Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Si même Natixis dit cela !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fer.Merc
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 311
Réputation : 86
Points : 617
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Si même Natixis dit cela !   Lun 19 Oct - 15:50

No comment !

FM

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

La croissance de la liquidité n'a que des effets destructeurs (Natixis) :

(AOF / Funds) - « La liquidité mondiale croît encore plus vite qu'avant la crise et elle n'a que des effets destructeurs », affirme Natixis dans une étude économique. Elle souligne que, comme avant la crise, la croissance de cette liquidité est le fruit des politiques monétaires très expansionnistes des pays de l'OCDE et de l'accumulation très rapide de réserves de change dans les pays émergents.

Natixis explique qu'elle se traduit par le transfert des capitaux dans les pays émergents à partir de l'endettement en dollars, avec à la clé une hausse forte de leur marché boursier et de leur devise. In fine, elle réduit donc leur compétitivité. Cette augmentation de la liquidité provoque également la progression des prix des matières premières, ce qui réduit la richesse dans les pays de l'OCDE et donc leur demande.

« L'absence de contrôle de la liquidité mondiale par les Banques centrales, le FMI, le G20..., devient de plus en plus irresponsable », conclut la Natixis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fer.Merc
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 311
Réputation : 86
Points : 617
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Et voici la suite des commentaires de Natixis par la voix   Lun 19 Oct - 17:37

de Patrick Artus. Le point clé est et reste plus que jamais la consommation des ménages.
Donc si je lis bien cet article, la liquidité abondante vient de la création monétaire. On achète des actifs avec mais l'investissemnt direct dans les entreprises est où? Certes, il y a eu des AK et des appels au marché obligataire de la part de grands groupes mais quid de toutes ces petites boîtes qui ont du mal à avoir de la trésorerie pour finir les fins de mois auprès des banques devenues frileuses?

FM

----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Chronique / Mauvaises nouvelles dans l'OCDE : la réaction des investisseurs

(AOF / Funds) - Comment vont réagir les investisseurs face aux mauvaises nouvelles dans l'OCDE ?

Nous commençons à recevoir les mauvaises nouvelles qui vont s'accumuler et qui résultent de l'affaiblissement inéluctable de la consommation des ménages dans les pays de l'OCDE, avec les pertes d'emplois, les baisses de salaire, la remontée des prix des matières premières, la poursuite du freinage du crédit...

Dans le même temps, la liquidité mondiale, la monnaie créée par les Banques centrales, croît de plus en plus rapidement (32 % par an), avec les politiques monétaires expansionnistes dans les pays de l'OCDE et le besoin, à nouveau, d'accumuler des réserves de change énormes dans les pays émergents et exportateurs de pétrole pour soutenir le dollar en raison des sorties de capitaux depuis les Etats-Unis.

Cette extrême abondance de liquidité permet de financer les achats de tous les types d'actifs, ce qui explique, depuis le printemps 2009, la hausse parallèle de tous les prix d'actifs : actions, crédit, titres des émergents, matières premières, ABS...

Quelle va être, dans cet environnement, la réaction des investisseurs aux mauvaises nouvelles sur l'économie des pays de l'OCDE et en particulier sur la consommation des ménages ?

Une réaction très légère : sous-pondérer les biens de consommation cycliques, les financières, qui avaient beaucoup surperformé jusqu'à présent avec l'idée d'une reprise forte, et continuer à investir dans les autres secteurs, comme les valeurs défensives : utilities, pharmacie, alimentaire.

Une réaction plus forte : transférer massivement les investissements des pays de l'OCDE vers les pays émergents, où la croissance est forte et robuste, mais ne se transmet pas aux pays de l'OCDE puisque les importations des émergents ne redémarrent pas, ces pays substituant la production domestique aux importations.

Une réaction très forte : comme après la faillite de Lehman, très forte hausse de l'aversion pour le risque, et retour vers les actifs refuge : emprunts d'Etat, dollar...

Il semble que le plus probable est une réaction intermédiaire entre la réaction très légère et la réaction plus forte, la réaction très forte nous paraît exclue avec la fin de la crise bancaire, le maintien d'une croissance positive dans les pays de l'OCDE (redressement progressif de l'investissement résidentiel, moindre déstockage), la bonne situation des pays émergents et la nécessité pour beaucoup d'investisseurs de continuer à investir en actifs à rendements élevés.

S'il y a maintenant décorrélation entre les pays émergents et les pays de l'OCDE, le report des investissements vers les émergents, et en conséquence vers les matières premières, paraît raisonnable.

Patrick Artus, directeur de la recherche et des études de Natixis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Excellent Fer Merck :   Lun 19 Oct - 18:54

Je te cite "la liquidité abondante vient de la création monétaire", excellent, tout simplement excellent....En une phrase tout est dit !!!!

Comme quoi, tu les trouves bien tes mots Wink Wink Wink

Merci l'ami,

Fred jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Fer.Merc
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 311
Réputation : 86
Points : 617
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: J'ai lu ce midi dans Les Échos que la Fed allait retirer des   Mar 20 Oct - 12:26

liquidités du marché, du moins elle allait faire des tests pour des mesures de reprise de liquidités. Cela a pour objectif selon la Fed de préparer la sortie de crise. J'aimerais bien avoir son optimisme. Elle a littéralement inondé le marché de liquidités qu'elle se sent obligée maintenant d'en reprendre une partie. Il vaudra peut-être mieux avant que le système n'explose d'indigestion.

FM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si même Natixis dit cela !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si même Natixis dit cela !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cela signifie quoi??
» Si cela peu vous aider ...... business plan
» Plus jamais cela... archives de la revue Life - site Russe.
» Sur François PEROL...
» Sur le multiplicateur monétaire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Divers Outils de la Bourse :: L'actualité boursière-
Sauter vers: