Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Pris sur le forum tts.lu d'un texte posté de Menthalo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fer.Merc
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 311
Réputation : 86
Points : 617
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Pris sur le forum tts.lu d'un texte posté de Menthalo   Dim 18 Oct - 10:37

Le message posté par ce monsieur explique ce qui se passe sur l'Or et le pourquoi de sa hausse. En tout cas, ce monsieur Menthalo n'y va pas de main morte avec sa prévision sur une once d'argent à 1000$ dans les 24 mois.

En voici le lien
http://www.tts.lu/forum/autres/marche-de-l-or-les-sanglots-longs-des-violons-de-l-1-356.html#r20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Posté le 16/10/09
LA BATAILLE FAIT RAGE


Si vous suivez de près l'actualité de l'Or, vous savez sans doute que le 30 septembre 2009,
un TRES GROS ACTEUR du London Metal Exchange ( LME pour les intimes ), qui avait jusque là laissé entendre qu'il ferait rouler sa position acheteuse sur le mois suivant, a soudain annoncé à la dernière heure du dernier jour de trade de septembre, soit le 30/09/2009, qu'il ne faisait pas rouler sa position, mais qu'il exigeait une livraison immédiate de son Or physique.

Ce très gros acteur est très probablement le représentant de la Chine sur ce Marché.
On parle de la livraison de 20 tonnes d'Or.
Les banques JP Morgan et Deutsche Bank étaient les vendeurs face à cet acheteur. Et comme vous le savez sans doute, ces banques vendent "naked short", c'est à dire qu'elles vendent des quantités d'or sur le marché, qu'elles ne possèdent pas dans leurs coffres. Ces opérations ordinaires servant à contrôler le prix de l'or, étalon monétaire absolu, et donc à tromper le public sur l'érosion réelle des monnaies, autrement dit l'inflation.

Ce gros acteur, refusant tout soudain de jouer la farce ordinaire et exigeant de prendre livraison d'une grosse quantité d'or, a évidemment semé un grand désordre dans le Landernau de ces tricheurs patentés. Immédiatement, JPM et DB ont été obligé d'en référer aux Banques Centrales, FED, Banque d'Angleterre et BCE, qui sont les véritables scénaristes de cette comédie monétaire.

DESSOUS DE TABLE

Ne pouvant livrer l'or demandé, JPM et DB, avec l'accord des BC, ont proposé à l'acheteur de renoncer à cette livraison de physique, moyennant une forte prime. Concrètement, alors que l'acheteur avait acheté l'or 950$ l'once, on lui a proposé de le lui racheter séance tenante et hors marché à 1250$ l'once.

Une belle plus value en quelques heures.
Sachant qu'il y a 32.150 onces dans une Tonne d'or donc 20 tonnes d'or = 643.000 onces
1250$ - 950$ = 300$
643.000 x 300$ = 192,9 millions de dollars

Mais comme vous le savez, les dollars, les livres ou les€sont choses assez ordinaires aujourd'hui.
En appuyant sur un bouton, on peut en créer en moins de temps qu'il ne m'en faut pour l'écrire, quelques dizaines de milliards. Les Banques centrales font ça sans problème et même les banquiers ordinaires savent générer ex-nihilo des centaines de millions de dollars électroniques.

Par contre, l'Or existe en une quantité finie, ou presque... l'Or est rare, c'est ce qui fait toute sa valeur.
On ne peut générer de l'or sans percer les entrailles de la terre, broyer des tonnes de rocaille, pour au final ne trouver que d'infinitésimales quantités de métal précieux.

Notre acheteur est donc resté intraitable et a exigé la livraison de son or sous 5 jours.


PRET D'OR AUX PREDATORS


Mais trouver 20 tonnes d'or aux normes de pureté et sous la forme de barres réglementaires exigée se serait révélé une tache presque impossible.
Les barres de la Bank of England n'auraient pas eu la pureté requise et la BoE n'avait pas en stock de quoi satisfaire l'acheteur.


Et oui, vous le savez probablement, l'or ne rapporte rien et coûte cher à stocker. Il faut des chambres fortes à la sécurité coûteuse et en plus, il faut payer des assurances. Pour que l'or physique leur rapporte au lieu de leur coûter, les très grosses banques et les banques centrales ont donc pris la mauvaise habitude de louer leur or à des tiers, qui vont jouer avec, achetant et vendant ces lingots plusieurs fois par mois, par semaines, par jour, voire par heure et pour certains comme Goldman Sachs par millisecondes, spéculant à la hausse ou à la baisse.
L'or des banques centrales est donc acheté et vendu un nombre icalculable de fois par mois par ceux qui n'en sont que locataires temporaires.
Quand soudain, quelqu'un exige la livraison d'une grosse quantité d'or... c'est un peu la panique. L'or n'est pas là où théoriquement il devrait se trouver, et, à vrai dire, il faudrait probablement de considérables recherches pour savoir où se trouve tel ou tel lingot, dont le propriétaire officiel ou le gardien officiel est la Bank of England.
On estime que 10 à 15.000 tonnes d'Or des réserves officielles ont ainsi été louées source

Quant aux coffres de la BoE, comme ceux de la FED, il y a longtemps qu'ils sont vides. On n'y trouverait même pas des reçus des emprunteurs ni même des registres des loyers encaissés. Tout cela est devenu totalement électronique et passe par des sociétés de "clearing" au nombre de 5 sur le marché de Londres. A TCT, il est même prévu que les confirmations par Fax et autres supports papier soient supprimés. Imaginez le merdier en cas de problème informatique, électronique ou pire électro-magnétique.

Pourtant, il semblerait que l'acheteur avait un poids géopolitique suffisant pour exiger cette livraison immédiate et pour obtenir satisfaction.
Comment JP Morgan et Deutsche Bank ont ils réussi à livrer cet Or ?

PLUS BEZEF DANS L'ETF


Chaque semaine, le vendredi à 16.30 heure de la côte Est, l'ETF GLD publie une liste des barres d'or qu'elle a en stock dans différents entrepots dans le monde.
Le 25 septembre 2009, cette liste faisait 1.381 pages
Le 2 octobre 2009, cette liste ne faisait plus que 208 pages. EXTRAORDINAIRE, non ?
Le 9 octobre 2009, cette liste avait encore diminué : 195 pages

Certains observateurs du Marché ayant remarqué cette anomalie et ayant lancé le sujet sur leurs blogs, abondamment commentés sur les forums internet... C'est alors qu'on observe une nouvelle anomalie :

le 14 octobre 2009, cette liste augmente brutalement pour revenir à 855 pages

Ces listes répertorient par entrepôt, les barres et lingots d'or avec leur numéros uniques. Des études ont montré que certains numéros se retrouvent répertoriés plusieurs fois dans différents entrepôts, mais cela ne peut expliquer que la liste est été divisée par 6 en une semaine.

HSBC et JPM sont les gardiens respectivement de l'Or physique de GLD pour le premier, de l'Argent physique de SLV pour le second. Ce sont aussi les plus grosses positions vendeuses sur ces deux métaux, manipulant les cours de l'Or et de l'Argent à la baisse depuis des années, pour le compte des Banques Centrales.

JPM a t'elle demandé à HSBC de la dépanner pour répondre aux exigences de cet acheteur impétueux ?
Les ETF GLD ont ils été en partie vidés de leur Or pour éviter un défaut du LME politiquement génant pour Londres.


L'OR DES ALCHIMISTES


On sait, que par la grâce de l'électronique, les ETF permettent de transformer le "papier" en "Or".
Si l'Or n'est pas extensible à l'infini du fait de son extrême rareté, nos magiciens ont créé un produit miracle pour les investisseurs qui leur permet de démultiplier l'Or ou l'Argent à volonté. Ce sont les Exchange Trade Funds, ETF.
En investissant dans l'ETF GLD, le spéculateur souhaite protéger son capital des dévaluations monétaires, sans avoir à payer le coût de gardiennage et d'assurance de son Or. Pratiquement en cas de défaillance de la Banque émettrice, il se retrouve nu. En aucun cas, il ne peut demander livraison de son métal, puisque dans le règlement, les lingots doivent obligatoirement être stockés par la Banque, elle même.
L'or de l'investisseur en ETF est dit "unallocated". Son "bon-pour" n'est pas associé à un lingot unique et numéroté.
Ce qui permet à GLD d'avoir un nombre illimité d'acheteurs pour le même lingot.
D'ailleurs, le règlement n'oblige pas la Banque émettrice à acheter une contrepartie physique pour toutes les sommes investies dans ses parts d'ETF.

Ainsi, les banques ont pu détourner les investisseurs du très étroit marché de l'Or physique, de façon à ce qu'ils ne pèsent pas sur les cours et ne provoquent pas de hausse brutale du métal précieux, ce qui serait préjudiciable à la monnaie fiduciaire, c'est à dire à une monnaie basée sur la confiance.
A l'inverse, plus les investisseurs se réfugiaient dans l' ETF GLD à des moments de crise de confiance économique ou politique, où l'or de ce fait devait monter, plus ils fournissaient de liquidités aux Banques pour lutter contre la hausse de l'Or. Ces banques au lieu d'acheter du métal précieux sur le marché, comme aurait pu le penser l'investisseur mal averti, se mettait en position vendeuse.
Colossale escroquerie !

Les dix plus gros ETF représentent aujourd'hui théoriquement près de 5000 tonnes d'Or, d'après commodity online soit deux ans de production... alors que l'étude d'UBS évalue les réserves d'Or à 1.828 tonnes fin août 2009.
Les uns comptabilisent-ils la valeur des parts vendues alors que les autres ne comptent que l'Or réellement détenu ?

Les ETF Silver représentent 11.000 tonnes d'argent à comparer aux 4.696 tonnes de production 2008
Mais là aussi, ces 11.000 tonnes sont elles physiquement présentes ou ce chiffre correspond il au nombre de parts vendues exprimé en équivalent tonnes ?

DERIVE SUR LES DERIVÉS

Pour finir ce tour panoramique, il faut se souvenir que La Banque des règlements internationaux a dénoncé dès 2007 une dérive dangereuse sur le marché des dérivés concernant les métaux précieux. A regarder le dernier rapport de la BRI, Il n'y a eu aucune amélioration depuis.

Sachant que la production d'Or annuelle est de 2.500 tonnes, soit 80,37 millions d'onces au prix moyen de l'once d'or en 2008 de 790$, soit 63 Milliards de $
la Banque des Règlements Internationaux relève dans son rapport concernant l'activité 2008, que le marché des dérivés OTC sur l'Or est à 394,9 Milliards de $.
Le marché des produits dérivés est donc 6 fois plus élevé que le marché lui même.

Sachant qu'en 2008, le prix moyen de l'argent était de 14,98$ pour une production de 670 Moz, soit un marché de 10 Milliards de $,
les produits dérivés OTC sur le Silver totalisaient 111 milliards de $, soit 11 fois plus.

Vous pourriez penser que si ce jeu perdure depuis bien avant 2007, il pourrait encore durer longtemps... ben non!

GROS DEFAUT des PETITS CHINOIS


Ce serait faire abstraction de l'énorme pavé lancé dans la mare par la Chine le 31 août 2009.
La Chine a décrété unilatéralement qu'elle pourrait ne plus jouer les règles du jeu de dupes instaurées par les banques occidentales et se retirer de la table en "prenant ses pertes".
Le "jeu" consistait à se couvrir avec des positions sur les "futures" en cas de hausse du pétrole (pour les compagnies d'aviation ou maritime, ou à l'inverse de vendre à l'avance une production au cas où les prix s'effondreraient. La Chine devenu le premier producteur d'or et le premier affineur d'argent avait donc un poids énorme sur le marché.
Les positions vendeuses de JP Morgan et de HSBC ne pouvaient se justifier face aux enquêteurs de la CFTC, les gendarmes du marché, que du fait d'un gigantesque client d'une très grande discrétion, qui leur avait confié ses intérêts. Il y a de très grandes chances que ce client soit la Chine, qui a affiné 10.000 tonnes d'argent en 2008, soit la moitié de la production mondiale.
Il est à noter que la plupart des statistiques ne lui attribuent à tort que 2.600 tonnes. Ces statistiques ne tiennent compte que du métal extrait du sous-sol chinois. L'argent est la plupart du temps un produit secondaire issu de l'affinage de minerais divers (zinc, plomb, cuivre, essentiellement ) La Chine étant le plus gros importateur de minerai brut du monde, est de ce fait le premier affineur et par là-même, le plus gros producteur d'argent. CQFD

Mettez toutes ces informations bout-à-bout.
-la Chine produit la moitié de l'Argent dans le Monde et est également le premier producteur d'Or.
-la Chine fait de la publicité sur les chaines de TV en poussant les chinois à investir dans les métaux précieux.
-la Chine annonce qu'elle pourrait faire défaut sur ses positions dérivés OTC

on pourrait donc logiquement supposer, qu'elle ne fournira pas le métal précieux, qu'elle aurait vendu à l'avance sur les marchés financiers par le biais de JPM HSBC et autres.
Elle devra libérer sa dette en réglant avec des dollars, dont elle a pléthore et ne sait que faire.

SHORT SQUEEZE & BANQUIERS EN SLIP

En privant le marché mondial de sa production d'or, qu'elle garde désormais en réserve monétaire
et de la moitié de la production d'argent du monde, qu'elle destine à son industrie et aux investisseurs du marché chinois, la Chine assèche le marché.

D'autant qu'elle est en même temps désormais nette acheteuse sur les marchés, mais aussi directement auprès des mines productrices et des institutions comme le FMI


et simultanément, pour ceux qui suivent l'actualité

Hong Kong et Dubaï ont réclamé en mai la livraison de leur Or jusqu'alors gardienné par la Banque d'Angleterre
L'Allemagne a réclamé son Or stocké aux USA

quelques pays producteurs ont limité l'exportation de leur production de métaux précieux

10 ou 15.000 tonnes d'or, soit environ le quart de tout l'or du Monde, qui au lieu d'être sagement dans les réserves des BC sont louées, vendues et revendues à Dieu sait qui.

sur le Comex, un Open Interest pour la session de décembre historiquement au + haut à 369.000 contrats


Voilà un champ de bataille CT ,qui laisse présager des heures heureuses pour ceux qui ont su investir dans ces métaux précieux et qui ont eu la sagesse d'en prendre possession.

"You don't hold it, you don't own it"

La route est ouverte pour battre records sur records avant la fin de l'hiver.
1.250$ à CT et 2.500$ en mars 2010 ? comme nous le promet Jim Sinclair, mais aussi le rapport interne d'UBS ou le rapport d'ERSTE BANK .
Ces 2500$ l'once correspondent exactement au prix de l'or, sil n'était pas bridé pour cacher l'inflation. Ces mêmes rapports UBS et ERSTE évoquent la possibilité d'un retour à l'étalon Or, qui impliquerait automatiquement un cours de 9.500$ l'once. Toutes les B.C. devant d'après leur schéma détenir 15% de leurs réserves en métal précieux.

Mais comme vous le savez sans doute déjà, si vous avez lu ma thèse sur hardinvestor, c'est le métal blanc qui vous permettra une réelle plus value, puisque je reste persuadé qu'il est dans les "plans" de le mener à 1000$ l'once.
http://000999.forumactif.com/les-hard-investors-f7/l-argent-a-1000-dans-les-24-mois-amero-t10327.htm

Notez que j'ai vendu la totalité de mes mines, malgré la hausse attendue du métal.
Je privilégie l'extrême sécurité.

Nous vivons une époque formidable !


menthalo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menthalo
Matelot
Matelot


Nombre de messages : 2
Réputation : 2
Points : 4
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Menthalo vous salue bien   Mer 6 Oct - 9:54

Bonjour à tous
Certains d'entre vous font peut être partie de la liste des personnes ayant demandé à recevoir mes analyses...
Le cas échéant, ils ont reçu le vendredi 9 ou samedi 10 septembre dernier mon analyse:
"Silver- Sortie de triangle"
Nous butions alors depuis une semaine sous la résistance à 20$ sur l'Argent... résistance qui tenait depuis mars 2008

Il a probablement du apparaître évident aux fins traders, que vous êtes que le Silver était dans un triangle de compression CT, MT LT
et que la belle tasse avec anse nous promettait d'aller chercher 31$
Ce chiffre n'est pas un réel hasard si vous regardez le graphe en mensuel ci-dessous, vous voyez que les sous-vagues A (2002-2004) B (2004-2006) C (2006-2008) avaient toutes buté sur une seule et même résistance LT ... en projetant cette tangente, nous la rencontrerons dans un très proche avenir vers 31 ou 34, en fonction des atermoiements, latéralisations ou consolidations éventuels, qui décideront du timing.



Effectivement dés le lundi 11, les cours du silver cassaient cette résistance de deux ans et montaient dans un canal très étroit et très vertical

Ces cours devaient buter en théorie hier et aujourd'hui sur 3 résistances à 23,37$
A) Résistance ayant bloqué la deuxième vague de hausse de novembre 1980 à 23,38$ (un acte purement de politique monétaire de la Fed et de Londres à l'époque)
B) tangente à l'intèrieur du canal haussier depuis nov 2008, ayant bloqué la hausse le 13 mai 2010
C) limite supérieure du canal haussier depuis le 24 aout 2010
La conjonction de ces 3 résistances auraient du bloquer les cours et laissait envisager une saine consolidation en parfait accord avec la saisonnalité du Silver sur 37 ans.

Il n'en n'a rien été. La résistance a tenu 2H30 avant d'exploser.
Les cours ont pris UN DOLLAR dans la journée !!!
... surprenant tout le monde par la vigueur de cette envolée.

SHORT SQUEEZE

Peter de Graaf dans son rapport de ce week-end écrivait:
"It would appear that the bullion banks are finally backing away. We may be seeing a ‘silver squeeze’ in process. If that is the case we can expect days where silver jumps a dollar or more in a day. During the 1979 – 1980 silver bull market we saw a lot of those days. "
------------
En octobre 2009, j'ai adressé aux quelques centaines de lecteurs qui ont fait la démarche de me demander mes analyses, un document en pdf dont le titre était
"Argent-perspectives"
Page 3 ... on peut lire:
-----
"Deux banques US (JP Morgan et HSBC) totalisent une position de vente d’Argent à découvert, qu’elles devraient donc livrer à terme, de 500 Millions d’onces, soit 66% de la production minière actuelle. Il est évident que de telles positions dominantes faussent la réalité des prix. Depuis quelques mois, les positions des acteurs majeurs sur ces marchés ne sont plus publiées, rendant le marché plus opaque encore.
De telles positions vendeuses ne pourraient se justifier que si HSBC et JPM étaient en charge de vendre à terme la production d’Argent du premier producteur mondial, la Chine. Accords qui n’ont jamais été rendus
publics, si tant est qu’ils aient existé. Mais ces alibis ne peuvent plus être justifiés aujourd’hui :
1) la Chine a interdit l’exportation d’argent par un décret du 30 août 2009
2) presque à la même date, début septembre, la Chine a annoncé officiellement qu’elle autorisait ses sociétés à faire défaut sur les marchés des « produits dérivés » sur les matières premières (sans préciser s’il s’agissait de pétrole ou d’Argent métal). La Chine a laissé entendre qu’elle considérait
ces « dérivés » financiers comme frauduleux et les banques émettrices comme des es crocs.
-
Les positions vendeuses de ces deux banques devraient donc, me semble t’il, être soldées avant la fin de 2010, puisqu’elles ne peuvent plus justifier de sources d’approvisionnement tangibles.
Le cas échéant, le prix du métal blanc libéré devrait très fortement se revaloriser. "

-------------------------
"Les positions vendeuses de ces deux banques devraient donc, me semble t’il, être soldées avant la fin de 2010"

Honnêtement, je ne sais pas si c'est à cela que nous assistons aujourd'hui...
A vrai dire, j'étais hier dans les marais près de Tancarville à courir la bécassine... je ne sais pas précisément ce qui s'est passé au CME ou à Londres. Le seul événement notable est la décision de la BoJ de participer à l'hyperinflation mondiale en jetant des Yens par hélicoptère comme la FED, la BoE ou la BCE.
La production minière d'argent de 2009 ayant été vendue 45 fois sous forme de produits dérivés, d'après les rapports de la BIS, il est strictement impossible de couvrir cette position. IMPOSSIBLE.
CET ARGENT LA N'EXISTE PAS ni dans les réserves des investisseurs (pièces et lingots) ni dans les réserves de minerai non extrait, ces dernières étant évaluées à 400 Boz seulement.
------------------
Cette impossibilité est du même ordre de grandeur que la décision de justice d'hier, demandant à un petit trader de payer 5 Milliards d'Euros à la SG.
soit 270.000 années de SMIC.
UBUESQUE
------------------
La Chine en quittant la table de Poker menteur en septembre 2009 et en annonçant qu'elle autorisait ses sociétés à faire défaut sur les dérivés plantent les banques émettrices rien que sur l'argent de près de 107 Milliards de $.
Blythe Masters risque de prendre cher si la Justice la rattrape.
;-)
Ceci expliquant cela, au ROYAUME d'UBU qui a laissé de tels produits financiers être mis en place, puis être multipliés comme des petits pains aux NOCES DE CANA permettant de satisfaire la voracité des banquiers, la gloutonnerie des financiers de tout poil, et l'appétit de profits virtuels des investisseurs de la planète ... une fois l'illusion collective dissipée, quand le mirage fait place à la réalité, le pain gagné à la sueur de son front se révèle d'une toute autre saveur... le prix du blé s'envole...
et l'Argent, qui était au fil des ans, devenu une notion purement virtuelle...
L'argent, sonnant et trébuchant, l'Argent de bon Aloi, retrouve tout son poids..
En réalité, l'Argent aujourd'hui n'a pas de prix.
C'était le but de certains cherchant à valoriser la monnaie fiduciaire au détriment de ce qui était la seule richesse pendant des millénaires...
Aujourd'hui la confiance aveugle n'est plus là ...
Petit à petit, cherchant à arracher les oeillères qui nous ont si longtemps voilé la vérité, les borgnes que nous sommes cherchons à tâtons à combien évaluer le prix de l'once...
Mais l'Argent n'a pas de prix ... Au fil des mois et des années qui viennent, nous allons voir à quel point cela est vrai.

Alors à 23$ ou à 50$, à 100 ou à 200$, peu importe...
L'Argent n'a pas de prix et vaudra bien plus encore. Achetez !

Mais ne soyez pas les dindons de la farce, achetez de l'Argent physique ... pièces ou lingots si vous en trouvez, quel qu'en soit le prix ...
L'argent se fait rare !
On le dit 10 fois plus rare que l'or... mais Chut ! ça ne se sait pas encore !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12433
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13160
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Pris sur le forum tts.lu d'un texte posté de Menthalo   Mer 6 Oct - 10:26

Bienvenue Menthalo et merci pour cette brillante contribution !!

Au plaisir de te lire cheers

Tony Very Happy

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
Menthalo
Matelot
Matelot


Nombre de messages : 2
Réputation : 2
Points : 4
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Pris sur le forum tts.lu d'un texte posté de Menthalo   Mer 6 Oct - 10:52

L'essentiel de mes dernières analyses pourraient être résumé en un graphe que je vous poste ci-dessous ...
mais qui est longuement argumenté sur le forum-gold



Ce graphe et cette analyse viennent de prendre du poids avec la BoJ annonçant sa participation à l'hyper-inflation mondiale par le QE rejoignant ainsi l'escadrille d'hélicoptère de la FED, de la BoE et de la BCE déversant sans compter de la monnaie fiduciaire comme d'autres déversaient le Napalm dans les jungles du Vietnam

Certains, qui osaient me traiter de "catastrophiste", sont peut être moins bavards en découvrant le travail de l'IASB aujourd'hui.
Cet organisme international qui dicte les normes comptables dans le Monde, propose une nouvelle règle pour aider les comptables à faire face aux cas d’hyperinflation de leurs monnaies nationales respectives.
Nous sommes donc dans le concret, l'officiel, le supra-gouvernemental ... il est temps d'ouvrir les yeux.

Citation :
IASB proposes Severe Hyperinflation amendment to IFRS 1
30 September 2010

The International Accounting Standards Board (IASB) today published for public comment an exposure draft Severe Hyperinflation, a proposed amendment to IFRS 1 First-time Adoption of International Financial Reporting Standards.
The amendment proposes guidance on how an entity should resume presenting financial statements in accordance with International Financial Reporting Standards (IFRSs) after a period when the entity was unable to comply with IFRSs because its functional currency was subject to severe hyperinflation.
The exposure draft, Severe Hyperinflation, is open for comment until 30 November 2010 and can be accessed via the ‘Comment on a Proposal’ section of www.ifrs.org.

et donc mon graphe du silver, qui est antérieur de quelques jours seulement à cette publication de l'IASB t est probablement criant de vérité.





Cordialement vôtre
Menthalo

(pour demander à recevoir mes analyses passées ou à venir, n'hésitez pas à m'écrire en mp chez www.denissto.eu ou TTS.lu )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pris sur le forum tts.lu d'un texte posté de Menthalo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pris sur le forum tts.lu d'un texte posté de Menthalo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personnes invisibles sur le forum
» Bonjour je suis une petite nouvelle sur se forum
» le plombage du forum....
» À quoi sert ce forum si ce n'est parloter entre télésecrétaires et acheter le fameux pack ?
» Ma réponse sur forum change de pourceau au sujet du US$

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: