Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Les diférents régimes de change à connaître :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les diférents régimes de change à connaître :   Mer 14 Oct - 11:43

Bonjour everybody,

Un peu de théorie :

LES DIFFERENTS REGIMES DE CHANGE

Définition : Un régime de change est l’ensemble des règles qui déterminent l’intervention des autorités monétaires sur le marché des changes, et donc le comportement du taux de change. Il existe une grande variété de systèmes de change, qui se distribuent entre deux extrêmes : le régime de change fixe et le régime de change flottant.
Les régimes extrêmes
Le régime de change fixe

Un régime de change fixe suppose la définition d’une parité de référence entre la monnaie d’un pays considéré et une devise (ou un panier de devises), sur laquelle la Banque Centrale s’engage à échanger sa monnaie. La Banque Centrale peut intervenir sur le marché des changes, lorsqu’il est libéralisé, en achetant ou en vendant de la monnaie nationale, afin de rétablir le cours du change fixé. Sur le marché de change contrôlé, la monnaie est inconvertible, la parité est définie arbitrairement et soutenue artificiellement. Il existe notamment trois catégories de régimes fixes :

* L’union monétaire : le régime le plus strict dans lequel les taux de change des pays membres sont fixés de manière irrévocable, les monnaies locales pouvant être remplacées par une monnaie commune.
* La caisse d’émission ou « currency board » : il s’agit d’un régime de change basé sur un engagement explicite à convertir la monnaie domestique contre une devise particulière à un taux fixe. La monnaie domestique émise est totalement couverte par des actifs en devises et les fonctions habituelles de la Banque Centrale, telles que le contrôle monétaire et le rôle du prêteur en dernier ressort ne sont plus possible. Il autorise ainsi une double circulation monétaire (exemple : le peso et le dollar en Argentine).
* Régimes de change fixes traditionnels : il s’agit d’un régime de change qui définit la parité fixe entre la monnaie nationale et une devise (ou un panier de devises). Cette parité peut être modifiée de manière exceptionnelle afin de restaurer l’équilibre de la balance des paiements. Ce régime laisse ainsi peu de marges de manœuvre à la Banque Centrale en matière de politique monétaire.
* Régimes de change fixes avec bandes de fluctuations : le pays qui adopte ce régime fixe une parité d’échange de sa monnaie contre une autre devise ou un panier de devises, mais autorise de plus une bande de fluctuations par rapport à ce cours de référence. Exemple : en Hongrie, le forint est fixé vis-à-vis de l’euro avec une marge de fluctuation élargie de +/-2.25% à +/-15%.

Le régime de change flexible

Dans un régime de change flexible, le cours de la monnaie est déterminé librement sur le marché des changes, par le simple jeu de l’offre et de la demande de devises. Le régime est connu aussi sous le nom de « flottement pur ». Les Banques Centrales n’interviennent pas et laissent le marché s’équilibrer librement selon la loi de parité des pouvoirs d’achat selon laquelle les modifications du niveau relatif des prix aboutissent à une modification parallèle des taux de change. La politique monétaire retrouve alors son autonomie, mais la Banque Centrale abandonne son contrôle sur l’évolution du cours de change nominal.
Le flottement pur est adopté par de nombreux pays comme les Etats-Unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle Zélande, le Japon, la Suisse, le Royaume Uni ou les pays émergents comme le Brésil, le Chili ou la Pologne.
Les régimes intermédiaires

Entre deux extrêmes, on trouve les régimes intermédiaires, qui se distinguent selon les fluctuations que la Banque Centrale autorise autour de la parité de référence et selon la fréquence des réalignements de cette parité :

* La parité glissante ou le « crawling peg » : il s’agit d’un régime de change dans lequel le taux de change est fixé périodiquement par petites incrémentations, soit à taux fixe, soit en réponse aux changements de certaines variables indicatrices, comme le différentiel d’inflation passée par rapport aux principaux partenaires commerciaux. Ce système est souvent connu sous le nom de « glissement passif ou adaptatif » (« backward-looking crawling peg »). On trouve également le système de change permettant un ancrage sur les anticipations de prix connu sous le nom « glissement actif ou pré-annoncé » (« pre-announced crawling peg » ou « forward-looking crawling peg »). Cette approche consiste à annoncer le taux de dévaluation à l’avance pour plusieurs mois. Ces deux approches ont souvent été adoptées dans les pays d’Amérique latine dans les années 1970 et 1980 afin d’enrayer leur inflation galopante. Enfin, certains pays ont décidé d’opter pour le « crawling peg à bandes glissantes » qui consiste à maintenir le taux de change dans une bande de fluctuations autour d’une parité centrale glissante.

* Flottement administré ou flottement géré : les taux de change sont flottants, mais des interventions ponctuelles ou coordonnées des Banques Centrales informent les marchés sur la parité considérée comme souhaitable. Il s’agit d’un « flottement impur ». Cette approche permet aux autorités monétaires d’influencer les mouvements du taux de change à travers une intervention active, sans spécifier ou pré-annoncer une trajectoire pour le taux de change, la Banque Centrale ne s’engageant pas sur un taux de change ciblé. Ce régime est adopté par nombreux pays émergents à partir de la fin des années 1990 et début des années 2000, notamment l’Argentine, l’Uruguay, la Roumanie, la République Tchèque, la Croatie ou encore la Russie et Singapour.

Exemple : les principaux régimes de change



Lien :

http://www.mataf.net/fr/forex/02-22-differents-regimes-de-change

Amicalement,

Fred jocolor
Revenir en haut Aller en bas
 
Les diférents régimes de change à connaître :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Échange de publicité
» Ma réponse sur forum change de pourceau au sujet du US$
» Recherche d'échange de liens
» Tabl.comparatif des différents statuts : SARL, SAS, SA
» FACTURE EURO, TAUX DE CHANGE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Produits Financiers :: Devises et Matières premières (Pétrole, OR...)-
Sauter vers: