Buzz-Trading

Bourse, Investissement, Trading, Analyses fondamentale et technique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Rechercher sur le site Amazon.fr
Meilleures Ventes
Boutique DVD
Plaisir d’Offrir
High-Tech
Coup de Coeur
MP3
Facebook

Partagez | 
 

 Métaux : la spéculation bouc émissaire ?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony
Mister Capello
avatar

Nombre de messages : 12626
Age : 40
Localisation : Provence
Réputation : 243
Points : 13365
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Métaux : la spéculation bouc émissaire ?...   Mer 26 Mar - 12:41

ABN le 26/03/2008 12h45

A l'heure ou les métaux de base connaissent, entre fortes progressions et violents retournements, une période de volatilité accrue, n'est-il pas aujourd'hui trop tentant d'invoquer, à l'instar d'un consensus dont nous avons toujours assez largement stigmatisé l'esprit grégaire, la spéculation – et ses excès... - comme l'un des principaux moteurs de l'évolution du compartiment... ? C'est, en substance, ce que défend une intéressante étude publiée par Lehman Brothers.Et les chiffres de ce rapport sont à cet égard assez éloquents... Les cours des métaux rares tels que le cobalt ou le minerai de fer ont ainsi largement surperformé ceux des métaux de base depuis 2002 : l'indice de référence des métaux rares progressant de près de 600 % contre « seulement » 246 % pour celui des métaux de base... Or, contrairement aux métaux de base, les métaux rares sont échangés sur des marchés de gré à gré... par définition peu touchés par les mouvements spéculatifs ! Que faut-il donc en déduire ?

En premier lieu, il est clair que les métaux en général, et les métaux de base en particulier, jouissent de solides fondamentaux qui alimentent consciencieusement la progression des cours depuis plusieurs mois sous l'effet cumulé d'une augmentation constante de la demande des pays émergents et d'une production globale pour le moins erratique... Signe des temps, le cobalt vient d'ailleurs de toucher un plus haut historique vieux de 30 ans à 52 dollars... Mais surtout, cela souligne le fait que la spéculation n'est pas le réel moteur de l'appréciation en tendance de la classe d'actifs : elle amplifie les hausses, comme les replis d'ailleurs, mais ne remet nullement en cause sa dynamique haussière à moyen-long terme...

Alors la spéculation bouc émissaire ? A court terme, pas forcément, comme en témoigne les violents retracements récemment subis par les métaux de base... Mais sur le long terme sans aucun doute tant il est vrai que celle-ci n'a pas encore les reins assez solides pour influer durablement sur les cours des matières premières...

_________________
Puce For Ever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.buzz-trading.com/
 
Métaux : la spéculation bouc émissaire ?...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» taux horaire minimum?
» Le taux horaire au 12/01/2010
» taux a 86%
» taux horaire 2008
» comment donner un taux interet a tous mes clients

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buzz-Trading  :: Divers Outils de la Bourse :: L'actualité boursière-
Sauter vers: