Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Education Nationale et congés maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Education Nationale et congés maladie   Lun 29 Juin - 10:41

Bonjour à tous,

A méditer :

45% des professeurs des écoles ont posé un arrêt pour raison de santé en 2007-2008, représentant deux millions de jours d'absence.

Ce chiffre est le double comparé aux salariés du privé, puisque 22% des actifs ont déposé un arrêt de travail l'an dernier.

Une enquête confidentielle du ministère de l'Education nationale que s'est procurée RTL révèle que près d'un enseignant de maternelle et primaire sur deux (45%) a posé un arrêt pour raison de santé en 2007-2008, représentant deux millions de jours d'absence. Au total, explique RTL, ce sont trois millions de jours d'absence qui ont été posés par les professeurs des écoles. Ce chiffre, selon la radio, est le double comparé aux salariés du privé, puisque 22% des actifs ont déposé un arrêt de travail l'an dernier.
Selon le rapport cité par RTL, le pic de ces absences se situe à la fin du premier trimestre, avant et après les vacances de Noël, avec les grippes et les gastro-entérites. Une remontée est aussi constatée au mois de mai.

Les remplaçants aussi

Toujours selon cette enquête, RTL précise que la durée d'absence des enseignants du primaire en 2007-2008 était de onze jours, contre neuf jours pour les salariés du privé. Les remplaçants et les professeurs qui n'ont pas eu l'affectation demandée sont encore plus fragiles que les autres, avec dix-sept jours d'absence. Cette enquête révèle aussi que sur dix jours d'absence d'un professeur des écoles, six seulement sont réellement remplacés.

Sur RTL, Luc Chatel, le nouveau ministre de l'Education, a cependant appellé à ne pas stigmatiser les enseignants. "Ce n'est pas parce qu'un enseignant n'est pas devant un élève, que son absence n'est pas justifiée", a-t-il expliqué. "Et on a plus de chance d'être malade lorsqu'on travaille en contact du public, des enfants, que lorsqu'on est seul dans son bureau. On n'attrape pas la grippe quand on travaille sur un ordinateur tout seul dans son coin", a-t-il ajouté.

Je précise que mon épouse est Professeur des Écoles, elle compte après 15 ans de carrière : 0 jour de grève, plusieurs années de suite sans arrêt maladie, elle va au boulot avec 39° de fièvre et je confirme qu'il y a des abus grave, je connais des profs qui se mettent en arrêt maladie pour partir en congé avec leur conjoint du privé !
La plupart des arrêts sont la fatigue.....No comment !!!
Un instit- ou prof à 2 semaines de vacances toutes les 6 semaines (hors ponts) + 2 mois l'été.

Un prof de lycée travaille de 14h (agrégé) à 18 h par semaine (hors correction
Mon épouse et moi sommes pour une réforme profonde de l'Education, une forme de privatisation de l'éducation Nationale (avec suppression de la garantie de l'emploi pour commencer)..........

Il s'agit plus de demander la réforme du système que de" taper" sur les profs, finalement, la plupart utilise le système qu'on leur offre.


Bonne lecture,

Fred
Revenir en haut Aller en bas
 
Education Nationale et congés maladie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêt maladie après un congé parental
» Employé de retour d'un congé de maladie
» 19 mars 2012 : reprise de la grève illimitée des IPCSR
» Utilisation des RH pour banque congé de maladie
» congés payés et arrêt maladie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Le Coin des Membres :: Discussion générale-
Sauter vers: