Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro au-dessus de 1,28 dollar.   Lun 13 Sep - 14:08

Cercle Finance le 13/09/2010 à 15:31

L'euro gagne du terrain par rapport au billet vert, à 1,284 dollar, et face à la devise nippone à 107,9 yens, sur fonds de données économiques rassurantes et après de nouvelles réglementations bancaires bien accueillies par les marchés.

La Commission européenne a rehaussé sa prévision de croissance à +0,5% pour la zone euro et l'Union européenne pour le troisième trimestre, et à +0,3% et +0,4% respectivement pour le trimestre suivant. Pour l'ensemble de l'année, Bruxelles anticipe désormais une croissance de 1,7% dans la zone euro et de 1,8% dans l'UE.

Nouveau moteur de l'économie mondiale, la Chine donne aussi des signaux encourageants: au mois d'août, la production industrielle du pays a accéléré le mois dernier en progressant de 13,9% sur un an, après une hausse de 13,4% en juillet.

Parallèlement, l'euro profite de l'annonce de la mise en place de la nouvelle réglementation bancaire dite Bâle III, qui prévoit un relèvement des exigences de fonds propres des établissements financiers pour leur permettre de mieux résister en cas de nouvelle crise financière.

S'ils reconnaissant que la nouvelle réglementation pourrait obliger les banques à mettre en réserve une partie de leurs bénéfices, voire à lancer des augmentations de capital, des analystes mettent en évidence 'la fin d'une incertitude réglementaire importante'.

La monnaie unique progresse par rapport à la livre sterling à 0,833 livre et au franc suisse à 1,30 franc contre euro. Le dollar cote de son côté 84 yens.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro hésite sur les 1,30 $, le yen rebondit.   Mer 15 Sep - 10:21

Cercle Finance le 15/09/2010 à 12:11

Après deux séances de fortes hausses de respectivement 1,52% et 0,92%, la monnaie unique européenne rétrocédait 0,22% à 1,2971 dollar mercredi midi. Si les 1,3024 ont été atteint au plus haut des séances d'hier comme dans la matinée, la barre des 1,30 dollar n'a - d'extrême justesse - pas été tenue hier soir en clôture.

Les analystes Changes de Pictet & Cie qualifiaient ce matin d'étonnante la résistance de l'euro aux mauvaises statistiques de la veille alors que les statistiques européennes, dont l'indice ZEW allemand, étaient plus faibles que prévues. Et qu'à l'inverse, les chiffres américains ont surpassé les prévisions. Prochain objectif pour la parité euro/dollar : 1,3050, estime Pictet.

Du côté des autres parités, la parité entre le dollar et le franc suisse a finalement été atteinte hier comme ce matin. “Allons-nous entrer dans une nouvelle ère pour la parité dollar/franc suisse avec des cotations en-dessous des 1,0000 pour une période indéterminée ?”, s'interroge Pictet. A cette heure, le franc suisse se reprend et cote 1,0042 dollar (+0,81%).

Face au yen, le dollar rebondit très fortement de 2,72% à 85,35 yens à cette heure, après un plus bas vers 82,87 ce matin. Face à l'euro, le rebond atteint 2,56% à 110,77 yens. Pour la première fois depuis six ans, la Banque du Japon est intervenue pour freiner l'appréciation du yen, qui pénalisait sensiblement les groupes exportateurs de l'archipel.

Hier, le Premier ministre Naoto Kan a remporté le scrutin présidentiel du Parti démocrate du Japon. La victoire de ce partisan du statu quo monétaire a d'abord laissé le marché de marbre, commente Jyske Bank. Puis le ministère des Finances nippon a confirmé une intervention sur le marché des changes. “Un porte-parole du ministère a ensuite déclaré que la limite se situait à 82 yens le dollar”, rapporte Jyske qui s'interroge sur l'effet de la mesure. En effet, le Japon a agit seul, sans concertation avec les autres banques centrales.

Les analystes ajoutent qu'hier, Goldman Sachs a estimé que la Fed devrait annoncer de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif dès novembre, provoquant un retrait du dollar contre l'euro. “Nous ne partageons pas l'opinion de Goldman : selon nous, la Fed attendra une nette dégradation conjoncturelle avant de relancer son 'quantitative easing'”, écrit Jyske.

Ce matin, les cambistes ont appris que le taux d'inflation annuel de la zone euro a été de 1,6% en août 2010, contre 1,7% en juillet, d'après Eurostat qui confirme donc son estimation rapide. Un an auparavant, il était de -0,2%.

En outre, le nombre de personnes ayant un emploi dans la zone euro et dans l'UE est resté stable au deuxième trimestre 2010 par rapport au trimestre précédent, selon des estimations provisoires basées corrigées des variations saisonnières et publiées par Eurostat. Au premier trimestre 2010, l'emploi était également resté stable dans la zone euro et avait reculé de 0,2% dans l'UE.

Cet après-midi, l'agenda statistique américain comptera de nouveau des statistiques en nombre, comme la production industrielle d'août (prévision : +0,2% ; précédent : +1%) et le taux d'utilisation des capacités de production (prévision : 75% ; précédent : 74,8%). On atteint aussi l'indice manufacturier de la Fed de New York pour septembre (prévision : 8 points ; précédent : 7,1 points) et les statistiques pétrolières hebdomadaires.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro à l'assaut des 1,31 dollar.   Jeu 16 Sep - 10:53

Cercle Finance le 16/09/2010 à 12:44

La monnaie unique européenne était bien partie ce midi pour aligner ce soit sa 4ème séance de hausse consécutive. Ce midi, l'euro prenait 0,60% à 1,3085 dollar soit au plus haut d'un mois. Sur les cinq dernières séances, son rebond dépasse maintenant les 3%.

A propos de l'intervention de la Banque du Japon pour affaiblir le yen, les analystes Changes de Pictet & Cie notent ce matin qu'“à court terme, ces interventions sont souvent vouées à l'échec et elles ne font que ralentir la baisse du dollar.” Cependant, pour l'instant, les effets s'en font encore sentir d'autant que la banque centrale nipponne s'est dite prête à recommencer.

A propos de l'euro, la banque privée suisse ajoutait que “l'inflation européenne est sous contrôle, l'emploi demeure faible mais stable, ce qui a permis à la monnaie européenne d'enregistrer des gains face à l'ensemble des monnaies principales.”

Catalyseur supplémentaire : une émission obligataire réussie de la part de l'Espagne ce matin, ce qui éloigne pour l'instant du moins le spectre de la crise souveraine.

Sur l'agenda statistique de la matinée en Europe, on a appris que la zone euro avait enregistré un excédent du commerce extérieur de 6,7 milliards d'euros avec le reste du monde, d'après les premières estimations d'Eurostat pour juillet 2010, comparé à +11,9 milliards en juillet 2009.

Tout à l'heure aux aux États-Unis, les investisseurs prendront connaissance cet après-midi des chiffres des inscriptions aux allocations chômage, des prix à la production industrielle, puis de de l'indice de la Fed de Philadelphie.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : vers 3,5% de hausse hebdomadaire pour l'euro ?   Ven 17 Sep - 10:56

Cercle Finance le 17/09/2010 à 12:10

Rien ne semble pouvoir se mettre en travers de la course en avant que l'euro connaît face au dollar depuis une semaine maintenant. Vendredi midi, la monnaie unique européenne prenait encore 0,38% à 1,3129 dollar. Rappelons qu'elle avait terminé, vendredi dernier, sous la barre des 1,27 dollar. Très marquée, la progression hebdomadaire de la paire avoisine pour l'heure les 3,5%.

L'équipe Changes de Pictet & Cie évoque ce matin les “prédispositions très positives” de l'euro depuis lundi. Selon la banque privée helvétique, la forte demande d'obligations espagnoles - des souverains ont été émis avec succès hier - a contribué à ce mouvement. Pictet conseille à ses clients de se porter vendeur au-dessus des 1,3150 en guettant les 1,3000 pour se replacer.

Fondamentalement, OFI Asset Management calcule que selon la méthode de la parité des pouvoirs d'achat, le niveau “objectif” de l'euro/dollar se situerait vers 1,10/1,20.

Quid des valeurs refuges ? La paire dollar/franc suisse, vers 1,0157 à cette heure, n'est pas passée sous la barre des 1 ce matin, alors que tel avait été le cas lors des trois séances précédentes. Selon la banque suisse, le marché semblait s'attendre à une hausse des taux par la Banque nationale suisse, ce qui ne s'est pas produit et a provoqué un mouvement de renforcement du billet vert. Pictet rapporte aussi des rumeurs d'achat de la part de la BNS, qui auraient circulé hier après-midi.

Du côté de la paire dollar/yen, qui le 15 septembre était même passée sous les 83 soit un plus bas de 15 ans, l'intervention de la Banque du Japon semble toujours efficace. La parité est de 85,76 à cette heure (- 0,17%). Sans qu'ils ne soient atteints, les 86 ont été frôlés durant les deux dernières séances. OFI AM souligne que la banque centrale nippone agit, mais qu'aucune de ses consoeurs n'a envie de l'aider. Pictet doute lui aussi de la pérennité du mouvement actuel.

OFI AM se montre plus positif sur le yuan chinois qui, à la différence du yen, apparaît clairement sous-évalué malgré son appréciation régulière de l'ordre de 5% l'an face au dollar US.

Enfin, l'or n'arrête toujours pas de monter et a touché, ce matin sur le marché de référence de Londres, un énième et nouveau record de tous les temps à 1.281,50 dollars l'once. En euros toutefois (975,489 euros ce matin), le record absolu de 1.048,03 euros atteint 8 juin dernier est encore loin.

Depuis l'Europe ce matin, on a appris que les prix à la production étaient restés stables en Allemagne en août par rapport à juillet, et qu'ils ont enregistré une hausse de 3,2% par rapport à août 2009.

Cet après-midi sur l'agenda statistique américain, les cambistes prendront notamment connaissance de l'indice des prix à la consommation (le CPI) pour août (prévision : +0,1% ; précédent : +0,1%) et de l'indice préliminaire de l'université du Michigan pour septembre (prévision : 70 ; précédent : 68,9).

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro continue de grimper avant la Fed.   Mar 21 Sep - 10:45

Cercle Finance le 21/09/2010 à 12:03

La monnaie unique européenne semblait décidée à poursuivre sa marche en avant mardi matin. Malgré les réserves émises hier par la banque centrale irlandaise sur le plan d'austérité de Dublin, le pays a placé une émission obligataire dans la matinée. Vers midi, l'euro gagne 0,59% à 1,3140 dollar. Le comité de politiquem monétaire de la Fed américaine se réunira ce soir.

En effet, l'Irlande a placé ce matin 1,5 milliard d'euros d'obligations. Celles d'échéance janvier 2014 ont affiché un taux d'intérêt de près de 4,8%, soit 160 points de base de plus que la précédente émission. A titre de comparaison, le papier allemand à 4 ans (avril 2014) assure un rendement de 1,13% ce matin. Ces derniers jours, des rumeurs selon lesquelles l'Irlande et le Portugal souhaiteraient demander l'aide du FMI ont circulé, expédiant les taux longs irlandais au plus haut de 10 ans.

Pas grand' chose de neuf du côté de la parité dollar/franc suisse, à 1,0036 à cette heure. Elle n'est pas repassée sous la barre des 1,0000 depuis le 16 septembre. L'euro restait également stable contre le yen, vers 112 yens l'euro.

Selon l'équipe Changes de Pictet & Cie, “les regards sont actuellement tournés vers la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (FOMC), qui a lieu cet après-midi”. Le marché anticipe un statu quo, et Pictet aussi. “La Fed devrait uniquement annoncer son engagement à maintenir son bilan à son niveau actuel”, pronostique la banque privée helvétique.

“La question centrale est la suivante : la Fed décidera-t-elle de reprendre les achats d'obligations publiques pour faire baisser les taux longs, après une période estivale caractérisée par des indicateurs économiques décevants ?”, s'interroge un analyste ce matin. Il souligne cependant que les tous derniers chiffres américains sont moins mauvais que ceux du creux de l'été et table, lui aussi, sur un statu quo quant aux achats de dette souveraine. Le ton du communiqué accompagnant la décision de la Fed sera cependant suivi de près.

Cet après-midi, les statistiques américaines permettront par ailleurs de faire le point sur le marché immobilier, plombé cet été après la fin des mesures d'aides fédérales. Le consensus se montre prudemment optimiste à cette heure. Ainsi, pour le mois d'août, on attend les délivrances de permis de construire (prévision : 560.000 ; précédent : 559.000) et les mises en chantier (prévision : 550.000 ; précédent : 564.000).

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro frôle les 1,34 dollar après la Fed.   Mer 22 Sep - 11:39

Cercle Finance le 22/09/2010 à 12:05

La monnaie unique européenne continuait sur sa lancée haussière. Vers midi, elle gagnait 0,88% contre le dollar à 1,3380. Un plus haut de trois mois vient d'être touché à 1,3392. Hier soir, la Fed américaine a opté pour le statu quo, mais a indiqué qu'elle se tenait prête à assouplir de nouveau sa politique monétaire. Le billet vert a immédiatement perdu du terrain contre les principales autres devises, sans oublier l'or qui s'approche maintenant des 1.300 dollars.

Certes, la journée d'hier a été marquée par des statistiques qui semblent témoigner, enfin, d'un redressement du marché immobilier américain après les déceptions intervenues cet été. Ainsi en août aux Etats-Unis, les mises en chantier ont connu une augmentation de 10,5% d'un mois sur l'autre à 598.000 unités, soit “plus forte hausse depuis novembre 2009”, selon la banque privée suisse Pictet & Cie. En outre, les permis de construire ont augmenté de 1,8% à 569.000 unités.

Au terme de la réunion de son comité de politique monétaire, le FOMC, la Fed a indiqué qu'elle maintenait le statu quo, avec des taux courts toujours compris entre 0 et 0,25%. Mais elle a aussi indiqué qu'elle se tenait prête à assouplir de nouveau sa politique monétaire si nécessaire. Cette annonce a a été interprétée comme les prémisses d'un nouveau plan d'assouplissement quantitatif passant par des rachats d'obligations souveraines, afin de faire baisser les taux longs.

“Après la réunion du FOMC, la parité dollar/franc suisse a glissé de 1,0074 à 0,9960, brisant une nouvelle fois de cette barre des 1,0000”, commente Pictet ce matin. En yens, le dollar est retombé à 84,52 ce matin contre presque 86 yens en début de semaine.

Bien que l'euro n'ait pas un statut de valeur refuge équivalent à celui du franc suisse, il a cependant pris 1,53% hier et continue de grimper. “La monnaie européenne affiche une santé réjouissante, malgré les nuages noirs qui pèsent au-dessus de nombreux Etats-membres (Grèce, Irlande et Portugal... notamment)”, ajoute la banque privée suisse.

Cependant selon Jyske Bank, il ne faut pas surinterpréter l'annonce de la Fed : certes, estiment les analystes “si aucune amélioration des indicateurs économiques US n'est constatée, la probabilité d'un nouvel assouplissement quantitatif et donc d'un nouvel affaiblissement du dollar augmentera considérablement”. Mais ils s'attendent à ce que la situation s'améliore aux Etats-Unis, ce qui devrait selon la banque privée danoise écarter la perspective d'une réédition du “quantitative easing”.

Ce matin sur l'agenda statistique, les cambistes ont appris que les entrées de commandes dans l'industrie avaient diminué de 2,4% dans la zone euro en juillet, et de 2,3% dans l'UE. En excluant la construction navale ainsi que l'équipement ferroviaire et aérospatial, elles ont baissé de 0,6% dans la zone euro et de 0,5% dans l'UE.

Du côté américain cet après-midi, seuls les stocks hebdomadaires de pétrole sont prévus cet après-midi aux États-Unis. En attendant, l'or noir progresse légèrement vers 75,2 dollars le baril pour l'échéance novembre.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'euro grimpe au-dessus de 1,34 dollar pour la première fois   Mer 22 Sep - 14:16

AFP le 22/09/2010 à 15:52

L'euro accentuait ses gains face au dollar mercredi, bondissant le seuil de 1,34 dollar pour la première fois depuis fin avril, face à un billet vert souffrant de la prudence de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur la reprise économique aux Etats-Unis.

Vers 13H20 GMT (15H20 à Paris), l'euro est monté jusqu'à 1,3431 dollar, son niveau le plus fort depuis le 20 avril, alors que les cambistes américains faisaient leur entrée sur le marché.

La monnaie unique bénéficiait d'un accès de faiblesse du dollar, poursuivant un mouvement initié la veille après des commentaires de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui s'est dite prête à prendre de nouvelles mesures pour lutter contre le ralentissement de la reprise économique américaine.

Les cambistes ont surtout retenu que la banque centrale américaine s'inquiétait de l'état de la première économie mondiale. Ils se sont donc tournés vers l'euro et d'autres devises. Le début des opérations de changes mercredi aux Etats-Unis a accéléré le mouvement.

Le billet vert sombrait également face à la devise helvétique, chutant à 0,9864 franc suisse pour un dollar vers 13H20 GMT, son niveau le plus faible depuis le 18 mars 2008.

Face au yen, le dollar reculait également, jusqu'à 84,42 yens vers 13H15 GMT, un plus bas depuis l'intervention une semaine plus des autorités japonaises pour tenter d'enrayer l'appréciation trop rapide de leur monnaie dont la force pénalise les exportateurs nippons, moteurs de la reprise économique du pays.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'€ au + haut en 5 mois face à un dollar plombé par la FED   Mer 22 Sep - 21:28

AFP le 22/09/2010 à 23:09

L'euro a continué de s'envoler mercredi, dépassant 1,34 dollar pour la première fois depuis cinq mois, face à un billet vert plombé par la perspective de voir la banque centrale américaine (Fed) faire marcher la planche à billets pour soutenir l'économie.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), l'euro progressait à 1,3408 dollar contre 1,3263 dollar mardi à 21H00 GMT.

La devise européenne progressait également face à la monnaie nippone à 113,29 yens contre 112,76 yens mardi soir.

Le billet vert baissait face à la devise nippone, à 84,47 yens contre 85,02 yens la veille.

La monnaie unique européenne, qui valait encore 1,27 dollar le 10 septembre, a touché mercredi 1,3440 dollar, son plus haut niveau depuis le 20 avril.

Elle a continué d'être portée par le spectaculaire accès de faiblesse qui a frappé le dollar à l'issue de la réunion de la Fed mardi.

L'institution s'est dite "prête à mener un assouplissement supplémentaire si nécessaire pour soutenir la reprise économique et faire revenir l'inflation, au fil du temps, à des niveaux compatibles avec sa mission", à savoir le plein emploi dans un environnement de stabilité des prix.

"La réponse du marché au communiqué de la Fed (...) semble indiquer que la Fed s'est embarquée" dans une nouvelle vague d'assouplissement quantitatif, ont commenté les analystes de Brown Brothers Harriman.

Ces mesures reviennent essentiellement à créer de la monnaie pour intervenir sur les marchés du crédit et soutenir l'activité, et donc pèsent logiquement sur la valeur de la devise.

"Même s'il reste certainement des dissidents au sein du comité directeur (de la Fed, ndlr) --notamment Thomas Hoenig--, il est désormais probable que de nouvelles mesures soient adoptées avant la fin de l'année", a estimé Simon Derrick, de BNY Mellon.

"Même si la Fed ne prend pas ces mesures pour délibérément affaiblir le dollar (...), il est raisonnable de penser qu'il va se trouver sous pression en conséquence directe de cette menace d'assouplissement quantitatif", a-t-il ajouté.

Le billet vert est même tombé à son plus bas niveau depuis le 18 mars 2008 face à la devise helvétique, à 0,9839 franc suisse pour un dollar.

De son côté, l'euro bénéficiait d'une émission obligataire encourageante Portugal, un pays dont le niveau du déficit public inquiète les marchés. Elle intervient après des opérations similaires menées en début de semaine en Espagne, Irlande et en Grèce.

Vers 21H00 GMT, la devise helvétique se stabilisait face à l'euro à 1,3215 franc suisse, et progressait face au billet vert à 0,9858 franc pour un dollar.

La livre britannique baissait face à l'euro à 85,58 pence pour un euro, évoluant à des niveaux de faiblesse plus vus depuis fin mai. Elle montait face au dollar à 1,5665 dollar,

La monnaie chinoise a fini à 6,6910 yuans pour un dollar contre 6,7061 yuans mardi.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Marché : l'euro repasse au-dessus de 1,34 dollar.   Ven 24 Sep - 10:33

Cercle Finance le 24/09/2010 à 12:17

Profitant d'indicateurs économiques souriants sur le Vieux Continent, l'euro s'apprécie face au billet vert, remontant à un peu plus de 1,34 dollar, et par rapport à la devise japonaise à 113,1 yens. Le dollar se traite 84,4 yens.

L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne a de nouveau légèrement progressé au mois de septembre, pour atteindre 106,8 contre 106,7 en août. Par comparaison, les économistes s'attendaient en moyenne à un retour au seuil de 106,2 observé en juillet.

Toutefois, c'est la composante mesurant la perception des conditions actuelles qui s'est améliorée, passant de 108,2 à 109,7 d'un mois sur l'autre, alors que celle mesurant les attentes pour les prochains mois s'est contractée à 103,9 contre 105,2.

Autre bonne nouvelle, l'estimation de la croissance du PIB français au deuxième trimestre est révisée de +0,1 point à +0,7% dans cette deuxième estimation. Parmi les principales contributions à la croissance de la deuxième économie de la zone euro, celle du solde commercial est révisée en hausse de 0,1 point.

L'euro progresse aussi par rapport à la devise britannique à 0,853 livre et face au franc suisse à 1,317 franc.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Marché : l'euro autour de 1,36 dollar.   Mer 29 Sep - 10:56

Cercle Finance le 29/09/2010 à 12:42

Le dollar fait preuve de faiblesse face à l'euro qui gravite autour de 1,36 dollar et par rapport à la devise japonaise, contre laquelle il se traite à moins de 83,6 yens pour un dollar.

'Le billet vert pâtit d'inquiétudes sur la vigueur de la reprise américaine et sur les conséquences de mesures d'assouplissement monétaire par la banque centrale américaine', note un analyste de Barclays Bourse.

De son côté, la monnaie unique profite d'indicateurs économiques plus favorables sur le vieux continent, avec un indice BCI du climat des affaires qui s'est amélioré dans la zone euro en septembre et a atteint son plus haut depuis décembre 2007.

De même, le sentiment économique a continué de s'améliorer en septembre: l'indice ESI a augmenté de 0,3 point dans l'ensemble de l'Union européenne à 103,4, et de 0,9 point dans la zone euro à 103,2.

Le yen s'apprécie aussi, à 113,9 yens contre euro, alors que la confiance des entreprises a continué de s'améliorer au troisième trimestre au Japon, selon l'enquête Tankan publiée par la Banque du Japon.

L'euro reste stable face à la livre sterling à 0,86 livre, mais progresse face au franc suisse à 1,332 franc pour un euro.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: AFP le 01/10/2010 à 12:02   Ven 1 Oct - 11:58

L'euro évolue au-dessus de 1,37 dollar pour la première fois depuis mars :

L'euro accentuait vendredi ses gains au-dessus de 1,37 dollar, à des niveaux plus vus depuis six mois et demi, après des indicateurs en zone euro conformes aux attentes des cambistes et alors que le billet vert reste plombé par des craintes sur la reprise américaine.

Vers 09h30 GMT (11H30 à Paris), l'euro cotait 1,3751 dollar contre 1,3634 dollar jeudi vers 21H00 GMT, son niveau le plus fort depuis le 17 mars.

La monnaie unique européenne grimpait également face au yen, à 114,39 yens contre 113,81 yens jeudi soir, un plus haut depuis le 28 juillet.

Le dollar baissait face à la monnaie nippone, à 83,22 yens contre 83,46 yens la veille.

Les cambistes ont été confortés dans leurs choix par des indicateurs sur la zone euro publiés qu'ils avaient anticipés, comme un chômage stable et un ralentissement de l'activité manufacturière.

L'euro avait déjà bien réagi jeudi aux annonces, attendues, d'une explosion du déficit irlandais en 2010 en raison du sauvetage de la banque Anglo Irish, et de la dégradation de la note de la dette de l'Espagne par l'agence Moody's, ainsi qu'à une baisse du nombre de chômeurs en Allemagne.

De plus, des chiffres montrant que les banques de la zone euro sont moins dépendantes qu'on ne le craignait du financement de la BCE (Banque centrale européenne) ont aidé à soutenir la monnaie unique, notaient les courtiers d'ETX Capital.

Ainsi, "ce sont les attentes d'une nouvelle vague d'assouplissement quantitatif par la Réserve fédérale américaine (Fed) qui continuent de miner le dollar, et de porter la monnaie unique", expliquait David Morrison, analyste chez GFT.

Ce regain de vitalité de la monnaie unique face au billet vert risque d'alimenter les spéculations sur une "guerre des changes" entre grandes puissances, alors que les Européens estiment qu'un euro supérieur au seuil de 1,35 dollar handicape leurs exportations.

En effet, le billet vert plie depuis plusieurs mois sous le poids de spéculations sur le fait que la Fed pourrait remettre en marche la planche à billets afin de soutenir la reprise chancelante de la première économie mondiale.

Ces spéculations ont été alimentées cet été par une série d'indicateurs américains inquiétants sur la vigueur de la reprise économique du pays, poussant la Fed à adopter un discours plus prudent, et à envisager de nouvelles mesures de soutien.

Les cambistes attendaient surtout la publication vendredi d'une série d'indicateurs pour septembre aux Etats-Unis, dont les dépenses et revenus des ménages, l'indice ISM de l'activité manufacturière, et la deuxième estimation de l'indice de confiance établi par l'université du Michigan.

En Chine, l'activité manufacturière a connu une expansion accélérée au mois de septembre, selon l'indice PMI des directeurs d'achats officiel, rassurant les investisseurs sur la vigueur de l'économie chinoise, moteur de la reprise mondiale.

Vers 09H30 GMT, la devise helvétique baissait face à l'euro à 1,3432 franc suisse pour un euro, mais progressait face au billet vert à 0,9774 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique restait quasi stable face à l'euro à 86,73 pence pour un euro, et gagnait du terrain face au billet vert à 1,5848.

L'once d'or valait 1.313,88 dollars contre 1.307 dollars jeudi soir.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro s'élance en direction des 1,38 dollar.   Mar 5 Oct - 14:23

Cercle Finance le 05/10/2010 à 12:38

1,3790 vendredi, 1,3791 lundi et 1,3795 ce matin : la monnaie unique européenne a de nouveau marqué un record de plus de six mois (mi-avril) face au dollar en fin de matinée. A cette heure, l'euro s'apprécie de 0,64% à 1,3773 dollar

Pourtant, l'agenda statistique de la matinée n'incite guère à l'optimiste : les cambistes ont appris ce matin que Moody's a placé sous revue sa note Aa2 sur les obligations d'État de l'Irlande, en vue d'une possible dégradation. En outre, le volume des ventes du commerce de détail a baissé de 0,4% dans la zone euro et de 0,3% dans l'UE en août 2010, par rapport à juillet 2010, selon Eurostat. Les taux de croissance mensuels pour juillet 2010 sont restés inchangés à +0,1% tant dans la zone euro que dans l'UE.

Cependant, “la pression exercée par les Etats-Unis sur la Chine au niveau du taux de change USD/CNY (yuan) a trouvé un écho du côté européen, avec une demande adressée par plusieurs responsables dont Jean-Claude Trichet, président de la BCE, pour une réévaluation rapide du yuan”, explique l'équipe Changes de Pictet & Cie ce matin.

Face au dollar, le yen cote 83,4170 (+0,05%) ainsi que 114,8950 contre l'euro (+0,69%). Les cambistes semblent saluer la décision prise ce matin par la Banque du Japon de nouvelles mesures d'assouplissement de politique monétaire, avec une réduction de taux directeur à une fourchette de 0 à 0,1% (contre 0,1% précédemment), et un nouveau programme de rachats d'actifs financiers (obligataires) pour 5.000 milliards de yens.

Hier, la parité euro/franc suisse a corrigé de près de 1% à 1,3298, alors que l'euro se reprend ce matin de 0,20%. “Une grande banque autrichienne aurait décidé de transformer les prêts en francs suisses et de les convertir en euros, ce qui explique le mouvement de hausse de la monnaie helvétique, tant face au dollar que face à l'euro”, indique la banque privée helvétique.

Cet après-midi depuis les Etats-Unis, on guettera notamment la publication de l'indice ISM des services pour septembre (prévision : 52 points ; précédent : 51,5 points). Cet indice pourrait donc remonter après une baisse en août, et alors qu'il se situait à 54,5 points en juillet.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro se rapproche maintenant des 1,39 dollar.   Mer 6 Oct - 10:57

Cercle Finance le 06/10/2010 à 12:13

Rien ne semble plus pouvoir arrêter la marche en avant de la monnaie unique européenne. Après avoir emporté la barre des 1,38 dollar hier, l'euro la confortait ce midi et s'approche maintenant des 1,39. Vers midi, la devise gagnait 0,19% face au billet vert à 1,3862, peu de temps après avoir marqué point haut de séance à 1,3881, nouveau record de plus de six mois. Les commandes à l'industrie allemandes qui viennent de tomber ont agréablement surpris le marché.

Les cambistes sont toujours inquiets de la perspective d'une seconde phase de la politique d'assouplissement monétaire de la Fed, (“quantitative easing II”), éventualité à laquelle la Fed elle-même s'est dit prête si besoin était. L'un des aspects de cet assouplissement est constitué par le rachat par la banque centrale d'obligations, publiques et/ou privées, afin de peser sur les taux d'intérêt à long terme.

Ce faisant, la banque centrale intègre à son bilan de actifs de moins bonne qualité, ce qui rejaillit mécaniquement - et négativement - sur la valeur relative de la devise dont elle a la charge. En matière de “quantitative easing”, la Fed est pour l'heure allé plus loin que la BCE, ce qui peut expliquer l'appréciation - toute relative, les risques souverains ne sont pas loin - de l'euro.

Comme le rappelle Pictet & Cie, les valeurs-refuge sont également et peut-être principalement orientées à la hausse : “ce 5 octobre a été le théâtre de nouveaux records historiques. En effet, la parité dollar US/franc suisse a touché au plus bas 0,9647, l'or a atteint le sommet de 1.349,80 dollars l'once et l'argent 23,05 dollars l'once.”

Du côté des statistiques, le PIB de la zone euro et celui de l'UE ont augmenté de 1,0% au deuxième trimestre 2010, selon Eurostat qui confirme ainsi ses dernières estimations ainsi que les attentes du marché. En Allemagne, les commandes à l'industrie pour le mois d'août ont finalement décollé de 3,4%, contre des attentes moyennes de +0,8% seulement, et le chiffre de juillet a été révisé de -2,2% à -1,4%.

En début d'après-midi, les cambistes suivront de près l'enquête ADP de l'emploi dans le secteur privé aux États-Unis, d'où pourraient ressortir des créations d'emplois légèrement positives en septembre (autour de 20.000) après 10.000 destructions annoncées pour août. Une telle annonce serait de bon augure avant la publication du rapport sur l'emploi, vendredi, dont les économistes attendent un équilibre entre créations et suppressions de postes.

Jyske Bank se montre mesuré en rappelant que “durant les 12 derniers mois, l'enquête ADP n'a pas constitué un indicateur particulièrement fiable pour l'évolution de l'emploi”.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'euro franchit le seuil de 1,40 dollar :    Jeu 7 Oct - 13:33

AFP le 07/10/2010 à 15:24

L'euro a franchi jeudi le seuil de 1,40 dollar pour la première fois depuis début février, face à un billet vert plombé par des inquiétudes sur l'économie américaine, alors que les Européens s'inquiètent de la force de leur monnaie qui handicape les exportations.

Vers 13H00 GMT (15H00 à Paris), la monnaie unique européenne est montée jusqu'à 1,4029 dollar, son niveau le plus élevé depuis fin janvier, avant de redescendre légèrement sous le seuil de 1,40.

Le bond de l'euro est intervenu pendant une conférence de presse du président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet.

Juste auparavant, la Commission européenne avait estimé le niveau de l'euro trop élevé, estimant que cela "pourrait affecter" la reprise économique.

De son côté, le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, a affirmé prendre "très au sérieux la menace d'une guerre des monnaies" et promet de faire des "propositions" pour "l'éviter", dans un entretien publié jeudi par le quotidien français Le Monde.

M. Strauss-Kahn a également indiqué que le FMI, dont l'assemblée générale annuelle débute ce jeudi à Washington, "fera des propositions" afin d'éviter une bataille des changes.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro sous les 1,38$ avant les minutes de la Fed.   Mar 12 Oct - 13:37

Cercle Finance le 12/10/2010 à 12:12

Nouveau mouvement de recul pour l'euro sur le marché des changes ce mardi midi. Après un retrait de 0,34% la veille, la monnaie unique européenne rétrocède encore 0,58% ce midi à 1,3798 dollar. Les marchés s'interrogent sur l'éventuelle seconde phase du “quantitative easing” (assouplissement quantitatif) de la Fed, facteur-clé de la baisse récente du dollar. Les “minutes” du dernier comité de politique monétaire de la banque centrale US sont attendues ce soir. Peut-être permettront-elles d'y voir plus clair.

La barre symbolique des 1,40 dollar l'euro, franchie par deux fois au cours des séances du 7 et hier 11 octobre, semble décidément difficile à reprendre. Notons aussi que les marchés américains étaient pour la plupart fermés hier en raison du Colombus Day, ce qui a pesé hier sur les volumes d'activité et a permis à l'euro de reprendre sa respiration.

Il faut dire que les réunions internationales consacrées aux questions monétaires, ce week-end, n'ont débouché sur rien de concret. Les tendances précédemment à l'oeuvre pourraient donc revenir de plus belle.. “L'absence d'accord trouvé lors de la réunion du FMI au sujet de la régulation des devises, couplée au retour des opérateurs américains aujourd'hui, pourrait cependant marquer le signal d'une reprise de la baisse du billet vert” face au franc suisse, pronostiquent ce matin les analystes Changes de Pictet & Cie.

Aurel BGC se montre cependant plus mesuré relativement à la perspective d'un “quantitative easing (QE) II”, qui plombe la devise américaine actuellement : “un recul du dollar peut soutenir l'économie mais pas une défiance des investisseurs vis-à-vis du billet vert. La banque centrale [Fed] peut-elle laisser se développer des anticipations d'utilisation de la 'planche à billets' et de forte croissance du bilan du Fed ? Si les réactions récentes des marchés se poursuivent, il
est de plus en plus probable que la banque centrale adoptera un 'QE' à minima, car les dernières réactions des marchés sont clairement contre-productives dans l'objectif
de soutien de l'économie du Fed”.

Dans ce contexte, commentent les analystes de Jyske Bank, les “minutes” de la dernière réunion de la Fed, qui sont attendues ce soir, seront décortiquées par les cambistes qui y chercheront des indications plus précises quant au “QE II”, soit des rachats d'obligations d'Etat. Ces “minutes” pourraient “affecter fortement la direction des marchés à court terme”, préviennent les analystes de la banque privée danoise.

Ce matin en Europe, on a appris que l'inflation en rythme annualisé s'est un peu accélérée à +1,3% en Allemagne en septembre, alors qu'il s'est stabilisé à +3,1% au Royaume Uni.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'euro au plus haut depuis près de neuf mois à 1,41 dollar :   Jeu 14 Oct - 8:02

AFP le 14/10/2010 à 09:17

L'euro est brièvement passé jeudi au-dessus de 1,41 dollar, pour la première fois depuis près de neuf mois, les investisseurs pariant sur de prochaines mesures d'assouplissement monétaire de la Banque centrale américaine (Fed).

L'euro a atteint 1,4103 dollar à 15H59 (06H59 GMT) à Tokyo avant de redescendre quelque peu. Il cotait 1,4093 dollar à 07H09 GMT contre 1,3958 dollar mercredi à 21H00 GMT à New York.

Les opérateurs continuaient de vendre des dollars, après la publication mardi des minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine.

Ce document a montré que la Fed envisageait une injection de liquidités pour relancer l'économie, ce qui pourrait entraîner une détente des taux d'intérêt aux Etats-Unis et affaiblir de nouveau le dollar.

Le billet vert était aussi victime de la décision, jeudi, de la banque centrale de Singapour de laisser sa monnaie nationale s'apprécier, ce qui a incité les opérateurs sur place à vendre des dollars américains contre des dollars de Singapour, puis entraîné le billet vert à la baisse partout en Asie.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'euro se stabilise sous 1,40 dollar :    Lun 18 Oct - 21:03

AFP le 18/10/2010 à 20:14

L'euro se stabilisait lundi à près de 1,40 dollar, sur un marché des changes prudent toujours dominé par les spéculations entourant les mesures de soutien à l'économie que pourraient adopter les autorités monétaires américaines.

Vers 18H00 GMT (20H00 à Paris), l'euro valait 1,3983 dollar contre 1,3973 dollar vendredi soir.

La devise européenne baissait face à la devise nippone à 113,53 yens contre 113,81 yens vendredi soir.

Le dollar se repliait lui aussi face au yen à 81,20 yens, contre 81,44 yens vendredi soir.

L'euro, qui avait touché vendredi 1,4159 dollar, son plus fort niveau depuis le 26 janvier, a entamé la semaine en repli, mais s'est stabilisé au cours de la journée.

"C'est toujours la même histoire, cette histoire latente d'assouplissement quantitatif aux Etats-Unis", a estimé David Solin, de Foreign Exchange Analytics. "C'est la principale raison de la hausse de l'euro depuis un mois".

Les échanges restent dominés par les spéculations autour de ces mesures de soutien à l'économie que la banque centrale américaine (Fed) s'est dite prête à adopter pour relancer la croissance.

Ces injections de liquidités sur les marchés du crédit reviennent à faire marcher la planche à billets, et réduisent donc la valeur de la monnaie déjà en circulation. Elles ont en outre pour objectif de faire baisser les taux d'intérêt, réduisant l'attractivité des investissements en dollars.

La conviction du marché de voir ces mesures annoncées dès novembre a été renforcée lundi par l'annonce que la production industrielle des Etats-Unis avait baissé en septembre (-0,2%) pour la première fois en quinze mois, alors que les économistes s'attendaient à un chiffre positif.

Mais "je pense que le montant anticipé (par le marché) en terme d'assouplissement quantitatif est bien plus élevé" que ce que la Fed va mettre en oeuvre, a tempéré M. Solin. "Le marché se rapproche du moment où il va devoir se stabiliser".

"Il est possible que le marché soit quelque peu déçu par l'ampleur réelle des rachats d'actifs qui pourraient intervenir", a acquiescé Raghav Subbarao, de Barclays Capital.

Pour les analystes de Natixis, "si effectivement la Fed se décide à mettre en oeuvre un nouvel assouplissement quantitatif, ce dernier devrait être plutôt modeste compte tenu des derniers indicateurs économiques témoignant d'une certaine stabilisation de l'activité économique".

"La tendance de fond du dollar restera baissière compte tenu de la volonté politique américaine de l'affaiblir, (mais) le dollar pourrait se stabiliser encore cette semaine entre 1,38 et 1,42 contre euro", ont-ils ajouté.

En marge d'une rencontre entre responsables de banques centrale à Shanghai, le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn a estimé que la reprise mondiale serait menacée faute de coopération entre les principales économies de la planète. Ces déclarations interviennent alors que s'intensifient les tensions autour de la question des taux de changes, qui sera au coeur de la réunion des ministres des Finances du G20 les 22 et 23 octobre à Gyeongju (Corée du Sud), avant le sommet du G20 en novembre à Séoul.

Vers 18H00 GMT, la devise helvétique grimpait légèrement face à l'euro à 1,3371 franc suisse pour un euro, comme face au billet vert à 0,9556 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique baissait face à l'euro à 87,81 pence pour un euro, comme face au billet vert à 1,5919 dollar.

La monnaie chinoise a terminé à 6,6443 yuans pour un dollar contre 6,6411 yuans vendredi.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Marché : légère hausse des indices US, Dollar à 1,3930 E.   Mar 26 Oct - 6:02

Cercle Finance le 26/10/2010 à 07:51

Wall Street a pas mal tangué au cours de la dernière heure de cotations, avec un Dow Jones remontant à +0,8% avant d'en terminer à +0,27%, le 'S&P' clôturant en hausse de 0,21% (pratiquement son plancher du jour) et le Nasdaq ne conservant que 0,46% sur les 1,15% du début de la séance.

Les indices US avaient accueilli favorablement la hausse des reventes de logements anciens (+10% le mois dernier à 4,5 millions d'unités alors que les économistes n'anticipaient qu'une progression à environ 4,3 millions).

Mais dans un système de pensée où les mauvaises nouvelles en deviennent de bonnes -et réciproquement-, un frémissement de l'activité dans le secteur immobilière a dopé le Dollar au moment où il enfonçait de nouveaux planchers historiques contre le Yen (sous les 80,50) et revenait tutoyer les 1,41E.
L'occasion était belle pour les vendeurs de $ de prendre leurs gains et d'adopter une position plus attentiste compte tenu de l'incertitude concernant le montant potentiel du 'QE-2' (la fourchette est large: elle va de 400Mds$ à... 4.000Mds$, soit un quart du PIB américain).

Même si le billet vert revient au-dessus des 1,3930E, il demeure fragile compte tenu du peu d'initiatives prises en matière monétaire par le 'G20'.
Aucune mesure concrète visant à juguler le repli d'une devise pour des raisons d'avantage concurrentiel n'a été évoquée: la réduction des déséquilibres serait le but à atteindre mais il n'est fait mention d'aucune méthodologie précise pour y parvenir.

Le communiqué final a juste permis d'effacer 'officiellement' les dissensions les plus visibles et aucune intervention coordonnée sur les changes n'est envisageable dans ces conditions.

Les valeurs financières ont continué à se montrer faibles avec Bank of America (-2,7%), JP-Morgan (-2%), Wells Fargo (-1,8%) mais Citigroup, bénéficiant d'un avis favorable de Goldman Sachs gagnait +2,4%.

Côté hausses côté des valeurs, Office Depot grimpait de plus 3,5% après avoir annoncé le départ de son PDG Steve Odland à partir du 1er novembre prochain, ainsi que ses résultats préliminaires pour le troisième trimestre. Les raisons du départ, décidé 'par accord mutuel' avec le conseil d'administration, ne sont pas précisées.

Texas Instruments prenait plus de 1% avant la parution, dans la soirée, de ses résultats trimestriels.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro continue de reculer, teste les 1,38 dollar.   Mer 27 Oct - 11:25

Cercle Finance le 27/10/2010 à 12:55

L'érosion de la monnaie unique se poursuivait mercredi midi sur le marché des changes, alors que le sentiment vis-à-vis du dollar devient meilleur au gré des indicateurs économiques US. Vers 13 heures, l'euro perdait ainsi 0,18% de sa valeur contre le billet vert à 1,3837 dollar. Un point bas à 1,3771, niveau qui n'avait plus été atteint depuis le 19 octobre.

Le pic de 1,4080 dollar atteint lundi en séance, après le week-end où les grands argentiers du G20 s”étaient réunis en Corée du Sud, semble maintenant bien loin.

L'actualité statistique européenne de la matinée s'est montrée peu fournie. Les cambistes ont appris qu'en France, les dépenses de consommation des ménages en produits manufacturés ont augmenté de 1,5% en volume en septembre, après -1,6% en août. Rappelons qu'hier, une enquête réalisée sur la confiance des consommateurs a révélé une stabilité de l'indicateur en Allemagne, et une hausse en France comme en Italie.

Mais ce sont surtout les indicateurs immobiliers, du chômage et l'indice de confiance du consommateur américain, plutôt favorables, qui portent le billet vert ces derniers jours. Sans oublier la perspective d'un 'quantitative easing II', dont la Fed pourrait donner des nouvelles début novembre.

“Assisterions-nous à un changement de tendance du dollar et une pause dans la guerre des changes livrée par les Etats-Unis ?”, se demandent ce matin les analystes Change de Pictet & Cie. Ils signalent effectivement la hausse enregistrée hier par le billet vert contre la valeur-refuge qu'est le franc suisse, “sans raison apparente”.

“Les bourses mondiales étaient orientées à la baisse, ce qui pourrait être le début d'une explication, en l'absence de chiffres macroéconomiques de grande importance”, conjecture enfin la banque privée helvétique.

On ajoutera que Guy Quaden, membre du Conseil des gouverneurs de la BCE, a estimé hier que le cours de l'euro n'était pas vraiment éloigné de ses fondamentaux, et qu'”une guerre des changes serait la pire guerre imaginable pour les nations développées”, rapporte Pictet & Cie.

Sur l'agenda statistique américain, on attend cet après-midi les commandes de biens durables pour le mois de septembre (prévision : +2% ; précédent : -1,5%), et les ventes de logements neuf de septembre (prévision : 300.000 ; précédent : 288.000).

Selon la banque privée danoise Jyske Bank, “les nouvelles commandes de biens durables devraient croître fortement en septembre en raisin d'une envolée des commandes aéronautiques”.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: L'euro franchit 1,42$ pour la première fois depuis janvier   Jeu 4 Nov - 10:39

AFP le 04/11/2010 à 11:08

L'euro grimpait jeudi au-dessus du seuil de 1,42 dollar pour la première fois depuis neuf mois et demi, au lendemain de l'annonce par la Réserve fédérale américaine (Fed) de nouvelles mesures pour tenter de relancer la reprise économique aux Etats-Unis.

Vers 10H00 GMT (11H00 à Paris), la monnaie européenne valait 1,4251 dollar contre 1,4130 dollar mercredi vers 22H00 GMT, après être monté jusqu'à 1,4263 dollar vers 09H45 GMT, son niveau le plus fort depuis le 20 janvier.

L'euro progressait aussi face à la monnaie nippone à 115,38 yens contre 114,17 yens mercredi soir, évoluant à un niveau plus vu depuis un mois.

Le dollar cédait pour sa part un peu de terrain face au yen à 80,97 yens contre 81,12 yens la veille.

La Fed a ouvert en grand les vannes du crédit en annonçant mercredi son intention d'injecter 600 milliards de dollars de plus dans l'économie en huit mois pour soutenir la reprise et les prix, par le biais de rachats supplémentaires d'obligations d'Etat à moyen et long terme.

"Le couple euro-dollar s'est embarqué sur des montagnes russes à la suite de cette annonce, mais au final le dollar s'est retrouvé sous une pression justifiée, malgré un volume de rachats proche des attentes du marché", notaient les analystes de Commerzbank.

En effet, "l'annonce par la Fed que le volume et le rythme des rachats seraient ajustés si nécessaire (...) fait craindre que ces mesures se transforment en puit sans fond", expliquaient les experts.

Ainsi, le dollar, qui pliait depuis plusieurs semaines sous les spéculations concernant les détails des mesures de la Fed, accentuait ses pertes, alors que ces mesures d'assouplissement monétaire devraient entraîner une faiblesse de la monnaie américaine à long terme, estiment des analystes.

En outre, "il est loin d'être sûr que ces rachats d'obligations vont réellement aider la reprise aux Etats-Unis", prévenait Commerzbank, faute d'explications de la part de la Fed sur la façon dont l'économie américaine doit bénéficier de ce programme.

La décision de la Fed de mettre de nouvelles mesures ayant pour effet de diluer la valeur du billet vert était particulièrement surveillée dans un contexte général tendu de "guerre des changes", où chaque pays tente de limiter la valeur de sa monnaie pour favoriser sa balance commerciale.

Ainsi les cambistes attendaient avec prudence jeudi les décisions de politique monétaire de la Banque d'Angleterre (BoE) et de la Banque centrale européenne (BCE), qui devraient toutes deux opter pour le statu quo, notaient des analystes.

Vers 10H00 GMT, la livre britannique baissait face à l'euro à 88,02 pence, mais progressait face au billet vert à 1,6188 dollar.

La devise helvétique perdait du terrain face à l'euro à 1,3769 franc suisse pour un euro, mais montait face au billet vert à 0,9662 franc suisse pour un dollar.

L'once d'or valait 1.363,90 dollars contre 1.345 dollars mercredi soir.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: AFP le 16/11/2010 à 18:07   Mar 16 Nov - 21:57

L'euro chute sous 1,35 dollar pour la première fois depuis fin septembre :

L'euro est tombé mardi sous le seuil de 1,35 dollar pour la première fois depuis près de deux mois, plombé par les incertitudes persistantes sur la santé budgétaire de l'Irlande, qui pourrait être contrainte de demander une aide extérieure pour redresser ses finances.

Vers 16H50 GMT (17H50 à Paris), l'euro est tombé jusqu'à 1,3496 dollar, son niveau le plus faible depuis le 28 septembre, alors que les ministres des Finances de la zone euro se réunissent mardi et devraient aborder la question d'un éventuel plan de soutien à l'Irlande.

Des discussions sont en cours entre la Commission européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI) en vue de "résoudre les graves problèmes" des banques irlandaises, a indiqué mardi le commissaire aux Affaires économiques, Olli Rehn, en tablant sur un soutien des gouvernements de la zone euro.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Marchés; l'euro passe sous la barre des 1,34 dollar. :    Mer 17 Nov - 12:45

Cercle Finance le 17/11/2010 à 13:31

Toujours plus bas ! L'euro tente depuis hier de se maintenir au-dessus de la barre symbolique des 1,35 dollar. Pour l'instant, il n'y parvient pas. Vers 13 heures 30, la monnaie unique européenne perdait 0,15% face au billet vert à 1,3463 dollar.

L'euro revient ainsi à des niveaux qu'il avait laissés derrière lui fin septembre. Encore et toujours, le retour du risque souverain européen qui se focalise sur l'Irlande et la Portugal plombe la valeur relative de la devise du Vieux continent.

A propos de l'indice allemand ZEW, qui hier a largement dépassé les attentes, l'équipe Changes de Pictet & Cie commentait ce matin : “ces chiffres démontrent que la situation économique en Allemagne est exceptionnellement bonne, avec une amélioration du marché du travail qui suscite une augmentation de la demande intérieure.”

Puis la banque privée helvétique d'ajouter : “l'impact de la crise de l'Irlande n'est cependant pas encore pris en compte...” Le tout est maintenant de déterminer sur les craintes des investisseurs sont fondées ou non. Pour l'instant, des dirigeants comme le ministre allemand de l'Economie, Rainer Brüderle, estiment que l'Irlande peut demander de l'aide à l'UE, mais qu'elle ne semble pas en avoir besoin.

En outre, comme le souligne Aurel BGC, des membres de la Fed se relaient pour défendre le second volet du “quantitative easing” dévoilé en début de mois. Et tous assurent en coeur qu'il est destiné à soutenir la croissance américaine, non pas à faire baisser le dollar.

Sur l'agenda statistique de la matinée, on a appris que le PIB de l'Espagne est resté stable au troisième trimestre par rapport au deuxième, après avoir augmenté de 0,3% au deuxième trimestre. En comparaison annuelle, l'économie espagnole a progressé de 0,2%, au troisième trimestre.

Plusieurs indicateurs importants sont attendus cet après-midi des Etats-Unis au titre du mois d'octobre, comme les permis de construire (prévision : 570.000 ; précédent : 547.000), les mises en chantier (prévision : 600.000 ; précédent : 610.000) et enfin l'indice des prix à la consommation (prévision : 0,3% ; précédent : 0,1%).

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Marchés : l'euro reprend la barre des 1,37 dollar.   Ven 19 Nov - 13:29

Cercle Finance le 19/11/2010 à 13:03

La reprise de la monnaie unique se poursuivait après le “trou d'air” causé notamment par les vives inquiétudes sur la situation financière de l'Irlande. Vers 13 heures ce vendredi, l'euro gagnait encore 0,54% à 1,3718 dollar, ce qui pourrait signer sa troisième séance de hausse d'affilée.

Rappelons que la monnaie unique était tombée sous la barre des 1,35 dollar mardi et mercredi derniers.

Un rapport de l'OCDE table, comme d'autres études dont celles du FMI, sur un ralentissement de la croissance mondiale en 2011 (+ 4,2%) après celle de 2010 (+ 4,6%). L'impact des politiques d'assouplissement quantitatif sur la croissance devrait être limité, selon l'organisation.

L'évènement principal est toujours constitué des discussions qui se poursuivent quant au prêt qui sera accordé à l'Irlande, perspective qui contribue à rassurer les cambistes effrayés par un retour de la crise des dettes souveraines en Europe. “Mais les montants concernés demeurent pour l'heure inconnus, les premières rumeurs faisant état de 10 milliards d'euros”, rapportent les analystes Changes de Pictet & Cie..

“Tant qu'aucune décision ne sera prise par le gouvernement irlandais, le FMI et l'Union européenne, les incertitudes resteront préjudiciables à la monnaie européenne”, ajoute Pictet.

En outre, les dernières statistiques des inscriptions hebdomadaires au chômage américain traduisaient une légère hausse (+2.000 à 439.000).

Aucune statistique d'importance n'est attendue des Etats-Unis cet après-midi.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: AFP le 24/11/2010 à 10:36   Mer 24 Nov - 9:45

L'euro sous le seuil de 1,33 dollar pour la première fois depuis deux mois :

L'euro est tombé mercredi sous le seuil de 1,33 dollar pour la première fois depuis deux mois, pliant sous le poids de craintes persistantes d'une éventuelle contagion de la crise irlandaise à d'autres pays de la zone euro en proie à des difficultés budgétaires.

Vers 09H10 GMT (10H10 à Paris), la monnaie unique européenne est tombée à 1,3285 dollar, son niveau le plus faible depuis le 22 septembre, avant de se hisser de nouveau juste au-dessus du seuil de 1,33 dollar.

Le gouvernement irlandais doit annoncer mercredi les détails d'un plan de rigueur draconien visant à diviser par dix un déficit public astronomique d'ici à 2014.

L'agence d'évaluation financière Standard and Poor's a abaissé mardi de deux crans la note de dette à long terme de l'Irlande, à "A" contre "AA-" auparavant, invoquant la probabilité que le gouvernement irlandais doive emprunter davantage qu'estimé précédemment.

Signe des inquiétudes des investisseurs sur la capacité du pays à rétablir ses finances, les taux de rendements des obligations d'état irlandaises à dix ans se tendaient fortement mercredi, tout comme ceux du Portugal et de l'Espagne, tous deux considérés par le marché comme les prochains candidats à un éventuel sauvetage, notaient des analystes.


_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12576
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13309
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Devises : l'euro chute toujours et teste les 1,32 dollar.   Ven 26 Nov - 12:32

Cercle Finance le 26/11/2010 à 13:11

Toujours plus bas ! Rien ne semble plus pouvoir la chute de l'euro dont la chute, depuis le 4 novembre dernier, atteint maintenant les 10 cents ou 7,5% de baisse contre le billet vert. Vers 13 heures 10, la monnaie unique européenne s'effritait encore de 0,86% face au dollar à 1,3230, soit au plus bas depuis mi-septembre.

Les 1,4283 avaient été atteint début novembre. Ce midi (26 novembre), un plus bas a été marqué à 1,3201 a été atteint ce midi.

Le groupe audiovisuel irlandais RTE a indiqué ce matin que l'Irlande devrait finaliser le plan de soutien financier qu'elle soutient avec le FMI et l'UE dimanche. Mais l'attention des marchés s'est déjà reportée sur le Portugal, qui selon des informations du Financial Times Deutschland démenties par les autorités de la Commission et des Etats-membres aurait été encouragé, lui aussi, à demander une aide financière par la BCE et les pays de l'UE.

“Les tensions au sein de l'Europe sont palpables, avec de nombreux membres de la BCE qui font des déclarations dans la presse pour rassurer les investisseurs et 'regoupiller une grenade' qui semble prête à éclater !”, commentait ce matin l'équipe Changes de Pictet & Cie.

Aurel BGC rappelle de son côté que “de nouveaux tests de résistance des banques européennes seront menés 'courant 2011' avec des critères plus exigeants.” Autant dire que les tests sur 91 banques menés cet été, qui n'avaient sanctionné aucune banque irlandaise, avaient peu de valeur...

Mais la banque privée helvétique rapporte aussi que selon Jozef Makuch, membre slovaque de la BCE, la parité euro/dollar serait encore surévaluée actuellement. “Donc pas de panique en vue pour la Banque centrale européenne”, conclut Pictet.

Parallèlement, l'agence de notation-crédit Fitch a averti la Pologne, qui ne fait pas partie de la zone euro mais est membre de l'UE, qu'elle devrait revoir ses finances publiques si elle veut garder sa notation actuelle

Seule statistique de la matinée, l'évolution de la masse monétaire de la zone euro (M3) a atteint 1,4% en septembre, un chiffre à peu près en ligne avec les attentes qui fait suite à 1,2% en septembre. L'évolution de cet agrégat reflète notamment les perspectives d'inflation.

Au lendemain de Thanksgiving en ce jour de “Black Friday” (1er jour des achats de Noël), aucune statistique n'est attendue des Etats-Unis lors d'une séance qui s'annonce atone.

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'euro passe sous 1,41 dollar pour la 1ère fois depuis août
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» AVENANT AU CONTRAT: le boss peut il l'annuler?
» Acomba sous réseau suite Pour G.Plante
» Demande d'aide suite a une réponse du canps pour ma demande d'autorisation préalable d'entrée en formation
» Discussion autour de la prison de : Caen
» Mon élève monte pour la première fois dans une voiture à 18 ans !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: