Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Wall Street veut de quoi alimenter son rebond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fer.Merc
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 311
Réputation : 86
Points : 617
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Wall Street veut de quoi alimenter son rebond   Dim 25 Oct - 17:01

La semaine prochaine va être intéressante à suivre dans la mesure on en sent bien un certain essoufflement des marchés. Est-ce que les chiffres qui vont être publiés vont permettre aux actions de repartir de nouveau, rien n'est moin sûr. Le PIB US va être scruté à la loupe en tout cas. La prévision de +3.2% donnée par les économistes me parait bien élevée, surtout en regard de ce qui s'est passé pour le PIB de la GB qui a été une très mauvaise surprise. Pour jeudi, il n'y aura guère que les market makers qui sauront d'avance comment le marché réagira.

FM


--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Wall Street veut de quoi alimenter son rebond
25/10/2009


Par Ellis Mnyandu
NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains pourraient marquer une pause cette semaine en l'absence de nouvelles fraîches susceptibles d'alimenter le rebond boursier en cours depuis sept mois.

Même si les résultats trimestriels publiés jusqu'ici ont été jugés étonnamment bons, les marchés d'actions n'ont pas beaucoup avancé - les trois grands indices ont été pratiquement stables sur la semaine. Les investisseurs veulent des signes plus nets de redémarrage de l'économie.



"On a été gavés de superbes résultats (...) mais le marché dit : et ensuite ? La plupart des gens considèrent la hausse des actions constatée depuis mars comme un simple rebond et se demandent : est-ce pour de vrai? Est-ce pour de vrai d'un point de vue économique ? Est-ce que les résultats sont réels?", résume John Canally, chez LPL Financial.

Dans ce contexte de recherche d'informations probantes, les résultats publiés par les pétroliers Exxon Mobil et Chevron, l'opérateur télécoms Verizon Communications, les fabricants de produits grand public Colgate-Palmolive et Procter & Gamble ou le réseau de cartes de crédit Visa seront très suivis.

Paul Nolte, responsable des investissements chez Hinsdale Associates, estime que pour l'instant, les commentaires des sociétés sur l'économie en général ont été plutôt "prudents". "Il y a très peu de sociétés qui sont venues nous dire : tout va très bien", remarque-t-il.

TRES ATTENDU : LE CHIFFRE DU PIB

Sur le front économique, les investisseurs obtiendront des informations sur le moral des ménages pour octobre, à la fois selon l'indice du Conference Board et selon l'indice Reuters/Université du Michigan, sur les ventes de logements neufs en septembre, sur les commandes de biens durables et sur le revenu des ménages.

L'indicateur le plus attendu, la première estimation du produit intérieur brut (PIB) pour le troisième trimestre, sera publié jeudi en même temps que les demandes hebdomadaires d'indemnisation du chômage.

Les économistes parient sur une croissance du PIB de 3,2% en rythme annuel entre juillet et septembre, ce qui serait la première hausse depuis plus d'un an.

Le chiffre du PIB permettra de dire, souligne Cleveland Rueckert, analyste de marché chez Birinyi Associates si la Bourse a bien fait ou non d'anticiper une amélioration économique.

L'indice de référence pour les gérants, le Standard & Poor's 500 a regagné 60% depuis son point bas de 12 ans touché le 9 mars en clôture, sur des anticipations de fin de la récession qui a officiellement commencé en décembre 2007.

Sur les quelque 200 sociétés de l'indice S&P 500 ayant déjà publié leurs comptes trimestriels, 81% ont affiché des résultats supérieurs aux attentes, selon les chiffres de Thomson Reuters.

Les investisseurs s'intéresseront aussi au résultat des quatre adjudications d'obligations d'Etat par le Trésor pour un total de 123 milliards de dollars, un chiffre record pour une semaine.

Les investisseurs craignent que les emprunts massifs de l'Etat destinés à sauver les sociétés financières et à relancer l'économie ne mettent en danger la notation triple A des Etats-Unis.

Une introduction en Bourse sera très suivie la semaine prochaine, celle de Vitamine Shuppe, une chaîne de vente de compléments alimentaires. Ce sera la première mise sur le marché d'un vrai groupe de distribution depuis deux ans.

Version française Danielle Rouquié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wall Street veut de quoi alimenter son rebond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liberté, Egalité, Fraternité. Grève du 1er juin 2011.
» Bull Market in Stocks, Bear Market in Gold? Only on TV!Mark J. Lundeen
» ANSUF...مرحبا بكم...BIENVENU...WILLKOMMEN...
» statut des EPSP
» Droit à la formation...fonds interprofessionnel de formation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Divers Outils de la Bourse :: L'actualité boursière-
Sauter vers: