume-Uni, après l'annonce d'un léger repli du taux de chômage à 7,6% sur la période de juillet à septembre, un indicateur particulièrement scruté car la Banque d'Angleterre (BoE) fait de la baisse de ce taux à 7% le niveau cible pour le déclenchement d'un éventuel resserrement monétaire.

Les cambistes attendaient désormais la publication vers 10H30 GMT de la mise à jour trimestrielle des perspectives de la banque centrale britannique pour l'inflation et la croissance alors que la reprise de l'économie britannique montre ces dernières semaines des signes de consolidation.

Vers 10H00 GMT, la livre britannique progressait face à l'euro, à 84,27 pence pour un euro, comme face au dollar, à 1,5930 dollar pour une livre.

La devise helvétique montait un peu face à l'euro, à 1,2318 franc suisse pour un euro, et se stabilisait face au dollar, à 0,9176 franc suisse pour un dollar.

L'once d'or valait 1.275,01 dollars contre 1.281,25 dollars mardi soir. Le prix du métal jaune est tombé mardi vers 19H30 GMT à 1.261,42 dollars, son niveau le plus faible en un mois.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Lun 2 Déc - 11:42

Marché: l'euro en retrait vers 1,35 dollar.


L'euro s'inscrit en baisse face au billet vert, à 1,353 dollar contre 1,359 dollar vendredi soir, la monnaie unique pâtissant de indices PMI manufacturiers qui reflètent une fragilité persistante de certaines économies de la zone euro.

La reprise s'accélère en novembre pour le secteur manufacturier de la zone euro, d'après l'indice PMI final Markit. Se redressant de 51,3 en octobre à 51,6, il s'inscrit au-dessus de sa dernière estimation flash (51,5) et à son plus haut niveau depuis juin 2011.

L'indice signale une expansion en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Autriche et en Irlande, tandis que l'Espagne renoue avec la contraction et que la France enregistre une accélération des reculs de la production et du nombre de nouvelles commandes.

'Le secteur continue de pâtir de la morosité du marché intérieur ainsi que de la chute de la confiance, tandis que la demande extérieure ne parvient pas à compenser la faiblesse du secteur', explique Jack Kennedy, économiste chez Markit, au sujet de la France.

Par rapport à la livre sterling, l'euro recule à 0,826 livre, la devise britannique profitant en outre de l'indice PMI manufacturier du CIPS et de Markit qui passe de 56,5 en octobre à 58,4 en novembre, son niveau le plus élevé depuis février 2011.

'Le secteur se trouve en bonne voie pour dépasser la croissance de production de 0,9% observée au troisième trimestre, avec un rythme de croissance déjà confortablement au-dessus de 1% depuis le début du dernier trimestre', commente Rob Dobson, en charge de l'étude.

Face à la devise nipponne, l'euro se stabilise à 139,2 yens, mais le dollar monte à 102,9 yens. 'Ce matin, les propos tenus par le gouverneur de la Banque du Japon ont été à la base de spéculations sur un nouvel assouplissement de l'institut d'émission', explique RTFX.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mer 11 Déc - 10:31

L'euro se stabilise face au dollar après le compromis sur le budget américain:


L'euro était stable mercredi face à un dollar aidé par un compromis aux États-Unis autour du budget qui devrait permettre d'éviter une réédition de la paralysie des administrations fédérales.

Vers 10H00 GMT (11H00 à Paris), l'euro valait 1,3763 dollar contre 1,3760 dollar mardi vers 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne baissait face à la devise nippone, à 141,01 yens contre 141,48 yens mardi soir.

Le dollar aussi baissait face à la monnaie japonaise, à 102,47 yens contre 102,81 yens mardi.

Le projet de budget dévoilé mardi au Congrès après des semaines de négociation entre Démocrates et Républicains fixe le niveau des dépenses et recettes de l'État fédéral pendant les deux prochaines années budgétaires (2014 et 2015), tout en atténuant l'impact de coupes budgétaires dites "automatiques", mises en place en mars.

Ce projet doit encore être soumis au vote de la Chambre puis être entériné par le Sénat. Il sera ensuite décliné dans plusieurs lois de finances, qui devront être adoptées dans les mêmes termes par chaque chambre avant la date butoir du 15 janvier.

La réaction "du dollar (à ce compromis) semble suggérer que les marchés sont assez confortables avec l'enchaînement actuel des évènements", commentait Michael Hewson, analyste de CMC Markets, jugeant qu'"une fenêtre de tir pourrait être en train de s'ouvrir pour que la Fed (Réserve fédérale américaine) agisse la semaine prochaine sans que les marchés ne réagissent violemment".

La Banque centrale américaine devrait prochainement commencer à réduire ses mesures d'aides à l'économie américaine, certains investisseurs pariant sur une action dès la réunion de politique monétaire de la semaine prochaine (17 et 18 décembre) tandis que d'autres estiment que l'institution attendra le début de l'année prochaine.

Ces mesures d'aides, qui consistent notamment en l'injection de 85 milliards de dollars de liquidités chaque mois dans le système financier américain, ont tendance à diluer la valeur du billet vert. Un retrait de ces mesures serait donc positif pour le dollar.

Les spéculations sur un ralentissement prochain des mesures de la Fed ont repris de plus belle la semaine dernière, après l'annonce vendredi du recul du taux de chômage en novembre à son plus bas niveau depuis cinq ans (7%).

Vers 10H00 GMT, la livre britannique baissait face à l'euro, à 83,79 pence pour un euro, ainsi que face au dollar, à 1,6424 dollar pour une livre.

La devise helvétique baissait légèrement face à l'euro, à 1,2218 franc suisse pour un euro, après avoir atteint vers 09H00 GMT 1,2205 franc suisse, son niveau le plus élevé depuis début mai. La monnaie helvétique se stabilisait face au dollar, à 0,8877 franc suisse pour un dollar.

L'or valait 1.255,70 dollars l'once, contre 1.266,25 dollars mardi soir.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Lun 23 Déc - 10:22

L'euro en légère hausse face à un dollar en perte de vitesse:


L'euro grimpait légèrement lundi face au dollar alors que le rebond du billet vert continue de s'essouffler après une semaine marquée par la décision de la Fed de commencer à réduire son soutien monétaire à l'économie américaine.

Vers 07H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,3682 dollar, contre 1,3671 vendredi à 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne montait également face à la devise nippone, à 142,36 yens, contre 142,31 yens vendredi.

Le dollar restait quasi inchangé face à la monnaie japonaise, à 104,04 yens contre 104,06 yens vendredi.

Le billet vert avait grimpé la semaine dernière, profitant de la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) de limiter son soutien à l'économie du pays.

A l'issue de deux jours de réunion de son Comité de politique monétaire (FOMC) à Washington, l'institution a décidé de diminuer à partir de janvier de 85 à 75 milliards de dollars le montant de ses rachats de bons du Trésor et de titres hypothécaires auxquels elle procède chaque mois depuis plus d'un an.

Ces injections de liquidités sur les marchés ont pour effet collatéral de diluer la valeur du billet vert et leur diminution est à priori positive pour le dollar.

"Le dollar américain est actuellement sous pression par des prises de bénéfices qui font suite à la réunion de la semaine dernière", a expliqué Vanessa Tan de Phillip Futures.

L'institution a aussi assuré qu'elle maintiendrait pendant encore longtemps ses taux directeurs à un niveau proche de zéro, une information moins favorable au billet vert. Mais les investisseurs ont apprécié le fait d'avoir un peu plus de clarté sur ce sujet.

Les cambistes ont également été sensibles à l'annonce vendredi aux Etats-Unis d'un taux de croissance de 4,1% au troisième trimestre, au lieu des 3,6% attendus, provoquant un regain d'optimisme sur la vigueur de la reprise de la première économie mondiale.

Vers 07H00 GMT, la livre britannique grignotait quelques fractions face à l'euro, à 83,66 pence pour un euro, comme face au dollar, à 1,6354 dollar pour une livre.

La devise helvétique était quasi stable face à l'euro, à 1,2257 franc suisse pour un euro, tout comme face au dollar, à 0,8958 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Lun 20 Jan - 9:35

L'euro en légère hausse face au dollar dans un marché attentiste


L'euro remontait légèrement face au dollar lundi, dans un marché attendant de nouvelles données économiques sur fond de craintes d'une politique monétaire encore plus accommodante en zone euro, de nature à diluer la valeur de la devise européenne.

Vers 07H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,3538 dollar contre 1,3535 dollar vendredi vers 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne se repliait face à la devise nippone, à 140,94 yens contre 141,17 yens vendredi.

Le dollar aussi baissait face à la monnaie japonaise, à 104,11 yens contre 104,30 yens vendredi.

Les investisseurs attendent cette semaine les décisions des agences de notation Moody's et Fitch qui se prononceront sur les notes de l'Allemagne et surtout de la France, qui avait été dégradée par l'agence Standard & Poor's en novembre.

Selon les analystes, les investisseurs parient également sur de plus amples actions de la Banque centrale européenne (BCE) dans la zone euro, alors que les conditions de prêt tendent à se durcir sur le continent dans un contexte de craintes croissantes de déflation.

Les investisseurs ont réagi en fin de semaine à l'annonce d'une hausse à 0,3% des taux de prêt interbancaire dans la zone, au-dessus du taux de référence de la BCE de 0,25%.

Les échanges demeurent en outre volatils en raison d'un long week-end aux États-Unis, lundi y étant un jour férié en célébration de la mémoire de Martin Luther King, héros de la lutte pour les droits civils des Noirs américains.

Le dollar reste ferme grâce à des indicateurs américains plutôt encourageants pour la vigueur de la reprise économique des États-Unis et les perspectives de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Si le moral des ménages américains a reculé de façon inattendue en janvier, probablement du fait des mauvaises conditions météorologiques, la production industrielle a progressé de façon conforme aux attentes et les mises en chantier de logements ont reculé moins fortement qu'attendu en décembre aux États-Unis.

Ces indicateurs renforcent l'idée des cambistes que la Fed va continuer à réduire ses rachats d'actifs.

Vers 07H00 GMT, la livre britannique progressait face à l'euro, à 82,42 pence pour un euro, comme face au dollar, à 1,6425 dollar pour une livre.

La devise helvétique baissait face à l'euro, à 1,2337 franc suisse pour un euro, ainsi que face au dollar, à 0,9113 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Jeu 30 Jan - 9:49

L'euro en baisse au lendemain de la décision de la Fed


L'euro évoluait en légère baisse jeudi au lendemain de l'annonce sans surprise par la Réserve fédérale américaine (Fed) de la poursuite de son resserrement monétaire malgré les conséquences sur les devises des pays émergents.

Vers 07H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,3652 dollar contre 1,3662 dollar mercredi vers 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne progressait en revanche face à la devise nippone à 139,85 yens contre 139,71 yens mercredi soir.

Le dollar progressait face à la monnaie japonaise à 102,44 yens contre 102,25 yens mercredi soir.

A l'issue de deux jours de réunion de son comité de politique monétaire (FOMC), présidé pour la dernière fois par Ben Bernanke, la Fed a décidé lundi de réduire de 10 milliards de dollars ses achats d'actifs mensuels à partir de février en les portant à 65 milliards de dollars.

Estimant que la croissance de l'économie américaine s'est "accélérée", la Fed a également annoncé qu'elle réduisait à 30 milliards de dollars (au lieu de 35) ses achats de titres adossés à des créances hypothécaires et à 35 milliards (au lieu de 40) ses achats de bons du Trésor.

Ces injections de liquidités auxquelles elle procède depuis 16 mois visent à soutenir la reprise, en influant sur les taux à la baisse pour favoriser l'investissement et l'emploi.



Déstabilisation des monnaies des pays émergents



"La Fed a réitéré qu'elle est sur la voie du resserrement... et que son intention est de réduire (son soutien) d'ici la fin de l'année", a commenté Greg Anderson de BMO Capital Markets, interrogé par Dow Jones Newswires. "Cela devrait être positif pour le dollar", a-t-il ajouté.

Les injections massives de la Fed ont pour effet de diluer la valeur du billet vert. Leur diminution, outre à renforcer le cours de la monnaie américaine, a pour conséquence de déstabiliser les devises des pays émergents devenues beaucoup moins rentables pour les investisseurs qui préfèrent s'en désengager.

"D'un point de vue des pays émergents, la Fed vient de dire +hasta la vista, baby+", a commenté Steven Englander de CitiFX.

Dans ce contexte, les cambistes restent prudents car les hausses de taux d'intérêts récemment décidées par plusieurs banques centrales de pays émergents, en premier lieu la Turquie et l'Inde, ne parviennent pas à enrayer le phénomène.

Or un retrait désordonné des fonds placés dans les pays émergents pourrait être catastrophique pour ces économies et avoir des conséquences in fine sur les économies développées, ce qui a d'ailleurs entraîné la chute de la Bourse de Tokyo jeudi (-2,45%).

Vers 07H00 GMT, la livre britannique restait quasi stable face à l'euro à 82,44 pence pour un euro, et face au dollar à 1,6558 dollar pour une livre.

La devise helvétique reculait face à l'euro à 1,2236 franc suisse pour un euro comme face au dollar à 0,8962 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Lun 10 Fév - 11:10

Devises : l'euro reste ferme face au dollar.


L'euro reste ferme face au billet vert ce lundi, montant légèrement à 1,364 dollar, après s'être apprécié vendredi sur fond de chiffres de l'emploi américain qui plaident pour le maintien d'une politique monétaire très souple outre Atlantique.

En effet, l'économie américaine n'a créé que 113.000 postes non-agricoles au mois de janvier, selon le rapport mensuel du Département du Travail, alors que le consensus tablait sur environ 180.000.

De plus, si le taux de chômage a diminué de 0,1 point à 6,6% de la population active, le taux de participation au marché du travail s'est maintenu à un niveau très bas, ne passant que de 62,8% à 63% d'un mois sur l'autre.

'Autrement dit, une proportion particulièrement importante d'actifs potentiels a renoncé à chercher du travail. Une situation particulièrement préoccupante et qui relativise grandement la bonne vitalité du front de l'emploi américain', explique-t-on chez XTB France.

'Par ailleurs, le renforcement de l'euro par rapport au dollar découle aussi des propos réconfortants du président de la BCE, Mario Draghi. Lors de son discours, celui-ci a indiqué qu'il n'y avait pas de déflation en zone euro', explique-t-on en outre chez Saxo Banque.

Par rapport à la devise nipponne, l'euro recule à 139,3 yens, de même que le dollar à 102,1 yens. Sur le vieux continent, la monnaie unique monte face à la livre sterling, à 0,832 livre pour un euro.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Jeu 20 Fév - 10:00

L'euro accentue son repli dans un marché prudent


L'euro continuait à se replier jeudi face à un dollar renforcé par le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine et à un yen jouant son rôle de valeur refuge après des indicateurs économiques décevants.

Vers 08H30 GMT (09H30 à Paris), l'euro valait 1,3704 dollar contre 1,3733 dollar mercredi vers 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne baissait aussi face à la devise nippone à 139,36 yens contre 140,48 yens mercredi soir.

Le dollar reculait également face à la monnaie japonaise à 101,70 yens contre 102,29 yens mercredi.

Mercredi en début de séance, l'euro avait atteint 1,3773 dollar, son niveau le plus élevé depuis le début de l'année avant de terminer la journée en baisse face à un billet vert tirant bénéfice du compte-rendu de la dernière réunion de la Fed suggérant la poursuite du ralentissement de son aide monétaire à l'économie.

Le Comité de politique monétaire de la Fed a aussi discuté du meilleur moment pour commencer à relever les taux d'intérêt, proches de zéro depuis 2008. Deux de ses membres ont évoqué un relèvement "dès le milieu de cette année". Mais "de nombreux membres de la Fed" continuent "de souhaiter attendre au moins jusqu'à l'année prochaine", selon Paul Edelstein de IHS Global Insight.

La récente faiblesse de nombre d'indicateurs aussi bien aux Etats-Unis qu'au Japon ou en Chine a émoussé la confiance des investisseurs sur la vigueur de la reprise et l'état réel de l'économie mondiale, ont estimé jeudi plusieurs cambistes à Tokyo.

"Le marché est globalement prudent et préfère ne pas prendre de positions risquées," a déclaré à l'agence Dow Jones Newswires Minori Uchida, analyste de la Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ.

Les investisseurs asiatiques ont tendance à se tourner vers le yen considéré comme une monnaie-refuge, en période de turbulences et d'incertitude sur l'économie mondiale.

Mercredi, la chute plus forte que prévu des mises en chantier de logements en janvier aux États-Unis, la construction nouvelle accusant un recul de 16% par rapport au mois précédent, a déçu les opérateurs asiatiques.

Jeudi, les cambistes à Tokyo ont dû digérer aussi l'annonce d'un déficit commercial désastreux pour le Japon de 2.790 milliards de yens (près de 20 milliards d'euros), du jamais vu depuis 1979, année de l'introduction des statistiques commerciales.

Autre déception pour les investisseurs, l'indice clé de la production manufacturière en Chine a atteint son niveau le plus bas en sept mois, selon un indicateur provisoire publié jeudi par la banque HSBC.

Enfin, cette série d'indicateurs décevants se conjugue avec des commentaires préoccupants du Fonds Monétaire International (FMI), mercredi, sur la volatilité des marchés émergents et les risques du niveau d'inflation "très bas" en zone euro.

Vers 08H30 GMT, la livre britannique montait un peu face à l'euro à 82,27 pence pour un euro et reculait face au dollar, à 1,6655 USD pour une livre.

La devise helvétique progressait un peu face à l'euro à 1,2189 franc suisse pour un euro et reculait face au billet vert à 0,8894 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Lun 10 Mar - 11:59

Marché : l'euro se stabilise à moins de 1,39 dollar.


L'euro reste à peu près stable face au billet vert par rapport à la parité affichée vendredi soir, à 1,387 dollar environ, après avoir atteint vendredi en séance, à 1,3915 dollar, son plus haut niveau depuis octobre 2011.

Saxo Banque explique que la monnaie unique a continué sa tendance haussière vendredi face à la devise américaine, dans un marché stimulé et rassuré par les déclarations optimistes de la part de la BCE jeudi dernier.

Il rappelle que la BCE a affirmé vouloir maintenir à plus long terme sa politique monétaire, alors que la plupart des opérateurs s'attendaient à un changement de direction vers une politique beaucoup plus accommodante, en raison de la faiblesse de l'inflation.

'Parallèlement, la monnaie unique a été tirée par un rapport confirmant que de nombreuses banques européennes allaient rembourser cette semaine une partie bien plus importante que prévu des prêts d'urgence accordés par la BCE entre 2011 et 2012', poursuit Saxo Banque.

Ces éléments ont mis au second plan, pour la plupart des cambistes, la publication de créations d'emplois non agricoles plus forte que prévu aux Etats-Unis en février, à 175.000 contre un consensus de l'ordre de 150.000.

'Les créations d'emplois paraissent désormais davantage en ligne avec leur tendance sous-jacente, et avec la normalisation des conditions météorologiques dans les mois à venir, le marché de l'emploi va probablement gagner en dynamisme à court terme', jugeait Natixis.

La devise japonaise s'inscrit en petite baisse face à l'euro et au dollar, qui s'échangent 143,3 yens et 103,3 yens respectivement, après une révision en baisse de la croissance japonaise au quatrième trimestre, à +0,2% contre +0,3% en estimation initiale.



_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Lun 26 Mai - 9:46

L'euro se stabilise face au dollar après les élections


L'euro était quasi stable face au dollar lundi, dans un marché calme malgré la poussée des partis europhobes aux élections européennes et alors que les places financières de Londres et New York sont fermées toute la journée en raison d'un jour férié.

Vers 09H00 GMT (11H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,3639 dollar, contre 1,3632 dollar vendredi vers 21H00 GMT. L'euro était tombé vendredi jusqu'à 1,3613 dollar, son plus bas niveau depuis le 13 février.

L'euro montait face à la monnaie nippone, à 139,02 yens contre 138,91 yens vendredi soir.

Le dollar était stable face à la devise japonaise, à 101,93 yens contre 101,92 yens vendredi.

La monnaie unique avait décroché face au billet vert juste après la diffusion vendredi de l'indicateur allemand Ifo, mesurant l'état d'esprit des patrons de la première puissance européenne: ce chiffre a atteint 110,4 points en mai, se repliant sous son niveau du mois de mars, marqué par les inquiétudes concernant les tensions en Ukraine.

Selon les analystes, la rechute du baromètre Ifo suggère que la reprise économique allemande est peut-être en train de ralentir.

A l'inverse, les résultats des élections européennes marquées par la poussée de l'extrême droite et des europhobes ne semblent pas devoir produire d'effets majeurs, surtout en l'absence des cambistes anglais et américains.

"La réalité est que ces résultats - notamment en France - ne signifieront pas grand chose en pratique, mais ils sont un prétexte visible pour mettre une certaine pression sur l'euro et la livre", a indiqué la National Australia Bank dans une note aux investisseurs.

"Les devises ne réagissent quasiment pas, mais c'est logique car au final c'est la droite qui l'emporte", a relevé Nordine Naam, stratégiste change chez Natixis.

"La trajectoire de l'euro demeure négative à court terme", a cependant noté M. Naam, pour qui "les investisseurs ont en ligne de mire la réunion de la Banque centrale européenne la semaine prochaine".

Comme le signalaient des analystes, l'euro devrait donc continuer à souffrir de la publication de données économiques mitigées en zone euro, venant renforcer la perspective d'une action de la BCE en juin.

Le président de la BCE Mario Draghi a récemment indiqué que l'institution était "à l'aise" à l'idée d'agir lors de la prochaine réunion de politique monétaire.

Des mesures d'assouplissement monétaire destinées à stimuler la croissance auraient pour effet de diluer la valeur de l'euro et de le rendre moins attrayant pour les investisseurs.

Le dollar n'a quant à lui pas maintenu son avancée de début de journée en dépit de la publication vendredi d'un indicateur positif sur l'immobilier américain, secteur particulièrement surveillé par les investisseurs car considéré comme une jauge importante de l'état de santé de l'économie du pays.

Le billet vert avait pourtant aussi bénéficié de la publication la semaine dernière de bons indicateurs économiques aux États-Unis, comme la hausse des ventes de logements anciens ou la légère progression de l'indice composite du Conference Board.

Vers 09H00 GMT, la livre britannique était stable face à l'euro, à 80,97 pence pour un euro. La monnaie britannique montait face au billet vert, à 1,6844 dollar pour une livre.

La devise suisse était stable face à l'euro, à 1,2209 franc suisse pour un euro, ainsi que face au dollar, à 0,8951 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Jeu 10 Juil - 7:04

L'euro en légère hausse face au dollar au lendemain des minutes de la Fed


L'euro progressait légèrement face au dollar jeudi, au lendemain de la publication des minutes de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui envisage la fin prochaine de l'aide monétaire à l'économie américaine.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,3646 dollar, contre 1,3642 dollar mercredi à la même heure.

L'euro reculait face à la monnaie nippone, à 138,56 yens contre 138,66 yens mercredi.

Le dollar perdait aussi un peu de terrain face à la devise japonaise, à 101,54 yens, contre 101,64 yens la veille.

La fin de l'aide monétaire à l'économie américaine pourrait être décidée en octobre si l'activité poursuit son rebond après son déclin "étonnant" en début d'année, selon les minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed) publiées mercredi.

Symboliquement, cette décision marquerait la fin d'un des programmes "d'assouplissement monétaire" les plus vastes de l'histoire qui a accompagné la sortie de récession des Etats-Unis.

L'activité américaine semble avoir retrouvé un certain élan, ont souligné les membres de la Réserve fédérale.

"Les données (...) suggèrent que l'activité économique est en train de rebondir au deuxième trimestre après un déclin du PIB d'une ampleur étonnante", indiquent les minutes de cette réunion.

Si ce rebond se confirmait, il serait "approprié" de mettre un terme en octobre au programme de rachat d'actifs mené par la Banque centrale afin d'injecter des liquidités dans le circuit financier, est-il précisé.

Les investisseurs "qui attendaient un compte-rendu moins conciliant ont été déçus, ce qui peut expliquer les réactions du marché" et notamment le recul du dollar, a indiqué la Banque nationale d'Australie.

"Sans donner de signal clair sur la remontée des taux d'intérêt, la Fed continue à jouer la carte de la conciliation, ce qui pénalise le dollar", a souligné Lennon Sweeting, analyste chez USForex.

Les investisseurs digéraient aussi les chiffres du commerce extérieur en Chine qui témoignent d'un regain de vigueur de l'activité dans le pays, avec un excédent commercial en hausse de 16,4% sur un an en juin, à 31,6 milliards de dollars, selon des chiffres officiels des douanes publiés jeudi.

Les exportations de la deuxième économie mondiale ont augmenté de 7,2% le mois dernier, à 186,8 milliards de dollars, nettement en deçà cependant des attentes des experts.

Vers 06H00 GMT, la livre britannique s'effritait face à l'euro, à 79,53 pence pour un euro, mais restait quasi-stable face au billet vert, à 1,7157 dollar pour une livre.

La monnaie suisse se stabilisait face à l'euro, à 1,2154 franc suisse pour un euro, et face au dollar à 0,8906 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Ven 8 Aoû - 7:44

L'euro et le dollar baissent face au yen après l'annonce d'Obama


L'euro et le dollar baissaient vendredi face au yen après l'annonce par le président américain Barack Obama qu'il autorisait des frappes aériennes en Irak, la monnaie japonaise jouant un rôle de valeur refuge.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,3359 dollar, contre 1,3363 dollar la veille au soir. Elle était tombée mercredi jusqu'à 1,3333 dollar, son niveau le plus faible en neuf mois.

L'euro baissait également face au yen, à 135,94 yens, contre 136,42 jeudi soir revenant à ses plus bas niveaux depuis novembre 2013.

Le dollar baissait également face à la devise japonaise à 101,75 yens pour un dollar contre 102,09 yens jeudi soir au plus bas depuis un mois.

"Les acteurs du marché ont tendance à se replier sur le yen en période d'incertitude et le marché a suivi le mouvement aujourd'hui", a souligné Minori Uchida, responsable pour le marché des changes chez Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ.

Les tensions géopolitiques mondiales ont noyé l'impact de la réunion jeudi de la Banque centrale européenne.

Elle a "eu peu d'impact sur le niveau de l'euro", a estimé Omer Esiner, de Commonwealth Foreign Exchange.

L'institution a, comme prévu par de nombreux analystes, maintenu son principal taux directeur inchangé à 0,15%, son plus bas niveau historique, auquel il avait été porté en juin. La BCE avait déjà dévoilé il y a deux mois un vaste arsenal d'outils destiné à soutenir le crédit et la croissance dans la région, avec l'espoir, par ricochet, de faire redécoller l'inflation.

Le président de la BCE, Mario Draghi, "est apparu moins pessimiste que ce à quoi on aurait pu s'attendre au vu des dernières nouvelles sur l'économie de la zone euro, comme le retour de l'Italie en récession", a souligné Omer Esiner.

Tout en écartant les menaces de déflation, il a toutefois relevé que la dynamique de croissance avait ralenti ces derniers mois en zone euro.

Le contraste entre l'économie européenne et celle des Etats-Unis a encore été mis en exergue jeudi avec l'annonce d'une baisse surprise des inscriptions hebdomadaires au chômage dans le pays, à leur plus bas niveau depuis 2006.

Vers 06H00 GMT, la livre britannique baissait face à l'euro à 79,47 pence et face au dollar, à 1,6810 dollar pour une livre.

La devise suisse remontait face à la monnaie unique européenne, à 1,2132 franc suisse pour un euro, ainsi que face au dollar, à 0,9081 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Mar 12 Aoû - 11:43

Devises : l'euro dévisse sous 1,335 dollar.


Déjà orientée à la baisse face au dollar en début de matinée, la monnaie unique européenne accentue sa chute depuis la parution d'un affaissement brutal de l'indice ZEW du sentiment des analystes et investisseurs allemands.

L'euro se traite ainsi 1,334 dollar, contre 1,336 dollar avant 11h00 et plus de 1,338 dollar lundi soir. De même, il recule modestement face à la devise nipponne à 136,5 yens (tandis que le dollar se traite 102,3 yens) et plus nettement face à la monnaie britannique, à 0,795 livre.

Enregistrant son plus fort recul depuis un peu plus de deux ans, l'indice des perspectives ZEW chute de 18,5 points à 8,6 en août, son plus bas niveau depuis décembre 2012. Par comparaison, les économistes attendaient une baisse plus mesurée, vers environ 18.

De même, l'indice concernant la situation actuelle en Allemagne recule aussi, de 17,5 points à 44,3 en août. Pour l'ensemble de la zone euro, l'indice sur les perspectives chute de 24,4 points à 23,7 et celui sur la situation présente s'inscrit en repli de 2,3 points à -33,8.

'Bien qu'il puisse reflète aussi refléter la faible performance du DAX ces deux dernières semaines, ce rapport illustre un assombrissement du moral des analystes allemands sur fond des dernières sanctions russes qui pèsent sur les perspectives de croissance', explique Natixis.

Si elle reconnait le ralentissement de l'économie allemande, la banque française juge toutefois les craintes d'un atterrissage brutal 'exagérées', mettant en avant les 'fondamentaux intérieurs vigoureux de l'Allemagne'.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Lun 18 Aoû - 14:12

L'euro perd un peu de terrain face au dollar dans un marché atone


L'euro perdait un peu de terrain face au dollar lundi, dans un marché prudent du fait de tensions persistantes autour de la situation en Ukraine, et sans grand volume en l'absence de nombreux cambistes pour les congés d'été en Europe.

Vers 09H20 GMT (11H20 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,3388 dollar, contre 1,3397 dollar vendredi vers 21H00 GMT.

L'euro se stabilisait face à la monnaie nippone, à 137,18 yens contre 137,11 yens vendredi.

Le dollar montait légèrement face à la devise japonaise, à 102,47 yens contre 102,34 yens vendredi.

"Bien évidemment, les tensions géopolitiques autour de l'Ukraine et la Russie restent en toile de fond", observait Simon Smith, analyste chez FxPro.

Les ministres des Affaires étrangères russe et ukrainien se sont quittés sans avancées concrètes dimanche soir après une réunion "difficile" à Berlin, de l'aveu de l'hôte allemand, alors que sur le terrain les combats ont continué à faire rage.

Les cambistes s'étaient inquiétés en fin de semaine des annonces des autorités ukrainiennes qui avaient affirmé avoir détruit une partie d'une colonne de véhicules blindés venant de Russie. Mais Kiev n'en a pas apporté de preuve et cette incursion a été fermement démentie par Moscou.

La réaction du marché des devises est toutefois restée très limitée comparé au décrochage observé sur les marchés d'actions européens et américains ou à la nette poussée des prix des barils de brut.

Les tentatives de rebond de l'euro restent freinées par un regain d'inquiétude sur la reprise économique de la zone euro après une série d'indicateurs décevants la semaine dernière.

Selon des chiffres publiés en fin de semaine dernière, l'inflation a ralenti dans la zone à 0,4% en rythme annuel, évoluant ainsi à son plus bas niveau depuis octobre 2009 et la croissance est restée au point mort dans l'Union monétaire au deuxième trimestre.

Mais dans l'ensemble, "une note de calme a émergé sur les marchés lors des dernières séances, ce qui laisse à penser que la deuxième moitié du mois pourrait être plus sereine que la première", estimait Simon Smith.

Pour cette semaine, "le principal point attirant l'attention des cambistes sera le discours vendredi de la présidente de la Fed (Réserve fédérale américaine) Janet Yellen, à Jackson Hole (Wyoming, nord-ouest des États-Unis)" à l'occasion de la conférence économique annuelle de la banque centrale américaine, notait Lee Hardman, analyste chez Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ.

Mme Yellen fera un discours qui devrait être axé sur le marché du travail.

"Alors que les événements géopolitiques continuent à peser sur le marché, les banques centrales devraient prendre le devant de la scène cette semaine", commentaient les analystes de Crédit Agricole.

"Nous pensons que Mme Yellen continuera à parler de sous-utilisation des ressources de la main d'oeuvre et n'attendons pas de surprise de ses commentaires", prévenait-on chez Crédit Agricole.

Vers 09H20 GMT, la livre britannique montait face à l'euro, à 80,01 pence pour un euro, comme face au billet vert, à 1,6733 dollar pour une livre.

La devise suisse baissait face à la monnaie unique européenne, à 1,2107 franc suisse pour un euro, comme face au dollar, à 0,9043 franc suisse pour un dollar.

L'once d'or valait 1.302,70 dollars, contre 1.296 dollars vendredi soir.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Lun 1 Sep - 10:07

L'euro se stabilise face au dollar, marché sans volume et prudent avant la BCE


L'euro se stabilisait face au dollar lundi, à ses niveaux les plus bas en un an, toujours plombé par des spéculations sur de nouvelles mesures de relance monétaire en zone euro avant la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi.

Vers 09H15 GMT (11H15 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,3145 dollar, contre 1,3139 dollar vendredi vers 21H00 GMT. L'euro est tombé lundi vers 02H35 GMT à 1,3119 dollar, son niveau le plus faible depuis le 6 septembre 2013.

L'euro montait un peu face à la monnaie nippone, à 136,95 yens contre 136,72 yens vendredi.

Le dollar progressait également face à la devise japonaise, à 104,18 yens contre 104,06 yens vendredi.

"L'euro est tombé à un nouveau plus bas en un an avant la réunion de la Banque centrale européenne jeudi", observait Lee Mumford, analyste chez Spreadex.

"L'inflation en zone euro a ralenti en août pour atteindre un plus bas en cinq ans, bien en deçà de la zone de danger pour la BCE à 1%", relevait M. Mumford.

L'euro souffrait ainsi de la désaffection des cambistes depuis la publication de ces chiffres qui ont semblé renforcer la menace d'une spirale déflationniste au sein de l'Union monétaire.

En effet, ces chiffres pourraient jouer un rôle significatif dans un changement de discours du président de la BCE, Mario Draghi, jeudi lors de la conférence de presse suivant la décision de politique monétaire de l'institution, montrant comment il entend s'atteler à aider une économie hésitante, prévenait M. Mumford.

Les inquiétudes sur la vigueur de la reprise économique en zone euro étaient d'ailleurs renforcées lundi par les nouveaux signes d'essoufflement de la reprise dans le secteur manufacturier en août, l'indice PMI manufacturier s'étant établi à 50,7 points contre 51,8 points en juillet.

La banque centrale pourrait ainsi notamment lancer un programme de rachats d'actifs afin de stimuler l'activité économique, une éventualité abordée la semaine dernière par Mario Draghi.

Une telle action, qui équivaudrait à injecter des liquidités dans le système financier de l'Union monétaire pour stimuler l'activité économique, aurait pour effet collatéral de diluer la valeur de l'euro.

Outre la décision de politique monétaire de la BCE, les cambistes attendaient cette semaine de très importants indicateurs américains, au premier rang desquels le rapport officiel mensuel sur l'emploi et le chômage dans la première économie mondiale vendredi.

Lundi, les volumes d'échanges devraient tout de même rester faibles car les cambistes américains resteront absents en raison d'un jour férié pour la fête du travail aux États-Unis.

Par ailleurs, "les courtiers garderont un oeil attentif sur l'annonce éventuelle de nouvelles sanctions contre la Russie, alors que jusqu'à présent elles ont pas vraiment réussi à décourager la Russie dans son soutien aux rebelles pro-russes (en Ukraine) mais ont au contraire un impact négatif plus important que prévu sur l'économie de la zone euro", estimait Markus Huber, analyste chez Peregrine & Black.

La nouvelle escalade des tensions entre l'Ukraine et la Russie a ainsi amené les investisseurs à se détourner des actifs jugés les plus risqués, comme l'euro, pour privilégier le dollar et le yen.

Dans ce contexte, la monnaie russe a atteint lundi à un nouveau record de faiblesse face au dollar, dépassant 37,30 roubles pour un dollar.

Vers 09H15 GMT, la livre britannique se stabilisait face à l'euro, à 79,07 pence pour un euro, après avoir atteint vers 08H25 GMT 78,91 pence, son niveau le plus fort en cinq semaines et demie. La livre progressait face au billet vert, à 1,6621 dollar pour une livre.

La devise suisse se stabilisait face à la monnaie unique européenne, à 1,2064 franc suisse pour un euro, comme face au dollar, à 0,9178 franc suisse pour un dollar, après avoir atteint en début d'échanges asiatiques 0,9196 franc, son niveau le plus faible depuis mi-novembre.

L'once d'or valait 1.289,12 dollars, contre 1.285,75 dollars vendredi soir.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Jeu 4 Sep - 23:53

L'euro, plombé par les annonces de la BCE, au plus bas en 14 mois

AFP le 05/09/2014 à 00:00

L'euro a subi de plein fouet jeudi les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) sur un abaissement de ses taux d'intérêt et le lancement d'un programme de rachats d'actifs, tombant face au dollar à son plus bas depuis 14 mois.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,2945 dollar – passant pour la première fois sous 1,30 dollar depuis le 15 juillet 2013 – contre 1,3152 dollar mercredi à 21H00 GMT. Elle est descendue jusqu'à 1,2920 dollar plus tôt dans la séance, son niveau le plus faible depuis juillet 2013.

L'euro baissait également nettement face à la monnaie nippone, à–6,22 yens contre–7,81 yens mercredi soir.

Le dollar gagnait du terrain face à la devise japonaise, à 105,22 yens contre 104,78 yens mercredi.

La dégringolade de l'euro a commencé vers 11H45 GMT, la monnaie unique européenne perdant brutalement plus d'un cent face au billet vert après l'annonce d'une baisse inattendue des taux d'intérêt de l'institution.

La baisse de la monnaie unique s'est accentuée quand le président de l'institution monétaire Mario Draghi a annoncé lors d'une conférence de presse le lancement d'un programme de rachats de titres adossés à des créances (ABS) et d'obligations sécurisées ("covered bonds") pour stimuler le marché du crédit.

"La BCE s'est sans doute dit qu'il était vraiment temps d'agir après le fort ralentissement de la croissance cet été", a commenté Boris Schlossberg de BK Asset Management. Et "le marché n'avait pas anticipé que la BCE serait aussi offensive, que Mario Draghi s'écarterait de la politique habituellement très prudente de l'institution."

Pour le spécialiste, le but est double: faire repartir en avant la croissance en facilitant le crédit et faire baisser l'euro face aux principales devises pour rendre les produits européens plus compétitifs sur le marché mondial.

"Sur ce dernier point, en faisant passer l'euro sous la barre symbolique du 1,30 dollar, (les responsables de la BCE) ont réussi leur coup", a-t-il noté en remarquant que l'euro avait aussi subi sa plus forte chute en trois ans.



- Le dollar porté par la reprise américaine -



"La décision de la BCE d'abaisser ses taux montre à quel point elle s'inquiète du fait que l'inflation en zone euro est à un niveau très bas et continue de ralentir (...) menaçant l'activité économique" au sein de l'Union monétaire, a par ailleurs souligné Howard Archer, économiste chez IHS Global Insight.

De son côté, le dollar restait porté par un regain d'optimisme sur la vigueur de la reprise économique aux États-Unis après une nouvelle salve d'indicateurs encourageants comme l'accélération surprise de la croissance de l'activité dans les services en août.

Les cambistes attendaient désormais la publication vendredi du rapport officiel mensuel sur l'emploi, un indicateur majeur pour jauger la santé de la première économie mondiale.

Des chiffres solides alimenteraient les spéculations sur une remontée des taux d'intérêt plus tôt qu'anticipé par le marché, une mesure qui rendrait le dollar plus rémunérateur, et donc plus attrayant pour les investisseurs spéculatifs.

Au Royaume-Uni, la Banque d'Angleterre (BoE) a comme attendu maintenu son taux directeur à 0,50% et laissé inchangé le montant total de son programme de rachats d'actifs. Les cambistes restaient par ailleurs inquiets du fait de l'incertitude sur l'avenir de la livre en Écosse, à deux semaines d'un référendum sur l'indépendance du pays.

Vers 21H00 GMT, la livre britannique montait face à l'euro, à 79,23 pence pour un euro, mais baissait face au billet vert, à 1,6337 dollar pour une livre, après être tombé à 1,6332 dollar, son niveau le plus faible depuis début février.

La devise suisse se stabilisait face à la monnaie unique européenne, à 1,2062 franc suisse pour un euro, après avoir atteint vers 12H35 GMT 1,2044 franc, son niveau le plus fort depuis fin novembre 2012. La monnaie suisse baissait face au dollar, à 0,9317 franc suisse pour un dollar, après s'être échangé à 0,9329 franc suisse, son niveau le plus faible depuis le– septembre 2013.

La devise chinoise a terminé à 6,1386 yuans pour un dollar, son niveau le plus fort en clôture depuis le– mars, contre 6,1414 yuans la veille.

L'once d'or a fini à 1.271,50 dollars au fixing du soir, contre 1.265,50 dollars mercredi.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Lun 8 Sep - 9:57

L'euro se stabilise face au dollar, la livre sterling plonge


L'euro se stabilisait lundi face au dollar à des niveaux proches de ses plus bas en 14 mois, toujours affaibli par les dernières décisions de la BCE, tandis que la livre sterling souffrait d'un sondage donnant pour la première fois les indépendantistes écossais vainqueurs du référendum.

Vers 09H00 GMT (11H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,2947 dollar, contre 1,2952 dollar vendredi vers 21H00 GMT.

L'euro était également stable face à la monnaie nippone, à 136,14 yens contre 136,11 yens vendredi soir. Dans les échanges asiatiques, la monnaie unique européenne a glissé jusqu'à 135,78 yens, son plus bas niveau depuis un mois.

Le dollar était lui aussi stable face à la devise japonaise, à 105,15 yens contre 105,09 yens vendredi.

Cette semaine devrait être "relativement calme d'un point de vue économique, juste après la semaine la plus occupée du mois", prévenait Joshua Mahony, analyste chez Alpari UK.

La semaine dernière a en effet été très chargée, avec notamment la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), qui a annoncé de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire, et le rapport sur l'emploi et le chômage américain, qui s'est révélé décevant.

Les annonces de la BCE (abaissement du taux directeur à 0,05% et lancement d'un programme de rachats de titres adossés à des créances et d'obligations sécurisées) ont ainsi fait chuter l'euro à son plus bas depuis le 10 juillet 2013, à 1,2920 dollar pour un euro jeudi.

"L'euro va continuer de souffrir des dernières mesures de la BCE", qui vise à stimuler le marché du crédit en zone euro et la croissance économique dans la région, a estimé Simon Smith, économiste chez FxPro.

De son côté, le dollar avait "chancelé" après le rapport sur l'emploi plus faible qu'attendu vendredi (légère baisse du taux de chômage à 6,1% mais seulement 142.000 créations d'emplois nets en août), mais cette baisse n'a pas duré longtemps, notamment face à la livre sterling et l'euro, ajoutait M. Smith.

La livre britannique souffrait de son côté de la publication dimanche d'un sondage donnant les indépendantistes écossais gagnants pour la première fois, à quelques jours du référendum sur l'indépendance de l'Écosse le 18 septembre.

"Jusqu'ici les investisseurs ne croyaient pas à la possibilité d'un vote positif, mais de récents sondages ont changé cette perception comme l'illustre la chute de la livre dans les échanges asiatiques (lundi) matin", soulignait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Vers 09H00 GMT, la livre britannique chutait face à l'euro, à 80,25 pence pour un euro, son plus bas niveau depuis trois semaines. La livre chutait également face au billet vert, à 1,6128 dollar pour une livre, son niveau le plus faible depuis fin novembre 2013.

La devise suisse se stabilisait face à la monnaie unique européenne, à 1,2063 franc suisse pour un euro, mais baissait légèrement face au dollar, à 0,9317 franc suisse pour un dollar.

L'once d'or valait 1.267,17 dollars, contre 1.266 dollars vendredi soir.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Ven 12 Sep - 8:20

L'euro se raffermit un peu, la livre tente de stabiliser


L'euro se raffermissait un peu vendredi dans un marché attentiste avant la réunion de la Réserve fédérale américaine la semaine prochaine, tandis que la livre sterling tentait de se stabiliser à une semaine du référendum sur l'indépendance de l'Écosse.

Vers 06H30 GMT (08H30 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,2926 dollar contre 1,2919 dollar jeudi vers 21H00 GMT.

L'euro montait également face à la monnaie nippone à 138,57 yens contre 138,39 yens jeudi soir.

Le dollar avançait aussi face à la devise japonaise à 107,20 yens contre 107,11 yens jeudi soir, évoluant toujours à ses plus hauts niveaux depuis six ans.

L'euro a profité jeudi d'un tassement du billet vert qui a été temporairement pénalisé par les derniers chiffres sur l'emploi américain ayant révélé une hausse inattendue des nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis (315.000) la semaine dernière.

Cette statistique morose est venue s'ajouter au rapport mensuel sur l'emploi et le chômage qui avait déjà déçu la semaine dernière, avec seulement 142.000 créations d'emplois en août aux Etats-Unis alors que les analystes tablaient sur 223.000.

Les investisseurs attendent maintenant la réunion du comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale américaine (Fed) la semaine prochaine, en quête d'indices sur la future évolution de la politique monétaire aux États-Unis.

La monnaie européenne continuait cependant à évoluer dans des marges étroites après sa chute enclenchée par l'annonce la semaine dernière des mesures prises par la Banque centrale européenne (BCE) et destinées à stimuler la croissance dans la zone euro et à lutter contre la déflation qui menace la région.

En outre, les investisseurs s'inquiétaient toujours des conséquences sur l'économie européenne des nouvelles sanctions décidées par l'Union européenne à l'encontre de la Russie accusée de soutenir les séparatistes de l'est de l'Ukraine.

"La mise en oeuvre de sanctions européennes supplémentaires contre la Russie va sûrement peser sur la région" qui lutte déjà par ailleurs pour relancer son activité, a commenté Stuart Ive, cambiste chez OM Financial, interrogé par Dow Jones Newswires.

L'Union européenne s'est résolue jeudi à mettre en oeuvre des sanctions renforcées contre Moscou, avec notamment un nouveau paquet de mesures resserrant l'étau financier sur l'Etat russe en privant d'accès aux capitaux européens ses entreprises pétrolières et de défense.

L'UE a été suivie quelques heures plus tard par les Etats-Unis qui ont également annoncé la mise en place de nouvelles sanctions dans les secteurs de la finance, de l'énergie et de la défense, en réponse "aux actes illégaux" de Moscou en Ukraine.

Tant Washington que Bruxelles se disent prêts à lever ces sanctions en cas d'amélioration réelle constatée alors qu'un accord de cessez-le-feu a été conclu vendredi dernier entre l'Ukraine et les forces pro-russes.

La monnaie russe a atteint vendredi un nouveau record de faiblesse face au dollar après l'entrée en vigueur des nouvelles sanctions occidentales, le billet vert s'échangeant 37,72 roubles vers 06H00 GMT, du jamais vu jusqu'à présent.

De son côté, la livre sterling tentait de se stabiliser après avoir un peu rebondi jeudi grâce à la publication d'un sondage montrant une nette avancée du camp du non à l'indépendance de l'Ecosse alors que le référendum sur cette question se tient le 18 septembre.

Un autre sondage publié dimanche avait en revanche pronostiqué la victoire du oui, entraînant une forte baisse de la livre sterling.

Vers 06H30 GMT, la livre britannique baissait très légèrement face à l'euro à 79,62 pence pour un euro, mais était stable face au billet vert à 1,6234 dollar pour une livre.

La devise suisse était stable face à la monnaie unique européenne à 1,2091 franc suisse pour un euro, et montait légèrement face au dollar à 0,9354 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12299
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13014
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   Ven 19 Sep - 9:00

L'euro baisse face au dollar, la livre en vedette après la victoire du non en Ecosse


L'euro reperdait du terrain vendredi face au dollar, mais également face à la livre britannique qui a même atteint lors des échanges à Tokyo un sommet depuis deux ans, quelques heures avant l'annonce de la défaite des partisans de l'indépendance écossaise.

Vers 08H20 (06H20 GMT), la monnaie unique européenne valait 1,2908 dollar contre 1,2921 dollar jeudi vers 21H00 GMT.

L'euro évoluait également en repli face à la livre britannique à la même heure à 78,43 pence contre 78,82 pence la veille.

En revanche, la monnaie unique grimpait face à la monnaie nippone à 140,80 yens contre 140,43 yens jeudi soir.

De son côté, le dollar poursuivait sa progression face à la devise japonaise à 109,09 yens contre 108,68 yens jeudi soir. Le marché nippon bénéfice depuis plusieurs semaines d'un dollar vigoureux, sur fond de signaux encourageants pour la reprise aux Etats-Unis.

Après dépouillement de 31 des 32 circonscriptions, le non à l'indépendance de l'Ecosse a obtenu 1.914.187 votes, au-delà du cap de 1.852.828 votes nécessaires pour remporter le référendum, selon les chiffres officiels diffusés vendredi par la BBC. Le non remporte ainsi le référendum écossais avec plus de 55% des voix.

Alex Salmond, chef de file des indépendantistes écossais, a concédé vendredi matin à Édimbourg la défaite de son camp.

La devise britannique a grimpé dans la nuit de jeudi à vendredi sur les marchés asiatiques, les investisseurs pariant sur la victoire du non.

Vers 01H40 GMT, elle a atteint son plus haut niveau depuis fin juillet 2012 face à la devise européenne, à 78,10 pence pour un euro.

A la même heure, la devise britannique est montée à un plus haut en deux semaines et demi face au dollar (à 1,6525 dollar pour une livre) et à son niveau le plus élevé depuis six ans face au yen (à 180,71 yens pour une livre).

En fin d'échanges asiatiques, la livre britannique ralentissait toutefois sa hausse face aux autres devises mondiales.

"Du point de vue technique, les flux spéculatifs des dernières séances ont créé un phénomène de sur-achat de la livre sterling. On ne peut pas exclure un léger repli dans la foulée de l'officialisation du résultat du référendum", a expliqué Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque, peu avant l'annonce du "non" à l'indépendance de l'Ecosse.

"La victoire du non laisse la voie libre à une prochaine remontée des taux de la Banque d'Angleterre, ce qui est un facteur de soutien à long terme de la livre sterling", a signalé M. Dembik.

Par ailleurs, les investisseurs attendent ce vendredi la publication officielle de Moody's qui devrait annoncer après 15H35 GMT si elle change la note de la dette française, alors que le gouvernement a démenti avoir été informé par l'agence d'une dégradation à "Aa2", contre "Aa1" jusqu'ici.

Dans la matinée, Moody's devrait également actualiser la note du Royaume-Uni et des Etats-Unis.

Le marché va en outre continuer à digérer l'issue décevante du premier prêt exceptionnel et ciblé aux banques de la zone euro (TLTRO) par la Banque centrale européenne (BCE). Les résultats annoncés jeudi, nettement sous les attentes avec moins de 100 milliards d'euros prêtés, pourraient plaider pour une politique plus agressive de l'institution de Francfort, selon certains analystes.

Vers 06H20 GMT, la livre britannique montait face à l'euro à 78,43 pence pour un euro, ainsi que face au billet vert à 1,6456 dollar pour une livre.

La devise suisse régressait légèrement face à la monnaie unique européenne à 1,2068 pour un euro, tout comme face au dollar, à 0,9349 franc suisse pour un dollar.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelques astuces pour faire croire que le Père Noël est passé
» AVENANT AU CONTRAT: le boss peut il l'annuler?
» Acomba sous réseau suite Pour G.Plante
» Demande d'aide suite a une réponse du canps pour ma demande d'autorisation préalable d'entrée en formation
» Discussion autour de la prison de : Caen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: